MARTHE ET MARIE

Nos enfants nous accuseront

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nos enfants nous accuseront

Message par Fée Violine le Lun 22 Sep 2008 - 18:00

http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com

Cette vidéo vous présente quelques minutes du film. Sortie du film dans les salles prévue pour la rentrée ! Un film-reportage comme on en attendait un depuis longtemps !
>
> Un film qui devrait motiver chacun de nous à réagir une bonne fois pour > toute, à passer à l'action , à participer au changement, à notre échelle, > avec nos moyens au jour le jour ... et ça fera toute la différence !
>
> D'après la presse, les gens en ressortent avec le besoin de changer le > monde... Si seulement cela pouvait être vrai ... Enfin !
>
> Peut être faudrait-il inviter à aller le voir ? Merci de diffuser > largement...
>
> http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants nous accuseront

Message par Invité le Mar 2 Déc 2008 - 17:45

J’ai vu le film dimanche, dans une salle pleine (une petite salle) Bizarre pas d’affiche sur le fronton du cinéma et 5 jours de programmation seulement…. Pourtant la salle était pleine Bizarre non ?.
C’est un film militant, il ne prétend pas faire un simple bilan, ou un constat. Globalement, le film peut sembler utopiste, mais avant tout c’est une invite au dialogue. Et puis il montre une expérience réussie, une cantine « bio » qui sert plus de 200 repas par jour, sans faire exploser le prix du repas, c’est important de monter que c’est possible. Quant au sujet du « cancer » un des deux thèmes du film, certains trouveront qu’il exagère « off course ». Le film dit, haut et fort, que la situation est grave, qu’il suffit d’ouvrir les yeux pour « savoir », on va droit dans le mur en faisant semblant de ne pas « savoir ».
Il ne faut pas attendre d’être confronté au problème, il ne faut pas se contenter de quelques vagues poncifs rassurants. Il faut être un emmerdeur, il faut poser des questions à tout le monde, il faut savoir, il faut comprendre. Ça n’arrive pas qu’aux autres, rien que pour les cancers du cerveau, actuellement 3000 cas nouveaux par an, ils sont liés aux pesticides, aux insecticides, le faisceau de présomption est énorme, le nier ne sert à rien.
Il y a trente ans l’alcool au volant c’était une circonstance atténuante devant les tribunaux, il y avait 12 000 morts par an sur les routes. Nier le problème ce n'était pas la solution. Aujourd'hui les insecticides, les herbicides, les pesticides tuent, ils provoquent des malformations génitales, pourquoi le nier, comme hier on a nié le lien entre cancer et amiante.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants nous accuseront

Message par Cécile le Mar 2 Déc 2008 - 19:05

Les pesticides tuent aussi les abeilles, bientôt plus de fruits, plus de semence, plus d'arbres !

Monsanto a déjà commencé avec ses céréales à grains stériles... Il arrivera à être piégé lui-même. Mais il se moque des générations à venir.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 76
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants nous accuseront

Message par Invité le Mer 3 Déc 2008 - 5:17

En 1973, la France entière rigolait à chaque passage à l’antenne d’un certain René Dumont, à cette époque, l'écologie en était à ses balbutiements. Depuis le début de ce nouveau millénaire, on peut sentir une légère sensibilisation, qui doit se poursuivre. Les problèmes environnementaux commencent à faire surface, depuis trente ans nous ne sommes qu’une minorité d'hommes, de femmes à tirer la sonnette d'alarme ("les connards d'écolos" expression usuelle !), la majorité restent encore crédules, candides. On en arrive à penser que pour que le la « majorité » réagisse, il faudrait que des problèmes majeurs leur tombent sur la tête.

Depuis trois ans les scientifiques me disent, « quand on fait des recherches en épidémiologie (études des relations entre les maladies et divers facteurs intervenant dans leur apparition et leur développement) on nous coupe les crédits »…… Depuis trois ans je me pose une question, pourquoi, de plus en plus de gens développent-ils une tumeur cancéreuse au cerveau ? Même s’ils ne vivent pas dans un milieu défavorisé, ni dans un environnement dangereux, n’ayant jamais vécus ni dans des conflits, sans souci, ni d’argent, ni d’autre chose. Pourquoi, des hommes comme les professeurs Sultan ou Belpomme préconisent en vain des règles de vie*.

Je parle d'écologie, mais de quoi s'agit-il ? dans mon vieux dico de lycéen on pouvait lire : « Partie de la biologie qui étudie les rapports des êtres vivants avec leur milieu naturel ». Aujourd'hui ce mot n’évoque plus la même chose : « Ce sont les sciences de tous les milieux et leur interaction ». J’insiste sur ce mot : Interaction, toute action provoque une chaîne de réactions, il n’y a pas d’acte anodin. Ce n’est pas que l’affaire des « Verts » (parti politique), des marginaux, des « soixante-huitards attardés ». Aujourd'hui encore, « Vert » c'est un qualificatif peu élogieux, pourtant l’avenir de l' « espèce » humaine est dans la balance, nous pouvons encore agir ou continuer à fermer les yeux et engager la fin de notre espèce.

L’indifférence règne, pourtant, nos Présidents de la République font de beaux discours en ce sens lors des sommets internationaux, Chirac a modifié la constitution, apparemment les Sénateurs ont déjà oublié le principe de précaution. .

Etre « consommacteur » avant tout, nos comportements sont la clef de voûte de tout. Nous ne pouvons attendre de l’état qu’il règle « tout » les problèmes. À nous tous donc d ’étudier à nos niveaux les interactions et détecter les nuisances afin d'y trouver des solutions. Que ces nuisances soient directes ou non.

Nous aurons eu en deux siècles l’utilisation, de la totalité du pétrole qui a mis des millions d'années à se constituer, (il nous reste 30 ou 60 ans) en laissant à nos enfants, nos petits-enfants qu’une Terre dégradée, une terre sans avenir pour notre espèce. Il serait donc souhaitable de réduire ces nuisances au maximum. Et pourtant on continue de développer le tourisme de masse, de faire voler « inutilement » de plus en plus d’avions de plus en plus gros, le Tsunami n’a pas servi de leçon, ni le raz-de-marée de Louisiane, les journaux, la télé non pas parlée des raisons de ces milliers de morts, de la destruction de la mangrove pour construire des hôtels à touristes, la surpopulation etc.

*Préconisations des professeurs Sultan et Belpomme.

Ne pas fumer !

Boire de l'alcool modérément, privilégier la qualité sur la quantité.

Lutter contre le surpoids et consommer des aliments variés

Limiter l'ingestion des graisses animales, préférer les huiles végétales

Manger régulièrement du poisson

Limiter la consommation de champignons et de thym

Ne pas abuser des grillades

Utiliser de l'eau minérale

Pour l'achat de ses aliments, privilégier les cycles courts de distribution

Apprendre à lire les étiquettes

Consommer régulièrement des céréales

Manger chaque jour plusieurs variétés de fruits ou légumes

Consommer des légumes à feuilles, frais et si possible crus.

Consommer les fruits avec la peau, si le fruit provient d’un verger « non industriel ». Manger bio chaque fois que possible

Utiliser largement le réfrigérateur à une température maximum de 5°

Choisir son lieu de vie est essentiel. Il s'agit ici de règles de précaution. Attention aux usines polluantes (pétrochimie, industrie du plastique, extraction de certains minerais etc.), d'une centrale électrique ou d'une usine de retraitement de déchets radioactifs, d'un aérodrome (les produits de combustion du kérosène polluent l'atmosphère et donc l'eau et les champs alentours), à proximité d'un carrefour routier à trafic intense, près de lignes à haute tension ou d'antenne-relais pour la radio, la télévision ou les portables, d'une station service ou d'un garage, d'une décharge d'ordures ménagères, d'un incinérateur. Dans tous ces cas de figure les preuves scientifiques, bien qu'elles soient encore incomplètes du point de vue épidémiologique sont en effet aujourd'hui nombreuses et suffisantes du point de vue toxicologique, pour agir par précaution.

Aérer et dépoussiérer son lieu de vie , attention en campagne aux périodes de pulvérisation des traitements sur les cultures.

Limiter l'usage des nettoyants ménagers, déodorisant et parfums d'intérieur, ils contiennent des solvants.

Limiter l'usage des produits de beauté, cosmétiques et teintures capillaires

Ne pas s'exposer au soleil, proscrire le bronzage artificiel en cabine

Se protéger des radiations électromagnétiques pulsées (REMP)

Ne pas abuser des médicaments et limiter le nombre des investigations par rayonnement.
Sans oublié de proscrire les drogues.

Lutter contre le stress

Eviter d'avoir de multiples partenaires sexuels

Avoir des enfants avant 30 ans

Allaiter son enfant

Utiliser avec précaution la pilule contraceptive et traitements substitutifs de la ménopause

Cancers professionnels : respecter les consignes de sécurité.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos enfants nous accuseront

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum