MARTHE ET MARIE

Dieu vient nous sauver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dieu vient nous sauver

Message par etienne lorant le Mer 18 Aoû 2010 - 8:37

Livre d'Ézéchiel 34,1-11.
La parole du Seigneur me fut adressée :
« Fils d'homme, parle en prophète contre les bergers d'Israël, parle en prophète pour leur dire ceci : Parole du Seigneur Dieu : Malheur aux bergers d'Israël qui sont bergers pour eux-mêmes ! N'est-ce pas pour les brebis qu'ils sont bergers ?
Au contraire ! vous buvez leur lait, vous vous êtes habillés avec leur laine, vous égorgez les brebis grasses, vous n'êtes pas bergers pour le troupeau.
Vous n'avez pas rendu des forces à la brebis chétive, soigné celle qui était faible, pansé celle qui était blessée. Vous n'avez pas ramené la brebis égarée, cherché celle qui était perdue. Mais vous les avez gouvernées avec violence et dureté.
Elles se sont dispersées, faute de berger, pour devenir la proie de toutes les bêtes sauvages.
Mon troupeau erre de tous côtés, sur les montagnes et sur les hautes collines ; mes brebis sont dispersées dans tout le pays, personne ne va les chercher, personne ne s'en occupe.
C'est pourquoi, bergers, écoutez la parole du Seigneur :
Aussi vrai que je suis vivant, déclare le Seigneur Dieu, puisque mon troupeau est mis au pillage et devient la proie des bêtes sauvages, faute de berger, parce que mes bergers ne s'occupent pas de mon troupeau, parce qu'ils sont bergers pour eux-mêmes au lieu de l'être pour mon troupeau,
eh bien, bergers, écoutez la parole du Seigneur :
Ainsi parle le Seigneur Dieu : J'interviens contre les bergers. Je leur reprendrai mon troupeau, je les empêcherai de le conduire, et ainsi ils ne seront plus mes bergers ; j'arracherai mes brebis de leur bouche et elles ne seront plus leur proie. - Parole du Seigneur Dieu -
Maintenant, j'irai moi-même à la recherche de mes brebis, et je veillerai sur elles.

J'ai découvert ce texte d'Ezéchiel comme si je ne l'avais pas jamais entendu. Et je me suis dit : est-ce possible qu'il existe en notre Eglise d'aussi mauvais bergers qu'au temps d'Israël ? Mais non, je ne le crois pas. Si ce langage s'applique aux jours que nous vivons, ce sont d'abord nos politiques et nos responsables de gouvernements qu'elle vise. Car il est vrai que le troupeau erre de tous côtés: la jeunesse est sollicitée dans de multiples distractions, les adultes courent après les plaisirs allant jusqu'à condidérer les enfants comme des objets quelconques. On poursuit la pédépholie, mais on légalise l'avortement, le mariage et l'adoption homosexuels; on dit : "Protégez vos enfants" mais on leur enseigne la séduction dès le plus jeune âge; on va jusqu'à leur demander de choisirr une "identité sexuelle"; par des campagnes publicitaires, on vise les mères qui ne sauraient pas offrir le "meilleur du marché pour leur enfant-roi... Et face au vieiillisement et aux maladies, toutes occasions pour les âmes blasées de se redécouvrir et de se convertir, on offre l'euthanasie, le suicide assisté. La semaine dernière, j'ai entendu, devant la boutique, parler ensemble deux anciens cheminots: ils ont la soixantaine, mais quelle forme, quelle force, quelle santé encore ! Ils discutaient entre eux des formalités à remplir pour perdre leur âme : "Tu te souviens bien, n'est-ce pas ? Il faut aller à la commune signer tous les papiers par trois fois TANT que tu n'es pas malade !", dit l'un. Et l'autre de lui répondre: "Allons, tu me connais bien, c'est déjà fait tout çà, je suis en ordre !"... j'aurais voulu détourner mes oreilles si j'avais pu...
Oui, le Seigneur viendra arracher les hommes de la bouche des sociétés qui les avalent tout vifs comme s'ils n'étaient qu'outils à jeter lorsqu'ils sont usés... en toutes ces choses, la rentrée de cette année en surprendra beaucoup !

Tous les textes des lectures de ce jour se suivent bien. L'Evangile est plus subtil, mais tout est dans la façon d'agir du maître du champ: il paie les chômeurs embauchés à cinq heures de l'après-midi EN PREMIER, et leur verse la même somme qu'aux autres - car tous les autres avaient l'oeil mauvais, jaloux et prétentieux.

Père que Ton règne vienne !
avatar
etienne lorant
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 805
Date d'inscription : 05/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu vient nous sauver

Message par Cécile le Mer 18 Aoû 2010 - 11:40

" il paie les chômeurs embauchés à cinq heures de l'après-midi EN PREMIER, et leur verse la même somme qu'aux autres - car tous les autres avaient l'oeil mauvais, jaloux et prétentieux."

Je ne sais pas si les "premiers" étaient jaloux, prétentieux...

A mon avis, ce texte nous invite surtout à répondre à l'Amour de Dieu quand Il nous appelle ... L'important, c'est la réponse à la demande d'amour que Dieu nous fait, et qu'Il renouvelle...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu vient nous sauver

Message par Joss le Mer 18 Aoû 2010 - 17:38

J'ai découvert ce texte d'Ezéchiel comme si je ne l'avais pas jamais entendu. Et je me suis dit : est-ce possible qu'il existe en notre Eglise d'aussi mauvais bergers qu'au temps d'Israël ? Mais non, je ne le crois pas.

L'Eglise est à l'image du monde et si le monde a tangué bien des fois au cours de l'histoire, la bâteau de Pierre aussi. Il n'est qu'à voir ce qui a provoqué la Réforme :
http://marthetmarie.lifediscussion.net/documentaires-f44/les-borgia-alexandre-vi-les-origines-de-la-reforme-t2475.htm#29046

L'Eglise vit actuellement la crise que l''on connait à cause de "mauvais bergers", qui ont suivi le monde et fait exactement ce que le monde faisait..... mais Jésus ne nous avait-il pas dit "... vous n'êtes pas du monde comme je ne suis pas du monde"

Les prêtres sont moins nombreux et happés par les problèmes du monde, comme les réunionites aigüe, les représentations sociales, etc..... "Malheur aux bergers d'Israël qui sont bergers pour eux-mêmes !".... aux conférencionites aigües "Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas la
charité, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit. "

Or, comme me disait un saint prêtre : "la place d'un prêtre est à l'autel et au confessionnal" et comment ramener les "brebis dispersées" au confessionnal et à l'autel si l'on n'a pas le temps de plonger dans la pâte humaine pour se pencher sur les "brebis chétive, faibles, et blessées" ?

Une amie, âme privilégiée m'avait dit "le Seigneur nous demande de jeuner de prêtres". Certes, les laïcs sont appelés à soutenir l'Eglise.. mais quel dommage !

Certes, l'Eglise, on nous l'a assuré ne mourra jamais..... ses pierres s'effondreront jusqu'à ce qu'il ne reste que le mâitre-autel (A.C. Emmerich) ... et ensuite elle se rebâtira promptement....et c'est les "brebis chétive, faibles, et blessées" qui relèveront les plus grands morceaux de ses murs (A.C. Emmerich)
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dieu vient nous sauver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum