MARTHE ET MARIE

SYMBOLES ART ROMAN

Aller en bas

SYMBOLES ART ROMAN

Message par Joss le Mar 15 Juil 2008 - 9:13

Je suis en train, sur mon blog Catho
http://leraton-laveuretl-aigle.blogspirit.com/
de recopier petit à petit, un livre remarquable du père BOT, sur le CANTIQUE DES CANTIQUES. Il nous livre, entre autre, des explications sur les symboliques que l'on retrouve partout : chez les théologiens, pères de l'Eglise ainsi que dans les songes ou graces particulières.

En faisant des recherches sur des symboles qu'emploie SAINT ANTOINE DE PADOUE, je suis tombée sur n site consacré à l'art roman qui parle de
ces symboles sculptés dans la pierre :

Symbole des vertus

Chasteté
: Abeille, castor, colombe, éléphant, licorne, salamandre

Clémence :
Lion, éléphant

Courage :Lion

Espérance :
Hirondelle

Fidélité : Chien

Humilité :Chameau / Violette

Innocence :
Agneau, colombe

Justice :
Autruche

Piété filiale :
Cigogne

Prudence :Serpent

Pudeur : Éléphant, tortue

Pureté :
Cygne, hermine / Lis, rose blanche

Tempérance :
Éléphant

Vigilance :
Coq, héron, griffon, lion

Virginité :Abeille


Symbole des vices

Avarice : Crapaud, dragon, écureuil, taupe

Colère : Ours, sanglier

Envie :
Crapaud

Gourmandise :
Faucon, loup, porc

Hypocrisie :
Chauve-souris, crocodile, renard, singe

Idolâtrie : Dragon, singe

Ivrognerie :Singe

Luxure : Bouc, chèvre, grenouille, ours, passereau, pie, renard, singe

Mélancolie :
Chauve-souris

Orgueil :
Paon

Paresse :
Âne, escargot, tortue

Vanité : Paon, pie, singe


Le Tétramorphe

Le lion, le taureau, l'aigle, et l'homme-ange, connus comme les symboles des quatre évangélistes sont aussi désignés par le terme de Tétramorphe.

Le lion, qui est censé dormir les yeux ouverts, représente la résurrection.

Il est attribué à Marc qui commence son évangile en parlant d'un cri dans le désert.

Le taureau, symbole du sacrifice, représente la Passion. Il est attribué à Luc qui commence par relater le sacrifice de Zacharie.

L'aigle, représente l'Ascension. Le combat de l'aigle et du serpent symbolise ainsi la lutte du Christ contre les forces du mal. Emblème du dieu, l'aigle est également symbole du fidèle. Il est attribué à Jean, qui évoque immédiatement le ciel et la divinité.

L'homme représente l'Incarnation.
Il est attribué à Matthieu qui entame son évangile par l'énumération de la généalogie humaine du Christ.


Symbolique des couleurs

Or

Symbole type de la richesse matérielle mais aussi de la lumière spirituelle, est l'image de la perfection, le but du grand œuvre. C'est la raison pour laquelle les scènes représentant le divin sont en doré.

Blanc

Symbolise toujours la pureté, le principe divin et la démarche spirituelle éclairée. Sur le drapeau du Vatican, le blanc est associé à l’or représentant le règne de Dieu sur la Terre.

Noir


Montre toujours, symboliquement, non l'inverse de la couleur blanche mais sa complémentarité ou ce qui la génère puisque c'est toujours de la nuit que naissent les nouvelles lumières ou les nouveaux dieux.

Bleu


Couleur du Ciel et de la mer qui se reflète. Le bleu et le blanc sont les couleurs mariales, car elles allient symboliquement la pureté spirituelle divine à l'immensité illimitée de l'univers. Les premiers chrétiens avaient choisi le bleu pour symboliser Dieu le père. L’église chrétienne d’aujourd’hui l’utilise le plus souvent comme la couleur de la Vierge.

Rouge


Symbolise le Saint-Esprit sous la forme du feu, chargé du pouvoir de régénération et de purification des âmes. Les vêtements rouges portés par le pape le Vendredi Saint rappellent l’Amour du Christ pour l’humanité.

Orange


Symbolise la révélation de l’Amour Universel. Il représente la divinité illuminant l’esprit des fidèles.

Vert

Symbolise les œuvres accomplies pour la régénération de l’âme et par extension de la charité. Les vêtements sacerdotaux qu’endossent les prêtres entre le 3ème dimanche après la Pentecôte et l’Avent sont tissés en vert pour rappeler la vie de la Grâce par la résurrection du " Fils ".

Violet

Symbole de spiritualité ; il signifie le mariage en Jésus-Christ de l’Homme avec l’Esprit céleste. Le Vendredi Saint, le chœur des églises est drapé de violet.


Passionnant ! study
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYMBOLES ART ROMAN

Message par Joss le Mar 15 Juil 2008 - 10:54

Symbolique des chiffres et des nombres

La partie la mieux connue de la symbolique romane est celle qui concerne les nombres, sujets d'abondants ouvrages et commentaires à l'époque même. Élaborée dès les premiers temps du christianisme par les Pères de l'Église, qui avaient intégré les traditions grecque et juive, elle attribue aux chiffres et aux nombres (principalement de 1 à 12) un sens sacré, mis en relation avec une figure géométrique .

Chiffre "1" : Le cercle


Dieu, le Ciel, l’Eternité, le monde spirituel


Chiffre "2"

La Dualité Bien/Mal Jour/Nuit Soleil/Lune Lumière/Obscurantisme


Chiffre "3" Le triangle

L’Esprit, le Ciel, l’Ame. Le 3, c’est la Trinité dans le plan tréflé de certaines absides, dans le triplet des vertus théologales, dans les clochers trinitaires.


Chiffre "4" Le carré

La Matière, la Terre, le Corps. Le 4, c'est le nombre d'éléments (terre, mer, air, feu), de saisons, de fleuves du Paradis, d'évangélistes, de points cardinaux, Le carré symbolise le monde terrestre.

Les chiffres 3 et 4 sont souvent associés (Esprit/Matière, Ciel/Terre, Ame/Corps), ainsi, sur le mur de la façade de l’abbaye de Fontenay, 3 ouvertures (le ciel) sont percées au-dessus de 4 autres (la terre).


Chiffre "5" Le pentagone

L’Humanité ,chiffre de la création augmenté de l’unité divine (4+1) , chiffre de l’Homme (les cinq doigts, les cinq sens), les cinq plaies du Christ(Dieu fait l’Homme), correspondant aux cinq croix gravées sur l’autel.


Chiffre "6" L’hexagone

La Puissance, le Surhumain. Cette idée de puissance est manifeste dans les 6 jours de la création (l’hexameron). Une relation existe entre le 6 et le Chrisme. Les deux premières lettres du mot Kristos (Christ en grec) constituent une étoile à 6 branches symbole du salut universel.


Chiffre "7" L’heptagone

Nombre universel. C'est le nombre sacré de la Nouvelle Alliance (cf. les 7 dons de l'esprit). 7 = 3+4 : union de Dieu et de l'Homme.


Chiffre "8" L’octogone


La Résurrection, la Renaissance par le baptême. C’est pourquoi de nombreux baptistères ont une forme octogonale. Cf. également les clochers octogonaux de Bourgogne et d'Auvergne, les 8 tons du chant grégorien, les 8 Béatitudes.


Chiffre "9" L’ennéagone

Chiffre fondé sur le 3 (3x3=9). Le plan de la Jérusalem céleste (carré composé de neuf carrés). Les neufs chœurs des Anges (Anges, Archanges, Vertus, Puissances, Principautés, Dominations, Trônes, Séraphins, Chérubins).


Nombre "10" Le décagone

L’Unité, la Divinité. C'est le nombre sacré de l'Ancien Testament (cf. les 10 commandements). Selon la doctrine pythagoricienne, c’est le nombre parfait (cf. le Décalogue ).


Nombre "11" L’hendécagone


Le Péché. C’est le nombre d’apôtres après la trahison de Judas.


Nombre "12" Le dodécagone


L’Église Universelle, 12 mois, 12 heures, 12 signes du Zodiaque, 12 apôtres, 12 tribus d'Israël.


Nombre "13"


Le Malheur (cf. Les 13 à table)


"Le nombre d'or"

C’est une notion mathématique simple définie dès l’Antiquité et fondée sur l’idée d’une harmonie universelle. Elle permet de partager une longueur donnée en deux segments tel que le petit (a) soit au grand (b) ce que le grand est au tout (a+b). C’est à dire : a/b = b/(a+b). Si a=1, alors b=1,618. On considère qu’un rectangle est particulièrement agréable à l’œil lorsque ses côtés sont des multiples de 1 et 1,618. On parle de rectangle d’or et de divine perspective. De nombreuses églises romanes sont régies par ces proportions. On peut retrouver ce nombre d'or à partir de la suite de Fibonacci : 1, 2, 3, 5, 8, 13,... où chaque terme s'obtient en additionnant les deux précédents. En calculant le rapport entre deux termes successifs, on obtient une suite de quotients tendant vers 1,618.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYMBOLES ART ROMAN

Message par Joss le Mar 15 Juil 2008 - 10:57

Symbolique des figures géométriques

Le cercle


Exprime la divinité sans commencement ni fin, l’unité, l’éternité : cf. les auréoles, les mandorles. Ainsi, une main dans un cercle marque la présence du Christ. Les coupoles images de la voûte céleste, symbolisent le cosmos.

Le carré

Symbole de la terre par opposition au ciel. Lorsqu’on traverse la nef pour se rendre dans le chœur, on passe du carré (la nef) au cercle (le chœur).

La pyramide


Le chevet est souvent de forme pyramidale pour trois raisons :

- raison fonctionnelle : le chœur est entouré du déambulatoire, lui-même ouvrant sur des absidioles

-raison technique : pour assurer la stabilité, les masses des absidioles contrebutent les voûtes du déambulatoire, qui épaulent à leur tour le chœur, qui stabilise la tour centrale

-raison culturelle : cette composition triangulaire est le symbole de la Trinité. On peut constater une analogie entre : la tour centrale : le pape / le roi, le chœur : les cardinaux, les évêques / les grands vassaux, le déambulatoire : le clergé paroissial / la petite noblesse, les absidioles : la masse du peuple.

L'étoile


Source de lumière ; elle a toujours guidé l’homme.

Le triangle

Symbole d’union et d’harmonie.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYMBOLES ART ROMAN

Message par Invité le Mar 15 Juil 2008 - 11:04

Le nombre d'or se retrouve aussi à l'état naturel dans la forme des spirales, que ce soient celles des galaxies, des galaxies ou des racines des cheveux. Le 7 est aussi l'union harmonieuse de la matière (4) et de l'esprit (3) que l'on retrouve symbolisé dans la pyramide et l'obélisque égyptiens qui ont une base carrée et une pointe triangulaire. Enfin c'est pour dire que cette symbolique s'enracine dans une histoire. En ce qui concerne le Tétramorphe, selon Robert Graves il tire son origine des calendriers celtes et préhélenniques qui comptaient trois saisons: pluie, saison chaude et saison froide. L'humain aurait été ajouté par la suite pour compléter une image antérieure et païenne. Par contre, il faudra qu'on m'explique le rapport entre la chasteté et le castor. laughing
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SYMBOLES ART ROMAN

Message par Joss le Mar 15 Juil 2008 - 11:11

Mespheber a écrit: Par contre, il faudra qu'on m'explique le rapport entre la chasteté et le castor. laughing

scratch ....C'est vrai que là, il y a un "lézard" .....Peut-être à contrario, l'exemple à ne pas suivre :idea:


J'essaierai de trouver d'autres symboles que je consignerai sur ce fil.....
Wink
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10504
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYMBOLES ART ROMAN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum