MARTHE ET MARIE

Maria Valtorta ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maria Valtorta ?

Message par Le moine le Sam 18 Avr 2009 - 18:47

Maria Valtorta prétendée avoir des visions de Jésus et a écris 10 tomes ( vendu 15.70€ chacun ), voilà la position du Vatican :


Conférence Épiscopale italienne

Prato N° 324/92

Rome, le 6 mai 1992

Très cher Éditeur,

Aux demandes, qui parviennent souvent à notre Secrétariat, de connaître l'opinion de l'Autorité Ecclésiastique sur les écrits de Maria Valtorta, actuellement publiés par le "Centro Editoriale Valtortiano", je réponds en faisant référence aux commentaires publiés par L'Osservatore Romano, du 6 janvier 1960 [i] et du 15 Juin 1966.[ii]

Mais pour le vrai bien des lecteurs et dans l'esprit d'un véritable service de la foi de l'Église, je vous demande, qu'à l'occasion d'une éventuelle réimpression des volumes, il soit clairement dit, dans les premières pages, que les "visions" et "dictées" qu'ils relatent ne peuvent pas être considérées comme d'origine surnaturelle, mais doivent être considérées simplement comme les formes littéraires dont s'est servi l'auteure pour raconter, à sa manière, la vie de Jésus.

Je vous remercie de votre collaboration.

Je tiens à vous témoigner de mon estime et vous prie de croire en mes respectueuses et cordiales salutations.

+ Dionigi Tettamanzi
Secrétaire général


Je suis certain que Mgr Tettamanzzi n'écris pas des lettres et reste dans l'ambiguïté, il indique :

que les "visions" et "dictées" qu'ils relatent ne peuvent pas être considérées comme d'origine surnaturelle,

mais doivent être considérées simplement comme les formes littéraires dont s'est servi l'auteure pour raconter, à sa manière, la vie de Jésus.
avatar
Le moine
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 71
Age : 40
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Fée Violine le Dim 19 Avr 2009 - 20:51

Je ne comprends pas ce que tu veux dire, Le Moine ?
Ce n'est pas du tout ambigu. C'est parfaitement clair : Maria Valtorta a écrit une sorte de roman.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Le moine le Lun 20 Avr 2009 - 3:48

Fée Violine a écrit:Je ne comprends pas ce que tu veux dire, Le Moine ?
Ce n'est pas du tout ambigu. C'est parfaitement clair : Maria Valtorta a écrit une sorte de roman.

Bonjour Féé Violine,


merci de cette précision que je partage avec grand plaisir avec toi. Pour quelle raison, sur divers forums (DA et autres ) beaucoup ne disent pas haut et fort que Maria Valtorta est une " menteuse " ?

Car elle et c'est fidèles indique sur leurs site et ici ou là que Maria a réellement eu ces visions surnaturelle !
avatar
Le moine
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 71
Age : 40
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Fée Violine le Lun 20 Avr 2009 - 16:33

Elle a peut-être réellement eu ces visions, mais elles ne sont pas surnaturelles pour autant. Ce n'est pas déshonorant d'écrire un roman, il peut y avoir de bonnes choses dedans, si les lecteurs y trouvent de quoi nourrir leur vie spirituelle, pourquoi pas ?
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Le moine le Jeu 23 Avr 2009 - 4:41

Fée Violine a écrit:Elle a peut-être réellement eu ces visions, mais elles ne sont pas surnaturelles pour autant. Ce n'est pas déshonorant d'écrire un roman, il peut y avoir de bonnes choses dedans, si les lecteurs y trouvent de quoi nourrir leur vie spirituelle, pourquoi pas ?

Mais comment avoir des visions si elle ne sont pas surnaturel ?
avatar
Le moine
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 71
Age : 40
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Eriluc le Jeu 23 Avr 2009 - 6:37

Le moine a écrit:Mais comment avoir des visions si elle ne sont pas surnaturel ?

Des "visions" peuvent être de nature hallucinatoire et ne relever que du fonctionnement "naturel" de la psyché. Il y a des hallucinations psychosensorielles d'origine pathologique ou liées à l'absorption de certaines substances (LSD, PCP...) ou liée à une situation de stress d'intensité exceptionnelle où des personnes peuvent "percevoir" (par tous ou partie de leurs sens) des évènements qui n'ont pas eu lieu réellement. Il est possible pour des causes similaires que des personnes aient des hallucinations psychiques uniquement dont les perceptions sont dépourvues de sensorialité, ces cas peuvent être confondus facilement avec ce que l'on conçoit comme la perception d'une "vision surnaturelle", cela sans que cela soit lié à une intervention d'ordre spirituelle.

Très cordialement

Eric
avatar
Eriluc
Passant
Passant

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 56
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 13/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Le moine le Ven 24 Avr 2009 - 4:25

Eriluc a écrit:
Le moine a écrit:Mais comment avoir des visions si elle ne sont pas surnaturel ?

Des "visions" peuvent être de nature hallucinatoire et ne relever que du fonctionnement "naturel" de la psyché. Il y a des hallucinations psychosensorielles d'origine pathologique ou liées à l'absorption de certaines substances (LSD, PCP...) ou liée à une situation de stress d'intensité exceptionnelle où des personnes peuvent "percevoir" (par tous ou partie de leurs sens) des évènements qui n'ont pas eu lieu réellement. Il est possible pour des causes similaires que des personnes aient des hallucinations psychiques uniquement dont les perceptions sont dépourvues de sensorialité, ces cas peuvent être confondus facilement avec ce que l'on conçoit comme la perception d'une "vision surnaturelle", cela sans que cela soit lié à une intervention d'ordre spirituelle.

Très cordialement

Eric

Bonjour à tous,

J'y avait pas pensé :oops:

Merci :hello!:
avatar
Le moine
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 71
Age : 40
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Informations sur les révélations a Maria Valtorta

Message par Francesco le Jeu 27 Mai 2010 - 0:53

L'œuvre de Maria Valtorta [modifier]
Selon ce que rapporte son éditeur, Maria Valtorta a rempli 122 cahiers, soit près de 15 000 pages manuscrites, sans aucune rature[6], avec la description des visions et révélations qu'elle dit avoir reçues de Dieu entre 1943 et 1951 essentiellement. De ces 122 cahiers a d'abord été tirée, en 1956, l'œuvre principale, Le Poème de L'Homme-Dieu (Il poema dell'Uomo-Dio). La traduction française, en 10 volumes, ne reprend que le sous-titre initial : L'Évangile tel qu'il m'a été révélé. Ce titre est dû à la volonté expresse de son premier traducteur[7].

Les autres écrits de Maria Valtorta se présentent comme des enseignements de Jésus. Ils ont été édités dans l'ordre chronologique de leur rédaction et publiés en trois volumes : Les cahiers de 1943, les cahiers de 1944 et les cahiers de 1945 à 1950. Son œuvre compte aussi une Autobiographie exécutée à la demande de son confesseur[8] , des Leçons sur l'épître de saint Paul aux romains, et le Livre d'Azarias, commentaires des textes de la messe donnés, selon Maria Valtorta, par son ange gardien.

Maria Valtorta déclare qu'elle se sent vivre au milieu de ceux qui suivent Jésus dans les scènes qu'elle décrit, et assure rapporter ce qu'elle voit et entend. Selon l'éditeur, tout en gardant le lit et malgré ses souffrances[9], elle écrivait de sa propre main et d'un seul jet, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit[6]. « Les seuls livres qu'elle pouvait consulter étaient la Bible et le Catéchisme de Pie X » note-t-il dans sa préface[10].

Maria Valtorta précise ce qu'elle appelle son « travail » : « écrire sous la dictée ou décrire ce qui se présente à moi. S'il s'agit de dictée et qu'elle se rapporte à un passage de la Bible, Jésus commence par me faire ouvrir le Livre au passage qu'Il veut expliquer. [...] Si c'est la vision qui se présente, comme je l'ai dit, avec une image initiale qui est généralement le point culminant de la vision, et puis se déroule en suivant l'ordre [...] je décris ce point, puis ce qui précède et ce qui suit »[11].

Publication et mise à l'index [modifier]
Le pape Pie XII a reçu en audience spéciale le père Migliorini, confesseur de Maria Valorta, et le père Berti, son confrère, accompagnés de leur prieur le père Andrea M. Cecchin. L'Osservatore Romano du 27 février 1948 mentionne cette audience, mais n'en révèle pas la teneur.

En 1949 l'ouvrage est examiné par la Congrégation pour la doctrine de la foi (appelée alors Saint-Office) en charge de ces questions. Loin de recevoir l'imprimatur, il est interdit de publication, comme l'indique l'article de L'Osservatore Romano en date du 6 janvier 1960 : « Il y a environ dix ans [donc environ 10 ans avant 1960] il circulait d'épaisses pages dactylographiées qui contenaient des prétendues visions et révélations. À ce moment-là l'Autorité Ecclésiastique compétente avait prohibé l'impression de ces pages dactylographiées et avait commandé qu'elles fussent retirées de la circulation[12]. »

Malgré cette opposition, un ouvrage comprenant Le Poème de Jésus et Le Poème de l'Homme-Dieu est publié à partir de 1956 par un imprimeur, Michele Pisani (C'est cet ensemble de textes qui sera publié en français sous le titre de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé). Dans sa postface, Pisani indique, d'après le témoignage du père Berti, que lors de l'audience de 1948, Pie XII aurait émis un avis bienveillant sur l'oeuvre, dont il aurait lu certaines parties, et conseillé de la publier en l'état, sans parler d'origine surnaturelle. Aucune autre source ne confirme ce témoignage.[non neutre]

Le quatrième tome paraît en 1959, sous le pontificat de Jean XXIII. L'ouvrage est mis à l'Index le 16 décembre 1959 (avec publication du décret le mardi 5 janvier 1960) par le Saint-Office. Le décret de mise à l'Index, signé par le notaire Massala est commenté en détail le lendemain 6 janvier 1960 par L'Osservatore Romano, l'organe de presse du Vatican[12].

Le commentaire de L'Osservatore Romano [modifier]
L'article de L'Osservatore Romano[13] explique les raisons de cette condamnation[14] , sous le titre « Une Vie de Jésus mal romancée »[15]. Le journaliste conteste la valeur littéraire des quelque 4000 pages de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, notamment en raison de la « longueur des discours attribués à Jésus et à la Très Sainte Vierge » et des « interminables dialogues que se tiennent les personnages multiples qui peuplent ces pages » , et s'étonne des propos des éditeurs, qui comparent Maria Valtorta à Dante en écrivant dans leur préface qu'elle « a donné une œuvre dans laquelle, au milieu de splendides descriptions des temps et des lieux, se présentent d'innombrables personnages qui nous adressent leur parole, soit douce, soit forte, comme admonition ».

Cependant la question de la valeur de l'ouvrage, toujours selon L'Osservatore Romano, concerne beaucoup plus les problèmes de fond, qui ont motivé la mise à l'Index. Ces problèmes tiennent notamment à la personnalité de Jésus tel que le décrit Maria Valtorta. L'article précise : « Les quatre Évangiles nous présentent un Jésus humble et réservé ; ses discours sont brefs et incisifs, mais tombent toujours juste. Par contre, dans cette espèce d'histoire romancée, Jésus est loquace au maximum, presque sur un ton publicitaire, toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, et à donner des leçons de théologie dans les mêmes termes que ceux qu'emploierait un professeur de nos jours. »

De même, le journaliste relève ce type de contradiction par rapport à l'Évangile à propos de la Vierge Marie. Il oppose « l'humilité et le silence de la Mère de Jésus » que l'on trouve dans le Nouveau Testament et l'ouvrage de Maria Valtorta, où « la Très Sainte Vierge a la faconde d'un propagandiste d'aujourd'hui » et où elle apparaît omniprésente, « toujours prête à donner des leçons de théologie mariale qui suivent les développements les plus récents des spécialistes actuels en la matière ».

Enfin, les développements théologiques de Maria Valtorta frôlent « l'hérésie avérée » au sens où elles comportent « certaines… perles qui certes ne brillent pas par leur orthodoxie catholique ». Par exemple, le journaliste relève que Marie est définie dans l'ouvrage comme « la seconde née du Père » à plusieurs reprises, sans d'ailleurs que cette formule soit explicitée. La vision de la Trinité s'exprime dans un « concept hermétique et [...] confus », et « l'impression reste qu'on veut construire une nouvelle mariologie ». Il semble que Maria Valtorta accorde à Marie une place assez éloignée du dogme catholique car il lui est dit : « Pendant le temps que tu resteras sur la Terre, c'est toi qui seconderas Pierre comme hiérarchie ecclésiastique. »

Dans les dernières pages du quatrième et dernier volume de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, l'auteur apparaît. Le journaliste remarque : « L'auteur se révèle... une femme et écrit qu'elle a été témoin de tout le temps messianique, et qu'elle s'appelle Marie (Valtorta). »

Depuis la mise à l'index [modifier]
Chronologie des faits [modifier]
Malgré la mise à l'Index par le Vatican, l'ouvrage est réédité peu après, cette fois en 10 volumes. L'Osservatore Romano publie alors un nouvel article à la une de son numéro du 1er décembre 1961 pour exposer une fois de plus les termes de la condamnation[16]

En 1966, l'Index est aboli[17]. À l'époque[18], le cardinal Alfredo Ottaviani, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, précise que si la dissolution de l'Index lève la prohibition sur les ouvrages concernés, l'Index n'en garde pas moins sa force morale[17].

En ce qui concerne les œuvres de Maria Valtorta, dans un courrier daté du 31 janvier 1985 adressé au cardinal Siri, archevêque de Gênes, le cardinal Joseph Ratzinger, successeur d'Alfredo Ottaviani à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la foi, confirme que leur diffusion ne serait pas « opportune »[19]. Il écrit à ce propos : « L'Index conserve toute sa valeur morale, par laquelle il n'est pas opportun de diffuser ou de recommander une œuvre dont la condamnation n'a pas été décidée à la légère mais pour des raisons mûrement réfléchies, afin de neutraliser les dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs[20] ».

Mgr Dionigi Tettamanzi, secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne, demande en 1992 à l'éditeur de l'ouvrage qu'il ne soit pas fait mention d'une origine surnaturelle des visions et dictées[21].

En 1992 un évêque canadien de l'Église grecque-catholique ukrainienne de Toronto, Roman Danylak, évêque titulaire de Nevşehir (Turquie), théologien et docteur en droit canonique, après avoir étudié en profondeur « l'Evangile tel qu'il m'a été révélé » dans sa version originale italienne, avec ses introductions, notes, appendices, ainsi que le décret de mise à l'index et les articles du frère Philip Pavich [22] ...réfute les principales critiques et affirme la totale conformité de l'œuvre avec l'orthodoxie catholique romaine.[23] En 2001, "l'Evangile tel qu'il m'a été révélé" reçoit son imprimatur.[24] L'imprimatur ne concerne que le diocèse d'un évêque, en l'occurrence celui de Nevsehir en Turquie. Il ne concerne en rien l'ensemble du monde catholique.

L'année suivante, en avril 1993, l'Église catholique se prononce de nouveau à propos de Maria Valtorta, après l'interdiction de publier dès 1949, la mise à l'Index en 1960 et la lettre du cardinal Ratzinger en 1985. De nouveau, la Congrégation pour la doctrine de la foi répète que les « visions » et les « dictées » qu'aurait reçues Maria Valtorta « ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle ». À l'initiative du cardinal Ratzinger et de la Congrégation, la Conférence des évêques italiens demande à l'éditeur de Maria Valtorta de publier un démenti à l'intérieur des volumes « qui indique clairement, dès la toute première page, que les "visions" et les "dictées" auxquelles il est fait allusion sont simplement des formes littéraires utilisées par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière. Elles ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle »[25].

En Alabama, à Birmingham, une société du nom de « Caritas[26] », qui n'a aucun rapport avec l'œuvre catholique Caritas[27], diffuse l'ouvrage de Maria Valtorta. La société « Caritas » est également présente à Medjugorje[28], où deux des « voyants » auraient reçu une apparition mariale leur conseillant d'acheter le livre de Maria Valtorta : selon Marija Pavlovic et Vicka Ivankovic les écrits et les conversations de Maria Valtorta avec Jésus sont véridiques. Selon Ivankovic, en 1981, la Vierge Marie lui aurait dit : « Si une personne veut connaitre Jésus elle devrait lire L'Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta. Ce livre est la vérité. »[29] Dans un autre message à Marija Pavlovic, la Vierge Marie l'aurait confirmé : « Oui, vous pouvez lire le livre de Maria Valtorta »[30].

Non seulement l'Église catholique n'a jamais, en aucune façon, validé cette rumeur, mais, à la demande de Mgr Boland, évêque de Birmingham, le Saint-Siège a une fois de plus répété que les prétendues « dictées » et « visions » de Maria Valtorta « ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle »[31].

Depuis lors, plusieurs théologiens catholiques, dont le prêtre jésuite Mitch Pacwa[14], ont réexpliqué pour quelles raisons l'Église catholique a clairement condamné, à plusieurs reprises, l'ouvrage de Maria Valtorta. Ils ont relevé de nombreuses et graves incohérences théologiques, incompatibles avec le dogme catholique : par exemple, le « péché originel » est décrit comme une scène d'attouchements sexuels ou encore Maria Valtorta désigne Jésus-Christ sous le nom de « l'Homme-Dieu » alors que pour le catholicisme il est « Dieu fait homme »[32]. Sur un plan plus anecdotique, l'ouvrage présente des anachronismes, par exemple l'usage de tournevis à l'époque christique[33]. Enfin, pour leur part, Mgr Lefebvre et la FSSPX ont également rejeté les prétendues « visions » de Maria Valtorta.

L'Église catholique n'est jamais revenue sur cette condamnation, prononcée au minimum sept fois : en 1949, 1959, 1960, 1961, 1985 et deux fois en 1993.

Selon l'éditeur [modifier]
En 1985, le fils de Michele Pisani, premier éditeur de Maria Valtorta, Emilio Pisani créé une société privée ad hoc, le Centro Editoriale Valtortiano (CEV). Les statuts du CEV indiquent que la société a pour "vocation spécifique et prioritaire de développer, documenter et diffuser la connaissance de Maria Valtorta, de sa personne, de ses écrits, de ses idéaux, au moyen de l'impression et de la vente de ses œuvres littéraires"[34].

Le CEV parle du soutien de plusieurs ecclésiastiques de haut rang qu'aurait reçus L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, avant et après sa mise à l'Index. Ces témoignages ont été exclusivement publiés par le CEV et n'ont été confirmés par aucune autre source.

Ce texte vient de Wilkipedia.
avatar
Francesco
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 30/01/2009

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Fée Violine le Jeu 27 Mai 2010 - 6:26

Maria Valtorta désigne Jésus-Christ sous le nom de « l'Homme-Dieu » alors que pour le catholicisme il est « Dieu fait homme
C'est pas que je veuille défendre Maria Valtorta, mais l'expression "l'Homme-Dieu" ne me semble pas hérétique.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Théophane le Mar 1 Juin 2010 - 11:58

C'est une expression sans doute un peu désuète mais à l'époque on l'employait souvent.

Je ne suis pas spécialiste en théologie, et encore moins en littérature, mais ce terme a le mérite de mettre en valeur l'humanité du Christ. Or, on ne peut pas connaître Jésus sans passer par Son humanité. C'est ce que disait sainte Thérèse d'Ávila.

Quant à Marie Valtorta, je n'ai pas l'habitude de ce genre de littérature spirituelle, mais si cela peut aider certains à prier, tant mieux pour eux, c'est cela qui compte !
avatar
Théophane
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 222
Age : 30
Date d'inscription : 21/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Francesco le Dim 6 Juin 2010 - 0:48

Théophane a écrit:C'est une expression sans doute un peu désuète mais à l'époque on l'employait souvent.

Je ne suis pas spécialiste en théologie, et encore moins en littérature, mais ce terme a le mérite de mettre en valeur l'humanité du Christ. Or, on ne peut pas connaître Jésus sans passer par Son humanité. C'est ce que disait sainte Thérèse d'Ávila.

Quant à Marie Valtorta, je n'ai pas l'habitude de ce genre de littérature spirituelle, mais si cela peut aider certains à prier, tant mieux pour eux, c'est cela qui compte !
Je suis d'accord mais en autant que l'on ne parle pas de révélations divines car la congrégation pour la doctrine de la foi a précisé clairement que les écrits de Maria Valtorta ne sont pas d'origines surnaturelles....Elles ne sont qu'un roman sur la vie de Jésus...Une méditation de l'auteur.....
avatar
Francesco
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 30/01/2009

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Maria Valtorta

Message par christinefr le Lun 15 Nov 2010 - 17:20

Mais avez vous lu ces écrits ?

Moi je les ai lus, les 10 tomes + les cahiers.
et j'ai un petit miracle à ce sujet :

AU 1er de ses cahiers ( 22 avril 1943 ) Maria parle d'un pauvre plant de violettes au pied de la croix et couvert du Sang divin
et cela lui indique où est sa place.
je lisais ces lignes très peu de temps avant mon anniversaire de mariage (4 juin) et Jésus me fit comprendre que je recevrai également ce signe de "violette " pour notre anniversaire de mariage (je me suis unie à Pierre sur la terre mais également à Jésus en esprit et en âme ).
Je Lui ai dit "Je ne sais pas comment Tu vas faire car ce n'est certainement pas Pierre qui pensera à m'acheter des violettes !!" taquin
Arrive le 04 juin et je me lève la première pour préparer les petits déjeuners de nos chambres d'hôtes.
A peine arrivée, nos hôtes viennent me voir dans la salle à manger et m'offrent un petit cadeau ... un savon à la violette !!!!

Que Notre Seigneur vous bénisse tous

christinefr
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 40
Localisation : somme- picardie
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par père JEAN le Lun 15 Nov 2010 - 18:57

Pour ce qui concerne les apparitions et les révélations privées, l'Église fait preuve de la plus grande prudence. La course au merveilleux est souvent le signe d'un manque de foi. Tenons-nous en à ce que disent le pape et les évêques. Et surtout n'oublions pas que nous n'avons pas besoin de ces révélations. Tout est dans les Évangiles.
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par christinefr le Mar 16 Nov 2010 - 7:34

L'Eglise a raison de faire prudence, là est aussi son rôle.
Elle a été prudente pour toutes les apparitions, les canonisations etc...
mais il n'en reste pas moins qu'Elle s'est toujours basée sur les témoignages de ceux qui avaient cru et qui ont été guéris par leur simple dévotion et par dela les lieux ou les personnes, rendent gloire au Seigneur Notre Dieu.

christinefr
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 40
Localisation : somme- picardie
Date d'inscription : 15/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par père JEAN le Mar 16 Nov 2010 - 7:47

christinefr a écrit:Mais avez vous lu ces écrits ?

Moi je les ai lus, les 10 tomes + les cahiers.

Juste une précision : A mon avis, il vaudrait mieux recentrer nos lectures sur les évangiles plutôt que sur les révélations personnelles. Rappelons-nous l'évangile de dimanche dernier :
« Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : 'C'est moi', ou encore : 'Le moment est tout proche.' Ne marchez pas derrière eux !
avatar
père JEAN
Membre actif
Membre actif

Masculin Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Rodez
Date d'inscription : 05/06/2010

http://www.puiseralasource.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Joss le Mar 16 Nov 2010 - 8:08

jonathan a écrit:
christinefr a écrit:Mais avez vous lu ces écrits ?

Moi je les ai lus, les 10 tomes + les cahiers.

Juste une précision : A mon avis, il vaudrait mieux recentrer nos lectures sur les évangiles plutôt que sur les révélations personnelles. Rappelons-nous l'évangile de dimanche dernier :
« Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : 'C'est moi', ou encore : 'Le moment est tout proche.' Ne marchez pas derrière eux !

...... et puis il y a tant de belles choses à lire chez nos saints reconnus par l'Eglise, béatifiés ou canonisés. Pourquoi courir des risques ailleurs ?

Je suis affolée par le nombre de faux-prophètes et le nombre de groupies qu'ils attirent.

Que ce soit pour ça ou un manque criant de charité, l'Eglise est en train de partir en cacahuette
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Mireille le Mar 16 Nov 2010 - 8:19

Bon, je reponds à tous ceux qui ont écrit au sujet de MARIA VALTORTA;p our ma part, tantque l'Eglise c'est à dire ; les Eveques de france, le pape,n'ont pas donné leurs accords, ne courons pas après le merveilleux qui nous t rouble, serait ce une séduction pour nous f aire quitter l'évangile. Et tout cas pour ma part, toutes ces révélations n'apportent rien mais rein à ma foi. Seul, pour moi compte les paroles d'Evangile, le Sacrement de réconciliation, et la communion.MIREILLE

Mireille
Installé
Installé

Nombre de messages : 235
Age : 65
Localisation : bouches du rhone
Date d'inscription : 21/09/2010

http://mireille.barrera5@orange.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Nazir le Mar 16 Nov 2010 - 8:36

Bonjour à tous.
Joss vous nous dites :
Je suis affolée par le nombre de faux-prophètes et le nombre de groupies qu'ils attirent.
Et oui, là où se trouve la vérité, le mensonge essaie de se glisser. Déjà l'ancien testament nous met en garde (voir en particulier toute la vie d'Elie)
C'est pourquoi nous devons toujours nous accrocher becs et ongles dans l'enseignement de l'EGLISE :
  • la bible, lue en Eglise,
  • le catéchisme.

Même certaines révélations personnelles reconnues en leur temps n'apportent rien à la révélation. Je pense en particulier à Anne Catherine Eymrich que j'ai lu autrefois. Beau texte, mais stérile au plan de la révélation.
Ce qui justifie pleinement ce que nous enseigne le Catéchisme :
III Le Christ Jésus " Médiateur et Plénitude de toute la Révélation " (DV 2)

Dieu a tout dit en son Verbe

65 " Après avoir, à bien des reprises et de bien des manières, parlé par les prophètes, Dieu en ces jours qui sont les derniers, nous a parlé par son Fils " (He 1, 1-2). Le Christ, le Fils de Dieu fait homme, est la Parole unique, parfaite et indépassable du Père. En Lui Il dit tout, et il n’y aura pas d’autre parole que celle-là. S. Jean de la Croix, après tant d’autres, l’exprime de façon lumineuse, en commentant He 1, 1-2 :

Dès lors qu’Il nous a donné son Fils, qui est sa Parole, Dieu n’a pas d’autre parole à nous donner. Il nous a tout dit à la fois et d’un seul coup en cette seule Parole et il n’a rien de plus à dire ; car ce qu’Il disait par parties aux prophètes, Il l’a dit tout entier dans son Fils, en nous donnant ce tout qu’est son Fils. Voilà pourquoi celui qui voudrait maintenant l’interroger, ou désirerait une vision ou une révélation, non seulement ferait une folie, mais ferait injure à Dieu, en ne jetant pas les yeux uniquement sur le Christ, sans chercher autre chose ou quelque nouveauté (Carm. 2, 22, 3-5).

Il n’y aura plus d’autre Révélation
66 " L’Économie chrétienne, étant l’Alliance Nouvelle et définitive, ne passera donc jamais et aucune nouvelle révélation publique n’est dès lors à attendre avant la manifestation glorieuse de notre Seigneur Jésus-Christ " (DV 4). Cependant, même si la Révélation est achevée, elle n’est pas complètement explicitée ; il restera à la foi chrétienne d’en saisir graduellement toute la portée au cours des siècles.

67 Au fil des siècles il y a eu des révélations dites " privées ", dont certaines ont été reconnues par l’autorité de l’Église. Elles n’appartiennent cependant pas au dépôt de la foi. Leur rôle n’est pas d’ " améliorer " ou de " compléter " la Révélation définitive du Christ, mais d’aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire. Guidé par le Magistère de l’Église, le sens des fidèles sait discerner et accueillir ce qui dans ces révélations constitue un appel authentique du Christ ou de ses saints à l’Église.
La foi chrétienne ne peut pas accepter des " révélations " qui prétendent dépasser ou corriger la Révélation dont le Christ est l’achèvement. C’est le cas de certaines religions non chrétiennes et aussi de certaines sectes récentes qui se fondent sur de telles " révélations ".

Nazir
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 244
Localisation : PACA
Date d'inscription : 30/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Joss le Mar 16 Nov 2010 - 10:54

Nazir a écrit:Je pense en particulier à Anne Catherine Eymrich que j'ai lu autrefois. Beau texte, mais stérile au plan de la révélation.

..... mais qui a révélé l'existence de la Maison de la Vierge et a révélé les détails qui ont permis de la retrouver
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Fée Violine le Mar 16 Nov 2010 - 11:09

Joss, quand on parle de Révélation (avec une majuscule), il ne s'agit pas d'un scoop, si sympathique soit-il, il s'agit de notre salut!
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Cécile le Mar 16 Nov 2010 - 11:26

"Nazir a écrit:Je pense en particulier à Anne Catherine Eymrich que j'ai lu autrefois. Beau texte, mais stérile au plan de la révélation."


Nous savons bien qu'il ne peut y avoir une nouvelle Révélation !
Quant à la maison de Marie à Ephèse, y croit qui veut... C'est d'ailleurs peu important.

avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Nazir le Mar 16 Nov 2010 - 11:37

Oui Joss, mais quelle importance pour la foi ?

Nazir
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 244
Localisation : PACA
Date d'inscription : 30/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Joss le Mar 16 Nov 2010 - 11:56

Il y a des moments dans la vie spirituelle où la foi est tellement asséchée, synthétique, que ce genre de lecture (reconnues par l'église) peut soulager

Un saint prêtre, le père Jean d'Ourscamps, DCD aujourd'hui, m'en avait conseillé la lecture pour ne pas m'étioler

Il ne faut donc pas jeter bébé avec l'eau du bain. Tout peut être bon à condition de suivre les conseils de l'Eglise
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Nazir le Mar 16 Nov 2010 - 12:02

Personnellement, je n'ai rien dit de tel.
Je dis seulement que les révélations personnelles doivent rester ce qu'elles sont, personnelles.
Aussi belles fussent-elles, elles ne portent pas l'enseignement de l'Eglise, car elles n'apportent rien de plus à la révélation biblique.
En fait, on est dans les sentiments, et si cela peut être parfoi bon et si on peut supposer que Dieu utilise parfoi les sentiments pour nous toucher, chacun doit en être pleinement conscient.

Nazir
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 244
Localisation : PACA
Date d'inscription : 30/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Fée Violine le Mar 16 Nov 2010 - 12:05

Joss a écrit:Il ne faut donc pas jeter bébé avec l'eau du bain. Tout peut être bon à condition de suivre les conseils de l'Eglise
Joss, personne ne dit qu'il faut jeter Anne-Catherine Emmerich, qui est béatifiée donc bonne à fréquenter!
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maria Valtorta ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum