MARTHE ET MARIE

Benoit XVI en Afrique

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Benoit XVI en Afrique

Message par giorgino le Mar 17 Mar 2009 - 17:29

Il verra une église très vivante , très " porteuse " en terme de marché , où il y a des vocations , où le catholicisme se porte bien .
Il y verra peut etre , les messes toujours remplies , des jeunes filles et des jeunes gens dansant pendant plus de la moitié du temps , riant , chantant les cantiques et heureux d' etre là .
Un sourire ouvert aux lèvres .
Mais pour etre catholiques en sont ils pour autant pro - magistère ?
Selon tout ce que j' en sais c'est qu'il dégagent plus d' amour que d ' accusation.
Toujours selon mes proches mais non partisanes sources ils retiennent de la foi ce qu'il ya de bon et quant au sexe font contre mauvaise fortune bon gré . Les pretres vivent en communautés et très vraisemblablement avec femmes et enfants et plein de volaille . Ils sont très chaleureux , mais comme l' a dit un de des ces prêtres , Rome est loin !
Et ceux sont eux qui progressent !
Etonnant , non ?

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Théophane le Mar 17 Mar 2009 - 22:47

Si j'étais Africain je n'apprécierais pas beaucoup votre message ! Wink

Les catholiques africains sont très fiers d'appartenir à quelque chose d'aussi beau et aussi grand que l'Église catholique. Leurs Messes avec des chants et des danses de leurs pays sont pleines de ferveur et traduisant très bien la joie d'être chrétien. Toutefois, je ne pense pas que cela soit un inconvénient à être fidèle au Magistère. Les traditions tribales reconnaissent la polygamie et d'autres pratiques, mais ce n'est pas pour autant que les catholiques d'Afrique acceptent ce mode de vie contraire à l'Évangile. C'est un peu comme si les catholiques pratiquants français consentaient à se pacser, à divorcer, ou à avoir recours à la contraception.

J'ai une très bonne amie qui a la double nationalité française et ivoirienne, et dont le père vit encore en Abidjan ; elle est catholique et attache une certaine importance à la religion. Mais je peux vous affirmer que ses origines africaines ne l'empêchent pas d'avoir des mœurs et un mode de vie aussi catholiques que vous et moi.

Il n'y a pas qu'en Afrique que les prêtres font des entorses à la chasteté. Même en France cela existe malheureuseument...

Ceci dit je suis d'accord avec vous lorsque vous dites que l'Église catholique d'Afrique est très vivante et porteuse. Elle nous donne beaucoup de vocations (je suis sûr que chaque membre du forum a rencontré en France au moins un prêtre d'origine africaine), et j'espère qu'à l'avenir de nombreux Africains seront béatifiés et canonisés (comme Julius Nyerere, président tanzanien).
avatar
Théophane
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 21/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Mer 18 Mar 2009 - 6:14

C'est un peu comme si les catholiques pratiquants français consentaient à se pacser, à divorcer, ou à avoir recours à la contraception.

:gnark: fourire

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Mer 18 Mar 2009 - 7:51

je crois (en tous cas pour ce que je connais, des sources proches, africaines, mais de deux pays seulement) que les fidèles, dans leur grande majorité, ne connaissent pas le magistère... ils connaissent le Christ, Marie, le Père, aiment la messe, aiment les offices, connaissent quelques points du catéchisme... mais le magistère... Shocked
Et n'allez pas leur dire qu'ils n'ont qu'à le lire... pour beaucoup, c'est impossible : niveau de lecture trop faible, culture de base tellement différente de la culture européenne que ne permettant que difficilement de comprendre l'importance de ces textes, manque d'intérêt certain pour ce qui n'est pas l'Evangile... et les difficultés de la vie qui font que tout ce qui nous parait si important (et qui serait à resituer historiquement) leur parait de bien peu d'importance...

comment beaucoup de catholique français, ce qui les intéresse, c'est l'amour et le service. le reste... bof...

On fait avec, eventuellement, on souffre avec... parfois, on comprend vraiment ce qu'il en est... et on sait qu'on n'aurait pas pu comprendre avant, parce que trop jeune, pas le bon moment, trop sur d'avoir raison contre tous...
ce jour là, ce qui était imposé de l'extérieur, rejeté, peut devenir une évidence... il reste alors la douceur pour ceux qui n'en sont pas là... en tous cas, il devrait... rendre grâce d'avoir compris, et rester proches de ceux qui ne voient pas l'intérêt encore...

Rome est loin... oui, Rome est loin... dans trop de sens, à mon avis... loin des Africains, loin de nous bien souvent...
il est temps que des missions véritables reprennent le chemin des régions chrétiennes... venir enseigner... et venir apprendre en même temps...
voir véritablement comment vivent les chrétiens, ce que vivent les hommes un peu partout dans le monde.
prendre un baton de pélerin, sa Bible, sa croix, venir rencontrer les gens.... sans rien, sans idées préconçues... juste de l'amour plein les mains, la bouche, le coeur.
là, Rome sera proche.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message par giorgino le Mer 18 Mar 2009 - 8:40

J' ai écrit ça sans souci de provocation : je le tiens de personnes que je connais bien et qui vivent au sénagal . je ne dis qu'ils ne sont pas chrétiens (les africains ), mais leur pratique religieuse est bien differente .
Quant au entorses à la chasteté , Théophane , du fait que pour moi le voeux de chasteté est d'inspitation humaine , ça me laisse froid . La foi est bien autre chose .

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Joss le Mer 18 Mar 2009 - 11:15

Bref.....Ce qui intéresse le plus l'Eglise catholique aujourd'hui, est ce qui se trouve en-dessous de la ceinture.

Foin des valeurs évangéliques : charité, compassion, etc.....valeurs semble-t-il d'un autre âge et qui n'intéressent personne

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10467
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Fée Violine le Mer 18 Mar 2009 - 11:27

Joss a écrit:Bref.....Ce qui intéresse le plus l'Eglise catholique aujourd'hui, est ce qui se trouve en-dessous de la ceinture.

Foin des valeurs évangéliques : charité, compassion, etc.....valeurs semble-t-il d'un autre âge et qui n'intéressent personne

Je dirais plutôt : "ce qui intéresse le plus les gens qui parlent de l'Eglise catholique"...

Le pape, lui, parle aux Africains de la lutte contre l'esclavage et la pauvreté, de la paix, de la justice.
Joss, je ne comprends pas de quelle Eglise tu parles ?

Le pape avait ajouté ses vœux de paix et ses encouragements à lutter contre la pauvreté : « Dans l'attente de cette visite que j'ai tant désirée, je prie le Seigneur afin que leurs cœurs soient disponibles à accueillir l'Evangile et à le vivre avec cohérence, en construisant la paix par la lutte contre la pauvreté morale et matérielle ». Le pape a exprimé un souci particulier pour les enfants africains.

Il citait ces défis à affronter avec résolution : « Devant la souffrance ou la violence, devant la pauvreté ou la faim, devant la corruption ou l'abus de pouvoir, un chrétien ne peut jamais garder le silence. Le message de salut de l'Évangile doit être proclamé de manière forte et claire, afin que la lumière du Christ puisse briller dans les ténèbres où les gens sont plongés ».

Le pape a notamment mentionné les victimes des conflits : « Ici, en Afrique, tout comme en de si nombreuses régions du monde, des foules innombrables d'hommes et de femmes attendent de recevoir une parole d'espérance et de réconfort. Des conflits régionaux laissent des milliers d'orphelins et de veuves, de sans abri et de démunis ».

Benoît XVI n'a pas manqué non plus de mentionné l'esclavage ancien et moderne : « Sur un continent qui, par le passé, a vu tant de ses enfants cruellement déracinés et vendus par delà les mers pour devenir des esclaves, aujourd'hui le trafic des êtres humains, en particulier de femmes et d'enfants sans défense, est devenu une forme nouvelle d'esclavage ».

La crise économique et la flambée des prix alimentaires a aussi retenu l'attention de Benoît XVI qui en a fait un passage de son encyclique sociale annoncée - non officiellement - pour avril: « Alors que nous connaissons en ce moment une insuffisance de la production alimentaire, des troubles financiers, et des perturbations liées au changement climatique, l'Afrique souffre de façon disproportionnée : de plus en plus d'habitants s'enfoncent dans la pauvreté, victimes de la faim et des maladies ».

Benoît XVI souligne dans ce contexte le rôle de l'Eglise : « Ils crient leur besoin de réconciliation, de justice et de paix, et c'est ce que l'Église leur offre. Non pas de nouvelles formes d'oppression économique ou politique, mais la glorieuse liberté des enfants de Dieu (cf. Rm 8, 21). Non pas l'imposition de modèles culturels qui ignorent les droits de l'enfant à naître, mais l'eau pure et vivifiante de l'Évangile de la vie. Non pas les amères rivalités interethniques ou interreligieuses, mais le bon droit, la paix et la joie du Royaume de Dieu, si bien décrit par le Pape Paul VI comme civilisation de l'amour (cf. Regina Coeli du dimanche de Pentecôte 1970) ».

Le dernier mot du discours de Benoît XVI a été, en français : « Merci ». Il a exprimé ces vœux pour l'Afrique tout entière : « Venant parmi vous aujourd'hui, je prie pour que l'Église, ici et dans toute l'Afrique, puisse continuer à croître en sainteté, dans le service de la réconciliation, de la justice et de la paix. Je prie pour que les travaux de la Deuxième Assemblée spéciale du Synode des Évêques fassent briller d'une vive flamme les dons que l'Esprit a répandus sur l'Église en Afrique. Je prie pour chacun d'entre vous, pour vos familles et ceux qui vous sont proches, et je vous demande de vous unir à ma prière pour tous les peuples de ce vaste continent. Que Dieu bénisse le Cameroun ! Et que Dieu bénisse l'Afrique ! »

(source : agence Zénit)
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Mer 18 Mar 2009 - 11:47

Foin des valeurs évangéliques : charité, compassion, etc.....valeurs semble-t-il d'un autre âge et qui n'intéressent personne


si, moi. :oops:

il faut dire aussi que c'est ce qui intéresse les médias, ce qu'il y a sous la ceinture... donc, c'est toujours de ça quo'n entend parler aussi dès que le pape sort.
Il le sait, il peut quand même s'y préparer, et avoir une réponse un pue moins... heu... provocatrice que "ça aggrave les choses".

flute alors, il vit pas dans une bulle, quand meêm.. Shocked

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Joss le Mer 18 Mar 2009 - 12:12

Fée Violine a écrit:
Joss, je ne comprends pas de quelle Eglise tu parles ?

Tu connais le proverbe chinois : "on entend l'arbre qui tombe mais pas la forêt qui pousse"....?

Et bien je parle de "l'arbre qui tombe" et qu'on entend et lit beaucoup trop ces temps-ci : intégristes, traditionalistes....et assimilés

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10467
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message par giorgino le Mer 18 Mar 2009 - 12:19

Laissons une minute Benoit XVI de coté sans mettre en ces mots ou sans émettre plutot , de jugement .
Les catholiques africains sont et cela de façon évidente ( pas parceque ça me fait plaisir d'écrire ça ) infiniment plus " souples " sur la sexualité . Oui des pretres font leur boulot , oui ils ont femmes , enfants , vous reçoivent en frère , font preuve de sagesse et sont de bon conseil , vous invitent à partager le repas servi par 6 servantes dans le meilleur esprit .
Quand l' un deux dit : Rome est loin ! Il sait très bien ce qu'il dit .
Ils ont tout cas et la plupart de l' amour à donner .
Basique pour un chrétien .
Fée violine ,
L' égise dont parle non pas Joss , mais dont je parle , n'est pas " méchante " , ni malfasante , mais elle n'est pas en phase avec l' occident .
Si la foi est si vive , si les messes regorgent de couleur et de chants , dans ces pays c'est aussi ( enfin il me semble ) que le discours chrétien y fleurit épuré des blocages lancinants de l' occident chrétien , au sujet d'une sexualité obsessionnelle , qui finit par se répéter .
Deux réponses alors :
1 une marxiste , materialiste
2 une chrétienne
La premiière dira qu'un peuple joyeux vivant sous le solei a toujours été " cool " , coulant en français .
La deuxième peut affirmer que les valeurs chrétiennes sont vécues avec entraide et prise en compte de la communauté . Une foi vécue .
Je n' en sais rien , ou alors je dirai que chez eux a eu lieu un mariage heureux entre civilisation et foi ?
Peut etre .
Mais ces prêtres qui en prennent et en laissent à ce sujet , sont ceux ou leur frères qui viendront célébrer la messe chez nous .
Il y a une certaine inorie , pas méchante en cela .
Quant à Benoit XVI il a effectivement dénoncé ce qu'une autorité morale mondiale doit dénoncer notamment la justice et la paix .. mais c'est la moindre des choses ..non ?

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Fée Violine le Mer 18 Mar 2009 - 12:26

mais Giorgino, c'est toi ici qui parles de sexualité, personne d'autre !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message par giorgino le Mer 18 Mar 2009 - 12:55

Juste un petit mot : je ne crois pas que je parle de sexualité en l' air ; je pense meme si on peut se tromper , que leur sexualité est vécue OBJECTIVEMENT c'est à dire socialement , dans la réalité , differement que ce nous connaissons et independamment de ce que je peux en penser .
Que cette attitude ait pu modifier leur comportement de chrétiens , oui , pourquoi pas ?

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Fée Violine le Mer 18 Mar 2009 - 21:10

Je ne comprends pas bien où tu veux en venir...

Nouvelles du jour :

Benoît XVI et le sida : Eclaircissements

Le pape a demandé la gratuité des soins pour les malades du sida

ROME, Mercredi 18 mars 2009 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a demandé les soins gratuits pour les malades du sida dès son arrivée à l'aéroport de Yaoundé au Cameroun, mardi après midi. Un appel qui a reçu très peu d'écho. Il appelle les Africains à la responsabilité dans la lutte contre le sida. Les médias ont passé sous silence ce passage de sa conférence de presse dans l'avion de Rome à Yaoundé.

Mais ce que la presse a retenu, ce sont des propos prêtés au pape. Nous publions ci-dessous le texte intégral de la déclaration.

Le pape fait également allusion à l'engagement de l'Eglise auprès des malades : quelque 25 % des structures qui les accueillent sont catholiques. Il cite l'engagement de la communauté de Sant'Egidio - une allusion au projet « DREAM », sigle anglais pour « « Amélioration des ressources en médicaments pour lutter contre le Sida et la malnutritio n » par exemple au Malawi - et des religieux de Saint-Camille de Lellis, ou des religieuses (les Missionnaires de la Charité par exemple).

Voici la question du journaliste et la réponse de Benoît XVI, dans son contexte.

Question - Votre Sainteté, parmi les nombreux maux qui affligent l'Afrique, il y a également en particulier celui de la diffusion du sida. La position de l'Eglise catholique sur la façon de lutter contre celui-ci est souvent considérée comme n'étant pas réaliste et efficace. Affronterez-vous ce thème au cours du voyage ?

Benoît XVI - Je dirais le contraire : je pense que la réalité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est précisément l'Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses différentes réalités. Je pense à la Communauté de Sant'Egidio qui accomplit tant, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, aux Camilliens, à toutes les religieuses qui sont à la disposition des malades... Je dirais qu'on ne peut pas surmonter ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs : au contraire, le risque est d'augmenter le problème. La solution ne peut se trouver que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c'est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui apporte avec soi une nouvelle manière de se comporter l'un avec l'autre, et le deuxième, une véritable amitié également et surtout pour les personnes qui souffrent, la disponibilité, même au prix de sacrifices, de renoncements personnels, à être proches de ceux qui souffrent. Tels sont les facteurs qui aident et qui conduisent à des progrès visibles. Je dirais donc cette double force de renouveler l'homme intérieurement, de donner une force spirituelle et humaine pour un juste comportement à l'égard de son propre corps et de celui de l'autre, et cette capacité de souffrir avec ceux qui souffrent, de rester présents dans les situations d'épreuve. Il me semble que c'est la juste réponse, et c'est ce que fait l'Eglise, offrant ainsi une contribution très grande et importante. Nous remercions tous ceux qui le font.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Jeu 19 Mar 2009 - 8:18

Mais ce que la presse a retenu, ce sont des propos prêtés au pape.

certes, la presse a retenu certains propos.

mais les propos ont été tenus...

Le pape doit nécessairement savoir ce qu'il en sera des propos qu'il dit, qu'il dit publiquement, en réponse à une question d'un journaliste. il sait qu'il sera attendu au tournant sur ces questions. donc, il a le temps de se préparer.

il est particuilèrement maladroit de dire
au contraire, le risque est d'augmenter le problème.

sans du tout dire qu'en cas d'infection, ou de risque d'infection de son ou sa partenaire, le préservatif est l'unique solution, tout imparfaite qu'elle soit.

proposer à tous la voie de la sainteté est sa mission.
et j'en suis convaincue.


proposer à ceux qui pour l'une ou l'autre raison ne la suive pas une voie possible est une nécessité lorsqu'on est face à un désastre.
proposer par exemple aux femmes dont le mari est contaminé une voie possible (et non, pas l'abstinence, ça n'est pas une voie raisonnable dans un couple, soyons un peu raisonnable) est nécessaire dans la plupart des pays d'Afrique. et on le sait tous.


apprendre d'autre part comment fonctionne la presse et les médias devient urgent.
cela me semble évident.


on ne peut pas comme catholique se plaindre que c'est la presse qui déforme. quand on sait comment elle fonctionne, on anticipe, et on ne met pas ensuite dans l'obligation de l'exégèse... il a voulu dire que... certes, il a des conseillers qui savent le faire... certes. mais y'en a marre qu'il y en ait besoin.
ou alors on ne parle pas à la presse.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Théophane le Jeu 19 Mar 2009 - 8:47

L'Église est là pour nous mener vers le Bien, et le Bien n'est pas le moindre mal. Elle invite les catholiques à vivre dans la chasteté qui se traduit soit par la fidélité conjugale soit par l'abstinence en dehors du mariage. Chacun est libre de choisir ou de refuser cela. Mais l'Église n'a pas à donner à ceux qui refusent les moyens de désobéir et de pécher avec impunité ; au contraire, ce serait une faute grave de sa part.
Comme quelqu'un l'a dit (sur ce forum ou sur un autre, je ne sais plus), c'est comme si un catholique trompait son épouse tout en disant à sa maîtresse : je n'utilise pas le préservatif, c'est un péché.
Il faut comprendre que ceux qui s'écartent de l'Église par une vie dissolue le font en toute liberté. C'est à eux de prendre leurs responsabilités pour se protéger, et non au Pape de leur donner le mode d'emploi du sexe illicite sans danger.
avatar
Théophane
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 21/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Jeu 19 Mar 2009 - 8:53

attention : pour l'instant, on ne parle pas de l'Eglise, mais du pape.

il a donc un role pastoral aussi.. et ce faisant, il s'adresse à des pêcheurs que nosu sommes tous.
Il semble qu'un pasteur doit trouver le moyen de s'adresser à toutes ses brebis pour les mener vers le bien. Pas seulement à celle qui sont déjà arrivées là où il veut les mener. Parmi les brebis à qui il parle, combien ont le SIDA ? que leur propose-t-il ?

oublier visiblement que le préservatif peut servir à se protéger, et à protéger les autres me semble fort gênant...
Oui, il faut mettre l'accent sur l'éducation à la sexualité... l'éducation à l'amour... mais ne pas oublier le reste...


Je précise que si ensuite, des personnes du Vatican doivent prendre la parole pour dire "le pape a voulu dire que...", c'est qu'il y a bel et bien un problème, qui commence véritablement à lasser.

soit le discours du pape est clair, et alors, il n'y a pas besoin de le commenter, soit il ne l'est pas, et il apprend à le rendre clair.

manifestement, la lettre qu'il a envoyé aux évêques sur un autre sujet montre nettement que son discours n'est pas toujours clair et compréhensible.
Il met pour l'instant les catholiques, de nombreux catholiques en tous cas, et à tous les niveaux, dans tous les milieux, dans l'incompréhension....

et c'est un problème en ce moment, qu'il lui incombe de régler d'une manière ou d'une autre.

je n'ai même pas là à être ou non d'accord avec ce qu'il a dit... je souligne la présence d'un problème qui tuoche des catholiques pourtant de bonne volonté...
et je demande à l'Esprit d'aider chacun, du pape au plus inconnu fidèle, de faire ce qu'il faut pour que ce problème puisse s'adoucir...

nous sommes en Carême, et de partout, les esprits sont bien trop échaudés...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message par giorgino le Jeu 19 Mar 2009 - 13:58

Entendu hier soi sur France Info un journaliste du Pélerin dire ( et il n' était pas seul ) : l' Eglise est proche du peuple et de sa souffrance et sachez que quand les autorités ont le dos tourné , tous les prêtres distribuent des préservatifs treize à la douze . Quand on est sur le terrain , les choses ne se passent pas de la meme façon . C'est souvent le cas .
Il y avait aussi jecrois un prêtre et des témoignages de catholiques à la radio . Tous convenaient de la rigidité de Rome . Que sur ce plan Rome du reste ne change pas , c'est clair .
C ' est aussi pourquoi sans doute on y parlé de tous ces catholiques qui quittent le navire sur la pointe des pieds . Oh ! qu'on se rassure ils ne formeront pas une nouvelle secte comme il en fleurit pour dénoncer Rome de passeisme ! Non ! surement pas ! Ils forment déjà un nombre important d' électrons libres qui s'en vont par lassitude .
CE QUE JOSS A TOUJOURS PRESSENTI ET CRAINT !
Et pas que sur ce forum !

giorgino
Installé
Installé

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 14/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Jeu 19 Mar 2009 - 14:32

rigidité de Rome

:mur:

la liberté de l'Evangile serait tellement plus belle à faire vivre.

et le plus suprenant... pour l'avoir souvent rencontré : c'est dans cette liberté affirmée et enseignée que les règles prennent un sens, et sont vécues, chacun selon ce qu'il peut.. en conscience, librement, en enfant de Dieu.

et c'est là ce qui est important... mais il faut du temps, de la patience...la patience de Dieu.

l' Eglise est proche du peuple et de sa souffrance
c'est bien ce qui me rassure... ce qui est important...
et ce qui fait que beaucoup de monde qui a du mal à supporter la rigidité d'un magistère qui parait s'éloigner des personnes reste dans l'Eglise.

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Jeu 19 Mar 2009 - 17:08

si j'étais en Afirque aujourd'hui... dans une ONG, dans une organisation catholique comme il y en a tant... qui lutte pour venir en aide avec rien ou presque aux malades du SIDA, aux enfants orphelins, que ferai-je ?

et bien je pense que j'aurais effectivement un discours consistant à apprendre aux jeunes (et aux autres) à être respectueux d'eux et des autres... à avoir une sexualité un tant soit peu réglée... le mariage... la fidélité...
là, je n'ai guère de doute.

mais je sais aussi que pour être écouté dans un tel discours... il faut déjà qu'en face, il y ait de la maturité.

alors qu'est-ce que je dirai ? comme pas mal de monde là bas...
la fidélité, le tienne et celle de celui (ou celle) que tu as épousé est la seule sauvegarde contre le SIDA.

mais au cas où... au cas où tu ne m'écoutes pas, au cas où tu te laisses aller.. au cas où... par pitié, sauve-toi, sauve ceux que tu aimes... et emmène ça. et je lui donnerai "le p'tit machin" comme on disait dans le temps dans les facs de médecine...
et ce p'tit machin dont je suis sure qu'il ne donne pas le bonheur, parce que je sais maintenant qu'il est ailleurs, le bonheur, je le donnerai en espérant que la personne vivra assez pour apprendre à trouver le bonheur d'être fidèle.... et puor ne plus en avoir besoin.

Saint Augustin n'écoutait pas sa mère...
Marie Madeleine a vécu assez pour se convertir.
Et ils ont appris, compris....


Dernière édition par lucie le Jeu 19 Mar 2009 - 17:18, édité 1 fois

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Joss le Jeu 19 Mar 2009 - 17:13

Un schisme silencieux menace l'Eglise sur sa gauche, autrement plus grave que celui des traditionalistes. Benoît XVI entendait réévangéliser l'Europe. Il n'aura peut-être réussi qu'à reconquérir une poignée d'intégristes, au détriment de la perte de nombreux fidèles attachés aux valeurs évangéliques et d'individus en quête de sens à qui Rome semble ne plus savoir offrir que du dogme et de la norme.
Frédéric Lenoir est philosophe et écrivain, auteur de "Le Christ philosophe" (Plon, 2007).
LE MONDE

sad

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10467
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par lucie le Jeu 19 Mar 2009 - 18:00

Ce que le pape a vraiment dit sur le préservatif...

Suite à la mise en ligne par le Saint-Siège d’une version légèrement modifiée des propos oraux de Benoît XVI, la confusion règne sur leur teneur exacte


Qu’a dit Benoît XVI sur le préservatif ?

La teneur exacte des propos de Benoît XVI sur le préservatif, qui ont entraîné une série de critiques internationales, fait désormais elle aussi, bien inutilement, polémique. Sur le banc des accusés, les journalistes qui, à bord de l’avion papal mardi 17 mars, auraient mal retranscrit ces propos, semant ainsi la perturbation dans l’opinion publique à partir de citations tronquées.

En effet, mercredi, le site Internet du Saint-Siège a publié sa propre version de la conférence de presse de Benoît XVI, qui n’est pas totalement identique à ce que les journalistes ont entendu et enregistré.

Certaines de ces modifications sont nécessaires pour passer du style oral à l’écrit. D’autres, au contraire, ont visiblement été effectuées pour atténuer les propos du pape. Ainsi, sur les quelques mots incriminés, voici ce que le pape a dit réellement : « Je dirais qu’on ne peut pas vaincre ce problème du sida uniquement avec de l’argent, qui est nécessaire. S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut le résoudre en distribuant des préservatifs. Au contraire, ils augmentent le problème. »

Dans la version « officielle » mise sur Internet, ce passage est devenu : « Je dirais que l’on ne peut pas vaincre ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut pas résoudre le fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème. » On voit bien qu’a été introduite la forme « cela risque d’augmenter », moins affirmative que celle – « ils augmentent » – prononcée en direct par Benoît XVI.
Pourquoi deux versions différentes ?

Lorsque le pape accepte de se prêter à une telle conférence de presse, il improvise. Certes, il a pu se préparer aux questions : le P. Federico Lombardi, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, en choisit quelques-unes parmi celles que lui envoient les journalistes deux jours auparavant. Dans ce contexte assez difficile – il lui faut s’exprimer alors que l’avion est en route –, Benoît XVI parle « sans filet ».

Or, il est d’usage, pour tout discours papal, que la version qui « fait foi » soit le texte officiel donné par le Vatican après que le pape a parlé. Telle était bien l’intention du Saint-Siège, qui a souhaité livrer un texte plus proche sans doute de la pensée même du pape.

La difficulté est que cette publication intervient plus de 48 heures après la conférence elle-même. Entre-temps, les journalistes ont fait leur travail et le texte, tel qu’il a été effectivement prononcé, a déjà paru dans le monde entier. Par ailleurs, aucun membre de l’entourage du pape – qui, dans l’avion, ont tous entendu cette intervention – n’est venu voir les journalistes dans les heures qui ont suivi pour demander d’atténuer le propos pontifical.
Isabelle DE GAULMYN, à Yaoundé
http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2368376&rubId=4078

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Fée Violine le Jeu 19 Mar 2009 - 20:17

augmentent, ou risquent d'augmenter, il n'y a pas beaucoup de différence.
De toute façon c'est vrai d'une façon générale : pour résoudre un problème il ne suffit pas de s'occuper des urgences, il faut aussi et surtout essayer de s'attaquer aux causes. L'un n'empêche évidemment pas l'autre, et personne de sensé ne dit le contraire.

Mais pourquoi ont-ils remplacé argent par slogans publicitaires qui ne veut pas dire grand chose ?

En attendant, c'est un fil sur "Benoît XVI en Afrique" et on n'y parle que de préservatifs, comme si les Africains se réduisaient à ça !

Je trouve sur internet les propos d'un écrivain ivoirien, Serge Bilé, qui dit :
Mais quand le pape se rend en Afrique, il semble que la seule chose dont il veut parler, c'est le sida. Pourquoi continuer à accoler, constamment, la maladie au continent ? Sans la minimiser, il y a énormément d'autres choses dont il pourrait parler. Pourquoi ne retenir que le sida alors qu'il y a une population dynamique, qui se bat et qui essaie d'inventer son avenir. Cela véhicule une très mauvaise image d'un continent, une image que l'Eglise a contribué à véhiculer et ça me gêne
.
C'est absurde, car le pape parle d'une foule de choses intéressantes, mais les journalistes ne lui posent de questions que sur le préservatif, donc il répond. Et après ça, on lui reproche de ne parler que du préservatif. Faudrait savoir !

Le pape parle par exemple de politique, mais là, ça dérangerait trop de gens puissants :
http://fr.news.yahoo.com/4/20090319/tts-pape-cameroun-ca02f96.html
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Théophane le Ven 20 Mar 2009 - 12:33

C'est que les médias ne retiennent que ce qui les intéresse... Le Saint-Père a exprimé le souhait que les traitements contre le Sida puissent être prodigués gratuitement aux malades, mais cela, personne n'en parle.

C'est un peu la même chose pour l'affaire de Recife : les gens n'en n'ont rien à cirer du Droit canonique, et soudainement ils se découvrent une passion pour cette matière, simplement parce que c'est une occasion de plus de taper sur l'Église.
avatar
Théophane
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 21/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Jean le Ven 20 Mar 2009 - 15:13

C'est un peu la même chose pour l'affaire de Recife : les gens n'en n'ont rien à cirer du Droit canonique, et soudainement ils se découvrent une passion pour cette matière, simplement parce que c'est une occasion de plus de taper sur l'Église.

Évidemment ce serait plus simple si les journalistes se taisaient…..et tellement plus commode…..
Qui alors parlerait de cette infamie, si eux n’en parlaient pas ?


Il est vrai que depuis Pie XII, notre Eglise aime les silences feutrés....
avatar
Jean
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 159
Age : 58
Date d'inscription : 30/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Théophane le Ven 20 Mar 2009 - 15:23

Jean a écrit:Évidemment ce serait plus simple si les journalistes se taisaient…..et tellement plus commode…..
Ce ne sont pas les journalistes qui posent problème, ils font leur travail. C'est juste qu'ils ne rendent pas toujours l'information de façon fidèle. Je parle en connaissance de cause ; en effet pendant la campagne pour les élections présidentielles et législatives de 2007, j'étais chargé de la communication avec la presse au sein de l'équipe de jeunes du mouvement politique dans lequel je milite. Ce que je peux dire c'est que très souvent les journalistes ne retiennent que ce qui fait vendre, ce qui peut surprendre ou choquer, sans toujours chercher à comprendre ou à expliquer le pourquoi du comment.

Qui alors parlerait de cette infamie, si eux n’en parlaient pas ?
La véritable infâmie c'est l'avortement, et cela, quasiment aucun média ne le dénonce.

Il est vrai que depuis Pie XII, notre Eglise aime les silences feutrés....
Pourriez-vous préciser ? Je ne suis guère doué pour comprendre les sous-entendus...
avatar
Théophane
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 21/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benoit XVI en Afrique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum