MARTHE ET MARIE

BERNARD TAPIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BERNARD TAPIE

Message par Joss le Ven 18 Juil 2008 - 15:44

Le tribunal arbitral vient d'accorder 400 millions d'euros à Bernard Tapie pour préjudice moral

Qui va payer ses traumatismes ? .....nous !

400 millions d'euros = La totalité de tous les salaires annuels des 15 000 postes d'enseignants français qui vont être supprimés l'année prochaine

400 millions d'euros = L'effacement du déficit public en France

........et cela sans décision de justice

La colère et explication de BAYROU :



C'est drole, cela va dans le même sens que la satisfaction des réformes de SARKOZY exprimée par les habitants de Neuilly, lors d'un micro-trottoir improvisé par BAKCHICH :



eux ont :

- des rappels d'impôts
- ils se réjouissent de droits de successions beaucoup plus avantageux


Prochain gouvernement :

- Isablle BALKANY
- Patrick BALKANY
- Bernard TAPIE

:dents: :dents: :dents:

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Joss le Mer 23 Juil 2008 - 19:18

Tapie prépare son exil en Suisse

L’ancien ministre de Mitterrand - et aujourd’hui protégé de Sarkozy - est sur le point d’acheter une belle maison dans le canton de Vaud et souhaite s’y installer. Avec, à la clé, un forfait fiscal fort intéressant… Merci Sarko, au revoir Paris !

Redevenu riche par la grâce d’un tribunal arbitral aux ordres de Bercy, Bernard Tapie a déjà prévu de mettre de côté son pactole. Il va bientôt emménager, d’après nos informations, non loin du lac Léman, près de Prangins, dans la région de Nyon. Par ailleurs, il s’apprête à vendre l’hôtel particulier qu’il occupe depuis des années rue des Saint-Pères, à Paris. Là même où la juge Eva Joly était un jour venue le chercher avec les flics de la brigade financière. Trop de mauvais souvenirs !

LA SUITE ICI


Ce qu'en pensent ses ex amis (en direct de LA CHAMBRE DES PUT :oops: DES DEPUTES :


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Cécile le Sam 26 Juil 2008 - 4:19

Point de vue
Bernard Tapie ou l'abaissement de l'Etat, par François Bayrou
LE MONDE | 25.07.08 | 09h13 • Mis à jour le 25.07.08 | 13h40

près la décision du tribunal arbitral donnant raison à Bernard Tapie contre l'Etat, François Bayrou a dénoncé "la collusion entre Nicolas Sarkozy et Bernard Tapie". Interrogé dans Le Monde du 22 juillet, Bernard Tapie avait rétorqué : "Bayrou, la seule chose qu'il sait faire, c'est répéter qu'il est un martyr, que les médias et les puissances d'argent ne l'aiment pas, que tout le monde est à mettre dans le même sac et qu'il se battra seul contre tous. C'est la même posture populiste que Le Pen, sans les idées. Du Le Pen propre".





Les insultes proférées par M. Tapie à mon encontre (on comprend bien pourquoi) ne changeront rien aux dix affirmations suivantes, qui permettront à chacun de se faire une opinion.
1) Si M. Tapie a gain de cause, c'est le contribuable qui va payer. Le CDR (consortium de réalisation), structure destinée à liquider les actifs douteux du Crédit lyonnais, dont la quasi-totalité des activités ont cessé au 31 décembre 2006, n'a aucune autonomie financière. Son financement est assuré par l'EPFR (établissement public de financement et de restructuration), alimenté par les crédits budgétaires de l'Etat, donc par le contribuable.
2) Il n'y a pas eu de décision de justice. C'est une décision politique. La procédure d'arbitrage est une procédure privée destinée au monde des affaires. Qand les intérêts de l'Etat et du contribuable sont en jeu, c'est un principe absolu du droit que l'arbitrage est interdit; seules les juridictions instaurées par la loi sont compétentes.
3) Les principes de l'Etat de droit sont foulés aux pieds. C'est par crainte de décisions de justice défavorables à M.Tapie que le sommet de l'Etat a imposé une telle procédure d'arbitrage, sans appel possible. La seule décision favorable à M.Tapie a été cassée en des termes d'une dureté inhabituelle par la Cour de cassation, plus haute juridiction de l'ordre judiciaire français, réunie exceptionnellement en formation plénière, sous la présidence de son premier président. Que l'Etat ait pu décider de renoncer à un tel avantage juridique et moral est sans précédent. Il faut noter qu'un autre principe général du droit est mis en cause : il ne peut y avoir de justice que contradictoire, or M. Tapie a été entendu, mais pas ses contradicteurs, ni Jean Peyrelevade qui a redressé le Crédit lyonnais, ni Jean-Pierre Aubert, président du CDR, jusqu'à la clôture de ses activités.
4) Dans la vente d'Adidas, M. Tapie n'a pas été perdant, il a été gagnant. D'ailleurs, c'est lui-même qui a fixé le prix de vente. Adidas a été acheté en 1990 avec un prêt à court terme de 1,6milliard de francs, à échéance en 1992. A cette date, l'entreprise mal gérée est en situation dramatique. Ne pouvant assurer son échéance, M. Tapie, ancien et bientôt nouveau ministre de la ville, décide alors de la vendre. Il cherche à en obtenir 2 milliards de francs mais l'acheteur (Pentland), découvrant l'étendue des dégâts, retire son offre. C'est alors que M. Tapie donne mandat à la banque de vendre l'entreprise, pour une somme d'un peu plus de 2 milliards de francs qu'il a lui-même fixée. Opération qui lui rapportera au total, si l'on en croit une expertise et une ordonnance judiciaire de l'époque, la somme de 200 millions de francs.
5) L'Etat va prendre à sa charge les dettes de M. Tapie. Contrairement à ce qui est répété en boucle, l'Etat ne va rien récupérer de ses créances. C'est lui qui va payer pour les dettes du groupe Tapie, totalement extérieures à l'affaire Adidas, et qui n'ont jamais été honorées. En particulier, le groupe de M.Tapie a depuis des années des millions de dettes fiscales et sociales vis-à-vis de l'Etat et de l'Urssaf. "Qui paye ses dettes s'enrichit." Ici, c'est l'Etat qui paye les dettes de M. Tapie et celui-ci qui s'enrichit.
6) 285 millions d'euros, c'est l'équivalent de la totalité des salaires annuels des 11000 postes d'enseignants supprimés cette année. C'est une somme tellement astronomique que le citoyen ne peut pas s'en faire une idée. Traduite en salaires d'enseignant, c'est plus de 11000 postes à l'année. Si on y adjoint les intérêts, on atteint 400millions, cela représente une somme suffisante pour effacer l'essentiel du déficit des hôpitaux publics du pays.
7) 45millions pour "préjudice moral", c'est une insulte. A l'intérieur de cette addition, les 45 millions d'euros pour "préjudice moral" (le mot ne manque pas de sel) sont une insulte pour le citoyen. Quelques comparaisons pour en prendre la mesure : cette somme est l'équivalent de 4000 années de travail au smic. Et l'indemnité moyenne pour une veuve après la mort d'un conjoint victime de l'amiante est de 45000euros, soit mille fois moins.
8) Tout était fait pour que l'affaire passe inaperçue. La décision d'arbitrage, dont le principe avait été décidé en catimini, largement orientée à l'avance par des montants d'indemnisation définis noir sur blanc, a été annoncée à un moment bien choisi : le vendredi soir ouvrant le week-end du 14 juillet à 17h30, pour que toutes les procédures soient entérinées avant le 15 août.
9) Pendant ce temps, on pressure les pauvres gens jusqu'au dernier centime. On va supprimer les allocations aux chômeurs qui refuseront un emploi trop éloigné de chez eux ou sous-payé. Je connais une jeune femme qui a été contrainte de rembourser une année de RMI parce qu'elle avait fait quelques heures de ménage sans les déclarer. Les faibles sont sans défense, mais le pouvoir enrichit avec complaisance ses affidés.
10) Le problème, ce n'est pas M. Tapie, c'est l'Etat et ceux qui sont à sa tête. Il y a toujours eu, il y aura toujours, des aventuriers qui se jouent des banques, du fisc, de la loi. Mais en principe l'Etat est là pour faire respecter les règles de droit et l'argent public. Ici, au contraire par le fait du prince, parce qu'il s'agit de soutiens ou de complices dans un certain nombre d'opérations politiques, passées, présentes ou à venir, l'Etat protège et enrichit ceux qui se moquent de sa loi. Le message est clair : sous ce régime, "qui n'est pas avec moi est contre moi", et qui est avec moi est protégé et peut sabler le champagne. L'affaire Tapie donne la mesure de l'abaissement de l'Etat.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3175
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Invité le Dim 27 Juil 2008 - 9:11

Si on fait la différence entre les profits remportés par l'Etat via le Crédit Lyonnais lors de la liquidation des affaires de Tapie et ces 400KM, c'est une indemnité minimale. La Suisse, ça ressemble plus à une retraite dorée du genre "donnez-moi un passeport suisse et je m'efface de la vie politique française."

Dommage, car Tapie, du temps de Mitterand était un des rares à s'être oposé efficacement au FN. Pour ma part, j'ai du mal à ne pas admirer la réussite de Nanard. Quant à Bayrou, ben, je partage plutôt l'opinion de Tapie à son égard... :gnark:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Cécile le Dim 27 Juil 2008 - 10:20

"Tapie, du temps de Mitterand était un des rares à s'être opposé efficacement au FN."

Il s'est opposé publiquement, verbalement, oui ! Mais quelle efficacité ? Ce n'est qu'après que le FN a fait ses meilleurs scores...

Je n'ai pas d'admiration pour Tapie. Acheter des entreprises en difficulté, licencier du personnel, et revendre avec bénéfice n'est pas tellement glorieux... C'est ce que font les "affairistes". C'est le genre d'homme qui fait "des coups", mais qui ne construit pas.


Dernière édition par Cécile le Dim 27 Juil 2008 - 12:35, édité 1 fois
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3175
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Invité le Dim 27 Juil 2008 - 11:20

Du temps de son règne à Marseille, il a été un bouclier efficace et effectivement sa chute a été suivie de la conquête éphémère d'Orange et Toulon.

Tapie a quand même été le seul homme politique à accepter un débat avec le leader du FN qui a trouvé un adversaire suffisament subtil pour déjouer toutes ses habituelles provocations. Trop malin pour les uns, mais surtout personnage hors caste, sa chute été annoncée depuis 1993-94 car considéré comme imprévisible et incontrôlable par l'ensemble de la classe politique de gauche comme de droite.

Et puis le Phocéa, c'était quand même la classe. :tiphat:

Enfin bon, je ne cherche pas à convaincre quiconque, j'exprime juste mon opinion favorable à cet aventurier de la finance.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Joss le Dim 27 Juil 2008 - 16:52

Mespheber a écrit:Si on fait la différence entre les profits remportés par l'Etat via le Crédit Lyonnais lors de la liquidation des affaires de Tapie et ces 400KM, c'est une indemnité minimale. La Suisse, ça ressemble plus à une retraite dorée du genre "donnez-moi un passeport suisse et je m'efface de la vie politique française."

Dommage, car Tapie, du temps de Mitterand était un des rares à s'être oposé efficacement au FN. Pour ma part, j'ai du mal à ne pas admirer la réussite de Nanard. Quant à Bayrou, ben, je partage plutôt l'opinion de Tapie à son égard... :gnark:

Pu besoin d'un TAPIE pour museler le F.N., SARKOZY paufine son boulot ! 400 millions d'euros en mémoire d'un débat contre LE PEN, je trouve que c'est cher payé foule

Quant à Bayrou, ben, je partage plutôt l'opinion de Tapie à son égard...
Curieux pour quelqu'un qui aime TAPIE "Grande gueule" car BAYROU est le seul qui l'ouvre devant une immensité de "carpettes"

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: BERNARD TAPIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum