MARTHE ET MARIE

LA GIFLE ET LA FESSE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Joss le Dim 26 Sep 2010 - 20:04

Une députée UMP veut faire interdire la fessée


LAQUELLE ?

Celle qu'on pardonne :




Ou celle qu'on ne pardonne pas :


SYRIE : LA VIOLENCE S'APPREND A L'ECOLE
envoyé par jozecat. - L'info internationale vidéo.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Cécile le Dim 24 Oct 2010 - 15:00

Quelle horreur !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par magdala le Jeu 28 Oct 2010 - 21:24

C'est simple : je regarde pas jusqu'à la fin, parce que, si elle était en face de moi la nana, je me la fais...Désolée pour ce commentiare "violent", mais je ne supporte pas...

magdala
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Ven 29 Oct 2010 - 15:45

Je suis assez pour interdire la gifle et la fessée et toutes autres formes de violences envers les enfants (et les femmes !!!) y compris la violence psychologique.

Justement en voyant des choses comme celles-ci, une loi est bienvenue.
Y compris à l'intérieur des familles qui parfois ne sont pas loin du comportement de la vidéo.

Maintenant, comment mettre cette loi en pratique ?
Lorsqu'on voit que des enfants sont tabassés, maltraités et que personne n'intervient ... qu'une partie meurent sous les coups des parents , en Europe en 2010 ... et si nous sommes informés par les journaux de ceux qui meurent ou des pires situations, combien d'enfants ne meurent pas, combien de situations ne passent pas dans les journaux ce qui n'empêche pas de trop nombreux enfants de vivre des années dans la terreur.

Généralement, on parle du 10% qui sont "connus".

Lorsqu'on voit que ni les voisins, ni l'école, ni le corps médical, ni l'assistance sociale ne sont intervenus dans plusieurs situations d'enfants maltraités, une loi pourrait-elle véritablement protéger les enfants ?

Pour parler du contraire, il me semble que dans quasiment toute les familles, une gifle part un jour devant le comportement d'un enfant.
Et le parent qui a donné UNE ou DEUX petite gifle et UNE ou DEUX petite fessée donc pas 10 ou 15 dans la vie d'un enfant, je pense que ce parent-là ne devrait pas être inquiété par une loi.

J'aime bien que tu relèves ce mot pardon car la gifle qui est "partie toute seule" et qui est "proportionnée" avec le comportement de l'enfant, l'enfant sait très bien qu'elle était "juste".

Si elle était injuste car le parent par exemple, en était à son 10ème événement "pénibles" et que l'enfant a été giflé pour tous les événements à la fois, alors que c'était le premier de sa part à lui, le parent oui, peut toujours demandé pardon et d'excuser d'avoir reporté sur lui, des choses qui ne le concernaient pas lui.

De mon coté, je suis pour encourager chacun à ne pas "fermer les yeux" sur ce dont il a connaissance.
Beaucoup d'enfants maltraités ont bien souvent, une famille de voisin pour s'y réfugier, parfois pour y manger.
Mais ces voisins-là ne dénonce pas forcement.
A partir de quand dénoncer ?

Maintenant, si l'enfant habite dans un milieu où tous les voisins et même l'école préconise la violence ...

En parlant d'école, regardons aussi, l'envers de la médaille d'une loi qui ne permet pas un seul coup.

Passablement de prof en France se sont retrouvés en garde à vue, alors qu'une gifle "était partie toute seule" devant le comportement d'un jeune. Profs qui ne sont pas du tout coutumiers de la violence mais parfois devant les injures des élèves, le manque total de respect, répondre du tac au tac par une gifle ... je pense que la loi va trop loin.


sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Joss le Ven 29 Oct 2010 - 16:06

Oui.... Difficile sujet. Est-ce qu'une loi ne serait pas la porte ouverte à d'autres excès....

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Ven 29 Oct 2010 - 16:17

Qu'entends-tu par d'autres excès ?

Plutot le manque total de respect des jeunes ?
Ou plutot d'autres façons d'infliger des souffrances aux enfants ?

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Joss le Ven 29 Oct 2010 - 16:22

..... L'excès de sanctionner abusivement des gestes comme dans le film LA GIFLE par ex. qui n'ont rien de dramatique.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Ven 29 Oct 2010 - 16:25

Oui. Tout à fait.
Trop de "très bons parents" pourraient être ennuyés ... alors que sur 20 ans, ils ont élevés leurs enfants avec amour, sagesse, tendresse, de façon juste (et plus ou moins sévère).

Entre maltraitance et rares petites fessées, il est important de faire la part des choses dans cette loi.
S'il y a loi.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Joss le Ven 29 Oct 2010 - 16:31

PS : je suis assez contre l'abus des lois et préfère la surveillance en amont par l'information et les associations

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par magdala le Ven 29 Oct 2010 - 16:38

Pour moi, la maltraitance commence là où l'enfant ou une personne n'est pas respectée dans son intégrité physique ou psychique. Une fessée ou une gifle de temps à autres, alors que je suis plutôt très "calins" avec mes enfants, ne fait pas de moi une maman abusive et maltraitante. A l'inverse, le parent laxiste qui préconise le laisser-aller, l'irrespect de l'adulte est maltraitant, puisque l'adulte se doit d'être une référence, une limite. taquin Ensuite, un enfant qui reçoit des coups, des insultes ( n'oublions pas que les mots blessent autant voire plus que les coups...) continuellement, sans aucune marque d'affection, avec mépris, enfermé dans un placard, celui-là, oui, il doit être sanctionné. pascontent Alors plutôt que de proposer des loi anti- claques et fessées, cette députée, elle devrait avant tout faire voter des lois qui facilitent l'appplication des lois déjà existentes en matière de maltraitance pascontent . En clair, qu'elle s'occupe de faire appliquer les lois exitentes plutôt que de créer des polémiques stériles. Il y a quand même une sacrée différence entre la gifle d'Isabelle Adjani et les coups de bâton sur les pieds et les mains... waouh Des coups qui ne sont ni des gifles, ni des fessées, mais d'authentiques coups...

magdala
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Ven 29 Oct 2010 - 16:42

Oui magdala.
Bien qu'on peut être très sévère, sans donner de gifles et de fessées.

Et donner des limites infranchissables et les faire respecter sans donner gifles ou fessées.

Et on peut être laxiste ... tout en giflant régulièrement ses enfants ... car la gifle ne part alors pas pour le bien de l'enfant, mais car le parent n'en peut plus.

D'ailleurs plus on donne de fessées, bien souvent, moins l'enfant obéit.

Si par exemple, un enfant reçoit sa toute première fessée à l'age de 6 ans, cette fessée là va faire de l'effet sur des années.
Si les fessées sont courantes, elles font de moins en moins d'effet.


Eduquer n'est jamais "pour que le parent aie la paix" mais pour le bien de l'enfant.

(Je précise que j'ai élevé plusieurs enfants et ne parle donc pas de ce que je ne connais pas ! ) Very Happy


Dernière édition par sourire le Ven 29 Oct 2010 - 16:55, édité 2 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Ven 29 Oct 2010 - 16:48

Joss a écrit:PS : je suis assez contre l'abus des lois et préfère la surveillance en amont par l'information et les associations

Oui, tout à fait.
Et même des émissions télévisées comme super nanny ou Pascal le grand frère peuvent contribuer à informer les parents à leurs donner "des trucs" pour se faire obéir dans la paix et ... sans aucune violence.

Accueillir les familles en difficultés, les entourer, essayer de leur montrer l'exemple, les épauler, oui, oui, oui aussi.

Maintenant, devant certaines familles qui maltraitent leurs enfants sans aucune remise en question, qui sont hermétiquement fermés à écouter, à apprendre, certaines d'avoir raison de "rouer de coup" leurs enfants, pour elles, il semble qu'il est important d'avoir une loi.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par père JEAN le Sam 30 Oct 2010 - 7:00

Oui, il y en a qui emploient des arguments "frappants" qui ne peuvent convaincre personne. Mais je ne peux m'empêcher de m'interroger. quand on laisse plusieurs semaines sans intervenir dans un jardin, cela devient la jungle. Il en est de même avec les enfants. Même dans nos petits villages, on assiste à des incivilités de plus en plus nombreuses. Hier matin, dans le village voisin, quelqu'un avait jeté et cassé une bouteille de vodka sur la place. Un autre jour, sur cette même place, nous avons trouvé une voiture sur cale ; quelqu'un avait volé les quatre roues.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 9:12

Cela n'a rien à voir avec le fait de fesser les enfants.

On peut être sévère et imposer des limites à nos enfants, des règles strictes et les faire respecter, sans "frapper" nos enfants.


sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par père JEAN le Sam 30 Oct 2010 - 9:22

Je suis entièrement d'accord. J'ajouterai qu'être ferme, ce n'est pas crier. On peut avoir une parole qui porte sans crier
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 10:46

Oui, tout à fait.
Moins il y a de cris, moins il y a de punition, plus, les rares, qu'il y a, font de l'effet.

Je disais souvent que les enfants devraient obéir au doigts et à l'œil et on me regardait avec de gros yeux ! fourire

Mais dans le sens propre de cette expression, obéir à l'œil, c'est par exemple, lorsque nous sommes à table avec des visites et que l'enfant va commencer de faire une bêtise, simplement le regarder avec fermeté (sans méchanceté aucune) et l'enfant ne fait pas la bêtise.

Il n'a donc pas même pu la commencer, simplement car nous l'avons regardé.
Ou il a arrêté celle qu'il avait commencé de faire.
Bien que si on le coupe avant qu'il ne la fasse, c'est encore mieux.

Si le regard ne suffit pas, un haussement des sourcils, (cela ne se fait plus de faire aller le doigt ainsi ATTENTION mais pour les tous tous petits pourquoi pas ... mais pensons qu'ils vont nous imitez et le refaire. laughing )

Mais en penchant la tête en avant dans leur direction, de qques millimètres, cela peut fonctionner aussi.

Si nous avons d'autres enfants à table, les autres n'auront rien vu. Moins encore les visites.
Donc l'enfant ne se sent pas humilié de se faire reprendre publiquement.
Donc cela va nettement moins l'inciter à recommencer.

Si le regard n'a pas suffit, alors dire non avec la parole.
Si le non ne suffit pas, le redire ...
Et plus nous avons l'habitude de mettre beaucoup d'échelon, plus les tous premiers échelons font de l'effet.
Et la plupart du temps, l'enfant obéit, sans que nous ayons à monter beaucoup d'échelons.

Mais bon ... le plupart d'entre eux ont besoin d'en gravir quelques uns pour "tester la résistance des parents" ..
Ils ont besoin de savoir de façon certaines, qu'après le geste, vient la parole, qu'après la parole vient la promesse de punition ... et qu'après la promesse, la punition arrive bien ! cartonrouge

Mais si on leur présente directement le dernier échelon, ils n'auront que cet échelon là pour "tester la résistance des parents".

Alors que la tester juste du regard ... puis avec un premier degré de non, doux et calme ... c'est tout de même plus ... reposant ! Premièrement pour les parents ! laughing

Car l'enfant ne cesse pas de tester ses parents, sous prétexte qu'on lui présenterait directement la gifle.
Bien au contraire, il va s'en cesse se confronter à "la réponse que nous lui offrons".
Et lui essayer d'aller plus loin, plus loin pour voir ce qu'il y a après.
Et c'est l'escalade ... qui peut aller jusque au pire.


Si "la réponse que nous lui offrons" à son besoin de tester ses parents est un regard appuyé, si il y a escalade, la gifle aura un effet dissuasif sur du très long terme ... sur des années.

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par père JEAN le Sam 30 Oct 2010 - 11:27

Merci pour ces précisions. Dans un groupe de caté, nous avons un enfant hyper actif qui n'arrête pas. En fait, il a eu des problèmes à la naissance. Il suit un traitement pour le calmer tous les jours d'école. Le mercredi et le week end, il ne prend pas son médicament. Alors il faut faire avec. Ce que je crains c'est qu'il démolisse le groupe. En famille, il est aussi impossible, surtout quand il est avec son frère.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Joss le Sam 30 Oct 2010 - 12:57

Bon, j'ajouterai qu'on ne nait pas parent mais on le devient en bonifiant avec l'âge et l'expérience.. Les aînés font souvent les frais de l'angoisse et le stress des jeunes parents ce qui en fait des ados plus difficiles

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 18:39

jonathan a écrit:Merci pour ces précisions. Dans un groupe de caté, nous avons un enfant hyper actif qui n'arrête pas. En fait, il a eu des problèmes à la naissance. Il suit un traitement pour le calmer tous les jours d'école. Le mercredi et le week end, il ne prend pas son médicament. Alors il faut faire avec.

Une première chose, l'hyper activité est très souvent diagnostiquée lorsqu'un enfant est turbulent. Trop souvent à mon avis. Ce qui n'empêche pas que l'enfant dont tu parles, le soit réellement.

Un enfant qui n'arrête pas peut aussi simplement avoir
- beaucoup de BONNES énergies à dépenser.
Un enfant qui ne marche pas pour aller à l'école, ou sur un trop cout trajet, qui ne saute pas, ne crie pas un minimum de temps dans un parc, ou un jardin (public ou pas), n'est tout simplement pas suffisamment "fatigué".

Et sur un week-end, une grande partie des enfants, s'ils n'ont pas l'occasion de faire un sport où se détendre et se dépenser physiquement, seront "nerveux".

En plus de cela, ils ont besoin de pouvoir faire une activité où ils puissent librement sauter-crier-courir, (dans la joie, avec leurs propres règles de jeux) ...

Si le week-end se passe devant la TV, la console de jeux, assis sur un canapé, et que les autres activités sont "très encadrées" par des règles strictes ... de silence, etc ... l'enfant n'a pas eu sa dose de "déchargement".

Si on ajoute à cela, dormir moins de 10h00 par nuit ...
Si on ajoute à cela, un déséquilibre alimentaire ... qu'il n'y a pas de petit déjeuner obligatoire et équilibré chaque jour, de gouter et de repas équilibrés ...

Ce sont des choses simples à organiser et cela apporte un mieux être à tout enfant.

Au delà de cette base, un enfant mouvementé va forcement recevoir plus de "remarques négatives " contre son comportement, qu'un enfant calme.
Il peut simplement prendre l'habitude que, plus il est turbulent, plus il attire l'attention.

Certains enfants sont serviables-gentil-posés car il s'est instauré une habitude entre eux les autres, que cette attitude là lui procure des "remarques sympathiques" et il va tout faire pour en rechercher encore.

Les parents en seront très contant.

Mais il arrive que le contraire s'est instauré, c'est exactement le même mécanisme mais dans l'autre sens, l'enfant recherche les remarques car il a BESOIN de remarques comme tous les enfants mais il va rechercher des remarques "négatives" ... car il ne SAIT pas en rechercher d'autres.

En psy, on appelle cela positiv stroke et negativ stroke.

L'enfant et même l'adulte va rechercher des "strokes". C'est intrinsèque à chacun. On est tous interdépendant des autres, on ne peut pas vivre sans les autres.

Et chacun de nous, et chaque enfant prend des habitudes de communiquer avec les autres, surtout d'attirer l'attention, de recevoir une "dose d'attention".

Le petit enfant à un besoin vital de "dosesssssss d'attention".

Faire rire les adultes leur procure "cette dose".
Mais énerver les adultes procurent tout autant la dose d'attention dont l'enfant à besoin.

Et c'est souvent là que cela se corse.
La plupart du temps, le petit enfant ne sait pas comment faire pour récolter l'un et pas l'autre.
Cela part bien souvent d'un concours de circonstance ... puis cela devient une habitude.

Toutes les habitudes se changent, toutes.


Si il y a
    - manques d'activités physiques quotidiennes
    - manque de moment de totale détente où l'enfant peut sauter-crier-jouer entièrement librement
    - manque de sommeil
    - manque de petit déjeuner et de repas équilibrés


et qu'en plus on y ajoute :
    - plusieurs heures de télévision (console) par jour
    - l'habitude prise de rechercher des " negativ stroke

(attitude qui est "à double sens", car l'enfant va en même temps les rejeter ... et souvent lui, se sentir rejeté et donc, il prend des habitudes de communiquer "de travers")

L'enfant va forcement manquer de concentration, lors d'un test "à- la-va-vite" d'hyper-activité.
Il ne communiquera pas non plus de la meilleure des façons et si le teste d'hyper-activité ne prend pas en compte tout cela, premièrement le nombre d'heures de sommeille quotidien, je ne prendrais pas en considération, les résultats de ce teste.

Si à cela on ajoute des tensions ou des soucis dans la famille, que ce soit entre les frères et soeurs ou entre les parents, ce cumul peut engendrer trop de choses.

De plus, le frère ou la soeur non-hyper-actif sera certainement l'objet de moins de remarques de la part des adultes. Il va lui prendre toujours plus l'habitude d'être "sage-tranquille-bon-gentil-posé" etc ... et il va "récolter" les "remarques" qui vont avec un tel comportement.

Alors, que l'enfant turbulent est en train de s'enfoncer dans le mécanisme contraire.

Si sur une journée, le frère (ou la soeur) reçoit plusieurs sympathiques remarques et 1 seule "de réprimande" et que l'enfant turbulent reçoit le contraire, il va se sentir rejeté. Cela va provoquer des disputes entre frères et soeurs ... et donc ne rien améliorer.

Et son rejet aura une incidence défavorable sur son comportement ...

Et c'est un cercle vicieux :
- l'enfant se sent rejeté
- l'enfant se sent moins aimé que sa soeur (son frère)
- il vit cela comme une injustice
- il se sent dévalorisé
- son comportement s'en ressent
- il "fait des bêtises"
- il se fait remettre à l'ordre
- il se sent rejeté ...

Tout cercle vicieux se coupe ! Tous tous.







Dernière édition par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 19:57, édité 1 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 19:22

jonathan a écrit:Dans un groupe de caté, nous avons un enfant hyper actif qui n'arrête pas. En fait, il a eu des problèmes à la naissance. Il suit un traitement pour le calmer tous les jours d'école. Le mercredi et le week end, il ne prend pas son médicament. Alors il faut faire avec. Ce que je crains c'est qu'il démolisse le groupe. En famille, il est aussi impossible, surtout quand il est avec son frère.

Si tu es moniteurs de cathé avec plusieurs moniteurs, et en le voyant 1heure ou 2 par ci par là, tu ne peux pas tout chambouler.

Tu peux juste trouver LE TRUC qui fera que le groupe ne pète pas.
Si tu arrives à faire que les autres enfants l'aime, qu'il soit le centre d'intérêt des autres enfants et que cet enfant reçoive d'eux un retour qui le satisfasse, alors qu'il est en train de faire une activité "qui n'est pas dangereuse" ou "qui ne retourne pas le local sans dessus-dessous", cela serait super.
Si tu arrives à attirer l'attention de cet enfant, l'impliquer dans ta leçon, le mettre en avant et ainsi le "cadrer" sans qu'il n'ait cette impression, éveiller sa curiosité sur les sujets du cathé ...


Je n'ai pas "ce truc" sinon, je te l'enverrais avec une plaque de chocolat ! laughing

Mais il y a deux approches pour un groupe de cathé :
- arriver avec un programme, une liste de choses à faire (lire-apprendre-regarder) (et tu passes ton temps à essayer de canaliser le groupe et surtout cet enfant en vue de suivre TON programme )
- arriver sans programme et laisser libre le groupe, beaucoup l'observer, beaucoup observer comment les enfants "fonctionnent" entre eux, et particulièrement cet enfant et partir de ce fonctionnement, partir de chacun d'entre eux, et tout particulièrement de cet enfant et alors arriver sur un sujet de cathé tout en gardant un petit cadre ....

- ou encore arriver avec un jeu captivant, que les enfants n'ont pas l'habitude de faire et ainsi, ne pas donner un cours "ex catedra" mais par une activité tout à fait différente, arriver sur un sujet de catéchisme.
Par exemple, un chasse au trésor déjà organisée par toi à la maison ... ou encore l'organiser avec les enfants pour la prochaine leçon ... et faire la chasse au trésors dans un lieu "spécial" ... le jardin de l'Eglise, les ruines d'un château, une grotte ... cela dépend de l'age des enfants ...
En les faisant raconter leurs différentes activités, en les écoutant parler de leur week-end, trouver une activité qui sort de leurs habitudes et dont tu es certain qu'elle éveillera leur intérêt.

Ils sont peut-être simplement déjà surchargés de cours scolaires et obligés de venir au catéchisme par leur parents, tout en sachant que les notes ne compte pas pour passer le bac ... et donc, ils n'ont aucune motivation .... fatigué du programme scolaire, ils n'ont qu'un souhait, que la leçon passe vite et qu'on ne leur demandent rien ... donc ils seront heureux d'un cours qui leur donne la possibilité de rêvasser ... n'étant pour une fois sollicité par rien, ils ont le temps de "mettre de l'ordre" dans leurs pensées ?


Généralement, plus il y a de liberté, plus l'enfant peut bouger sur sa chaise, poser sa tête dans ses bras et s'affaler ou au contraire se retourner pour regarder un avion passer dans le ciel, plus cela sera vivant, dans tous les sens du terme.
Plus les enfants vont AIMER venir au cathé ... plus ils seront intéressés ... mieux ils apprendront ... et plus ils seront sages ...les enfants s'impliqueront dans leur cathé, eux en ferons qquchose ... même si c'est très vivant et que parfois tous parlent à la fois ... certains se lèvent pour dire : moi, moi ... c'est à mon tour de répondre ...

Une question, à quelle heure donnes-tu le cathé ?
Il s'est passé quoi avant pour ces enfants ?
Pourquoi ne pas commencer par courir dehors et après seulement commencer la leçon ?
Commencer par chanter détend aussi ...

Je ne sais pas si tu as un "supérieur" pointilleux qui souhaite que tous le cours du catéchisme soit lu, appris, révisé ... ou si l'approche est pour donner soif aux jeunes de rechercher Dieu ?
Donner soif aux jeunes de chercher un sens à leur vie, des valeurs chrétiennes ?
Et même si le cours n'est quasiment jamais ouvert, l'essentiel serait que les enfants aiment venir au cathé et en retire chacun un bénéfice pour toute leur vie ?
Ou le but est d'apprendre "par coeurs" les bases du catholicisme, tant pis si cela n'enthousiasme pas les enfants ?



Dernière édition par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 20:29, édité 3 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Sam 30 Oct 2010 - 19:43

aie, aie je te raconte des tartines ! pale
Prend ce que tu peux y trouver de bon pour toi (pour cet enfant) et laisse tomber le reste ! laughing

J'ai pourtant oublié l'essentiel : prier avant ta leçon de cathé, prier pour cet enfant, pour tous les enfants ... prier aussi pour voir comment faire ... et les observer encore et encore ... pour apprendre à les connaitre chacun .... pour être à chaque instant prêt à saisir les perches que vont te tendre les enfants ... et prier pour réagir avec sagesse, humour, patience, etc à tout ce qui se passera ...

... prier pour être toi pourvu d'une autorité "naturelle" qui fait que tu guides "naturellement" le cours de cathé ... mine de rien ... donc sans avoir besoin de faire de l'autorité ...


Comment faire pour que ces enfants aiment venir à tes leçons ?
Comment faire pour les captiver, les intéresser ?
Comment faire pour que cet enfant ait "sa dose d'attention" autrement qu'en le réprimandent ?
Qu'elles sont les "attentions" qui le satisfont ?

Je n'ai pas de réponse ...

... et surtout, comment les amener à Dieu ... car c'est il me semble, le premier but du cathé. Le salut de chacun de ces enfants ! Very Happy

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Fée Violine le Sam 30 Oct 2010 - 20:59

sourire a écrit:Si tu es moniteurs de cathé
Bonjour Sourire,
Jonathan n'est pas moniteur, il est prêtre dans un village.
Je t'invite à aller voir dans la section du forum où les membres se présentent : tu pourras voir qui nous sommes, et ouvrir un fil pour te présenter toi-même, ainsi nous aurons le plaisir d'en savoir un peu plus sur toi ! Very Happy
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par père JEAN le Sam 30 Oct 2010 - 21:43

Juste une petite précision : Je ne suis pas prêtre dans un village mais sur un secteur rural. Je m'occupe spécialement des enfants de l'éveil à la foi aux CE2. Parmi les CE2, nous avons Renaud qui est très gentil, mais en groupe, c'est un vrai problème. La catéchiste qui s'occupe de lui ne sait plus comment le prendre. Alors, elle me l'envoie. A la rentrée, après les vacances, nous réfléchirons ensemble sur la meilleure manière de le prendre. J'ajoute que nous avons le total soutien de sa maman et de sa grand mère. Merci à tous de vos conseils pédagogiques
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Joss le Dim 31 Oct 2010 - 7:50

sourire a écrit:Je n'ai pas "ce truc" sinon, je te l'enverrais avec une plaque de chocolat !


Mouiiiii ! ... du chocolat Suisse !


Dis donc SOURIRE, tu en connais un bout ! Es-tu psy ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par sourire le Dim 31 Oct 2010 - 9:24

Je sens que je vais devoir me présenter très vite ! laughing
Oui, bien sur du chocolat suisse ! laughing
Il n'existe d'ailleurs aucun autre chocolat sur la terre qui soit aussi bon ! :birthday:

(y a des belges par ici ? Rolling Eyes )


Dernière édition par sourire le Dim 31 Oct 2010 - 10:40, édité 1 fois

sourire
Membre actif
Membre actif

Féminin Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 29/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA GIFLE ET LA FESSE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum