MARTHE ET MARIE

Emil Nolde

Aller en bas

Emil Nolde

Message par Fée Violine le Jeu 6 Nov 2008 - 9:05

(de la newsletter "Nouvelles de Clio")


Emil Nolde
Paris, Grand Palais, du 25 septembre 2008 au 19 janvier 2009

Moins familier pour le public français qu’un Franz Marc, qu’un Kandinsky ou qu’un Otto Dix, Emil Nolde n’en est pas moins un représentant majeur du courant expressionniste qui occupe la place que l’on sait dans l’Histoire de la peinture européenne et il est heureux que la rétrospective proposée par le Grand Palais permette de le découvrir.

Fils d’un paysan du Schlesvig, né en 1867, Emil Hansen, qui a choisi pour patronyme le nom de son village natal, apprend le dessin à Karlsruhe puis en Suisse avant de compléter sa formation à Munich et à Paris où il fréquente l’académie Julian. Il se partage entre Copenhague et Berlin, non sans avoir découvert les œuvres de Gauguin et de Van Gogh qui exercent sur lui une forte influence. Il expose à Dresde où son travail est très apprécié des membres du groupe Die Brücke [le pont] mais il ne s’agrège pas vraiment à ce courant, même s’il entretient d’étroites relations avec certains de ses membres, notamment Schmidt-Rottluf.

Il rencontre ensuite Edouard Munch à Berlin et se rallie un temps à la Sécession, le mouvement d’avant-garde qui s’affirme alors dans la capitale allemande, en écho aux courants qui s’expriment dans le même temps à Vienne… Il s’éloigne rapidement de cette mouvance pour emprunter une voie toute personnelle qui le conduit à se consacrer à d’ambitieux sujets d’inspiration religieuse tels que sa Vie du Christ réalisée en 1911-1912.

Il peint aussi des marines qui constituent sans doute aujourd’hui l’une des principales révélations de l’exposition en cours au Grand Palais. Il se passionne pour l’art primitif et effectue un grand voyage en Asie et en Océanie où il découvre les sociétés autochtones de la Nouvelle-Guinée allemande. Il se tient relativement à l’écart durant la première guerre mondiale mais, s’impose de nouveau comme l’un des artistes les plus en vue du mouvement expressionniste au cours des années vingt.

Il adhère en 1935 au Parti national-socialiste parvenu au pouvoir deux ans plus tôt et se voit comme l’un des représentants du nouvel art allemand, à un moment où Goebbels, qui possède plusieurs de ses œuvres et n’hésite pas à les accrocher dans son appartement, apprécie son « expressionnisme nordique » qu’il identifie, tout comme l’œuvre de Munch, à « un retour aux fondements réels de l’art racial ».

Pressenti pour être président de la Chambre des Beaux-Arts du Reich, Nolde tombe pourtant en disgrâce à partir de 1937 car c’est la ligne imposée par Alfred Rosenberg, tenant d’un art naturaliste, qui l’emporte auprès de Hitler. Dès lors, Nolde fait partie des artistes maudits et une quarantaine de ses toiles sont présentées lors de l’exposition de « l’Art dégénéré » qui circule en Allemagne en 1937-1938. Un millier de ses œuvres sont confisquées et c‘est en rappelant son combat « contre l’aliénation de l’art allemand » qu’il obtient de les récupérer. Retiré à Seebüll, du côté allemand de la frontière du Schlesvig, il se voit interdire, en août 1941, toute activité artistique. Il réalise alors clandestinement des aquarelles qu’il présente comme des « tableaux non peints » et qui inspireront les tableaux réalisés entre 1945 et sa mort, survenue en 1956.

************************************

Exposition Emil Nolde aux Galeries nationales du Grand-Palais du 25 septembre 2008 au 19 janvier 2009
Lionel Richard
Professeur émérite de littérature comparée de l’université de Picardie :

L’expressionnisme allemand est un sujet neuf en France. Emil Nolde (1867-1956), l’un des représentants majeurs de ce courant, n’a, à ce jour, bénéficié d’aucune rétrospective. Pour la première fois dans notre pays, une exposition ambitieuse va rendre hommage à cette figure majeure de l’art moderne en réunissant un ensemble exceptionnel de 90 peintures et une cinquantaine d’aquarelles, gravures et dessins. Pour le grand public, ce sera donc une découverte majeure ; pour les connaisseurs, une occasion unique de voir rassemblés des tableaux provenant du monde entier et illustrant la totalité de l’œuvre. Formé à la sculpture ornementale, Nolde vient tard à la peinture, comme Matisse. Formé à Munich et à Paris en 1900, il se singularise très vite par une peinture farouche, qui a retenu la leçon de Van Gogh. Les jeunes artistes de Die Brücke lui demandent son soutien : il est de tous les combats pour imposer un art nouveau, jusqu’à son exclusion de la Sécession de Munich en 1909. Partagé entre son enracinement dans la terre du Schleswig, à la frontière du Danemark, et sa fascination pour la métropole, Berlin, entre son goût pour la solitude et le spectacle de la vie sociale, ce fils de paysan à la fois rude et doux, construit une œuvre unique qui suscite bien des incompréhensions. En 1937, mis à l’index par le régime Nazi, il est la « vedette » de l’exposition d’art dit « dégénéré » et frappé d’interdiction de peindre. La reconnaissance internationale ne tarde pas après guerre, et Nolde est consacré de son vivant comme l’un des artistes les plus importants de notre temps. L’œuvre de Nolde est remarquable par d’extraordinaires accords colorés, un trait sans concession, et une verve narrative inégalée. L’être humain est au centre de ses préoccupations, magistralement restitué dans les doubles portraits, les maternités, les autoportraits, les couples. Les paysages et les natures-mortes sont autant de songes colorés, où la contemplation de la vie ordinaire, de la nature, est transfigurée par l’audace de la palette. Les sujets religieux bouleversent toutes les tentatives faites dans ce domaine à l’époque moderne. Tour à tour grinçant ou serein, Nolde peint à la fois le théâtre social et l’humanité tout entière.

*************************************

voir des oeuvres de Nolde ici :
http://www.rmn.fr/Emil-Nolde
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum