MARTHE ET MARIE

Gérer un conflit

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer un conflit

Message par Souricet le Dim 10 Juin 2007 - 17:07

Que pensez-vous de ce texte de Pascal :

Quand on veut reprendre avec utilité et montrer à un autre qu'il se trompe, il faut observer par quel côté il envisage la chose, car elle est vraie ordinairement de ce côté-là, et lui avouer cette vérité, mais lui découvrir le côté par lequel elle est fausse.


Dernière édition par le Mer 29 Aoû 2007 - 12:11, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Clotilde le Dim 10 Juin 2007 - 20:53

Souricette a écrit:Que pensez-vous de ce texte de Pascal :

Quand on veut reprendre avec utilité et montrer à un autre qu'il se trompe, il faut observer par quel côté il envisage la chose, car elle est vraie ordinairement de ce côté-là, et lui avouer cette vérité, mais lui découvrir le côté par lequel elle est fausse.

c'est trés sage comme réflexion. C'est une invitation à aborder un conflit ou une mésentente, non pas seulement de notre point de vue mais aussi de celui de l'autre qui est persuadé d'avoir tout autant raison que nous.

Je crois que toute situation de conflit est plus ou moins reliée à une atteinte à la personne dans sa dignité mais aussi dans son orgueil.
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Cécile le Lun 11 Juin 2007 - 4:14

Je crois que toute situation de conflit est plus ou moins reliée à une atteinte à la personne dans sa dignité mais aussi dans son orgueil.
______________


Très juste !

C'est une chose à bien mémoriser, pour se le redire quand on se sent agressé...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par lucie le Lun 11 Juin 2007 - 5:59

la phrase de Pascal est bien juste...
Mais comme conseil, ne peut fonctionner qu'entre des personnes de bonne volonté.
LOrsque les deux sont prêtes à chercher à gérer le conflit.

Autrement, elle permet à celui qui veut bien suivre ce conseil de comprendre pourquoi l'autre réagit ainsi (ça permet de ne pas considérer qu'il est simplement irrationnel ou méchant), et sans doute, de lui pardonner.

Mais quand un seul coté est prêt à gérer un conflit, que l'autre coté est prêt à le laisser s'envenimer, à relancer la dispute quand elle est apaisé, il n'y a pas grand chsoe à faire...
Eviter la rencontre quand c'est possible, quitter le terrain s'il le faut.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Clotilde le Lun 11 Juin 2007 - 7:43

lucie a écrit:la phrase de Pascal est bien juste...
Mais comme conseil, ne peut fonctionner qu'entre des personnes de bonne volonté.
LOrsque les deux sont prêtes à chercher à gérer le conflit.

oui, effectivement. Cette proposition qu'il fait ne peut se concrétiser que dans ce cas là (même volonté des deux côtés).

Mais au moins, nous savons que nous avons cette liberté, même si l'autre partie reste dans son quant à soi, de considérer son point de vue, de se mettre à sa place, et cela peut être suffisant parfois pour amorcer un terrain d'entente.

Eviter la rencontre quand c'est possible, quitter le terrain s'il le faut.

oui, ce qui n'est pas toujours facile (je parle pour moi :oops: )
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Clotilde le Lun 11 Juin 2007 - 7:45

Cécile a écrit:Je crois que toute situation de conflit est plus ou moins reliée à une atteinte à la personne dans sa dignité mais aussi dans son orgueil.
______________


Très juste !

C'est une chose à bien mémoriser, pour se le redire quand on se sent agressé...

et ce n'est pas évident, car il semble normal de réagir (plus ou moins fermemant) lorsque l'on se sent atteint dans notre dignité, mais n'est-ce pas tout en même temps manifester de l'orgueil...?
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 8:23

lucie a écrit:la phrase de Pascal est bien juste...
Mais comme conseil, ne peut fonctionner qu'entre des personnes de bonne volonté.
LOrsque les deux sont prêtes à chercher à gérer le conflit.

Autrement, elle permet à celui qui veut bien suivre ce conseil de comprendre pourquoi l'autre réagit ainsi (ça permet de ne pas considérer qu'il est simplement irrationnel ou méchant), et sans doute, de lui pardonner.

Mais quand un seul coté est prêt à gérer un conflit, que l'autre coté est prêt à le laisser s'envenimer, à relancer la dispute quand elle est apaisé, il n'y a pas grand chsoe à faire...
Eviter la rencontre quand c'est possible, quitter le terrain s'il le faut.

Je suis d'accord. En revanche, ça n'empêche pas, quand on ne peut clore un conflit à cause du refus de remise en cause de l'une des parties, que l'autre partie essaye d'adopter une attitude aussi chrétienne et charitable que possible. Voire demande pardon pour sa part de torts, car dans un conflit les torts sont toujours partagés, même si c'est dans une faible mesure d'un côté (ce qui est toujours difficile à évaluer).

Sans abdiquer sa position, la partie qui a "déserté" et renoncé aux armes peut produire un texte dans lequel elle affirme le pourquoi de cette désertion, en quoi elle reste fidèle à sa position, mais dans quelle mesure aussi elle reconnait ses torts, et indique les conditions dans lesquelles pourrait se faire, sinon une réconciliation, du moins un terrain d'entente.
Qu'en pensez-vous ?
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 8:27

Clotilde a écrit: et ce n'est pas évident, car il semble normal de réagir (plus ou moins fermemant) lorsque l'on se sent atteint dans notre dignité, mais n'est-ce pas tout en même temps manifester de l'orgueil...?

De toute façon, quand une personne a été blessée dans son amitié, ou sa dignité, il en reste toujours quelque chose, ce n'est pas réparable. Et son estime pour la personne qui l'a blessée restera définitivement amoindrie. "Une amitié est perdue quand il faut songer à la défendre." Je ne pense pas dans ce cas on puisse revenir en arrière. En revanche, aboutir à un terrain d'entente dans lequel la diginité de la personne blessée reste préservée, c'est sans doute possible.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Clotilde le Lun 11 Juin 2007 - 9:50

Souricette a écrit:De toute façon, quand une personne a été blessée dans son amitié, ou sa dignité, il en reste toujours quelque chose, ce n'est pas réparable. Et son estime pour la personne qui l'a blessée restera définitivement amoindrie. "Une amitié est perdue quand il faut songer à la défendre." Je ne pense pas dans ce cas on puisse revenir en arrière. En revanche, aboutir à un terrain d'entente dans lequel la diginité de la personne blessée reste préservée, c'est sans doute possible.

effectivement, on ne peut retourner en arrière et retrouve cette amitié à l'indentique.

Quant à l'estime amoindrie pour le personne blessante, si cela demeure même lorsque une démarche de réconciliation a été faite, c'est que le pardon n'a pas encore été pleinement donné.

Je crois que ce qui reste, c'est une meilleure perception de la réalité de l'autre, de ses limites et imperfections et de siennes propres aussi.

Et puis, une amitié sans anicroche, est-ce que ça existe?
Tiens, un nouveau sujet à ouvrir... Wink
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 9:55

Clotilde a écrit: Quant à l'estime amoindrie pour le personne blessante, si cela demeure même lorsque une démarche de réconciliation a été faite, c'est que le pardon n'a pas encore été pleinement donné.

Je ne pense pas, le pardon et l'estime ne sont pas la même chose. Souvent, dans un conflit, l'autre montre ses failles, ses faiblesses. Ces failles, ou le fait que la personne soit trop orgueilleuse pour les reconnaître, peuvent entamer l'estime qu'on a pour lui. On n'y peut rien. Ca n'empêche pas de pardonner.

Je crois que ce qui reste, c'est une meilleure perception de la réalité de l'autre, de ses limites et imperfections et de siennes propres aussi.

Oui, mais si on s'aperçoit qu'on s'était complètement trompé sur quelqu'un, il se peut que l'amitié soit fortement diminuée car cette amitié on la donnait en fait à quelqu'un d'autre, à la personne qu'on avait imaginée.

Je pense que l'amitié ne peut en aucun cas être à sens unique. J'ai du mal à continuer à cultiver des amitiés quand les personnes ne font aucun effort, aucune démarche, et que c'est toujours à moi de faire la pas. Dans ce cas, mon amitié devient plutôt de la fidélité, et je cesse de me manifester sauf quand l'autre fait un signe.


Dernière édition par le Lun 11 Juin 2007 - 10:14, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Clotilde le Lun 11 Juin 2007 - 10:06

Souricette a écrit: à la personne qu'on avait imaginée.

oui, à la personne qu'on avait imaginé et c'est vrai que parfois le retour à la réalité est assez :mur: :gnark:

Donc finalement notre estime n'est entamée que par rapport à cette personnalité imaginaire. Si on accepte que la personne ne soit pas telle qu'on l'avait imaginé, donc si on accepte ses limites, si on accepte qu'elle ne nous comprenne pas toujours, on se rapproche de la personne dans sa réalité et c'est par rapport à cela que notre estime doit se construire.
avatar
Clotilde
Installé
Installé

Féminin Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 10:14

Mais quand on découvre qui est la personne réelle, on n'est pas obligé d'avoir de l'amitié pour elle. Je ne donne pas mon amitié à tout le monde.
Il y a des gens qui posetn certians actes que je réprouve, et s'ils persévèrent je ne les considère plus comme mes amis. Il y a aussi des personnes, quand je découvre qui elle sont vraiment, pour qui mo amitié est morte ou très réduite. Tout simplement parce que sij'avais su qui elles étaient dès le départ, je ne leur aurais jamais donné mon amitié.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Joss le Lun 11 Juin 2007 - 10:40

Je fonctionne ainsi : je donne d'emblée ma confiance (pas mon amitiè). Quand le capital confiance est entamé, je provoque l'explication pour comprendre et je réfléchis. A la suite de quoi je décide de l'attitude à adopter...

Pour moi, l'amitié s'epprouve dans le temps.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par lucie le Lun 11 Juin 2007 - 10:46

Clotilde a écrit:
et ce n'est pas évident, car il semble normal de réagir (plus ou moins fermemant) lorsque l'on se sent atteint dans notre dignité, mais n'est-ce pas tout en même temps manifester de l'orgueil...?


Je ne le pense pas.

se sentir blessé, se sentir humilié, ce n'est pas manifester de l'orgueil. C'est reconnaitre qu'on est atteint, c'est accepter aussi de l'être. Réagir, c'est dire à l'autre qu'il nous fait mal.

Je pense que manifeste plus d'orgueil celui qui affirme que rien ne le touche, que ce que les autres font ou pensent lui est indifférents... Celui-là vit à coté des autres, et se protège orgueilleusement en affirmant ne pas être atteint.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Cécile le Lun 11 Juin 2007 - 11:01

Très, très intéressant tout ça !

Je n'ai pas une grande estime pour la personne qui m'a fait souffrir le plus. Mais je ne peux m'en prendre qu'à moi qui l'ai surestimée au départ... je suppose qu'il y a bien longtemps qu'elle a oublié le mal qu'elle m'a fait, et si même elle en a jamais eu conscience (un peu quand même je crois).

Je lui ai pardonné, et j'essaie d'oublier.

Comme Souricette, je pourrais pardonner à une amie, mais je ne suis pas sûre qu'elle resterait une amie. En fait, cela dépend de la "faute". Cela m'est déjà arrivé. Mais oui, l'estime baisse un peu.

Il y a un geste, à la messe, que j'aime beaucoup, c'est celui du "signe de paix". Parfois, la personne que je trouvais agaçante me devient très sympathique parce qu'elle sourit franchement. Mais je me souviens d'un monsieur qui m'a serré la main en regardant ailleurs...je préfère ne pas dire ce qu'il m'a inspiré!!!

Bien sûr, j'ai plus d'indulgence envers les gens que j'aime...

Quand je travaillais à l'hôpital, il est arrivé que certains patients me soient difficiles à supporter, et j'en avais un peu honte. A force de faire des efforts, certains me sont devenus beaucoup plus sympathiques !
Naturellement "l'autre" ressent les sentiments qu'il nous inspire...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 11:04

Joss a écrit:Je fonctionne ainsi : je donne d'emblée ma confiance (pas mon amitiè). Quand le capital confiance est entamé, je provoque l'explication pour comprendre et je réfléchis. A la suite de quoi je décide de l'attitude à adopter...

Pour moi, l'amitié s'epprouve dans le temps.

C'est très réfléchi, ton amitié ! :gnark: Je serais plus instinctive...
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 11:06

lucie a écrit:
Clotilde a écrit:
et ce n'est pas évident, car il semble normal de réagir (plus ou moins fermemant) lorsque l'on se sent atteint dans notre dignité, mais n'est-ce pas tout en même temps manifester de l'orgueil...?


Je ne le pense pas.

se sentir blessé, se sentir humilié, ce n'est pas manifester de l'orgueil. C'est reconnaitre qu'on est atteint, c'est accepter aussi de l'être. Réagir, c'est dire à l'autre qu'il nous fait mal.

Je pense que manifeste plus d'orgueil celui qui affirme que rien ne le touche, que ce que les autres font ou pensent lui est indifférents... Celui-là vit à coté des autres, et se protège orgueilleusement en affirmant ne pas être atteint.

Il se crée une bulle égocentrique et orgueilleuse.

Réagir quand on a été blessé, c'est à la fois une question de dignité et aussiune façon de montrer à l'autre les conséquences de ses actes ou attitudes, et donc le faire progresser.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Joss le Lun 11 Juin 2007 - 11:08

Souricette a écrit:
Joss a écrit:Je fonctionne ainsi : je donne d'emblée ma confiance (pas mon amitiè). Quand le capital confiance est entamé, je provoque l'explication pour comprendre et je réfléchis. A la suite de quoi je décide de l'attitude à adopter...

Pour moi, l'amitié s'epprouve dans le temps.

C'est très réfléchi, ton amitié ! :gnark: Je serais plus instinctive...

Je suis une pragmatique mais provocatrice taquin
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Joss le Lun 11 Juin 2007 - 11:32

Souricette a écrit:

Réagir quand on a été blessé, c'est à la fois une question de dignité et aussiune façon de montrer à l'autre les conséquences de ses actes ou attitudes, et donc le faire progresser.

Je ne sais pas ce qu'il convient de faire ou non mais je m'explique toujours (et de nombreuses fois) avec la personne qui blesse ou m'a blessée. Je pense qu'il ne faut pas attendre que les choses tournent en "eau de boudin" pour réagir même si c'est douloureux, compte tenu des liens amicaux qu'on a pu établir.

C'est d'ailleurs évangélique:

MAT 18
15 Si ton frère a péché contre toi, va reprends-le entre toi et lui seul; s'il t'écoute,
tu auras gagné ton frère.
16 S'il ne t'écoute pas, prends avec toi encore une ou deux (personnes), afin que
toute chose se décide sur la parole de deux ou trois témoins.
17 S'il ne les écoute pas, dis-le à l'Eglise; et s'il n'écoute pas même l'Eglise, qu'il
soit pour toi comme le païen et le publicain.

Quand j'ai usé toutes explications, je 'efface parfois définitivement mais cela n'a rien à voir avec le pardon qui est une démarche intérieure.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Cécile le Lun 11 Juin 2007 - 11:56

Tu as certainement raison, Joss. J'ai plutôt tendance, et de plus en plus, à prendre la fuite.

J'ai une amie qui réagit comme toi. Elle m'épate dans un certain sens...
Mais je crois que c'est une question de tempérament.
Je ne suis pas du tout rancunière, je crois que c'est une vraie chance, et donc je finis par me pacifier toute seule ! Et si c'est moi qui ai blessé l'autre, et que je m'en aperçois, je vais facilement présenter des excuses, sans que cela me coûte. En fait, je supporte mal les situations conflictuelles.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 11:58

Le temps ne respecte pas ce qui se fait sans lui.
(Proverbe chinois)
:asianbow:
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Fée Violine le Lun 11 Juin 2007 - 12:07

moi aussi, comme Cécile, j'ai tendance à fuir. J'admire les gens qui n'ont pas peur de dire ce qu'ils pensent.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par lucie le Lun 11 Juin 2007 - 12:11

Je pense que ça dépend beaucoup des cas.
Les gens auxquels je tiens, je vais parler, et tenter de trouver une solution.
Ceux qui sont capables de comprendre, aussi, de se remettre en cause.

Lorsque quelqu'un me fait mal, et qu'il refuse absolument de s'en rendre compte, de faire marche arrière, lorsque son comportement fait que je le redoute, que ça me "prend la tête", au sens propre parfois, je fais en sorte de ne plus avoir mal : je l'évite de manière à ce qu'il n'ai plus de prise sur moi.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Cécile le Lun 11 Juin 2007 - 12:21

Oui, c'est ça.

Il est évident qu'avec mes enfants, je n'attends pas que le temps passe. D'ailleurs c'est ce que je fais aussi avec les personnes en qui j'ai totalement confiance.

Du coup, je m'aperçois que la fuite a peut-être quelque chose d'un peu méprisant... (dans le style : ça ne vaut pas la peine...)

Mais il y a des fuites qui permettent d'éviter des paroles méchantes... L'essentiel est de rechercher la vérité et la paix.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Fée Violine le Lun 11 Juin 2007 - 12:23

pour moi la fuite n'est pas du mépris. C'est de la lâcheté, ou de la fatigue.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer un conflit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum