MARTHE ET MARIE

Caritas in veritate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caritas in veritate

Message par mandonnaud le Jeu 9 Juil 2009 - 13:29

En ce début d'été, en la fête de st Paul et st Pierre, notre pape Benoît XVI nous a donné deux événements qui méritent réflexion : le démarrage d'une année sacerdotale sous les auspices du saint Curé d'Ars, et une encyclique sociale, " Caritas in Veritate".

Je vais vous parler de la première à travers un livre du Père Bro, "Le curé d'Ars", et, dans une deuxième partie, de cette encyclique qui est à lire et à étudier car elle doit changer notre vision du monde pour le sortir de la crise.

Il démarre son encyclique sur le fait que Jésus a toujours voulu lier l'amour-charité qu'il est venu allumer dans les hommes, à la vérité de son message, à l'enseignement donné dans les évangiles (surtout le Sermon sur la montagne) : pas d'amour sans appui sur la vérité, et pas de vérité sans amour. L'amour commence par la recherche de la Justice, notre pape appuie très fort sur ce point.

Ensuite, je pense, pour être clair avec les intégristes d'Écône, il prend le temps de dire que son enseignement sur la doctrine sociale de l'Église s'appuie sur les Pères de l'Église et sur l'enseignement des papes, mais surtout est le fruit du Concile Vatican II et des papes qui viennent ensuite avec Paul VI et ses encycliques, et Jean Paul II et les siennes. Tout se tient, il n'y a pas de rupture dans l'enseignement de l'Église.

Ensuite il tient à dire que les sociétés et leurs participants - État, entreprise, citoyen etc. - ne pourront construire de modèle stable et juste que s'ils ne s'arrêtent pas au "comment", par exemple pousser la technique, mais au "pourquoi" des sociétés en ce monde.
La vie des hommes a un but : "invitation à venir vivre en Dieu la vie éternelle proposée et ouverte par Jésus son fils". Le sens de la vie donne une tout autre responsabilité aux acteurs du monde. Ainsi s'il reconnaît que les entreprises doivent pour vivre et investir faire des profits, ces profits doivent être partagés avec tous les acteurs de leur création (actionnaires et ouvriers), mais ils doivent aussi, dans un souci de la recherche du bien commun, du sens de la solidarité et du don, être partagés avec les hommes démunis premiers servis, ou réinvestis dans l'intérêt général de la nation, du monde et du souci de l'avenir écologique de la planète.

Dans ce but, il invite à une meilleure gouvernance mondiale, comme l'avaient aussi dit Jean XXIII et Paul VI à l'ONU, aussi bien pour la finance avec des contrôles ; mais il pense que l'on ne doit pas revenir en arrière pour la mondialisation des échanges, mais respecter dans les échanges chaque particularité des pays, leur indépendance et leur autosuffisance alimentaire, en supprimant des aides d'État injustes pour les pays pauvres. Dans cet esprit il pousse à promouvoir les coopératives, les mutuelles et toutes les structures participatives et qui recherchent la solidarité.

Dans cette recherche de justice et de respect des hommes, il rappelle le fait qu'il y a une logique qui va du respect de l'enfant conçu à naître, au respect des hommes face à la mort, en passant par le respect des enfants à éduquer, des femmes à respecter, des hommes à former, des guerres à proscrire etc. Tous les moments de la VIE sont importants et à ne pas tuer ou humilier. Jésus s'est fait présent à toutes souffrances.

En bouquet adapté à notre civilisation occidentale, je vous livre une phrase pour vous donner l'envie de lire tout :
"Attirée par l'agir technique pur, la raison sans la foi est destinée à se perdre dans l'illusion de sa toute-puissance. La foi, sans raison, risque de devenir étrangère à la vie concrète des personnes..."
ou bien :
"Il n'y a pas de développement plénier et de bien commun universel sans bien spirituel et moral des personnes, considérées dans l'intégrité de leur âme et de leur corps".

Donc bonne lecture ! Avec ce document bien vécu, on peut changer le monde et donner aux hommes des raisons de vivre et d'aimer.

paul mandonnaud
avatar
mandonnaud
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 280
Age : 75
Localisation : limoges
Date d'inscription : 23/02/2008

http://www.mandonnaud.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caritas in veritate

Message par ravi le Sam 11 Juil 2009 - 11:51

c'est un enseignement très intéressant du fait qu'il fait le lien entre la connaissance venant de la raison et la connaissance venant de la foi
et qui donne son sens à la vie personnelle et en société.
Ainsi, nous voyons que la justice a son fondement dans la charité
que le travail n'a pas seulement un dimension économique
que le politique est une dimension sociale de la charité
que la mondialisation demande a prendre le chemin que lui dnnera l'homme. Qu'elle n'est pas un fatalité , la mondialisation peut être si noous le voulons mûe par la chariité pour qu'elle trouve la vérité d'un vivre ensemble.
que l'activité humaine n'est pas seulement une recherche de profit nécessaire pour son progrés, elle est prteuse de la révélation de Dieu et de son chemin pour aller à sa rencontre.
Voici un autre éclairage sur cette encyclique

ravi
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 73
Localisation : languedoc
Date d'inscription : 11/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caritas in veritate

Message par Joss le Dim 12 Juil 2009 - 7:30

67. Face au développement irrésistible de l’interdépendance mondiale, et alors que nous sommes en présence d’une récession également mondiale, l’urgence de la réforme de l’Organisation des Nations Unies comme celle de l’architecture économique et financière internationale en vue de donner une réalité concrète au concept de famille des Nations, trouve un large écho. On ressent également fortement l’urgence de trouver des formes innovantes pour concrétiser le principe de la responsabilité de protéger [146] et pour accorder aux nations les plus pauvres une voix opérante dans les décisions communes. Cela est d’autant plus nécessaire pour la recherche d’un ordre politique, juridique et économique, susceptible d’accroître et d’orienter la collaboration internationale vers le développement solidaire de tous les peuples. Pour le gouvernement de l’économie mondiale, pour assainir les économies frappées par la crise, pour prévenir son aggravation et de plus grands déséquilibres, pour procéder à un souhaitable désarmement intégral, pour arriver à la sécurité alimentaire et à la paix, pour assurer la protection de l’environnement et pour réguler les flux migratoires, il est urgent que soit mise en place une véritable Autorité politique mondiale telle qu’elle a déjà été esquissée par mon Prédécesseur, le bienheureux Jean XXIII. Une telle Autorité devra être réglée par le droit, se conformer de manière cohérente aux principes de subsidiarité et de solidarité, être ordonnée à la réalisation du bien commun [147], s’engager pour la promotion d’un authentique développement humain intégral qui s’inspire des valeurs de l’amour et de la vérité. Cette Autorité devra en outre être reconnue par tous, jouir d’un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits [148]. Elle devra évidemment posséder la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties, ainsi que les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux. En l’absence de ces conditions, le droit international, malgré les grands progrès accomplis dans divers domaines, risquerait en fait d’être conditionné par les équilibres de pouvoir entre les plus puissants. Le développement intégral des peuples et la collaboration internationale exigent que soit institué un degré supérieur d’organisation à l’échelle internationale de type subsidiaire pour la gouvernance de la mondialisation [149] et que soit finalement mis en place un ordre social conforme à l’ordre moral et au lien entre les sphères morale et sociale, entre le politique et la sphère économique et civile que prévoyait déjà le Statut des Nations Unies.

1) c'est de la politique et je me demande si c'est le rôle d'un Pape

2) Qui serait à tête de ce gouvernement mondial ? Quand on voit le nombre de fous qui dirigent la planète, ça fait peur

Bref, décidément, entre :

- l'incident avec les musulmans
- la prière des juifs
- la gamine brésilienne
- les évêques intégristes

et maintenant :

- un gouvernement mondial,

....... j'ai pris définitivement de la distance avec Benoit XVI. Je souffre en silence pour l'Eglise que je vois éclater en me demandant ce que tout cela signifie dans le plan divin..... et j'essaie autant que je peux de réparer dans mon coin, l'image déformée de l'Eglise en essayant de me conformer à l'évangile et d'en être un témoin




"Cette Autorité devra en outre être reconnue par tous, jouir d]un pouvoir effectif pour assurer à chacun la sécurité, le respect de la justice et des droits [148]. Elle devra évidemment posséder la faculté de faire respecter ses décisions par les différentes parties, ainsi que les mesures coordonnées adoptées par les divers forums internationaux."

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10490
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caritas in veritate

Message par ravi le Dim 12 Juil 2009 - 21:26

La politique quand nous le prenons au sens de la gestion d'une cité d'un pays fait partie du service du bien commun et de la charité dans la vérité.
Une anecdote pour éclairer cela. J'allais à une célébratin pénitentielle et devant la porte de l'Eglise il y avait le Curé qui parlait avec le maire et un de ses adjoints. J'ai entendu qu'ils s'excusaient de ne pas être à la célébration pénitentielle parce qu'ils avaient une réunion sur l'aménagement d'un lotissement. Et le curé leur a dit: Allez à la réunion et travaillez bien sur cet aménagement. Car suivant comment le lotissement sera aménagé, les occupants feront plus ou moins de péchés.
Il faut qu'il y ait de l'harmonie pour que les gens puissent vivre en paix.

Il faut une gouvernance mondiale. Qui va pouvoir réguler les multinationales, le pouvoir des banques.
Cette gouvernance mondiale pourrait faire le lien entre les diverses organisations mondiales comme l'organisation mondiale du commerce, le Bureau international du travail, unesco ainsi de suite,
Jean XXIII en parlait dans Pacem in terris

ravi
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 73
Localisation : languedoc
Date d'inscription : 11/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caritas in veritate

Message par ravi le Dim 12 Juil 2009 - 21:28

Pour une fois que l'Eglise parle concret n'allons pas nous plaindre

ravi
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 73
Localisation : languedoc
Date d'inscription : 11/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caritas in veritate

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum