MARTHE ET MARIE

"Qui s'élève sera abaissé"... une vivante illustration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Qui s'élève sera abaissé"... une vivante illustration

Message par etienne lorant le Sam 21 Aoû 2010 - 9:26

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 23,1-12.

Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé.

Dans un partage particulier, hier soir, j'évoquais la "transparence" des saints, qui laissent passer la Lumière divine en miséricorde pour les hommes qu'ils rencontrent. Aujourd'hui, l'Evangile me confirme dans cette pensée.
Saint Maximilien Kolbe, dont j'avais laissé la photo, avec cet air qu'il a en même temps sévère et insondable, illuste très bien l'exemple de ces serviteurs qui déclare : "Nous ne sommes que des serviteurs inutiles, nous n'avons fait que ce que nous devions faire". Quant au bienheureux Charles de Foucauld, toute sa vie raconte l'homme qui s'était d'abord élevé, car il passa d'une existence très mondaine, à la "dernière place" à Nazareth.

Plus qu'un long discours, il est intéressant de placer ici des photos "avant" et "après":

Voici donc le vicomte Charles de Foucauld, officier sorti de Saint-Cyr, et maître de plaisirs divers. Il fut finalement rayé des cadres de l'armée et mis « en non-activité par retrait d'emploi, pour indiscipline doublée d'inconduite notoire ».


mais après sa rencontre avec l'abbé Huvelin, dont je place aussi la photo, car son histoire à elle seule vaudrait un commentaire:


il connaît l'abaissement dont parle l'Evangile aujourd'hui. J'ai trouvé ce récit:

"Un homme d'une trentaine d'années entre dans le confessionnal de l'abbé Huvelin.

— «M. l'abbé, je n'ai pas la foi. Je viens vous demander de m'instruire.»

— «Mettez-vous à genoux, confessez-vous à Dieu et vous croirez.»

— «Mais, je ne suis pas venu pour cela.»

— «Confessez-vous.»

Charles de Foucauld s'agenouille et confesse toute sa vie.

L'abbé dit au pénitent absous:

— «Vous êtes à jeun, allez communier.»

Il fait une deuxième fois sa «première communion». Il sent son âme pacifiée, son coeur rassasié.»

La conversion de Foucauld est un appel de tout son être à l'absolu, à l'absolu de l'Amour qui voudra brûler les étapes. L'abbé Huvelin sera le directeur. Quatre ans après sa conversion, le 16 janvier 1890, Charles de Foucauld sonne à la Trappe de Notre-Dame des Neiges. Sous le silice continu, dans le jeûne, le sommeil bref sur la dure, la longue prière à genoux, dans le long labeur et le silence, c'est dans cette vie dure, que l'âme exigeante du converti est venue vivre.

Il se nomme Frère Albéric. Durant l'été 1993, il se rend à cette évidence: conscient de plus en plus que son désir de Dieu ne peut s'apaiser que dans une adhésion absolue de tout son être à l'Absolu. «La Trappe ne me permet pas la vie de pauvreté maxima d'abjection maxima, d'humilité maxima, de détachement total, de recueillement maximum.» Un mot de l'abbé Huvelin l'avait bouleversé: «Notre-Seigneur a pris tellement la dernière place que personne n'a pu la lui ravir».

Pour être le plus proche possible de cette dernière place, Charles de Foucauld partit à Nazareth, et se fit ermite auprès d'un couvent de soeurs Clarisses. Le lien suivant en dit long:

http://www.crc-resurrection.org/Renaissance_catholique/Mystique/Charles-de-Foucauld_6.php

On sait que Charles de Foucauld mourut martyr de la foi en pays islamique. La photo qui suit dit beaucoup plus sur l'abaissement volontaire et amoureux vécut par cet homme qui le conduisit à devenir cet homme d'une transparance quasi physique, combien perceptible sur ses dernières photos :


Aujourd'hui, je ne pouvais guère trouver meilleure méditation de l'Evangile que celle que me procure la vie de ce converti du XXième siècle. Dieu soit béni, car Il est toujours à l'oeuvre parmi nous !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Abaissement de l'âme due à l'Ego

Message par etienne lorant le Sam 21 Aoû 2010 - 13:21

Ce qui fait que l'homme doit être abaissé, pour ensuite être relevé, je crois que cela est dû, sur le plan spirituel, du fait de l'émergence du Moi, de l'ego. Je me souviens de si peu ! A partir d'un moment donné, la petite phrase accueillie par nos parents avec plaisir et joie: "N'oublie pas de partager ton 'quatre-heure' avec un camarade s'il n'en a pas !", je l'ai rejetée. Pourtant, jusqu'à une certaine époque, j'avais ressenti une sorte de grande fierté et de joie à donner carrément tout mon goûter à celui de mes camarades qui n'en avait pas. Mais il y eut un jour où quelque chose s'est passé que je ne m'explique pas - car en réalité, je ne m'en souviendrai que le jour de mon passage devant le Juge suprême... Peut-être ai-je reçu une punition injuste de la part d'un surveillant ? Ou bien ai-je craint de me faire moquer ? En tout, cas, de la même façon que Julien Green le décrit dans ses souvenirs de petite enfance... il y eu un moment dans ma vie où le "tout amour" que j'éprouvais, non seulement à l'égard des êtres mais aussi des choses, des créatures et de la création, fut comme "étouffé" par une sorte de sentiment d'appréhension; était-ce le sentiment de perdre, était-ce que j'avais remis en question le bien-fondé du témoignage de mes parents ? Impossible à dire, je ne m'en souviens vraiment pas. Tout ce que je sais, c'est qu'il y eut un avant et un après. A sa façon, avec beaucoup plus de talent, Julien Green rapporte cet événement :

« L’amour était en moi et autour de moi comme l’air que je respirais. Mais aux alentours de ma cinquième année, il dut y avoir comme une sorte de catastrophe dont le sens m’échappe. A un moment que je n’arrive pas à situer, je me retrouvai de nouveau assis devant ma fenêtre quand j’eus tout à coup la conscience d’exister. Tous les hommes ont connu cet instant singulier où l’on se sent brusquement séparé du reste du monde, par le fait qu’on est soi-même et non ce qui nous entoure. Je laisse aux spécialistes le soin d’expliquer ces choses où j’avoue ne pas voir très clair. Tout ce que je retiens est que, pour ma part, je sortis à ce moment-là d’un paradis. C’était l’heure symbolique où la première personne du singulier fait son entrée dans la vie humaine pour tenir jalousement le devant de la scène jusqu’au dernier soupir. Certes je fus heureux par la suite, mais non comme je le fus auparavant, dans l’Eden d’où nous sommes chassés par l’ange fulgurant qui s’appelle Moi ».

Je ne sais pas si le Moi est l'ange fulgurant qui nous chasse du paradis - je crois plutôt que la rencontre du Moi, c'est la rencontre du même Serpent qui a tenté Adam et Eve. Mais pour le reste, je me reconnais très bien dans le passage que je cite aujourd'hui.
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Qui s'élève sera abaissé"... une vivante illustration

Message par père JEAN le Sam 21 Aoû 2010 - 14:21

Une petite fille demandait à sa maman des explications sur les vitraux de l'église, en particulier sur les personnes qui y était représentés. On lui donne le nom des saints qui étaient sur ces vitraux.
Quelques temps plus tard, sa catéchiste demande aux enfants ce qu'est un Saint. Aussitôt, elle lève le doigt et répond : "C'est quelqu'un qui laisse passer la lumière."
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Qui s'élève sera abaissé"... une vivante illustration

Message par Joss le Dim 22 Aoû 2010 - 8:33

..... La vérité sort de la bouche des enfants
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Qui s'élève sera abaissé"... une vivante illustration

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum