MARTHE ET MARIE

Claire Sainte-Soline

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Mer 31 Déc 2008 - 12:25

Claire Sainte-Soline (18 septembre 1891- 14 octobre 1967), romancière française et cousine de ma grand-mère, a écrit à la fin de sa vie ses mémoires d'enfance et de jeunesse sous le titre "Les années fraîches".

Description de mes arrière-arrière-grands-parents :

Le grand-père :"Son apparence était celle d'un homme du Nord, grand, blond, avec des yeux très bleus au regard aigu. (...) superbe colosse, gai, vif, plein de bon sens.

La grand-mère : "Elle trottait du matin au soir et ne parlait guère. Elle avait le teint mat, des yeux noirs en amande, une chevelure épaisse qu'elle cachait pudiquement sous la coiffe et ne peignait jamais devant témoin. De caractère entier, ayant des affections vives et des haines inexplicables, irréductibles, dépourvue de la moindre logique, du moindre sens critique, elle agissait uniquement par instinct. C'était elle en vérité qui régnait sur la maison. (...) fière, hautaine, (...) générosité sans mesure".

Portrait de leurs trois enfants :

Claudine, l'aînée (mon arrière-grand-mère).
"Claudine avait le visage de son père sans en avoir la prestance. Elle était petite, boulotte, extraordinairement rieuse.

Léontine (la mère de Claire Sainte-Soline) :
" Elle avait la pâleur, les yeux charbonneux, les pommettes saillantes, le type espagnol" [de sa mère].

Pierre (plus jeune d'une douzaine d'années) :
"Il était d'une beauté que les années ne sont jamais parvenues à gâter. Indépendant, fantasque, lorsqu'il ne chassait pas, il inventait et fabriquait d'étranges machines ou courait les filles. (...) magnifique gaillard aux yeux verts, aux cheveux noirs, dont les traits étaient à la fois purs et virils et dont l'expression était toujours un peu ironique".

"Léontine, et surtout Claudine, s'entretenaient comme au grand siècle, usant du terme exact et ne faisant jamais la moindre entorse à la grammaire. Cependant ni l'une ni l'autre ne lisaient".

Claudine et Léontine, toutes deux institutrices, se sont mariées le même jour avec des collègues, en 1890. Un an après naquirent leurs filles : en juin Alice (ma grand-mère) pour Claudine, en septembre Nelly (la future Claire Sainte-Soline) pour Léontine.

Alice :
"Alice avait le type nordique, elle était blonde avec des yeux bleus et une frange raide sur le front. Autoritaire, violente et beaucoup plus forte que moi, elle m'eût réduite à l'esclavage si je n'avais pas usé de ruses. (...) Nous faisions ensemble beaucoup de sottises pour lesquelles on la punissait seule alors que c'était le plus souvent moi qui les avais suggérées. On l'obligeait alors à manger un morceau de pain sec avant le repas, ce qui ne gâtait en rien son appétit; ou bien ma tante l'attachait avec une corde au pied de l'escalier. (...) Elle avait une très belle voix, un sens musical naturel. (...) Elle se portait toujours à merveille."

Vers 7 ans on emmène les deux fillettes à la mer, à Fouras. Elles voient des opérettes, pêchent la crevette, jouent au croquet.

Le village des grands-parents :
"Les habitants de Melleran étaient subtils, pleins d'humour, de scepticisme, prêts à plus d'un compromis avec les lois terrestres et divines".

Alice et Nelly ne se voient qu'aux vacances, à Melleran chez les grands-parents, car leurs parents respectifs enseignent dans des villages différents.
Ensuite, elle seront internes ensemble au lycée de Niort, après quoi leurs chemins se séparent car Alice ira en fac et Nelly en taupe (toutes deux à Bordeaux). Nelly entre à Normale Sup (Sèvres) et deviendra agrégée de physique-chimie, matière qu'elle enseignera dans divers lycées jusqu'à la retraite, tout en écrivant de nombreux romans. Elle a fait partie du jury du prix Fémina. Alice deviendra prof d'anglais et se mariera avec un prof de physique, normalien lui aussi.
Nelly prendra comme pseudo le nom d'un village des Deux-Sèvres, Sainte-Soline.


Dernière édition par Fée Violine le Dim 21 Fév 2010 - 9:01, édité 3 fois
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Mer 31 Déc 2008 - 13:00

L'oncle Pierre va à Paris pour travailler dans la police, puis blessé à la jambe dans une rixe, il revient au village.
"Sitôt qu'il fut assuré d'une pension, il cessa de boiter, décrocha son fusil de chasse, éleva deux chiens et devint le plus jeune et le plus ingambe des retraités. D'une beauté qui aurait pu faire de lui une vedette de cinéma, original, énigmatique, (...) coqueluche des femmes dont il usait en les méprisant (...) Quelques années plus tard, ce don Juan devait épouser une femme qui n'était ni jeune, ni jolie, ni bonne ménagère, ni riche, une espèce de harpie véhémente à l'intelligence prompte, au don verbal certain."

Nelly:
"Ce mélange d'audace, de timidité, de candeur".
"J'étais absolument stupide pour tout ce qui concernait la manière de vivre".
"Il me fallait aimer ou admirer pour que je devinsse docile autrement qu'en apparence".
"J'ai toujours très mal supporté l'ennui".
"J'étais à la fois assez lucide et d'une invraisemblable naïveté. Quant à ma timidité naturelle, loin d'être vaincue, elle n'empêchait cependant pas un appétit de nouveauté, une curiosité, un penchant pour le risque que l'ignorance rendait dangereux. (...) De naturel fort sociable, j'étais gênée par une sensibilité excessive qui compliquait mes rapports avec les êtres et me faisait souvent souffrir. Je n'attaquais jamais, je ripostais rarement".

En novembre 1915, Nelly rencontre à La Châtre (Indre) un beau ténébreux, artiste peintre, dont elle tombe instanément folle amoureuse. "J'avais troqué ma gaieté naturelle contre cette sorte de ferveur mystique". La passion ne l'empêche pas de réussir l'agreg en 1916. Elle est nommée à Blois, puis en 1917 à Grenoble dans un lycée de garçons (les professeurs hommes sont à la guerre) où on la surnomme "la petite". 1,61 m, 47 kg, des tresses enroulées en macarons, aucun maquillage. Elle épouse son beau peintre en 1918, leur fille Paulette naît en 1919 à Melleran. Nelly est nommée en 1920 à Auxerre, puis en d'autres lieux, ensuite en 1945 à Rabat, et elle finira sa carrière à Paris au lycée Fénelon.

"Chacun sait que ce ne sont pas les femmes passionnées qui font les bonnes épouses".
Le ménage marche mal, si bien que Nelly, n'en pouvant plus, partira un jour avec sa fille. Cet épisode est raconté (sous une forme romancée) dans "Le dimanche des Rameaux", à l'époque elle enseignait à Saint-Brieuc.

Alice s'est mariée en 1917, avec mon grand-père donc. Il n'était pas à la guerre car il était si maigre qu'on le croyait tuberculeux. Grâce à quoi il est mort en 1979 ! Alice imitait toujours sa cousine. Ce n'est donc pas étonnant qu'elle ait aussi appelé sa fille aînée (ma mère) Paulette ! Et sa deuxième fille Marie-Claire, dont la marraine fut bien sûr Nelly / Claire. Comme Marie-Claire est ma marraine, Claire Sainte-Soline, la marraine de ma marraine, est donc ma grand-mère spirituelle, en quelque sorte.
Et pour garder les bonnes traditions familiales, ma fille aînée s'appelle Soline, et ma deuxième s'appelle Claire en deuxième prénom.
De plus, une ancienne tradition des Deux-Sèvres voulait que tous les fils aînés s'appellent Pierre : c'est aussi ce que j'ai fait.
Et comme Claire Sainte-Soline, j'ai aussi épousé un beau peintre !

Alice:
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Dim 4 Jan 2009 - 22:56

J'ai trouvé sur internet (sur un site de vente de livres d'occasion) un commentaire d'un lecteur sur "Journée", le premier roman de Claire Sainte-Soline :

Un des plus remarquables de cette auteure, 6 février 2008

Remarquable roman tiré d'un fait réel ayant eu lieu en Sud Deux-Sèvres.
Tout se passe en une journée. Portraits de femmes en milieu rural...atmosphère parfois étouffante...suspens assuré.
Auteure hélas méconnue que les éditions Grasset ont fort heureusement réhabilitée avec "Le dimanche des rameaux".Si vous trouvez "Irène Maurepas", n'hésitez pas : achetez-le aussi!
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Claire Sainte-Soline traduit le roman grec Hécube Echevelée.

Message par Vahlas Y le Jeu 22 Jan 2009 - 23:37

Le roman grec Hécube Echevelée de Vassili Loulis, traduit en français par Claire Sainte-Soline fut diffusé dans les Lettres Françaises, avant d'être publié à Paris en 1961.
C'est une enseignante et écrivaine grecque, Smaragda Mostratou qui a envoyé le livre de Loulis à son amie parisienne Angéla Medici-Valiadis, très liée à Claire Sainte-Soline. Angéla Medici-Valiadis a proposé, lu et traduit mot à mot le texte grec à la romancière française l'aidant ainsi à la rédaction de la version française. Sainte-Soline s'est chargée de la promotion du livre auprès de Louis Aragon, directeur des Lettres Françaises, qui l'a publié dans son journal en 1959, sur sept feuilletons illustrés par Luc Simon. Deux ans plus tard il était édité, en livre, par la Maison Bernard Grasset à Paris.
En 2006 le Musée du Patrimoine de Kymi, la ville natale de Vassili Loulis en Grèce, a voulu se procurer une brève biographie de Claire Sainte-Soline pour étoffer ses archives.
Il a été difficile de reconstituer une notice sur la romancière française, Nelly Fouillet, connue sous le pseudonyme littéraire Sainte-Soline, du nom d'un petit village voisin de Melleran, dans le département des Deux-Sèvres où elle est née en 1891.
Agrégée de sciences physiques et naturelles, et de chimie, elle a étudié à l'Ecole Normale Supérieure de Sèvres.
Parallèlement à sa profession d'enseignante de physique-chimie, elle écrit quelque 25 romans et nouvelles et collabore dans plusieurs journaux et revues littéraires. Elle était membre du jury du "Prix populiste" ainsi que du prix littéraire "Fémina" (depuis 1958).
Si vous avez des informations, documents ou exemplaires du livre Hécube Echevelée de Vassili Loulis, traduit par Claire Sainte-Soline (Bernard Grasset 1961), prévenez le signataire de cette notice. Merci.


avatar
Vahlas Y
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 9:58

Merci, histoire intéressante, merci de nous faire découvrir.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 10:20

Vahlas Y a écrit:Le roman grec Hécube Echevelée de Vassili Loulis, traduit en français par Claire Sainte-Soline fut diffusé dans les Lettres Françaises, avant d'être publié à Paris en 1961.
C'est une enseignante et écrivaine grecque, Smaragda Mostratou qui a envoyé le livre de Loulis à son amie parisienne Angéla Medici-Valiadis, très liée à Claire Sainte-Soline. Angéla Medici-Valiadis a proposé, lu et traduit mot à mot le texte grec à la romancière française l'aidant ainsi à la rédaction de la version française. Sainte-Soline s'est chargée de la promotion du livre auprès de Louis Aragon, directeur des Lettres Françaises, qui l'a publié dans son journal en 1959, sur sept feuilletons illustrés par Luc Simon. Deux ans plus tard il était édité, en livre, par la Maison Bernard Grasset à Paris.
En 2006 le Musée du Patrimoine de Kymi, la ville natale de Vassili Loulis en Grèce, a voulu se procurer une brève biographie de Claire Sainte-Soline pour étoffer ses archives.
Il a été difficile de reconstituer une notice sur la romancière française, Nelly Fouillet, connue sous le pseudonyme littéraire Sainte-Soline, du nom d'un petit village voisin de Melleran, dans le département des Deux-Sèvres où elle est née en 1891.
Agrégée de sciences physiques et naturelles, et de chimie, elle a étudié à l'Ecole Normale Supérieure de Sèvres.
Parallèlement à sa profession d'enseignante de physique-chimie, elle écrit quelque 25 romans et nouvelles et collabore dans plusieurs journaux et revues littéraires. Elle était membre du jury du "Prix populiste" ainsi que du prix littéraire "Fémina" (depuis 1958).
Si vous avez des informations, documents ou exemplaires du livre Hécube Echevelée de Vassili Loulis, traduit par Claire Sainte-Soline (Bernard Grasset 1961), prévenez le signataire de cette notice. Merci.

Oui, j'ai un exemplaire d'"Hécube échevelée". Je peux aussi vous donner plus de détails sur elle.
Des photos :






avec sa fille :



Dernière édition par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 11:06, édité 3 fois
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 10:28



Ses parents, Léontine Barbeau et Pierre Fouillet (maire de Niort) :



Son oncle et sa tante (mes arrière-grands-parents), Claudine Barbeau et Alexandre Guérit:



Dernière édition par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 11:15, édité 3 fois
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 10:36



Dernière édition par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 11:11, édité 4 fois
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 10:44

Un problème avec les photos, je ne vois rien. ? ? ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 10:50

oui, je vais laisser tomber imagehotel et reprendre imageshack, décidément...

Un moment plus tard :
ouf ! ça y est ! J'ai remis toutes les photos, je vais en chercher encore d'autres...

En attendant, quelques détails biographiques supplémentaires :
Claire Sainte-Soline connaissait la Grèce, elle avait fait un séjour en Crète, dont elle s'est inspirée pour son délicieux roman "Antigone ou l'idylle en Crète".
A une époque, elle a fait partie d'un jury d'assises, expérience qui lui a inspiré plusieurs nouvelles.
Quand elle enseignait au Maroc, le fils du roi était élève au lycée français, mais ses résultats n'étaient pas très bons, pour le bac il n'atteignait pas la moyenne, mais (d'après ma mère), Nelly aurait fait remarquer que ça ferait mauvais effet pour un roi de ne pas avoir son bac, et ils le lui ont donné.
D'une façon générale, elle a mené une vie pleine d'aventures, de voyages, elle a eu une vie sentimentale assez variée, ce qui à l'époque ne se faisait pas beaucoup (du moins dans les familles comme la nôtre). Dans mon enfance j'ai entendu dire qu'elle était allée au Japon, maintenant c'est banal, mais à l'époque c'était rare.

Je l'ai rencontrée deux fois : dans mon enfance, elle est un jour venue nous voir, à l'occasion d'une visite à mes grands-parents qui habitaient la même région. C'était début 1960.
Et puis en mai 1963, à l'enterrement de ma grand-mère.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Ven 23 Jan 2009 - 11:37

Une photo particulièrement romantique :
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Sainte-Soline

Message par XINJIANG le Ven 31 Juil 2009 - 8:08

Bonjour,

Pour un article sur les instituteurs des Deux-Sèvres à la Belle Epoque, je voudrais citer Sainte-Soline qui évoque son père et un colègue de son père qui n'accepte aucun bruit dans sa classe.

N'habitant pas dans le 79, les médiathèques de mon département n'ont pas l'ouvrage où l'auteur doit évoquer cela.

Quelqu'un pourrait-il me donner le passage ?

Si possible me recopier le passage et au moins me donner :

titre du livre, éditeur, année et lieu d'édition, pages citées.

Merci d'avance.
confused
avatar
XINJIANG
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sainte-Soline

Message par XINJIANG le Mer 5 Aoû 2009 - 18:33

J'ai trouvé le livre et deux passages intéressants.
avatar
XINJIANG
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Mer 5 Aoû 2009 - 19:34

Tant mieux, car je ne trouve plus mon exemplaire des "Années fraîches", j'ai dû le prêter à quelqu'un !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

A Valah Y et Fée Violine

Message par Teddy Sm le Mar 22 Déc 2009 - 17:57

Nous sommes intéressés par le parcours de la parisienne Angéla Médici Valiadis qui a traduit le roman grec Hécube Echevelée de Vassili Loulis en français pour Claire Sainte-Soline, publié en 1961.

Car cette femme a dédicacé son propre ouvrage publié en 1955 sur l'éducation nouvelle (ses méthodes et ses progrès) à Claire Sainte Soline.

Nous sommes persuadés que ces deux illustres disparues avaient une forte sympathie l'une pour l'autre et nous voudrions savoir si vous ne disposez pas d'une photo d'Angéla Médici Valiadis dans vos album (soit avec Claire).

Teddy et Freddy
avatar
Teddy Sm
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Mer 23 Déc 2009 - 13:26

Non, désolée, je n'ai pas ça.
Il faudrait demander aux enfants de Claire Sainte-Soline, ou du moins à ses petits-enfants, dont j'ignore les noms et adresses, et qui n'ont peut-être pas gardé les vieilles photos. Tout ce que je sais, c'est que CSS a eu une fille, Paulette Coquard, qui vivait à l'île de Ré (ou d'Oléron, je confonds toujours) et qui est maintenant décédée.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par alaincha le Mar 27 Avr 2010 - 13:37

Bonjour. J'ai un livre de Claire Sainte-Soline;une édition originale de 1938 des Editions Rieder, qui s'intitule "Le Haut du Seuil"et dédié"A mon frère RENE"
avatar
alaincha
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Mar 27 Avr 2010 - 18:44

Je ne l'ai pas lu, celui-là. Son frère René était le parrain de ma mère.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

filiation

Message par anne-chr le Jeu 2 Déc 2010 - 17:16

Bonjour, fée Violine,
Je suis une des sept filles de Paulette Coquard (Sept !), et donc une des sept petites filles de Claire Sainte Soline. Les autres vous contacteront probablement aussi. Je suis (nous sommes, je pense) surprise et émue de remonter le temps avec vous. J'aimerais bien joindre une photo de Claire et Alice posant ensemble, mais je ne sais comment faire. J'ai cliqué dans le petit carré simbolisant une image, j'ai donné le nom de l'image, mais rien ne se passe...
A bientôt ?
avatar
anne-chr
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Jeu 2 Déc 2010 - 21:42

chère cousine, je suis heureuse de faire votre connaissance! Je ne savais pas que Paulette avait eu sept filles, je savais seulement qu'elle s'était mariée plusieurs fois.
Pour mettre une photo sur un forum, il faut passer par un site comme imagehotel, imageshack, ou d'autres que je ne connais pas, mais qui fonctionnent de la même façon. Essayez, vous finirez par y arriver! Very Happy
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par anne-chr le Ven 3 Déc 2010 - 15:13

[img][url=http://www.imagehotel.net/?from=ibdrdql7m8.jpg][img]http://images.imagehotel.net/ibdrdql7m8.jpg[/img][/url][/img]
AH ! Je ne maitrise pas totalement, mais ça fonctionne à peu près. Merci pour le conseil.
Elles sont bien mignonnes, non ? C'est assez émouvant.
Donc, petit retour en arrière : Claire (Nelly), notre grand-mère, a eu une fille unique : Paulette Coquard. Celle-ci s'est mariée trois fois, a divorcé trois fois, et a eu en tout sept filles et un garçon. Le garçon est décédé en 1982. Restent les sept filles. Je suis la numéro 4. Anne. J'ai 63 ans. Dites m'en plus, chère cousine, sur votre vie, sur l'idée de créer ce site, tout, nous voulons tout savoir. Je vous raconterai par quels chemins tordus nous sommes arrivées jusqu'à vous. A bientôt
avatar
anne-chr
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par anne-chr le Ven 3 Déc 2010 - 15:33

[img][/img]
Quand je demande une prévisualisation, je vois la photo, et quand j'envoie, il n'y a plus que les références.
Mince !
avatar
anne-chr
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Ven 3 Déc 2010 - 18:38

Voilà, vous y êtes arrivée! Oui, elles sont bien mignonnes, nos grands-mères!
Pour répondre à vos questions : ce n'est pas moi qui ai créé ce site, c'est Joss (administratrice du forum), aidée par Souricette (qui ne vient plus ici). Je suis seulement une des modératrices. Le forum était tombé en léthargie, mais il y a quelques mois, il a été entièrement rénové par Marc (qu'on voit assez rarement) et du coup, il y a beaucoup plus de gens qu'avant.
Si vous voulez des détails sur ma famille, regardez mon site personnel http://pagesfeuilletees.free.fr , il y a notamment un texte de ma mère sur Melleran; et des poèmes de mon oncle Michel (frère de ma mère).
Et puis, quelque part sur ce forum, j'ai mis plein de photos de famille, je ne sais plus où...(peut-être dans une partie réservée aux inscrits)

J'aimerais aussi avoir des détails sur vous et votre famille ! Very Happy
Sinon, les "chemins tordus" qui vous ont amenée jusqu'ici s'appellent peut-être simplement google? C'est fou ce qu'on peut trouver sur internet !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par anne-chr le Ven 3 Déc 2010 - 19:52

Non non, il ne s'agit pas simplement de Monsieur Google.
Mais j'ai quelques dizaines de questions à vous poser sur nos familles. Pensez vous que ça interesse tout le monde, ou bien qu'on pourrions-nous échanger nos mails perso ? J'ai d'autres photos d'Alice (Alice et ses yeux bleus, dont une de mes soeurs a hérité !... est-ce que Claudine, votre arrière grand-mère, avait les yeux bleus ?), seule ou avec sa cousine, gamine ou plus agée. Les voulez-vous ?
Mais pour moi, de votre coté, la famille s'arrête à Alice. Et après ?...Après, je commence à y voir une suite.
Et Pierre ??? Et votre mère Paulette ???
...Mon troisième prénom est Soline.
A bientôt j'espère.
avatar
anne-chr
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Fée Violine le Sam 4 Déc 2010 - 13:17

Bien sûr, toutes les photos m'intéressent!
Je ne sais pas si nos histoires de familles intéressent tout le monde, mais après tout, ce n'est pas vraiment hors sujet! Je peux déjà vous donner quelques détails, puis nous continuerons en privé, mais pour ça il faut que vous vous inscriviez sur le forum.

Donc reprenons. Dans "Les années fraîches", Claire Sainte-Soline raconte qu'à l'époque où elle est tombée amoureuse de votre grand-père (avez-vous des photos de lui? Je serais curieuse de voir s'il était vraiment si beau!), un vent de folie soufflait décidément sur les filles de la famille car Alice s'était fiancée à "un Serbe trapu nommé Ardach". Ce qu'elle ne dit pas, mais que ma mère m'a dit, c'est qu'ensuite Alice a rompu ces fiançailles et jeté la bague dans la Garonne. C'était à l'époque où elle était étudiante à Bordeaux. Ensuite en 1917, quand elle était prof d'anglais au collège de La Réole, elle a épousé Roger Guimbal, son collègue de physique-chimie, brillant Normalien. Ils ont eu 4 enfants.

Pour revenir à votre question, je pense que Claudine avait les yeux bleus, mais je ne suis pas sûre, je vais demander à ma mère. Sûrement, car mes soeurs et moi avons toutes les yeux bleus. Mais parmi mes enfants, seule Soline en a hérité.
à suivre!

PS. Pour connaître ma vie (du moins une partie), voyez ici: http://marthetmarie.lifediscussion.net/arts-plastiques-f31/visite-d-utopix-t1162.htm


Dernière édition par Fée Violine le Mer 15 Déc 2010 - 20:43, édité 1 fois
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Claire Sainte-Soline

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum