MARTHE ET MARIE

Nicolas Sarkozy

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Sam 29 Sep 2007 - 10:00

Souricette a écrit:Mais tu peux retaper ton message, et en ouvrant une nouvelle fenêtre internet explorer tu peux retrouver ton iamge sur serving.com en allant dans "mes images" et en cliquant sur "liens" sous ton image. Wink

Merci.

Une autre blague sur Sarko : il n'est pas "überstourmführer", mais "überstroumpführer".

On rigole encore un peu tant qu'on n'en vient pas à pleurer.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Joss le Sam 29 Sep 2007 - 10:26

Lagaillette a écrit:
Souricette a écrit:Mais tu peux retaper ton image, et en ouvrant une nouvelle fenêtre internet explorer tu peux retrouver ton iamge sur serving.com en allant dans "mes images" et en cliquant sur "liens" sous ton image. Wink

Merci.

Une autre blague sur Sarko : il n'est pas "überstourmführer", mais "überstroumpführer".

On rigole encore un peu tant qu'on n'en vient pas à pleurer.


Le "überstroumpführer".

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Sam 6 Oct 2007 - 15:14

« Je sais ce qui est bon pour la France. Je sais ce que veulent les Français. Je sias que j’ai raison et que vous avez tort – parlementaires et experts confondus – d’égrener vos états d’âme politiques ou vos mauvais augures économiques. »

C’est par ces fortes paroles que Nicolas Sarközy a « remonté les bretelles » des parlementaires UMP troublés par sa façon très personnelle de mener la politique depuis son accession au pouvoir suprême.

Voilà qui s’appelle un chef !

Mais les moutons se laisseront-ils mener sans plus de réactions ? Pas fiers, les parlementaires de la « majorité » pour se laisser sermonner ainsi.


Rire semoque :realmad: :jump:

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Sam 6 Oct 2007 - 15:21

Je sais ce qui est bon pour la France.

Il faudrait déjà qu'il sache ce qu'est la France.

Je sais ce que veulent les Français.


Ah bon, alors je ne dois pas être française, vu qu'il ignore ce que je veux. Pas vous ?

Je sais que j’ai raison et que vous avez tort.

Tiens, tiens. N'est-ce pas une phrase typique de dictateur, ça ?

Pas fiers, les parlementaires de la « majorité » pour se laisser sermonner ainsi.

Ca, c'est sûr. Qu'attendent-ils pour l'envoyer bouler ?
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Sam 6 Oct 2007 - 20:59

Code:
Qu'attendent-ils pour l'envoyer bouler ?

Leurs intérêts sont trop liés à lui.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Joss le Sam 6 Oct 2007 - 21:57

Ce que je trouve fou, c'est qu'il n'y plus d'opposition

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Sam 20 Oct 2007 - 20:24

Sarkozy a délcaré : "J'ai été élu par les Français pour régler leurs problèmes."

Tiens donc. Le président semble avoir une conception plus que focalisée et réductrice de son rôle. Car quand je vote pour quelqu'un, ce n'est pas pour qu'il règle mes problèmes, surtout pas (est-ce que je m'occupe de ses affaires, moi ?), mais ceux de la France. Et la France, ce ne sont d'autre part pas que des problèmes, mais aussi des atouts à exploiter, des qualités à développer, etc. Pourquoi tout le temps gouverner par le négatif ?

Enfin, M Sarkozy oublie, en proclamant que les Français l'ont élu, qu'un bonne moitié ne l'a pas élu.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Dim 21 Oct 2007 - 12:24

De toute façon, après lui ce sera un autre, certainement DSK qui ne vaut gère mieux, et nous ne gagnerions pas au change. Au fond, ce qui est à combattre, ce n'est pas l'homme, qui n'est qu'une façade, mais plutôt l'état d'esprit qui aboutit à l'élection de tels hommes.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Mar 23 Oct 2007 - 9:55

Code:
LE PRESTIDIGITATEUR

Un prestidigitateur  est quelqu'un qui  rassemble un certain nombre de  qualités assez remarquables pour lui permettre de faire croire aux spectateurs qu’il réalise l’impossible ; il doit être d’une adresse exceptionnelle dans son métier d’illusionniste, faire preuve d’une grande vélocité, développer un sens aigu de la communication et savoir détourner sans erreur l'attention du public pendant qu’il monte sa manipulation.

A ces conditions, il arrive à faire croire qu’il réalise ce que personne n’arrive à réaliser et recueille les applaudissements des spectateurs ; si ces derniers savent qu’ils sont trompés, ils applaudissent tout de même goûtant je ne sais quelle saveur amère dans la tromperie.

La méthode du nouveau pouvoir appliquée à tous les problèmes terriblement dramatiques d’un pays en faillite, ainsi qu’il l’avoue lui-même, ressemble étrangement à celle des prestidigitateurs. Le cas des régimes spéciaux  est éclairant à cet égard.

L’écroulement des retraites privées est absolument tragique et il serait facile d’y porter remède, mais le « lider maximo » ne veut pas du tout faire le nécessaire. Il lui faut, cependant, faire croire mensongèrement qu’il va sauver ces retraites. A cette fin, il est indispensable de détourner l'attention du public, pour pouvoir  se livrer à une adroite et habile  manipulation.

Les régimes spéciaux tombent à point nommé pour détourner l'attention de ce public et recueillir ensuite ses applaudissements. En effet, les gens sont légitimement indignés de l'existence de ces régimes spéciaux et même ceux qui en profitent savent qu'ils comportent beaucoup  d'arbitraire.

Chacun, encouragé par la presse, peut croire qu’en portant le fer dans ces régimes spéciaux, il y aura de l’argent pour les retraites privées en déconfiture, ce qui est totalement faux pour des raisons bien connues. Le prestidigitateur, dont l’intelligence, l’adresse, la vélocité et le sens de la communication sont devenus célèbres dans le monde entier, a indiqué publiquement que la justice et l’égalité  voulaient que les durées de cotisation soient les mêmes dans tous les régimes et qu’il allait le faire : c’est pour lui un engagement majeur et le seul valable.

Il est évident que cet objectif  ne veut absolument rien  dire dans la langue française, telle que les réchappés de l’illettrisme la connaissent ; l’égalité est une chimère dans le domaine de la retraite comme tout autre domaine et est  impossible à atteindre. L’annonce de cet objectif est un stratagème  génial, car un régime de retraite comporte des dizaines ou des centaines de paramètres.

Dans les négociations syndicales, il sera facile, en compensation, de donner aux chefs syndicalistes, pour que personne ne perde la face, des avantages tout à fait autres dans le domaine des retraites ou ailleurs, avantages sans doute supérieurs à celui qu'on leur enlèvera par l'allongement des durées de cotisations. Il existe donc une très grande chance d’atteindre l’objectif sans  manifestations syndicales trop violentes ; l’impossible sera de ce fait  réalisé, à savoir prétendre résoudre le problème des retraites sans guerre sociale excessive.

Certes, les chefs syndicaux ont déjà pris le sentier de la guerre, mais, par  un accord implicite, il pourrait être admis qu’un zeste de révolte soit toléré, sans pour autant mettre en cause la réussite du stratagème : cela justifierait, en passant, les extraordinaires pouvoirs et ressources que laissent, bien involontairement, aux chefs syndicalistes les spectateurs victimes.

Il est  probable que ces spectateurs victimes applaudiront  à tout rompre le tour de prestidigitation, tant est grande leur ignorance des us et coutumes de la magie socialo-démocratique. Dans les spectacles télévisés, on voit la foule, parfois d’une centaine de personnes joyeuses d’avoir été sélectionnées,  applaudir avec un ensemble touchant quand un maître de cérémonie non visible sur la caméra fait le signe convenu : la presse jouera le même rôle en tel cas et les applaudissements seront fort bien orchestrés, le talent de communication du prestidigitateur faisant le reste.

Cette analyse des faits et gestes du nouveau pouvoir pour un problème particulier, celui des retraites, est valable dans tous les autres domaines :  lorsque l'on regarde avec attention toutes les prétendues réformes, elles ressortent bel et bien toutes de la méthode de la prestidigitation. Combien de temps les spectateurs victimes accepteront-ils d’applaudir ? S’ils viennent à se réveiller d’un mauvais rêve, quelle sera leur réaction ? L’avenir nous le dira !

Michel de Poncins
micheldeponcins@easyconnect.fr

Je ne situe pas bien ce Mr Poncins.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Mar 23 Oct 2007 - 14:06

C'est sûr qu'on commence par s'attaquer aux régimes spéciaux, et ensuite il sera plus facile de s'en prendre à toutes les retraites, spéciales ou pas.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Jeu 25 Oct 2007 - 20:11

Code:
"L'Europe doit cesser d'ignorer le cri de révolte des peuples qui se sentent dépossédés de leur destin .... Il est paradoxal de vouloir organiser une démocratie européenne et de nier en même temps la liberté de choix."

Nicolas Sarkozy à Strasbourg du 21 février 2007.

Je sais bien qu'il y a toujours un écart entre les discours préélectoraux et la réalité de l'exercice du pouvoir, mais il y a tout de même là de quoi s'interroger sur le refus maintenant de soumettre au verdict du peuple grançais, par un référendum, le nouveau "traité européen". La crainte d'une réponse que l'on devine d'avance y est sans doute pour quelque chose. Pourtant dans "démocratie", il y a "pouvoir du peuple".

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Ven 26 Oct 2007 - 15:34

Une fois on fait un référendum. Les Français votent non, alors impose la chose sans les consulter. Drôle de fonctionnement démocratique. scratch
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Dim 28 Oct 2007 - 1:12

La plupart des Français qui ont voté pour lui l'ont fait en considération de leur porte-monnaie. Mais même si cet homme amenait quelques améliorations économiques en France, que sera-ce face à toutes les lois iniques qu'il fait pleuvoir sur la France, au mépris total de tout forme d'opposition ?


Dernière édition par le Dim 28 Oct 2007 - 19:21, édité 1 fois
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Dim 28 Oct 2007 - 1:54

Sarkozy s'est rendu récemment à Budapest (visite-éclair). L'entourage du Président a demandé aux Hongrois de "ne pas lu parler de ses origines hongroises. Cela pourrait l'indiposer." car il "ne veut pas rencontrer son passé. fourire Sarkozy, la rupture ! laughing Il n'a pas inclus dans le programme une rencontre avec la soeur de son père.

Il en a profité pour casser du sucre sur son prédecesseur Jacques Chirac qui avait condamné le soutien à l'invasion de l'Irak. Chriac aurait selon lui perdu "une belle occasion de se taire." Lui, en tout cas, il les perd souvent, les occasions de se taire.

Voici ce que rapporte un diplomate hongrois :

Lorsque M. Sarkozy, alors ministre de l'Economie et des Finances, était venu en visite à Budapest le 1er novembre 2004, le gouvernement s'était donné la peine de constituer à son intention un épais dossier contenant plusieurs siècles d'archives su rla famille Sarkozy ; comble de délicatesse, il l'avait même fait traduire en Français, ajoutant au cadeau un magnifique arbre généalogique tout spécialement confectionné à son intention. C'est incroyable, on a retrouvé le cadeau intact dans sa chambre d'hôtel après son départ.

Voyons, soyons indulgents, peut-être qu'il ne sait pas lire...

Espérons qu'il est plus attaché à nos racines françaises qu'à ses racines hongroises. Mais c'est drôle, j'ai comme un doute... pale
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Joss le Dim 28 Oct 2007 - 7:14

J'ai entendu dire que le père de Nicolas aurait fui la hongrie à cause de ses ex-amitiés nazies. Est-ce vrai ?

PS il fallait peut-être ajouter ce voyage en hongrie aux "LES VOYAGES DU PETIT NICOLAS" .....

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Dim 28 Oct 2007 - 19:22

Joss a écrit:J'ai entendu dire que le père de Nicolas aurait fui la hongrie à cause de ses ex-amitiés nazies. Est-ce vrai ?

On le dit...

PS il fallait peut-être ajouter ce voyage en hongrie aux "LES VOYAGES DU PETIT NICOLAS" .....

Oui, ^tu as raison, je vais poster le même message sur ce fil. Wink
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Lun 29 Oct 2007 - 8:42

Je trouve qu'il y a une réel problème avec notre système soi-disant démocratique.

Quand on élit un président, c'est comme si on lui signait un chèque en blanc avec lequel il peut faire ce qu'il veut. Et nous n'avons aucun, absolument aucun moyen de contrôle sur l'usage qu'il fait de son rôle. Et surtout celui-ci, il considère qu'il représente la France, et il multiplie les lois et décisions iniques contraires à la tradition française.

Dans une vraie démocratie, le peuple devrait avoir moyen de contrôle sur les décisions de la personne qu'il a élue (ou pas).
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Lun 29 Oct 2007 - 18:54

Nouvelle crise de Sarko
“Ces journées parlementaires étaient merdiques, totalement merdiques. »Le lundi 1" octobre au matin, devant ses collaborateurs, Sarkozy était remontécomme un coucou. “ C'était une vraie grosse colère», assure un témoin. Un jeu de massacre, plutôt : « Tout le monde s'en est pris plein la gueule. »

A commencer par Fillon, coupable “ de vouloir [le] doubler sur la rupture ». Puis ce fut le tour de Bernard Accoyer, président UMP de l'Assemblée,“ totalement inaudible et inutile ». Feu ensuite sur Jean-François Copé, président du groupe à l' «Assemblée, qui “ a essayé de nous baiser » en laissant les parlementaires se défouler. Flingage encore de Josselin de Rohan, « un abruti » à la tête du groupe sénatorial, qui a osé qualifier le projet sarkozyste de modernisation de la Ve République « de concours Lépine constitutionnel permanent ». Haro, enfin, sur ces parlementaires et « leurs fichus états d'âme » : « Il faut leur rappeler à qui ils doivent leur élection. » La reprise en main, prévue le 3 octobre à l'Élysée à l'occasion de la réception des élus de la majorité, s'annonce joyeuse...

Il faut avouer que députés et sénateurs l'ont cherché. A Strasbourg. les 28 et 29 septembre, les rares parlementaires présents (une centaine sur 500 !) avaient mis à profit l'absence du chef pour se défouler. “ Est-il normal que nous votions une loi aussi importante que celle sur le droit d'asile à 4 h 30 du matin avec 23 députés en séance ? », s'est ainsi interrogé, à haute voix, le député-maire de Versailles, Etienne Pinte. en référence au projet de loi Hortefeux. Le même, proche de Fillon, a insisté : Est-il normal que nous votions une nouvelle loi sur l'immigration alors que les décrets d'application de la précédente ne sont toujours pas publiés ? » Une baffe à l'ancien ministre de l'Intérieur, un certain Nicolas Sarkozy.

Après Pinte, Jean-Luc Warsmann, président de la commission des Lois. a brandi l'étendard de la rébellion : « Ça nous révolte lorsqu'on entend, le matin, à la radio un fait divers sur un chien qui dévore un enfant ou un manège qui s'effondre. Puis quelques instants plus tard quand on apprend qu'il va falloir voter une nouvelle loi. » La politique compassionnelle du Président ne serait-elle pas au goût du plus grand nombre ?

Pire encore dans le crime de lèse-majesté : aucune photo de Sarko n'était affichée à l'intérieur du Palais des Congrès de Strasbourg.

Poutine a peut-être des défauts, mais ce n'est pas à lui qu'on se permettrait de faire un tel mauvais coup...

Le Canard enchaîné, 3/10/07
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Mar 30 Oct 2007 - 12:52

Il y a eu des personnalités paranoïaques célèbres, dans l'Histoire : Napoléon, Hitler, Staline .....

Sarközy n'a évidemment pas leur taille ; mais

Code:
Une personnalité paranoïaque peut commencer à se manifester pendant l’enfance ou l’adolescence par une attitude de repli solitaire et des relations difficiles avec autrui, une anxiété en société, une hypersensibilité. Elle est caractérisée par une surestimation de soi, un orgueil démesuré, une absence de remise en cause de soi-même et de ses opinions. Les personnalités paranoïaques sont autoritaires, susceptibles, méfiantes et parfois agressives. Elles sont plus fréquemment des hommes, et ces traits de caractère peuvent ne pas s’aggraver au cours d’une vie. Mais dans certains cas, un véritable délire paranoïaque va s'installer à l’âge adulte et constituera dans ce cas une psychose chronique : la paranoïa.

Il y a certaines ressemblances.

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Mar 30 Oct 2007 - 16:39

Code:
Le salaire de Nicolas Sarkozy porté à 19.000 euros bruts par mois

Il rejoint le revenu des animateurs de télé. Le premier mari de Cécilia devait être à peu près à ce niveau. C'est tout dire !

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Joss le Jeu 1 Nov 2007 - 11:50

Lagaillette a écrit:
Code:
Le salaire de Nicolas Sarkozy porté à 19.000 euros bruts par mois

Il rejoint le revenu des animateurs de télé. Le premier mari de Cécilia devait être à peu près à ce niveau. C'est tout dire !



Sarkozy gagnera plus, oui... mais moins que Chirac


Ses revenus seront inférieurs "de 15 à 20%" à ceux de son prédécesseur qui bénéficiait de pensions de retraites, selon le porte-parole du gouvernement.
Claude Guéant souligne que même avec son augmentation, Nicolas Sarkozy gagnera moins que les leaders allemand, irlandais, américain et britannique.



Mardi, l'Assemblée nationale a plus que doublé la rémunération du chef de l'Etat, qui sera dorénavant votée par le Parlement. Un "mauvais signe envoyé" aux Français, pour François Hollande, alors que des "problèmes de pouvoir d'achat sont posés"... Cette question de l'augmentation du salaire du chef de l'Etat s'est de nouveau invitée mercredi lors du compte-rendu du conseil des ministres décentralisé en Corse. "Il faut assumer les choses clairement et sans hypocrisie (...). Le salaire du président était cumulé avec ses différentes retraites, ce qui aboutissait à un niveau de rémunération qui était en réalité supérieure au salaire qui vraisemblablement sera fixé pour le président de la République", a expliqué le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez.

Sur la même ligne, Claude Guéant a souligné mercredi sur France Inter que même avec son augmentation, Nicolas Sarkozy gagnait "un peu moins que son prédécesseur" et "encore moins" que les chefs d'Etat et de gouvernement allemand, irlandais, américain et britannique. D'ailleurs, juge le secrétaire général de l'Elysée, "les Français trouvent normal que le président de la République gagne sa vie comme le Premier ministre, j'en suis absolument convaincu. C'est quand même une responsabilité très exceptionnelle".

Nicolas Sarkozy encore loin de Bertie Ahern ou George W. Bush

Il est vrai qu'avec un salaire qui atteindra désormais les 19.000 euros bruts mensuels, Nicolas Sarkozy, s'il se retrouve dans la moyenne des chefs d'Etat et de gouvernement étrangers, reste loin du Premier ministre irlandais Bertie Ahern : ce dernier remporte la palme avec un salaire mensuel de 25.833 euros (310.000 euros annuels), compte tenu d'une récente augmentation de 14%. Le président américain George W. Bush (400.000 dollars annuels, 277.000 euros) le talonne avec l'équivalent d'un peu plus de 23.000 euros mensuels. A égalité figure la chancelière allemande Angela Merkel dont la rémunération totale atteint un peu plus de 23.000 euros : 15.832,79 euros brut/mois en tant que chancelière auxquels s'ajoutent son salaire de députée, diverses primes et indemnités. Vient ensuite le Premier ministre britannique Gordon Brown qui reçoit une rémunération mensuelle équivalant à 22.469 euros.

Mais désormais, Nicolas Sarkozy sera mieux payé que le chef du gouvernement italien Romano Prodi, qui touche 16.371 euros bruts par mois, ou que le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt, qui gagne 13.704 euros mensuels. Le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Jose-Luis Zapatero, est le plus modeste avec officiellement environ 7400 euros par mois.

D'après agence


Le "général" doit se retourner dans sa tombe : lui qui refusait son salaire de Président, se contentait de sa solde de Général, se faisait un honneur de payer l'électricité des deux pièces qu'il occupait à l'Elysée et passait ses vacances dans sa maison familiale de Colombey les deux Eglises plutôt qu'à l'étranger dans le yacht d'amis milliardaires.

Un vrai président attaché à la culture française qui allait à la messe chaque dimanche......Ca nous change du "mâtiné cochon d'inde" qui a ouvert généreusement les bras à toutes les sectes gene


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Lagaillette le Jeu 1 Nov 2007 - 21:05

Le salaire du président, encore un os qu'on nous donne à ronger pour détourner notre attention des problèmes plus graves : loi Hortefeux, attaque contre la Sécurité Sociale et les retraites, alignement sur la politique étatsunienne ....

Lagaillette
Installé
Installé

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Souricet le Ven 2 Nov 2007 - 17:48

Et s'il comblait le trou de la sécu de sa poche, au lieu de le faire payer aux malades ? foule Parce que lui, s'il est malade, il ne déboursera rien, et il sera soigné en priorité...
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par LaDague le Ven 2 Nov 2007 - 20:00

Actualités
Alignement du salaire du président de la République : normal et naturel
Jean-Claude Gaudin, vice-président du Conseil national de l’UMP, juge normal et naturel d’aligner le salaire du président de la République à un niveau comparable à celui des ministres, chefs de gouvernement et chefs d'Etat des pays européens.

En marge d'une visite à Biguglia, en Haute-Corse, mardi 30 octobre 2007, Nicolas Sarkozy a affirmé vouloir de la « transparence » dans la fixation du salaire du président de la République. « Jusqu'à présent, le président de la République cumulait son salaire et sa retraite. Moi je ne veux pas de cela. Je veux de la transparence. Je veux que les Français sachent » a déclaré le chef de l'Etat. Et d’annoncer que désormais « la rémunération du président de la République » serait fixée « par la loi, en toute transparence » comme pour les ministres.


Alors que l’Assemblée nationale a examiné l’opportunité d’un alignement du salaire du président de la République sur celui du Premier ministre, Jean-Claude Gaudin, vice-président du Conseil national de l’UMP, a estimé qu’une augmentation serait « normale et naturelle ». « Le président gagnerait moitié moins qu'un secrétaire d'Etat. Ce n'est pas normal » a insisté le sénateur maire de Marseille sur France 2. « On peut le doubler sans crainte » sans que « cela puisse choquer les Français ». « Il faut avoir le courage de le faire ».

Pour Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, cette mesure est une « excellente chose ». « Etre président de la République, être chef de l'Etat c'est une responsabilité considérable. Je trouve même tout à fait normal que dans ce contexte, le président de la République ait une rémunération qui soit comparable à ce qui est celle des chefs de gouvernement et des chefs d'Etat des pays européens ». Un avis partagé par le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer : « L'indemnité du président de la République est actuellement la moitié de celle d'un conseiller d'Etat. Il me semble normal qu'elle soit comparable à celle d'un très haut fonctionnaire ou d'un chef d'Etat étranger ».

De la même manière, Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, a estimé la veille sur i-Télé, que le triplement du budget de la présidence de la République prévu dans le collectif budgétaire de 2008 et consécutif à la réintégration de l'ensemble des personnels travaillant pour la présidence de la République était un « élément de clarification ». Il s’agit de « rassembler toutes les dépenses qui touchent le fonctionnement de l'Elysée et le président de la République et qui sont aujourd'hui éparpillées. Dès lors qu'on les regroupe sur une seule ligne budgétaire, c'est surtout un élément de clarification, ce n'est pas une vraie augmentation en réalité, c'est une transparence ».
avatar
LaDague
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Joss le Ven 2 Nov 2007 - 21:26

LaDague a écrit: Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, a estimé la veille sur i-Télé, que le triplement du budget de la présidence de la République prévu dans le collectif budgétaire de 2008 et consécutif à la réintégration de l'ensemble des personnels travaillant pour la présidence de la République était un « élément de clarification ».

Pour sur : ........C'est clair ! Suspect

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum