MARTHE ET MARIE

Le Mea Culpa de l'Eglise et moi

Aller en bas

Le Mea Culpa de l'Eglise et moi

Message par etienne lorant le Mar 14 Sep 2010 - 16:19

L'Eglise belge se fait toute petite et demande pardon. Moi, je voudrais bien également que viennent témoigner tous les jeunes, garçons et filles, qui sont venus, à leur sortie des centres publics de "protection de la jeunesse", me raconter leur expérience ici même, à la boutique. Tous anticipaient - en signant des décharges, l'âge de la majorité légale. Ils touchaient cent mille francs belges de l'époque et se croyaient millionnaires. Ils s'installaient dans des immeubles vétustes (les propriétaires se rendaient vite compte qu'on pouvait les abuser facilement) et se retrouvaient dans la m... au bout d'une seule année. Je me souviens que la plupart d'entre eux, garçons ou filles, avaient déjà des moeurs étranges, étant donné qu'ils faisaient l'objet dans leur institution publique de tous les attouchements et abus sexuels que l'on ne voulait pas imaginer à l'époque.

Donc, je les rencontrais. Une petite partie d'entre eux, ne sachant vraiment que faire dans le monde, partaient trouver un refuge ... auprès des frères de Don Bosco, auxquels on reprochera aujourd'hui tous les péchés possibles. Sauf pour deux d'entre eux, qui ont été assassinés par leurs protégés, en l'une ou l'autre occasion de sorties nocturnes.

Aujourd'hui, l'Eglise fait son Mea Culpa. Elle se met à genoux et reconnaît... certainement beaucoup plus que ceux dont elle est vraiment coupable.
Ses péchés, certes, mais avec çà combien d'autres ! Plus d'une fois, lorsque je m'efforçais d'aider ces jeunes en détresse, je me suis retrouvé dans un appartement avec une jeune femme qui sortiant nue de la douche afin de manifester sa reconnaissance, m'obligeant à fuir aussitôt. Son copain venait ensuite me trouver en me demandant pourquoi je l'avais trouvée laide et pourquoi je refusais les "cadeaux" qu'ils se faisaient couramment entre eux. Je leur expliquais que Jésus était mon seul guide et que cela me coûterait cher toute ma vie. Ils ont cru en moi parce que je leur ai prouvé que je n'étais pas corruptible tout en admettant commettre des erreurs...

Sur une centaine que j'ai rencontrés, une dizaine seulement ont réussi à s'en sortir. Les autres sont morts ou pas loin de l'être. Le sexe tue beaucoup moins que la drogue, évidemment...

malade
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum