MARTHE ET MARIE

JE ME SENS A L'ETROIT

Aller en bas

JE ME SENS A L'ETROIT

Message par Joss le Lun 27 Avr 2009 - 10:24

Après un pélerinage d'une semaine à Lourdes, je vous confie pêle-mêle, mes impressions.

Comme vous le savez, j'ai un handicap très lourd qui a débuté en 1995 et évolue inexorablement. Je suis donc partie à Lourdes avec une association d'infirmiers et brancardiers bénévoles composée à 80% de jeunes entre 16 et 30 ans. Nous étions malades et bénévoles confondus, 800.

Il me semble utile, avant d'aller plus loin, d'afficher un COPIER/COLLER d'un témoignage que j'avais fait sur EPHATA (et qui a été très mal reçu) :



..........................................................................................................
Comme je ne peux marcher (quoique je puisses encore me tenir debout), je ne peux donc plus aller à la messe à côté de chez moi (une grosse paroisse avec 300 enfants catéchisés rien que pour mon église) depuis plusieurs années, je n'avais pu me rendre à l'église ni voir un prêtre (trop occupés) . Je recevais la communion chez moi de temps en temps grâce à une amie (75 ans) qui a eu un AVC au cours d'une opération et un autre juste après parce qu'on l'a fait tomber de la table d'opération, est conservée depuis un an en état de "légume" dans un hôpital.....

Avant de partir, elle avait contacté Yves, le responsable mais aussi quasiment le seul bénévole des CONFERENCES SAINT VINCENT DE PAUL de ma paroisse.

Grâce à lui, plusieurs dimanche de suite, il m'a accompagné dans ma chaise roulante jusqu'à l'Eglise et j'ai pu assister à la messe, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps... Quel bonheur !

Et puis, les vacances arrivent. Yves essaie de trouver quelqu'un pour prendre le relais pendant et après les vacances....Personne !

Un dimanche, à la fin de la messe, il place donc mon fauteuil roulant en bas des marches de l'autel et me tend le micro pour que je fasse une annonce :

- Bonjour à tous ! Je m'appelle Jo. Comme vous le voyez, je suis handicapée. J'habite à 300 m d'ici et je cherche quelqu'un qui voudrait bien avoir la gentillesse pendant les vacances de m'accompagner à la messe de 11h.........

...... Silence long et pesant dans une église pleine......Personne !

J'ai fini par trouver autour de moi, quelqu'un qui accepte de m'accompagner à la messe. Elle me tend le carnet de chant, aime certains chants comme le GLORIA ou certaines prières comme SEIGNEUR, AIE PITIE.... Savez-vous qui c'est ?

.......une musulmane croyante et pratiquante

Ou bien j'ai un charisme spécial avec les musulmans ou bien le Seigneur veut me montrer quelque chose.... Effectivement :

LUC 16
20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d'ulcères
21 et désireux de se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; ET MEME, LES CHIENS VENAIENT LECHER SES ULCERES.


D'autres exemples :

Citation:

Yves, toujours lui et vraiment seul au sein de son association (Conférences saint Vincent de Paul) s'étant ému que je ne sois pas suivie par un prêtre depuis des années, m'a proposé de demander au père Paul, le prêtre nommé par la paroisse pour visiter les malades......Bien sur, dis-je. J'étais ravie.

Je vois arriver un vieux prêtre de 90 ans qui me donne le sacrement des malades. Je commence à me confier mais me rend compte rapidement qu'il est ailleurs et "n'enregistre pas". et à chacune de ses phrases, je vois un sourire d'aise s'esquisser ur son visge....Il pousse...il pête ! .....encore une phrase....un sourire anglique.....il pousse...il pête.

J'ai donc compris que ce pauvre prêtre serait mieux dans une maison de retraite. Je l'ai remercié....et n'ai plus fait appel à lui.

Voilà le secours qu'on envoie aux "pauvres de Yaveh" !


Un autre exemple :

Citation:
Plusieurs étés de suite, je suis allée dans un grand centre au pays basque qui accueille handicapés de tous genres (accidentés, tétraplégiques, paraplégiques, myopathes , etc....)autant de gens souvent très jeunes, crucifiés dans leurs fauteuils. J'ai découvert des gens extraordinaires, d'une grande richesse et d'une grande force.....mais quelle souffrance....quel isolement.....quel abandon ! J'ai recueilli beaucoup de confidences (qu'on se dit qu'entre gens qui peuvent comprendre) épouvantables.

Et bien savez-vous ? Aucun aumonier ne vient jamais leur rendre visite !


Comment donc parler d'éthique et d'euthanasie quand on n'a pas touché du doigt la grande détresse ?

Ceux qui en parlent réalisent-t-ils l'extrême détresse d'un garçon accidenté de 17 ans qui apprend que jusqu'à la fin de ses jours n'aura plus l'usage que de la vue, la parole et l'ouie (tout le reste étant mort) et qui demande que cesse cette souffrance ?

Moi, depuis, je suis extrêmement mesurée et modestes sur ces sujets, d'autant que, très souvent, ces gens sont abandonnés de tous : services sociaux, amis, famille....et église.

Un autre exemple :

Citation:
C'est l'année de Lourdes et donc des malades. Une amie (oblate de saint Jean) m'annonce une journée préparatoire dans une église à l'autre bout de Paris -il faut que tu y ailles- me dit-elle...-ce sera une journée riche en grâces-

- Tu pourrais m'y accompagner en voiture ?
- Ah non, je ne peux pas. Mais demande autour de toi : tu vas bien trouver quelqu'un....

Ben non, je n'ai trouvé personne car personne n'était disponible.

J'avais confié mon soucis à une évangélique (ENCORE UN PETIT CHIEN) asiatique de ma connaissance. Elle me dit :
- il faut y aller ! Si vous voulez, je vous accompagne ! On n'a qu'à réserver un taxi.

Je me laisse fléchir en me disant que c'est peut-être un signe.....et je débourse CENT DIX EUROS ALLER-RETOUR POUR LE TAXI. Ce qui pour moi est ENORME.

Les portes de l'église étaient grandes ouvertes sur la rue avec beaucoup de monde auprès de sortes de stands (distribution d'eau de Lourdes et quelqu'un qui prie avec vous, etc...)

Nous sortons du taxi et Khou, toute menue, essaie de faire gravir la marche de l'église à mon fauteuil roulant....impossible ! Elle s'échine pendant un bon moment au milieu des cathos qui la voyaient mais ne l'aidaient pas.
Pour finir, une passante (ENCORE UN PETIT CHIEN), panier à provision au bras, s'arrête et souriante l'aide à franchir la marche de l'église....J'AVAIS HONTE POUR LES CATHOS !!!!!

Il y avait un monde fou, 5 ou 6 fauteuils roulants, des prières puis de longues queues pour les confessions.... contrairement à Lourdes, les handicapés n'avaient aucune priorité et nous n'avons eu aucune faveur de la part des fidèles et je dirai même que le fauteuil étant encombrant, je suis passée en dernier. Les "bien-portants" ne peuvent s'imaginer combien ces célébrations pour nous sont fatigantes.

Tout-à-coup, alors que nous allions repartir (assez tristement en ce qui me concerne), je vois un prêtre, brusquement se courber vers moi et me dire :

"Je vous remercie, Madame, vous êtes une chance pour l'Eglise !"

....LOL ...Une claque !

......et sans rien me dire de plus, genre "où habitez-vous" ou bien "comment êtes-vous venue" ou bien, plus spirituel "comment allez-vous"....rien ! Il tourne le talons et disparait


Une assistante de vie catholique (il y en a beaucoup qui viennent à la maison : catholiques, évangéliques, musulmanes.....et même T.J.) me confiait le cas d'une patiente très lourdement handicapée et abandonnée de tous.....Les seuls qui sont venus la réconforter : des évangéliques !

.....C'est du "pain béni" pour eux, une occasion de plus pour critiquer les cathos et agrandir leur emprise sur les personnes démunies

Comme disait le père Guy Gilbert "les cathos, bougez-vous !".

Je vous ai raconté des anecdotes de 3 lieux différents.....et je peux vous en raconter d'autres ! Non, c'est général

Une amie bénévole dans une maison de retraite, bien que dans un autre secteur, pourrait témoigner d'expériences similaires qu'elle m'a confiées.


Œuvrer par des actes
Je vois ensuite le pape assis devant moi. La Dame a l’air grave ; elle tourne la tête de côté et dit :
« Stimuler les sujets ! Pas seulement les stimuler, mais ils doivent œuvrer dans le vrai esprit chrétien. Vous pensez que tout cela est bien, mais c’est par des actes qu’il convient d’œuvrer. Je suis suffisamment claire. Insister davantage sur les droits sociaux, l’équité et la charité. Cependant… agir, non en paroles, mais en actes ! Ce sont les actes qui pourront les conduire à la lumière que je vous ai montrée. »
Puis, je vois l’Europe. La Dame dit :
« Europe, sois avertie ! Unissez-vous dans le bien. Il ne s’agit pas d’une simple lutte économique, c’est l’esprit que l’on cherche à corrompre. Lutte politico-chrétienne. Il faut que ça vienne d’en haut ; ils doivent donner des exemples. Mais malheureusement, le clergé aussi, ils doivent descendre au niveau des plus petits d’entre les miens. »

Charité, Équité - (APPARITIONS D'AMSTERDAM)

20e Message - 16 décembre 1949

J'ai commencé à aller à Lourdes à 14 ans ; j'en ai 58. Même si un pélerinage à Lourdes émeut, touche ; même si on participe aux célébrations ; même si on se baigne dans les piscines ; même si on reçoit des grâces, tant qu'on n'a pas participé à ce qui fait la vocation de Lourdes : l'engagement auprès des malades, pauvre, affligés, abandonnés....on n'a pas compris son message..... et son message, c'est celui de la vocation de l'Eglise.

J'ai connu pendant une semaine, le ciel sur la terre. La belle jeunesse catholique héritière des JMJ es là : généreuse, dévouée, efficace, simple, joyeuse, enthousiaste, ouverte.

Les grâces : de l'eau vive ; l'eau de la miséricorde qui a coulé autant sur les bénévoles que les malades ; les bénévoles ont beaucoup remercié les malades ; les malades ont beaucoup remercié les bénévoles. J'ai eu le sentiment de plonger au coeur de l'Eglise....Enfin !!! ....loin des clivages, des lois.

En revenant, je me sens de plus en plus à l'étroit dans l'Eglise. J'ai envie de sauter les arrières....toutes les barrières.

Les discussions interminables sur les lois du magistère, l'avortment, la réntégration des FSSPX, m'assoment de plus en plus. Le coeur de l'Evangile est ailleurs et l'Eglise est en train de passer à côté de sa vocation.

Ce n'est pas la loi qui fera l'unité mai la charité ; j'en ai eu la preuve vivante.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10509
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message par giorgino le Mar 28 Avr 2009 - 12:07

Jo ,
Nous manquons de saints ! C'est ce que j' ai souvent entendu dire de la part de prêtres et cela depuis mon enfance .

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JE ME SENS A L'ETROIT

Message par KELLY le Mar 28 Avr 2009 - 13:38

J'ai été émue par votre témoignage qui reflète, hélas! notre société.
Demandons au Seigneur de changer notre regard et de nous donner de vrais apôtres capables de porter la Lumière.

Kelly
avatar
KELLY
Intéressé
Intéressé

Féminin Nombre de messages : 72
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: JE ME SENS A L'ETROIT

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum