MARTHE ET MARIE

Les anges et la foi des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les anges et la foi des enfants

Message par etienne lorant le Sam 2 Oct 2010 - 13:15

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 18,1-5.10.
Les disciples s'approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le Royaume des cieux ? »
Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d'eux,
et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les petits enfants, vous n'entrerez point dans le Royaume des cieux.
Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, c'est celui-là qui est le plus grand dans le Royaume des cieux.
Et celui qui accueillera un enfant comme celui-ci en mon nom, c'est moi qu'il accueille.
Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux.

Il nous faut donc grandir dans la confiance en Dieu, dans cet abandon de confiance où sont les petits enfants envers leur père et mère, puisqu'ils ont besoin d'eux en tout et pour tout. Donc, ce que nous avons vécu nous-mêmes lorsque nous étions de petits enfants, le Seigneur nous propose de le vivre de nouveau, mais à une autre échelle, en plaçant en Dieu notre confiance, d'une façon absolue et sans la moindre condition.

Mais, soyons honnêtes: devenus adultes, nous avons souvent pris nos décisions non en nous appuyant sur la vraie foi, mais plutôt sur une image commode que nous avions de Dieu. Dieu ne fut certes pas absent de nos choix, mais nous n'engagions notre foi que pour les 'choses les plus importantes", un peu comme si notre Père ne s'occupait que des affaires les plus graves... C'est-à-dire encore: comme si Celui qui règle l'horloge de tout l'univers ne serait pas capable de nous dire à quel moment changer de manière de vivre. C'est typique Je me souviens de la chanson qui disait: "Moi qui n'ai jamais prié Dieu que lorsque j'étais malade ou amoureux..." c'est tout à fait typique !

Pour ma part, je crois que c'est mon ange gardien qui m'a, petit à petit, par des intuitions auxquelles je ne comprenais pas grand chose, mais que je suivais, m'a permis de revenir à une véritable relation à Dieu. Combien de fois n'ai-je pas eu l'occasion de rapporter ces petites péripéties: "C'est curieux, cette idée que j'ai eue, d'aller trouver telle personne un jour plus tôt que celui du rendez-vous convenu: finalement je l'ai suivie et le lendemain, jour du rendez-vous, les routes étant complètement gelées, je n'ai pas même pu sortir la voiture du garage !... Eh bien, dans un 'Médiatrice et Reine', j'ai découvert hier une lettre du cardinal Newman - qui vient d'être béatifié. Dans une lettre à un vieil ami, il tentait d'expliquer pourquoi, après une vie religieuse déjà bien remplie, il allait devenir catholique et cesser d'être anglican. Mais que disait sa lettre ? Il avouait simplement ne pas bien connaître les raisons de ce choix radical - sauf qu'il était certain de devoir franchir ce pas...

Telle est la foi à laquelle peut nous conduire notre ange gardien, pour peu que nous apprenions à ouvrir notre âme à Dieu. Cela, je le SAIS avec ma tête, mais c'est comme si ma nuque était trop raide encore: il lui faut quelques exercices d'assouplissement !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum