MARTHE ET MARIE

ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CHEMTRAILS ET MORGELLONS

Message par Joss le Dim 18 Nov 2012 - 18:32


Ces fibres, appelées cheveux d'ange ou fils de la Vierge, tombent du ciel d'un bout a l'autre de la planète. Sont -elles naturelles? sont elles responsables de la maladie des Morgellons?
Une enquête scientifique pourra commencer, financée par l'entraide entre les malades, puisqu'il n'y a curieusement aucune recherche officielle.


paysage du Sud ouest de la france "chemtraillisé"... Histoire de repenser, faisant court, pour les incrédules, à l'ensemble du problème chemtrails-contrails. Essayer pour le moins, de ne pas trouver si "jolies" les arabesques de l'aviation moderne qui commencent a devenir un peu trop spectaculaire. Si vous ne connaissez pas la maladie du Morgellons encore, voir sur mon canal: http://www.youtube.com/watch?v=dWy2zG...
Les personnes isolées qui pensent être atteinte de cette maladie peuvent m'envoyer un message privé, je les mettrai en contact avec d'autres malades. Ceci dans le but d'évaluer aussi la réelle étendue de la maladie, en attendant une information plus étendue par les médias.


Dernière édition par Joss le Dim 14 Avr 2013 - 13:39, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Lun 3 Déc 2012 - 12:20


Club de Rome, Trainées blanches dans le Ciel & HAARP

03 déc

Certains voudraient vous faire croire que les trainées blanches qui strient le ciel sont la condensation de l’eau contenue dans l’air après passage dans les turbines d’un avion. C’est un pur mensonge, mais qui est parfois véhiculé par des personnes de bonne foi. Ces traînées blanches sont un mélange d’huile, de poudre d’aluminium et d’autres éléments, répandus par des avions dans le but créer un vaste film protecteur au dessus des zones habitées. Ce film a d’autres fonctions, comme nous le verrons plus loin.

En novembre 1965,
une étude américaine publiée par la Maison Blanche parlait déjà de réchauffement climatique sous prétexte de CO2 et évoquait déjà la possibilité d’ensemencer le ciel avec de l’aluminium pour former un bouclier thermique. Elle évoque aussi la possibilité de créer un bouclier thermique marin (Page 127), dont le coût est évalué à 500 millions de dollars par an (17 milliards de $/an aujourd’hui), un investissement raisonnable au niveau mondial.

En 1968, est créé le «
Club de Rome» sur l’une des propriétés des Rockefeller en Italie. La famille est alors à l’apogée de sa puissance. Le Club de Rome, qui réunit des scientifiques, des économistes, des industriels et des responsables gouvernementaux de près de 53 pays, va étudier les problèmes futurs de notre Terre liés au développement prévisible de notre société. C’est dans ce cénacle, que vont naître un certain nombre de lignes directrices, qui vont progressivement formater notre société: contrôle des naissances, pollution, eau, climat, etc… et toute la politique de désinformation ou de manipulation des masses qui va avec. C’est au Club de Rome qu’a été conçu le traité de Kyoto, la taxe carbone et le hoax médiatique du réchauffement climatique.

Dès la fin du XIXe siècle, les astrophysiciens vont évoquer la présence d’un corps céleste inconnu, dont la présence est détectée du fait de son interaction magnétique sur les autres corps célestes aux confins de notre galaxie. Au début du XXe, Percival Lowell va appuyer cette théorie. La découverte de Pluton en 1930 va d’abord satisfaire les savants, mais très vite ils vont se rendre à l’évidence: sa taille est trop petite pour correspondre à la planète mystérieuse. L’amélioration des techniques, tant spatiales, qu’électroniques ou astronomiques, vont peu à peu certifier cette thèse. Dans les années 70, le Professeur Robert Harrington de l’Observatoire de Washington va diriger les recherches astronomiques sur cette dixième planète inconnue. Sur son impulsion, le Jet Propulsion Laboratory (filiale commune de la NASA et de Caltec) va lancer un programme spatial pour vérifier cette réalité. En 1982, deux satellites « pioneer » sont lancés dans l’espace pour essayer de cartographier notre galaxie par triangulation, tout en vérifiant la théorie des astrophysiciens. Les données recueillies par ces satellites vont confirmer l’existence de cette planète inconnue. Pour en savoir plus, la NASA envoie alors de nouveaux satellites astronomiques à infrarouges, « IRAS », dont les données sont non seulement restées secrètes, mais l’ensemble du programme devient alors tabou.

Pour revenir à la fin des années 70, un journaliste, Sitchin, féru d’archéologie va écrire un livre sur la Douzième Planète, dont le cycle dure 3600 ans, Nibiru pour les Mésopotamiens, Némésis pour les Grecs. Son livre en forme de thèse prétend décrypter les tablettes cunéïformes parlant de la création du monde, du règne de ces dieux venus du Ciel et qui ont ensemencés la Terre. Autant de sujets prêtant à polémiques, vous le comprendrez aisément, mais passionnant néanmoins. Une fois recueillies et décryptées les données des satellites « Pioneer », Sitchin a enregistré un
interview télévisé avec Robert Harrington. C’était le 30 août 1990. Harrington félicite Sitchin pour ses recherches et lui annonce qu’il avait raison ou qu’ils avaient tous deux raison. Cette planète existe réellement. Elle fait environ 2,5 fois la taille de la Terre, son orbite très excentrique a un cycle de 3600 ans et elle se déplace vers le centre de notre système solaire. Harrington est mort 3 ans plus tard d’une maladie que certains jugent suspecte. Après sa mort, la communication sur la Dixième Planète a changé. La NASA est devenue une tombe et ses services ont progressivement retiré de la consultation libre de plus en plus de données ou de relevés en temps réel, jusqu’alors ouverts au grand public. Cette politique s’est accentuée ces 3 dernières années. Aujourd’hui, la plupart des astrophysiciens s’en tiennent au discours officiel.

Tous les faits et déclarations ci-dessus sont indubitables. Cette planète a traversé la « ceinture Kuiper » et était à proximité de Pluton, il y a déjà 4 ans. 
Information reprise récemment par le daily-mail

Imaginez qu’un objet céleste d’une très grande taille s’approche du centre de notre galaxie. Sa masse et sa force d’attraction va perturber l’équilibre millénaire, qui régit la gravitation des planètes entre elles et notre soleil. La Terre elle même doit en être affecté de différentes manière: déplacement du pole magnétique vers l’Est, déchirure du bouclier thermique, réchauffement de l’écorce terrestre et du magma, d’où une accélération des mouvements des plaques tectoniques, …

Dans un tout autre domaine, en décembre 1974, Howard Benedict de l’Associated Press écrivait un article sur la « guerre météorologique » intitulé « Le climat, une arme secrète ?« . Si un journaliste sort un rapport sur le sujet, c’est que ces armes sont à l’étude depuis plusieurs décennies tant au Pentagone que dans son équivalent soviétique et que malheureusement, elles sont déjà secrètement à l’œuvre sans que les masses ne s’en doutent un seul instant. C’est tellement vrai, que lors de la Conférence de Genève sur le désarmement, le texte qui est proposé en août 1975 mentionne l’interdiction de « déclencher des avalanches, de réveiller des volcans, de provoquer des séismes ou des tsunamis, d’exploiter militairement l’énergie des éclairs, de diriger des tornades vers des cibles stratégiques, faire fondre la banquise pour inonder les côtes, changer la direction des rivières, générer des brouillards, de la grêle ou de la pluie ou délibérément détruire des portions de la couche d’ozone. » C’était il y a quarante ans ! Mais ces recherches découlent des travaux de
Nicolas Tesla, ce génie né en 1856 et mort en 1943. Un précurseur, qui a inventé les principes de toutes les armes secrètes d’aujourd’hui, développées et utilisées par toutes les grandes puissances. Dans ce rapport, Howard Benedict parle déjà de « la possibilité d’ensemencer l’atmosphère à plusieurs milliers de km d’une région donnée pour y provoquer de terribles sécheresses ».

En 1991, Hughes Aircraft Company dépose un certain nombre de brevets, notamment pour «
ensemencer la stratosphère» avec de la poudre d’aluminium pour diminuer le réchauffement climatique et les rayonnements solaires… Diffusés en haute altitude par des avions, si vous prenez le temps de les observer, ces trainées étroites au départ, vont être progressivement étalées par les vents, pour former au bout de quelques temps, un film continu, une sorte de voile, que la plupart des gens ne remarquent même pas. US PATENT 5003186 Vous pouvez constater que ce brevet est réel. Voilà un autre lien
http://www.scribd.com/doc/4296843/US-Pa … -aluminum-

De nombreux brevets sont liés à ce procédé, ils entrent plus dans le détail des diffuseurs, du carburant, ou du mélange répandu dans le ciel. Depuis 20 ans, ces chemtrails (trainées chimiques) rayent le ciel et polluent l’air, l’eau et la terre. En regardant un vieux film à la télévision, vous pouvez le dater à la pureté du ciel, avant ou après 1991. Sur l’image ci-dessous prise de ma fenêtre le 26 décembre 2009, on voit très nettement les ratés du diffuseur de l’une des trainées et le démarrage de l’autre en plein ciel. Si ces trainées étaient dues à la condensation au sortir des réacteurs, elles seraient continues et uniformes.

Dans un premier temps, ces trainées seront expérimentées strictement par des avions militaires. Il y a des sites spécialisés, qui montrent avec des téléobjectifs de grande puissance ces avions sous différents angles et l’épandage de ces chemtrails, mais ce n’est pas le sujet, très largement traité ailleurs. Aujourd’hui, de très nombreux avions de ligne sont équipés de diffuseurs. Il faut croire que l’opération est rentable pour les compagnies aériennes, sinon nos ciels resteraient d’azur. La question que l’on peut se poser, que l’on DOIT se poser, est quelle est la part de cette voute créée au-dessus de nos têtes destinée à :

A) nous protéger d’attaques d’ondes VLF d’une puissance « amie » ou ennemie (comme les tempêtes de décembre 1999, par exemple, qui était une attaque américaine pour imposer les OGM au gouvernement Jospin. Merci Monsanto).

B) nous protéger des radiations solaires et cosmiques naturelles, beaucoup plus fortes depuis la déchirure de la thermosphère naturelle, nous évitant ainsi d’être grillés comme des homards.

C) au contraire, cette voute réfléchissante sert-elle au contrôle des masses par une manipulation permanente des esprits, le « Mind Control »…

Evidemment chaque sujet mériterait d’être amplement développé, mais chaque lecteur est libre de faire ses propres recherches, pour essayer de comprendre et de se faire sa propre opinion. Le fait est là. Cet épandage permanent d’un film d’aluminium réfléchissant au dessus de nos têtes, qui est très dangereux pour vos bronches, votre système nerveux et votre santé en général, devrait vous amener à y réfléchir plutôt deux fois qu’une. Je ne vais pas vous apporter la réponse parce que je ne l’ai pas. Le monde n’est pas tout blanc mais il n’est pas tout noir non plus. Je pense que ce bouclier thermique de substitution pourrait être un mal nécessaire, mais qu’il est utilisé par les forces obscures qui le détournent pour d’autres usages.

H.A.A.R.P.


Ce système est connu de la plupart d’entre vous, les autres n’ont qu’à faire quelques recherches pour en connaitre les bases. Le premier brevet américain a été déposé le 11 août 1987 par Bernard Eastlund sous le numéro 4 686 605. Il est intéressant de découvrir que Eastlund a été financé par ARCO, une compagnie pétrolière américaine, à l’origine de la découverte de l’immense gisement pétrolifère de Prudhoe Bay en Alaska… celui-là même où Lindsey Williams a travaillé dans les années 70. Le Monde est petit. Tout petit, puisque ARCO va investir dans LUKOIL à la chute de l’URSS et que la chaine de stations-services ARCO est vendue à BP en 2000.

Les brevets de HAARP, propriétés de « Advanced Power Technologies INC », filiale de ARCO, sont vendus avec la société APTI à « E-Systems » en 1994, une société sous contrat de la CIA et du Ministère américain de la défense. E-Systems va être rachetée par « Raytheon Corporation », l’une des plus grosses sociétés dans le domaine du renseignement.
Sur cette page, vous trouverez les liens intimes entre ces industriels du pétrole, de la guerre, des semences avec les hommes politiques US.

Nous savons depuis longtemps, qu’il existe une base américaine en Alaska et une autre russe en Sibérie, mais ce que j’ai découvert récemment, c’est que ces bases ont été multipliées et qu’il existe aujourd’hui des relais un peu partout aux Etats Unis, mais aussi ailleurs dans le Monde.
(voir ces videos en anglais à ce sujet) Ces relais permettent de travailler très finement tant dans la manipulation du climat, le trajet des tornades, les pluies diluviennes ou les sécheresses, que dans le « mind control », car je ne crois pas que ces relais servent à créer un dôme magnétique de protection à la manière de Tusla. Malheureusement, ces technologies sont détournées par quelques groupes de nazillions ploutocrates, pour gagner plus de pouvoir. D’évidence, hélas, leurs objectifs sont de réduire la population de la planète de différentes manières. Les désastres agricoles successifs d’une année sur l’autre aux Etats Unis, en Russie, en Amérique du Sud et en Australie pour ne citer que ceux-là montrent les moyens que ces monstres ont l’intention d’utiliser pour réduire les populations. Attendez-vous à entendre parler de terribles famines dans les années à venir, en espérant que vous n’ayez pas à les subir, vous mêmes.

Le « Club de Rome » dont je vous parlais en introduction, est présenté par les médias comme une assemblée œuvrant pour le bien de l’humanité. Al Gore en fait partie. En tant que vice-président des Etats Unis, il a été officiellement en charge de coordonner les efforts internationaux pour remédier au fameux « Bug de l’An 2000″, un hoax planétaire qui a bénéficié aux fabricants américains d’ordinateurs et de logiciels. Puis, il a quitté officiellement toute fonction politique pour promouvoir le film « une vérité qui dérange », se faire le chantre du hoax planétaire du « réchauffement climatique » en cherchant à imposer la taxe carbone, alors même que dans le même temps, il était l’un des principaux actionnaires de la Bourse du Carbone aux USA. Al Gore est un des membres éminents du Club de Rome. Il a reçu le prix Nobel peut être pas pour avoir sauvé le monde du bug de l’An 2000, mais pour avoir essayé de le sauver au sujet du climat.

Nicolas Sarkozy sera t’il lui aussi récompensé pour ses efforts à ce sujet au sommet de Copenhague, qui fut une magnifique claque dans la gueule de ces Messieurs ? Décidément, NS aura été très actif sur beaucoup de dossiers honteux comme la « Pandémie mondiale de H1N1″, « l’Afghanistan », « le réchauffement », « le printemps arabe », la « Syrie », « l’Or de la France », etc. Le bon petit soldat sera certainement amplement récompensé par ses maîtres …


WWIII

Journalistes et blogguers évoquent de manière récurrente le déclenchement imminent de la troisième guerre mondiale, tenant leurs lecteurs en haleine et entretenant la peur d’une guerre nucléaire.

La Guerre Mondiale a été déclenchée il y a très longtemps. Elle ne ressemble pas aux guerres de tranchées de 14-18, ni à la Blitz Krieg de 39-40 ou au carpet bombing chère aux américains en 44-45. Elle est multiforme, insidieuse et permanente.

Guerre Financière avec la création de produits financiers extrêmement destructeurs, qui ont ruiné la plupart des banques occidentales, ruiné les administrations, les régions et les états avec la complicité active et passive de réseaux de l’intérieur…

Guerre monétaire, incompréhensible pour les masses et pour la plupart des observateurs. Pourtant, celle-ci fait rage en ce moment même.

Guerre climatique monstrueuse avec une escalade permanente entre les belligérants, utilisant toutes les techniques pour arriver à leurs fins (Tempêtes, Tsunamis, Déluges, Sécheresses, Tornades, Ouragans, séismes, … )

Guerre électronique et Cyber-wars à tous les niveaux. Il y aurait des milliers d’attaques chaque jour dans tous les domaines. Piratages, mais aussi virus informatiques, qui vivent leur vie propre et frappent désormais à l’aveugle.

Guerre bactériologique (SRAS, H1N1, H5N1,…) mais aussi rouille noire des blés ou autres pour imposer ses semences ou ses traitements.

Quand verrez-vous dans les médias dominants des articles écrits par un correspondant de guerre, décrivant ces batailles terribles et ruineuses pour ce qu’elles sont ? Non, il ne faut pas réveiller les masses laborieuses. Ensuite, il est difficile de dénoncer l’ennemi, car il est souvent au milieu de nous. Ce sont des financiers et des industriels, gérant des empires tentaculaires, comme nous l’avons vu dans d’autres dossiers. Ils sont au-dessus des frontières, au dessus des lois et le plus souvent au dessus des gouvernements. Nous ne pouvons que compter les points en cherchant à mettre les nôtres un tant soit peu à l’abri.

Cette carte, montre que 27 stations américaines sur 28 sont en action pour diriger l’Ouragan Sandy vers NY. Guerre intérieure comme lors du 11 septembre ou entente générale autour d’un scénario commun ?

Vous trouverez
en suivant ce lien une attaque équivalente qui a eu lieu sur la côte ouest la semaine dernière et qui a entrainé des orages extraordinaires, mais dont le tonnerre (ou le son du canon) n’a pas résonné jusqu’à nous. Ces apprentis sorciers semblent ne jamais s’arrêter. Depuis »El Nino », que l’on vous a présenté comme un phénomène naturel, et tous ses Fukushima plus ou moins médiatisés, ces « apprentis sorciers » de l’Est et de l’Ouest sont en pleine escalade, sans maîtriser une seconde les modifications de la terre, qu’ils engendrent sur le Long Terme.

La fonte des glaces du pôle ne doivent rien au hasard. Ces fous furieux organisent ce réchauffement localisé pour avoir accès plus facilement à des ressources jusqu’alors inexploitées. L’appât du gain est leur seul moteur. Peu leur importe que la fonte des glaces va entrainer une hausse du niveau des océans et l’inondation des côtes où vivent une forte proportion des habitants de la planète. Au rythme où vont les choses, mieux vaut ne pas investir dans les zones basses de nos côtes ou de nos estuaires, votre fortune serait vite dans le lac. Souvenez vous que Marie Julie conseillait d’être à plus de 50 km des côtes. Les inondations du littoral de Vendée en 2010 montrent que nous nous rapprochons des événements annoncés.


http://liesidotorg.wordpress.com/2012/12/03/club-de-rome-trainees-blanches-dans-le-ciel-haarp/#comments


avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Mer 5 Déc 2012 - 20:17

Chemtrails, Autruches et Bienfaiteurs de l’humanité
Sur ce site, vous trouverez une vidéo (et sa traduction) prouvant que les avions épandeurs militaires sont invisibles aux radars civils car ils ne branchent pas leur transpondeur, l’appareil électronique qui permet aux aiguilleurs du ciel de les voir pour diriger le trafic aérien. Les opérations d’épandage ont lieu à proximité immédiate des avions de ligne dans les couloirs aériens, créant un danger permanent.

Evergreen Air


est une des sociétés contractuelles de la CIA spécialisée dans les opérations chemtrails. Ses bases principales sont à Marana Air Park, près de Tucson en Arizona, et à McMinville, près de Portland en Oregon. Evergreen de plus de100 bases secondaires et emploie 4.500 personnes. La société a obtenu ce contrat à la suite d’une adjudication, décrochant du même coup l’accès aux différentes installations de la CIA, qui travaillait jusqu’alors avec l’une de leur société écran Air America. Air America s’est longtemps illustrée dans le trafic d’héroïne dans le Sud-Est asiatique (Laos, Thaïlande, Birmanie) durant et après la guerre du Vietnam, mais également dans la cocaïne au départ de l’Amérique du Sud. Pour mémoire, Bush a dirigé la CIA et a été très impliqué dans ces domaines et dans l’organisation du blanchiment au sein des grandes banques occidentales.

Evergreen sur son site
propose ses services pour la modification du climat. Les avions dédiés à l’épandage de la Compagnie Evergreen ont 7 fois la capacité de ceux utilisés par les canadairs pour les incendies de forêts. Ils peuvent contenir 76.000 litres du mélange d’huile, de baryum et de paillettes d’aluminium utilisés pour les chemtrails. Ce mélange en se répandant dans l’atmosphère grâce aux vents d’altitude, crée une couverture réfléchissante, qui permettrait en renvoyant une partie des rayons cosmiques de lutter contre le « réchauffement climatique ».

Evergreen International Aviation jouit d’exemptions à la loi commune, qui sont annoncés publiquement sur leur site web. Elle peut voler n’importe où, sans avoir à respecter les règlements des couloirs aériens.

Les relations publiques d’Evergreen sont gérées par Philip Lader de WPP. Lader a travaillé sous l’actuel chef de la CIA, Leon Panetta, ainsi qu’à la Maison Blanche, en tant qu’adjoint du cabinet de Bill Clinton. Philip Lader est un «familier de l’intérieur» qui fait autorité sur les affaires internationales et internes. Il est le Président non-exécutif du groupe
WPP, conseiller principal auprès de Morgan Stanley International, et membre du conseil du think-tank RAND Corporation. Il est également chargé d’affaire de l’UC Rusal (la plus grande compagnie d’aluminium russe). Cette société n’est pas inconnue de nos lecteurs, qui se rappelleront quel est le jeune banquier très investi dans ce domaine aux côtés des oligarques russes.

Lader est ambassadeur à l’ONU pour les affaires publiques transatlantiques et membre du conseil de la Fondation Rockefeller sur les relations étrangères. Philip Lader est un acteur clé dans la gouvernance mondiale.

Génocides et Petits Meurtres entre Amis

Si vous voulez entrer dans le détail et découvrir quelques meurtres sanglants d’initiés pris soudain de remords, il va falloir lire ces pages dans la langue de Shakespeare, qui vous révèlent quelques dessous de l’histoire. J’y reviendrai peut être une autre fois.

Témoignage d’un mécanicien de l’aviation civile


«Pour des raisons que vous comprendrez, je ne puis divulguer mon identité. Je suis mécanicien d’aviation pour une importante compagnie aérienne. Je travaille sur l’une de nos bases de maintenance située dans un grand aéroport. Je pense avoir découvert des informations que vous trouverez importantes. D’abord je devrais expliquer la « hiérarchie » chez les mécaniciens. C’est important pour mon histoire et pour la cause à laquelle vous vous êtes consacré.

La mécanique exige de travailler sur trois choses. L’avionique, les moteurs, ou les commandes de vol. Les mécaniciens qui travaillent sur ces systèmes sont considérée en haut de la « hiérarchie ». Viennent ensuite les mécaniciens travaillant sur l’hydraulique et les systèmes de climatisation. Puis viennent ceux travaillant sur l’office et les autres systèmes non essentiels. Mais en bas même de la liste viennent les mécaniciens des systèmes de traitement des déchets. Aucun mécanicien ne veut travailler sur les pompes, les réservoirs, et les canalisations servant à stocker les détritus des toilettes. Mais dans chaque aéroport où j’ai travaillé il y avait toujours 2 ou 3 mécaniciens se proposant de travailler sur les systèmes des toilettes. Les autres mécaniciens les laissent faire de bon cœur. Pour cette raison vous n’avez que 2 ou 3 mécaniciens travaillant sur ces systèmes dans chaque aéroport. Personne ne prête beaucoup d’attention à ces types et aucun mécanicien ne fréquente un type, qui ne travaille que les systèmes de déchets. En fait, je n’avais jamais beaucoup pensé à cette situation jusqu’au mois dernier.

Comme la plupart des lignes aériennes nous avons des accords réciproques avec les autres lignes aériennes qui utilisent cet aéroport. Si elles ont un problème avec un avion, l’un de nos mécaniciens saura gérer le problème. De même si l’un de nos avions a un problème sur un aéroport où une autre ligne aérienne a une base de maintenance, elle retapera notre avion.

Un jour le mois dernier, j’ai été appelé de notre base pour travailler sur un avion d’une autre ligne aérienne. Quand j’ai reçu l’appel l’agent technique d’exploitation ne savait pas quel était le problème. En rejoignant l’avion, j’ai vu que le problème venait dans le système de traitement des déchets.

Je n’avais rien d’autre à faire que ramper dedans et arranger le problème. Quand je suis entré dans le compartiment je me suis rendu compte que quelque chose ne collait pas. Il y avait là-dedans plus de réservoirs, de pompes, et de canalisations qu’il n’en fallait. J’ai d’abord supposé que le système avait été modifié. Il y avait 10 ans que je n’avais travaillé sur l’un d’eux. Pendant que j’essayais de trouver le problème j’ai rapidement réalisé que la tuyauterie et les réservoirs supplémentaires n’étaient pas reliés au système de traitement des ordures. Je venais juste de découvrir ça quand un autre mécanicien de ma compagnie est venu. C’était l’un des mécaniciens qui travaillaient d’habitude sur ces systèmes. J’ai été heureux de lui rendre son job. En partant, je l’ai interrogé sur l’équipement supplémentaire. Il m’a dit de « me préoccuper de ma partie d’avion et de le laisser se décarcasser avec la sienne ! »

Le jour suivant j’étais sur l’ordinateur de la compagnie pour rechercher un schéma de câblage. Pendant que j’y étais j’ai décidé de rechercher l’équipement supplémentaire que j’avais trouvé. À ma stupéfaction les manuels ne montraient aucun des équipements supplémentaires que j’avais vu de mes propres yeux le jour précédant. Je me suis même connecté aux dossiers du fabricant et n’ai toujours rien trouvé. À ce moment-là, j’étais vraiment déterminé à découvrir ce que faisait cet équipement. La semaine suivante nous avons eu trois de nos avions dans notre hangar principal pour l’inspection périodique. Il y avait des mécaniciens rampant partout dans l’avion durant ces inspections. Ayant juste fini mon poste, j’ai décidé d’aller voir le système des déchets sur l’un de nos avions. Avec tous les mécaniciens autour j’estimais que personne ne remarqueraient quelqu’un de plus sur l’avion. L’avion que j’ai choisi avait bien l’équipement supplémentaire !

J’ai commencé à suivre le tracé du système de canalisations, des pompes, et des réservoirs. J’ai trouvé ce qui semblait être l’unité de contrôle du système. C’était une boîte de commande d’avionique semblant standard sauf qu’elle n’avait aucune sorte d’inscription. Je pouvais retrouver les fils de commande de la boîte vers les pompes et les valves mais il n’y avait pas de circuit de commande entrant dans l’unité. Les seuls fils entrant dans l’unité étaient l’alimentation raccordée au principal bus de distribution de courant de l’avion. Le système avait un grand réservoir et deux plus petits. C’était difficile à dire dans le compartiment exiguë, mais il semblait que le grand réservoir pouvait contenir 50 gallons ( 190 litres ). Les réservoirs étaient reliés à un [dispositif de] remplissage et à une valve de purge qui traversait le fuselage juste derrière la valve de purge du système de détritus. Quand j’ai eu l’occasion de rechercher ce raccordement sous l’avion je l’ai trouvé ingénieusement caché derrière un panneau, sous le panneau servant à accéder à la vidange des déchets.

J’ai commencé à suivre la tuyauterie des pompes. Ces tubes mènent à un réseau de petites tubulures qui se terminent sur les rebords arrière des ailes et des stabilisateurs horizontaux. Si vous regardez de près les ailes d’un gros avion vous verrez un ensemble de fils, d’environ la grosseur de votre doigt, s’étendant du rebord arrière de la surface des ailes. Ce sont les mèches de décharge statique. Elles servent à dissiper dans l’air la charge d’électricité statique qui s’accumule sur l’avion en vol. J’ai découvert que les tubulures de ce mystérieux système mènent à une mèche de décharge statique sur trois. Ces mèches « avaient été évidées » afin de pouvoir être traversées par ce qui doit être déversé par les tubulures.

C’était pendant que j’étais sur l’aile que l’un des cadres m’a repéré. Il m’a ordonné de sortir du hangar, me disant que mon poste était fini et que je n’avais été autorisé à aucune heure supplémentaire. Les deux jours suivants étaient très occupés et je n’avais pas le temps de continuer mes recherches. En fin d’après-midi, deux jours après ma découverte, j’ai été appelé pour remplacer une sonde de température de moteur sur un avion devant décoller dans deux heures. J’ai fini le travail et suis retourné à la paperasserie.

Environ 30 minutes plus tard le haut-parleur m’a appelé pour que j’aille voir le directeur général. Quand je suis entré dans son bureau j’ai constaté que notre représentant syndical et deux autres que je ne connaissais pas m’attendaient. Il m’a dit qu’un problème sérieux avait été découvert. Il a dit que j’avais fait l’objet d’un procès-verbal et que j’étais suspendu pour avoir fait de fausses écritures. Il m’a remis un formulaire disciplinaire déclarant que j’avais fait de fausses écritures sur la sonde de température de moteur que j’avais installée quelques heures avant. J’étais sidéré et je commençait à protester. Je leur ai dit que c’était ridicule et que j’avais effectué ce travail. Le syndicaliste a alors pris la parole, recommandant d’aller jeter un coup d’œil sur l’avion et voir si nous pouvions tout arranger. C’est à ce moment que j’ai demandé qui étaient les deux autres hommes. Le directeur général m’a dit qu’ils étaient inspecteurs de la sécurité de la ligne aérienne sans me donner leur nom.

Nous sommes allés à l’avion, qui au lieu d’être en l’air, était garé sur notre rampe de maintenance. Nous avons ouvert le capot du moteur et le syndicaliste a retiré la sonde. Il a vérifié le numéro de série et dit à tout le monde que c’était l’ancien instrument. Ensuite, nous sommes allés à la baie des casiers où reviennent les pièces. Le syndicaliste a vérifié mon rapport et a tiré du casier une boîte scellée. Il a ouvert la boîte et a retiré la sonde de température de moteur avec le numéro de série de celle que j’avais installée. Il m’a été dit que j’étais suspendu pendant une semaine sans salaire et de partir immédiatement.

Le premier jour de ma suspension, j’étais assis chez moi me demandant que diable m’était-il arrivé. Ce soir-là j’ai reçu un coup de téléphone. La voix m’a dit : « Maintenant vous savez ce qui arrive aux mécaniciens qui fourrent le nez là où ils ne le devraient pas. La prochaine fois que vous commencerez à travailler sur des systèmes qui ne vous concernent pas vous perdrez votre travail. Comme il se trouve que je me sens chevaleresque, je pensent que vous pourrez retourner au travail bientôt » CLIC.
De nouveau je me suis relevé. J’ai déduit que ce qui était arrivé, était directement lié à mon relevé de la mystérieuse tuyauterie. Le matin suivant le directeur général m’a appelé. Il a dit qu’en raison de mon excellent dossier pour mon travail passé, la suspension avait été réduite à un jour et que je devais me présenter immédiatement au travail. La seule chose à laquelle je pouvais penser était qu’est-ce qu’ils essayaient de cacher et qui sont-ILS ! Ce jour de travail s’est passé comme si rien n’était arrivé. Aucun autre mécanicien n’a mentionné la suspension et mon syndicaliste m’a dit de ne pas en parler. Cette nuit-là je me suis connecté sur Internet pour essayer de trouver quelques réponses. Je ne me rappelle pas maintenant comment j’y suis arrivé, mais j’ai trouvé votre site. C’est alors que tout est venu ensemble. Mais le matin suivant au travail j’ai trouvé une note à l’intérieur de mon casier verrouillé. Elle disait, « La curiosité a tué le chat. Ne regardez pas les sites Internet qui ne vous concernent pas. » Eh bien c’est ça. ILS me surveillent.

Eh bien vous savez déjà ce qu’ils font. Je ne sais pas ce qu’ils pulvérisent mais je peux vous dire qu’ils le font. Je me dis qu’ils utilisent les « camions de douceurs ». Ce sont les camions qui vident les réservoirs de détritus des toilettes. Les aéroports sous-traitent habituellement ce travail et personne ne s’approche de ces camions. Qui voudrait se tenir à côté d’un camion plein de m—e. Pendant que ces types vident les réservoirs de détritus ils remplissent les réservoirs du système de pulvérisation. Ils connaissent le chemin de vol des avions, ainsi ils programment probablement l’unité de commande pour commencer à vaporiser au bout d’un certain temps après que l’avion ait atteint une certaine altitude. Les becs de pulvérisation dans les fausses mèches de décharges statiques sont si petits que personne dans l’avion ne verra le truc.
Dieu nous vienne en aide »


Désinformation et manipulation


Ce Ce site hispanisant explique comment la désinformation supra-gouvernementale désamorce les polémiques des blog en mélangeant des images d’épandeurs civils, agricoles et militaires voire des pompiers de l’air .. laissant les blogueurs s’enferrer sur ces photos avant de les ridiculiser en donnant la nature réelle de ces équipements.

http://liesidotorg.wordpress.com/2012/12/04/chemtrails-autruches-et-bienfaiteurs-de-lhumanite/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CHEMTRAILS ET MONSANTO

Message par Joss le Jeu 6 Déc 2012 - 8:21



Monsanto développe des gênes de résistance à l’Aluminium….

http://farmwars.info/?p=2927


avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

HAARP ET RUSSIE

Message par Joss le Dim 6 Jan 2013 - 12:02

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Mar 19 Fév 2013 - 21:22

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Ven 22 Fév 2013 - 13:27

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Un neurologue met en garde : l’aluminium des chemtrails pour

Message par Joss le Mer 17 Avr 2013 - 17:52

Un neurologue met en garde : l’aluminium des chemtrails pourrait entraîner une « explosion des maladies neurodégénératives »

source : http://www.cielvoile.fr/article-chemtrails-nanoparticules-d-aluminium-et-effets-sur-le-developpement-et-la-degenerescence-des-neuro-117074572.html

Chemtrails, nanoparticules d’aluminium et effets sur le développement et la dégénérescence des neurones

Un neurologue met en garde : l’aluminium des chemtrails pourrait entraîner une « explosion des maladies neurodégénératives »

12 avril 2013 Russell L. Blaylock, neurologue

¤ Un neurologue met en garde : l'aluminium des chemtrails pourrait entraîner une « explosion des maladies neurodégénératives » dans Chemtrails et pluies de fils/fibres/etc... dr-russell_blaylock-mug

Les nanoparticules d’aluminium sont infiniment plus réactives et peuvent facilement passer la barrière hémato-encéphalique. Internet déborde d’histoires de « chemtrails » et de géo-ingénierie pour lutter contre le « réchauffement climatique » et, jusqu’à tout récemment, je ne les prenais pas au sérieux. L’une des principales raisons de mon scepticisme, était que j’avais rarement vu dans le ciel, ce qui était décrit. Mais au cours des dernières années, j’ai remarqué un grand nombre de ces traînées et je dois reconnaître qu’elles ne ressemblent pas à celles que j’observais dans le ciel quand j’étais enfant. Elles sont nombreuses, assez larges, leur tracé est précis, et lentement elles se transforment en nuages ​​artificiels. C’est particulièrement inquiétant d’en voir maintenant un si grand nombre – des dizaines tous les jours- salir le ciel.

Ce qui me préoccupe avant tout c’est qu’il existe des preuves que des tonnes de composés d’aluminium de taille nanométrique sont pulvérisées. Des articles scientifiques et médicaux ont démontré que les particules de taille nanométrique sont infiniment plus réactives et provoquent une inflammation intense dans un certain nombre de tissus. L’effet de ces nanoparticules sur le cerveau et la moelle épinière est particulièrement inquiétant, comme en atteste le nombre croissant de maladies neurodégénératives. Les maladies d’Alzheimer, de Parkinson et de Charcot (Sclérose Latérale Amyotrophique) sont fortement liées à l’exposition à l’aluminium de l’environnement.

this-is-your-brain-on-chemtrails-sm dans Etrange

Les nanoparticules d’aluminium non seulement provoquent plus d’inflammation, mais elles pénètrent facilement dans le cerveau par un certain nombre de voies, y compris le sang et les nerfs olfactifs. Des études ont montré que ces particules traversent les voies nerveuses olfactives reliées directement à la zone du cerveau qui est non seulement la première mais aussi la plus touchée dans la maladie d’Alzheimer. C’est aussi dans cette maladie que l’on retrouve le taux le plus haut élevé d’aluminium dans le cerveau.

La voie intra-nasale de l’exposition rend la pulvérisation de quantités massives de nanoparticules d’aluminium dans le ciel particulièrement dangereuse, car des personnes de tous âges, y compris les bébés et les jeunes enfants les inhaleront pendant de nombreuses heures. Nous savons que les personnes âgées sont les plus sensibles à cet aluminium dans l’air. En raison de leur dimension nanométrique, ces particules d’aluminium utilisées traversent les filtres des systèmes d’aération et ainsi l’exposition se prolonge même à l’intérieur des habitations.

Outre l’inhalation, la pulvérisation de ces nanoparticules va saturer le sol, l’eau et la végétation d’aluminium à des niveaux élevés. Normalement, l’aluminium est mal absorbé par le tractus gastro-intestinal, mais les nanoparticules sont absorbées en bien plus grandes quantités. On a montré que cet aluminium absorbé se répand dans à un certain nombre d’organes et de tissus, notamment le cerveau et la moelle épinière. L’inhalation de ces nanoparticules d’aluminium en suspension dans l’air produira aussi une énorme réaction inflammatoire à l’intérieur des poumons, ce qui présentera un risque majeur pour les enfants et les adultes souffrant d’asthme et de maladies pulmonaires. (Lire la suite…)

http://uriniglirimirnaglu.unblog.fr/category/chemtrails-et-pluies-de-filsfibresetc/


Dernière édition par Joss le Ven 7 Juin 2013 - 7:39, édité 2 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Mar 23 Avr 2013 - 7:14

Bill Gates finance un programme d’ensemencement des nuages avec des particules toxiques
21 mars 2013 Par Will Summer

Les géo-ingénieurs commencent enfin à sortir du placard à « chemtrails », alors que des rapports émergent qui décrivent des projets délibérés visant à larguer des tonnes et des tonnes de produits chimiques sulfurés dans l’atmosphère avec le but annoncé de combattre le « réchauffement climatique ».

Le journal « The Guardian » du Royaume-Uni et d’autres rapportent qu’un fonds de recherche pesant des millions de dollars, qui se trouve avoir été initié et financé par le fondateur de Microsoft et avocat des vaccinations en masse Bill Gates, sert à promouvoir et financer ce projet. Un gros ballon flottant à 25000m au-dessus de Fort Sumner, au Nouveau-Mexique, lâchera les produits sulfurés dans l’atmosphère au cours de l’année à venir.

Le but présenté pour cette diffusion massive de particules sulfurées toxiques est que cette action reflèterait le rayonnement solaire dans le haut-atmosphère, et refroidirait donc la planète. Mais beaucoup de groupes de défense de l’environnement, et des avocats du bon sens critiquent cette idée en la décrivant comme dangereuse, et qu’elle pourrait résulter en des dommages permanents aux écosystèmes à travers le monde.

« Les résultats incluent un potentiel pour endommager davantage la couche d’ozone, et la disruption des précipitations, en particulier dans les régions tropicales et subtropicales, mettant potentiellement en danger l’approvisionnement alimentaire de milliards d’êtres humains », a dit Pat Mooney, directeur exécutif de l’ETC Group, un groupement canadien de défense de l’environnement.




« Cela ne fera rien pour faire baisser les niveaux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ou stopper l’acidification des océans. Et la géo-ingénierie solaire peut augmenter les risques de conflits internationaux liés au climat, étant donné que les modélisations actuelles démontrent qu’elle pose davantage de risques au « sud » mondial.

Mais les cohortes soutenues par Gates persistent dans leurs efforts pour géo-taguer (sic, ndt) le monde, puisque leurs scientifiques insistent que les gouvernements n’en font pas assez pour combattre les effets environnementaux supposés du réchauffement climatique. Si les gouvernements refusent d’imposer des taxes-carbone suffisamment élevées pour éliminer les gaz à effet de serre, en d’autres termes, alors Gates & Co. croient qu’ils n’ont pas d’autre choix que de « sauver la planète » en la polluant avec des particules sulfurées.

Vaporiser des particules sulfurées dans le ciel détruira la planète plus rapidement que le « réchauffement global » ne pourrait jamais le faire.

Les particules sulfurées sont, après tout, toxiques, et constituent le même type de matière particulaire ambiante que l’EPA (US Environmental Protection Agency, ndt) considère comme étant un polluant atmosphérique nocif. Vaporiser délibérément le ciel avec de minuscules particules composées de n’importe quelle matière, de toute façon, est dangereux à la fois pour le système respiratoire humain et animal, ainsi que pour les sources d’eau, les sols, et d’autres ressources environnementales délicates.

« Des particules sulfurées venant des pluies acides peuvent nuire à la vie aquatique des rivières et des lacs qu’elles contaminent, et résulter en une mortalité, » affirme un guide en ligne sur la pollution de l’eau

http://www.water-pollution.org.uk/health.html

Un rapport de l’Université de Washington explique également que les particules sulfurées « contribuent aux pluies acides, causent des irritations pulmonaires, et avoir été le coupable principal dans la création de la brume qui occulte la vue dégagée du Grand Canyon. »

Bloquer le soleil avec des particules réfléchissantes privera aussi les êtres humains de l’exposition naturelle au rayonnement solaire, qui est une source essentielle dans la métabolisation naturelle de vitamine D dans le corps humain. Une fois de plus donc, Bill Gates est aux manettes d’un projet qui cherche à contrôler le climat de façon artificielle en se servant de produits chimiques toxiques, une entreprise qui est sûre de susciter toutes sortes de problèmes potentiellement irréversibles pour l’humanité et la planète.

Source: http://www.naturalnews.com/036583_geoengineering_Bill_Gates_global_warming.html
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Lanaud le Mar 23 Avr 2013 - 9:41

Ce topic est hautement fantaisiste...
J'ai d'ailleurs toujours observé des trainées d'avions dans le ciel depuis ma jeunesse...qui remonte à la 2 ième guerre mondiale !

Lanaud
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Mar 23 Avr 2013 - 13:02

Miscellanea Links French.doc

Les brevets sur la modification du climat et l’épandage de matériaux dans l’atmosphère
http://www.chemtrails-france.com/brevets/index.htm

Brevets officiels sur les épandages à des fins de modifications climatiques :
http://conspiration.ca/chemtrails/brevets_chemtrails.html
http://www.evolutionquebec.com/site/chemtrai/chembrev.html
http://www.google.com/patents/about?id=QM0hAAAAEBAJ&dq=5104069

Brevet Welsbach
Stratospheric Welsbach seeding for reduction of global warming
United States Patent 5003186
A method is described for reducing atmospheric or global warming
resulting from the presence of heat-trapping gases in the atmosphere,
i.e., from the greenhouse effect. Such gases are relatively transparent
to sunshine, but absorb strongly the long-wavelength infrared radiation
released by the earth. The method incudes the step of seeding the layer
of heat-trapping gases in the atmosphere with particles of materials
characterized by wavelength-dependent emissivity. Such materials include
Welsbach materials and the oxides of metals which have high emissivity
(and thus low reflectivities) in the visible and 8-12 micron infrared
wavelength regions.
http://www.freepatentsonline.com/5003186.html

Rapport « Case Orange»réalisé par insiders du monde de l’aviation – Full version – English
http://www.scribd.com/doc/35636874/Case-Orange-Chemtrails-BelfortGroup-pdf
Le rapport Case Orange, présenté le 29 mai 2010 à Gand (Belgique) lors
du premier symposium international du Belfort Group – Traduction /
Français
http://acseipica.blogspot.com/2011/02/rapport-case-orange-traduction.html
Vidéo Chemtrail symposium à Gent – Belgique 27/05/2010
Présentation du rapport Case Orange par Prof. Ir. Coen Vermeeren-
Université Technique de Delft, Pays-Bas (à partir 36 min)
http://www.ustream.tv/recorded/7299427


Dossier envoyé à nos Parlementaires (députés, sénateurs et eurodéputés français) le 18 décembre 2011
http://rockastres.org/IMG/pdf/18_DEC_2011_LETTRE_DOSSIER_ACSEIPICA_AUX_DEPUTES_SENATEURS_PDF.pdf

Lettres officielles ( Présidence de la République – DGAC – Ministère de l’Ecologie ) – voir :
http://acseipica.blogspot.com/p/lettres-officielles.html

Pétition 2011 sous format Pdf imprimable avec de nombreux liens explicatifs :
http://rockastres.org/IMG/pdf/Petition_ACSEIPICA_2011_3.pdf

La Convention ENMOD
Géo-ingénierie dans la Convention ENMOD :
« Le terme « techniques de modifications environnementales » désigne
toute technique pour changer par la manipulation délibérée des processus
naturels la dynamique, la composition ou la structure de la Terre :
biosphère, lithosphère, hydrosphère, atmosphère et environnement
spatial. »
http://www.icrc.org/dih.nsf/INTRO/460
Texte Intégral – voir Article 3
http://www.icrc.org/dih.nsf/FULL/460?OpenDocument

Convention sur la modification de l’environnement
ONU Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies :
http://www.un.org/fr/disarmament/instruments/enmod.shtml

Rapport militaire US army : « Owning the weather by 2025, weather as a force multiplier »
http://www.chemtrails911.com/docs/vol3ch15.pdf

Space Preservation Act of 2001 – H.R. 2977 – Library of Congress USA
Les chemtrails sont nommés comme une arme exotique dans un projet de loi.
http://www.fas.org/sgp/congress/2001/hr2977.html

RAND Corporation

http://www.sourcewatch.org/index.php?title=RAND_Corporation

Governing Geoengineering Research- A Political and Technical Vulnerability Analysis of Potential Near-Term Options

http://www.rand.org/pubs/technical_reports/TR846.html

Traduction du résumé du rapport de la RAND, p.5-6

http://www.scribd.com/doc/54919429/Traduction-du-resume-du-rapport-de-la-RAND

OMS – LE CIRC CLASSE LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES DE RADIOFREQUENCES COMME « PEUT-ETRE CANCEROGENES POUR L’HOMME »

CIRC = Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS

http://www.iarc.fr/fr/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_F.pdf

Voir aussi en PJ le PDF :
OMS – LE CIRC CLASSE LES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES DE RADIOFREQUENCES COMME « PEUT-ETRE CANCEROGENES POUR L’HOMME »

CIRC = Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS

http://www.iarc.fr/fr/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_F.pdf


Dernière édition par Joss le Ven 7 Juin 2013 - 7:30, édité 1 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Lanaud le Jeu 25 Avr 2013 - 10:54

Un conseil aux lecteurs de ce forum: Ne vous laissez pas impressionner par ce déballage de pseudo-science; et dormez tranquilles. Il y a bien d'autres problèmes plus réels qui menacent la qualité et le durée de notre vie...!

Lanaud
Soyez indulgent, je suis nouveau...
Soyez indulgent, je suis nouveau...

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Jeu 25 Avr 2013 - 13:31

Lanaud a écrit:Un conseil aux lecteurs de ce forum: Ne vous laissez pas impressionner par ce déballage de pseudo-science; et dormez tranquilles. Il y a bien d'autres problèmes plus réels qui menacent la qualité et le durée de notre vie...!

Bon conseil largement répandu et tellement suivi qu'il est inutile de le rappeler .... pas de problème, les populations sont endormies anesthésiées.... les moutons sont prêts à être tondus et conduits en chantant vers l'abattoir HAPPY

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Mer 1 Mai 2013 - 20:56

Etude norvégienne: Les effets biologiques des retombées de la géo-ingénierie sur la vie végétale

21 mars 2013 Par Will Summer

MEDIAPART

L’étude traduite et recopiée ci-dessous a été préparée par des chercheurs norvégiens. Elle contribue à documenter quelques-uns des effets hautement néfastes des programmes de GSA (géo-ingénierie stratosphérique par aérosols) et de GRS (gestion des radiations solaires) en cours. Il ne subsiste désormais plus de sources « organiques » de nourriture. Tout a été pollué avec les métaux toxiques et les produits chimiques qui sont émis par les programmes mondiaux de vaporisation d’aérosols. Certains des éléments toxiques que nous sommes contraints d’ingérer dans notre alimentation ont été identifiés, d’autres sont sans doute encore inconnus.



[Lien vers la version PDF (en anglais) de cet article: BaSrTiO3_cell_communication.pdf ]

Conférence « Esprit Ouvert », Oslo, 19-21 octobre 2012


Harald Kautz-Vella :


Effets néfastes théoriques et scientifiquement prouvés des nano-particules de (Ba, Srx) TiO3 sur la croissance des végétaux (premier jet)

Concernant les qualités chimiques et physiques du TiO3 (Ba, Srx) désigné comme aérosols dans les concepts d’ingénierie climatique globale


Résumé:

Les implications théoriques ainsi que les preuves scientifiques indiquent que des nano-particules de <100nm [1/1O.OOOème de millimètre, ndt] de (Ba, Srx) TiO3 [titanate de baryum/strontium - baryum=Ba, strontium=Sr, le 'x' indique l'usage de plusieurs isotopes de cet élément, titane=Ti, le suffixe -ate indique un composé contenant de l'oxygène, O - ndt] telles que celles faisant l’objet de discussions, en tant que composantes de l’ensemencement du nuages dans les brevets de modification climatique globale, nuiraient aux végétaux en:

- interrompant la communication cellulaire au seuil d’absorption de rayonnement UV de 230nm, en absorbant les faibles signaux UV intracellulaires responsables du déclenchement de la division cellulaire;

– irradiant l’ADN de la plante avec de la lumière hautement énergétique de longueur d’onde (λ) de 230nm stockée dans un état excité dans les nucléides [les protons et les neutrons présents dans le noyau des atomes, ndt] de baryum et de strontium. Cette excitation est provoquée par l’exposition aux radiations cosmiques dans les nuages. Les photons à haute énergie stockés peuvent être relâchés par une interaction non-linéaire lorsqu’un photon longitudinal UV de faible énergie et de même λ (un bio-photon) frappe une nano-particule. L’état excité des nucléides se décharge alors en une onde en réplique inversée dans le temps qui s’écoule directement en retour vers l’ADN, l’exposant alors à un impact photonique UV de même λ mais beaucoup plus énergétique;

- déséquilibrant le potentiel électrique de la cellule lorsque stimulées par le champ électromagnétique terrestre, des radiations radar ou des micro-ondes, en relâchant des électrons libres lors d’une altération induite dans leur géométrie cristalline selon leurs propriétés piézo-électriques, rendant les plantes vulnérables aux attaques fongiques.

L’interaction complexe de ces trois formes de nuisance théoriquement envisageables n’est pas entièrement comprise. Toutefois l’effet général sur les végétaux a pu être expérimentalement confirmé, démontrant un dosage létal pour les plantes d’approximativement 35mg de (Ba, Srx) TiO3 par kg de matière organique sèche, en fonction du type de plante et d’autres variables externes (à la fois par des analyses en laboratoire et) des études en extérieur.

Attendu que:

- la quantité de (Ba, Srx) TiO3 évaluée, en g/ha [grammes par hectare, ndt] et par an résultant des projets de géo-ingénierie est beaucoup plus élevée que le dosage mesuré comme mortel pour les végétaux en g/ha et qu’en sus de cela,

- l’indissolubilité de ces cristaux mènerait à une accumulation continuelle de ces particules dans la biosphère,

la mise en œuvre de ces projets serait une menace pour les écosystèmes du monde qui tôt ou tard mèneraient à la destruction totale des biotopes naturels et des récoltes agricoles dans les zones de retombées.


1. Introduction

L’esprit humain est entraîné à penser à l’échelle macroscopique, ce qui peut mener à des erreurs de décision quand il s’agit d’exposer la nature à des nano-particules. Plus petites sont les particules, le plus grand devient le rapport de surface au volume. Nous sommes techniquement capables de produire des particules de (Ba, Srx) TiO3 offrant une surface de 2500m² au gramme. Pour les estimations qui vont suivre, cette valeur servira dans les opérations de calcul.

En théorie une quantité de 300 tonnes de ce matériau serait suffisante pour en construire une couche de l’épaisseur d’une particule à même de couvrir optiquement un pays de la taille de l’Allemagne. Assurer la dissémination par aérosols de ces particules prendrait 30 vols de Boeing 737.

Ce simple calcul est ce qui rend ces matériaux si tentants quand il s’agit de géo-ingénierie. Que ce soit pour l’ensemencement de nuages pour contrôler le changement climatique, ou pour protéger des zones industrielles des effets d’éruptions solaires en formant un écran de plasma dans les couches supérieures de l’atmosphère en utilisant les propriétés piézo-électriques de ce matériau – les bénéfices peuvent être considérables. De plus le baryum, les isotopes non-radioactifs 85, 86, 87 et 88 du strontium et le titane ainsi que ses oxydes peuvent être considérés comme chimiquement non-toxiques.

Il y a des preuves irréfutables que des vaporisations non-autorisées ont été menées par le passé. Des séquences vidéo d’avions militaires en pleine opération de vaporisation, de traînées d’avions persistantes à des températures de -35° et un taux d’humidité de 40%, la langue de bois des personnes impliquées jusqu’à l’ancien directeur du FBI, et des analyses chimiques révélant les taux de titanate de baryum/strontium dans l’analyse des eaux pluviales, des sols et de spécimens de plantes dans la plupart des pays industrialisés. Nonobstant cela l’objectif de ce document n’est pas de discourir sur l’existence ou la légitimité d’actions passées, mais de présenter les effets d’activités futures alors qu’elles sont apportées dans le débat public, notamment par le service fédéral allemand de l’environnement, « Umwelt Bundesamt » dans le livret « Geo-Engeneering. Wirksamer Klimaschutz oder Grössenwahn. Methode. Rechtliche Rahmenbedingungen. Umweltpolitische Fragen. Berlin, April 2011″ [Géo-ingénierie. Protection du climat efficace ou mégalomanie. Méthode. Cadre juridique général. Questions de politique environnementale. Berlin, avril 2011 - PDF (en anglais)]

Ne sont pas prises en considération dans ces discussions publiques les propriétés optiques et électro-physiques de ces matériaux, qui sont remarquables, ou leur possible interaction avec les systèmes biologiques.

L’objectif de ce document est d’apporter ces considérations au débat.

Des échantillons de plantes mourantes dont le taux de croissance avait été ralenti de manière significative de tout autour du monde ont révélé au cours d’analyses de laboratoire des valeurs répétitivement hautes de baryum, de strontium et de titane en une concentration molaire relative indiquant une quantité de 35mg de titanate de baryum/strontium nano-cristallin par kg de matière organique sèche au moment de la mort de la plante. Bien qu’il n’y ait pas d’explication biochimique pour quelque dommage causé à la plante, la corrélation des dommages et des concentrations de baryum, de strontium et de titane est suffisamment significative pour prendre en considération des mécanismes alternatifs d’interaction plante-particule autres que ceux qui sont connus par la chimie. Sachant que des nano-particules de la taille de celles projetées dans les brevets de géo-ingénierie peuvent être absorbées par les plantes dans leur ensemble, et connaissant les propriétés remarquables de ces matériaux, ces modes d’interaction alternatifs peuvent très bien être optiques et/ou électro-physiques dans leur nature.


2. Affirmations

2.1 Interruption optique de la communication cellulaire


Dans la conception des bio-photons les molécules d’ADN d’une plante envoient des modèles qui s’interfèrent de faibles émissions bidirectionnelles dans la gamme des UV, qui toutes ensemble forment une image holographique servant de schéma directeur pour la plante, amenant à des divisions cellulaires là où il n’y a pas d’onde-réplique renvoyée par une molécule ADN receveuse pour cause d’une cellule « manquante ». L’onde mono-directionnelle et donc visible déclenchera la division cellulaire dans une cellule avoisinante pour refermer l’espace. Des plantes entières auraient leurs échanges luminiques intracellulaires dans un état entièrement annihilé par les ondes UV et leurs répliques inversées dans le temps, les plantes blessées ou les zones de croissance active comme le cambium devraient montrer un excès d’ondes UV mono-directionnelles, déclenchant la division cellulaire.

Une forme simplifiée de ce concept est utilisée dans des technologies de projection holographique se servant de lasers comme « ADN transmetteur » et du même type de nano-cristaux piézo-électriques comme « ADN récepteur » et capables de projeter des hologrammes en 3D de haute définition.

Le seuil d’absorption des nano-particules de titanate de baryum/strontium a son maximum à une longueur d’onde de 250nm, absorbant 90% de la lumière passant par le cristal.

La communication intracellulaire qui est responsable du déclenchement est accomplie par des photons de faible énergie d’une longueur d’onde de 260nm.

Adjoindre ces deux découvertes ensemble démontre que l’insertion de particules piézo-électriques de cette qualité devrait interférer lourdement avec la communication cellulaire – ainsi l’ADN et les particules se servent de la même longueur d’onde et de la même forme d’onde électromagnétique pour communiquer.

Afin de comprendre la relation quantitative entre ce type particulier d’opacité suscité par les nano-particules et les dommages causés aux plantes il est utile de calculer la densité optique des particules dans la plante au moment de la mort.

Estimant qu’une concentration de 35mg/kg de matière organique sèche ainsi que mesurée dans l’herbe norvégienne comme dans l’écorce d’arbres californiens mourants l’on peut affirmer que

35mg ≈ 87,5m² de surface particulaire ≈ 21.875 de surface optique

Estimant que 1kg de matière organique sèche équivaut à 3l = 0,003m3 de matière organique vivante, l’opacité sera atteinte à une distance optique de 0,1311mm ce qui est dans l’ordre de la taille d’une cellule.

Au moment de la mort d’une plante, contenant 35mg (Ba, Srx) TiO2, la densité optique des nano-particules est suffisamment élevée pour aller jusqu’à interrompre les communications de cellules directement avoisinantes!


2.2 Irradiation de l’ADN des plantes avec du rayonnement UV de haute énergie

Comprendre le concept de bio-photons comme un modèle d’ondes bi-directionnelles avec leurs ondes-répliques inversées dans le temps envoyées et reçues par des molécules d’ADN, incluant des éléments photo-actifs étrangers pourrait induire le changement de la force des photons impliqués de faibles à pas si faibles.

Il est connu que des particules dans les nuages peuvent être excitées par la radiation cosmique incidente et relâcher cette radiation plus tard sous la forme de rayons gamma. Cette émission de rayons gamma peut subvenir spontanément ou être déclenchée par l’arrivée d’un photon.

En visualisant cette possibilité, il devient évident que l’implication de nucléides en état d’excitation dans un échange de bio-photons pourrait mener à l’émission de quanta de rayons gamma stockés sous la forme d’ondes de réplique inversées dans le temps étant dirigées directement en retour vers l’ADN qui avait émis le photon déclencheur.

Ce processus non-entropique redirigeant de grandes quantités d’énergie de retour vers une source faible déclencheuse est en fait la caractéristique principale des systèmes optiques non-linéaires. Pour une compréhension plus complète veuillez vous rapporter aux articles référencés.

Le rayonnement UV de haute énergie est connu pour être la source principale de dommages aux végétaux. Par conséquent un dépôt d’aérosols optiquement excités pourrait mener à des dommages à l’ADN par l’émission de quanta UV.


2.3 Déséquilibrage du potentiel cellulaire

Le système immunitaire de toutes les cellules suit une courbe hautement raffinée de potentiels électromagnétiques cellulaires, avec des différences de potentiel définies entre le cœur de la cellule et la membrane cellulaire interne, ainsi qu’entre la membrane cellulaire interne et la membrane cellulaire externe. Toute altération de ces potentiels cellulaires affaiblit le « système immunitaire » en dérangeant l’équilibre des procesusi oxydants et anti-oxydants.

Le titanate de baryum/strontium, en tant que substance piézo-électrique change sa géométrie cristalline quand elle est exposée à des champs électromagnétiques externes. Tout changement dans la structure cristallographique est accompagné de l’émission d’électrons.

En tant qu’aérosol dans l’atmosphère cet effet peut être utilisé pour « allumer ou éteindre » des nuages en appliquant des champs électromagnétiques tels qu’utilisés par les appareils HAARP et ICECAT ou d’autres systèmes d’antennes de radiations de micro-ondes en altérant la structure cristallographique, ce qui mène à changer par du courant libre la particule en ion, provoquant instantanément la formation d’une gouttelette dans le nuage.

Le même effet provoqué par des téléphones cellulaires terrestres, des transmissions radar ou de micro-ondes mèneraient à l’émission spontanée d’électrons libres par la particule, ce qui altérerait le potentiel cellulaire de la plante et donc détruire ou affaiblir le système immunitaire de la plante.

Comme cause indirecte la plante pourrait mourir d’infections fongiques dissimulant la cause première de sa souffrance.


3. Preuves expérimentales


Des expériences de germination avec du titanate de baryum/strontium du domaine industriel, ajouté en concentrations différentes pré-définies au processus de germination, ont besoin d’être menées afin de déterminer de manière expérimentale le dosage létal de titanate de baryum/strontium pour les plantes. J’estimerais une concentration de 35mg/kg de graines imbibées comme zone ciblée d’expérimentation, ajoutant le titanate de baryum/strontium à l’eau pour être sûr qu’il soit complètement absorbé par les graines.

Je suggérerais de travailler sur des semences céréalières telles que le maïs, le soja et le blé, et des plantes à croissance rapide comme le cresson pour des résultats rapides afin de pouvoir publier une première version.

Il devrait être possible d’acheter du (Ba, Srx) TiO3 via Internet, j’ai vu des offres. S’il est impossible de mettre la main sur de petites quantités je suggère de contacter en privé des personnes travaillant dans des laboratoires où cette substance est utilisée.

4. Conclusion

Bien que les mécanismes présentés en postulat avec leurs interactions n’aient pas fait l’objet de recherches complètes il y a assez de preuves et de logique autour du sujet pour NE PAS utiliser les nano-particules décrites à moins que la chose ait été convenablement étudiée, et que les dommages à la nature et aux végétaux aient pu être exclus.

Bien qu’il soit tentant de contrôler la météo pour le bénéfice de l’agriculture, bien qu’il puisse paraître sans alternative, pour protéger nos technologies pendant les éruptions solaires pouvant nous frapper jusqu’à l’équateur pendant un possible basculement magnétique – surtout, pris en considération le déplacement s’accélérant de façon exponentielle du pôle nord magnétique au cours des cinq dernières années, indiquant la période de novembre 2012 à mars 2013 comme moment de transition possible – le prix pourrait être trop élevé et la nature pourrait simplement ne pas se réveiller après un hiver de vaporisation d’aérosols – étant totalement aveuglés par notre tentative de protection.

Madame, Monsieur,

Je demande respectueusement à tous et à toutes qui ont accès à des conditions de laboratoire ou à des serres disposant de conditions contrôlées de se livrer aux expériences manquantes au chapitre 4 et de rapporter les résultats, comprenant des photos à:

kautzvella@gmail.com

Tél. 0049 179 2661123

Si je ne devais pas réagir à des résultats arrivants dans la semaine ce texte peut être utilisé dans le domaine public et complété avec vos résultats chiffrant les doses létales de titanate de baryum/strontium, ensemble avec les preuves expérimentales. Tant qu’un e-mail ou contact téléphonique m’a été donné je souhaite évaluer les résultants entrants moi-même et les publierai dès qu’il y aura un schéma visible dans ces résultats.

Merci pour votre attention et possibles contributions.

Dieu vous garde

Harald Kautz-Vella

Source: geoengineeringwatch chemtrailsplanet

Lien vers l’article d’où est tirée la traduction: http://www.unhealthyearth.com/2012/10/norwegian-study-biological-effects-of.html#more



avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PARLEMENT EUROPÉEN À BRUXELLES 8 ET 9 AVRIL 2013 CHEMTRAILS,

Message par Joss le Sam 4 Mai 2013 - 19:04

«Une conférence «AU-DELÀ DES THÉORIES DE MODIFICATION CLIMATIQUE» sur les CHEMTRAILS a eu lieu au sein du PARLEMENT EUROPÉEN les 8 et 9 avril 2013. Des scientifiques et citoyens de toute l’EUROPE ont pu présenter officiellement leurs constats et recherches à propos des épandages illégaux. Cette conférence est particulièrement symbolique pour tous ceux qui essaient de faire émerger la vérité sur ce sujet depuis plus de 10 ans et qui sont sans arrêt taxés de conspirationnistes. Les vidéos tracent un large éventail des problèmes que posent ces gazages à grande échelle»

Le 8 et 9 avril 2013 a eu lieu une conférence au PARLEMENT EUROPÉEN de BRUXELLES sur les épandages aériens clandestins en EUROPE, présidée par TATIANA ZDANOKA (ESTONIE) organisée par JOSEFINA FRAILE (ESPAGNE) et la plate-forme
SKYGUARDS !

CLAIRE HENRION de l’ACSEIPICA y a présenté un diaporama : «AU DELÀ DES THÉORIES DE MODIFICATION CLIMATIQUE – LA SOCIÉTÉ CIVILE CONTRE LA GÉOINGÉNIÉRIE»



PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 WAYNE HALL GRECE


PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 JOSEFINA FRAILE ESPAGNE


PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 ANDREW JOHNSON ROYAUME UNI


CHEMTRAILS PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 CLAIRE HENRION FRANCE


PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 DÉSIRÉE L. RÖVER PAYS-BAS


PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 FRANÇOIS ALFONSI FRANCE


PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 ESTHER IBEAS ESPAGNE

Une conférence de Presse a été tenue toute suite après cet événement. - La veille à 18 h 30 a eu lieu lieu la projection du documentaire du réalisateur américain MICHAEL MURPHY : «WHY IN THE WORLD ARE THEY SPRAYING ?»










avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

CHEMTRAILS : CONFESSIONS D'UN INSIDER + AL GORE

Message par Joss le Dim 19 Mai 2013 - 18:22

Tuesday, 28 Septembre 2004 : Si vous avez visité cette page avant, vous saurez de l'histoire racontée par le scientifique que j'ai appelé "DEEP SHIELD".

J'ai reçu plus tôt aujourd'hui que le mot "DEEP SHIELD fin dimanche après-midi à son domicile dans la région de Emeryville /Berkeley / Oakland en Californie.
La méthode utilisée a été de courir un tuyau de la pipe d'échappement de sa voiture dans la voiture fermée dans son garage.
Sa femme a trouvé son corps et elle dit qu'il n'y avait aucune note de suicide.

Mais le comportement de son mari et de l'humeur pour le mois passé ont été extrêmement agité et sombre.


La police ne poursuivent pas cela comme un homicide, car il est, dans leur esprit, un cas clair et la coupe de suicide.
Il y aura de l'enquête habituelle / autopsie et très probablement un enterrement très calme en raison de la nature de la mort.

Nos plus sincères condoléances sont offerts à sa famille.




CONFESSIONS D'UN INSIDER

Les chemtrails sont crées par une alliance internationale autour de divers programmes destinés à protéger la biosphère des radiations et à lutter contre le réchauffement climatique. Sans ces épandages, 90 % de l'espèce humaine s'éteindrait dans les années à venir.

Le revers de la médaille, c'est que 2 milliards d'humains périraient à cause des poisons répandus, en outre il n'est même pas sûr que cette initiative soit couronnée de succès.

"DEEP SHIELD", l'insider qui répond aux questions de cet entretien se serait suicidé le 26 septembre 2004.




CHEMTRAILS FRANCE AVRIL 2013 PLUIE DE POLYMÈRE


MORGELLONS CHEMTRAILS EXPÉRIENCE FRANCE AVEC LES FIBRES DE FILS DE LA VIERGE (POLYMÈRE)

1. À quels buts les filaments de PLUIE DE POLYMÈRE mélangés avec du matériel biologique servent ils dans ce scénario ?

Les POLYMÈRES font partie du mélange et se forment en filaments et en "touffes".

L'idée est simple et nous vient des araignées. Comme vous pouvez le savoir la toile d'araignée est très légère, certaines araignées nouveau-nées filent un "parachute" pour attraper la brise dominante et voyager loin de leur lieu de naissance. Les araignées sont capables d'atteindre de hautes altitudes et de se déplacer sur de grandes distances pendant de longues périodes.

La plupart des éléments utilisés dans les épandages sont plus lourds que l'air, même dans leur forme poudreuse ils sont plus lourds et chutent rapidement. Les mélanger avec des POLYMÈRES suspend les particules dans l'atmosphère haut au-dessus du sol pendant une plus longue période, donc en théorie nous n'avons pas besoin d'épandre aussi souvent ou autant de produit.

Puisque les particules en suspension finalement se concentrent dans la partie la plus basse de l'atmosphère et sont inhalées par toute forme de vie au sol il y a une tentative de neutraliser la croissance des moisissures par l'ajout d'inhibiteurs de croissance des moisissures au mélange - certains d'entre eux pouvant être de nature biologique. La moisissure vient des spores qui se déplacent dans le vent ; les polymères peuvent attirer les spores de moisissure à l'aide des charges statiques créées par la friction entre les filaments de POLYMÈRES et l'atmosphère. Ajoutez un peu de chaleur et d'humidité et les moisissures commencent à se développer.

Le POLYMÈRE est stocké sous forme liquide comme deux produits chimiques séparés. Quand ils sont pulvérisés ils se combinent derrière l'avion "tissant" des chaînes de polymères (filaments).

Beaucoup de bricolages ont été fait avec les matrices de POLYMÈRES ces dernières années. Certains POLYMÈRES(plastiques) sont non-biodégradables et ajoutent ainsi au problème de la pollution.

Différentes formules ont été utilisées, certaines utilisant des agents bactériologiques. Il faudrait que l'on puisse reproduire le même matériau que les araignées fabriquent, il est très solide, extrêmement léger et se dégrade facilement.

2. SI CES ÉPANDAGES ONT POUR BUT DE LIMITER LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL, POURQUOI AUTANT SE PRODUISENT LA NUIT ?

Bien qu'il semble que le taux de dispersion soit rapide, il faut en fait plus de temps pour donner un bouclier efficace. Une certaine concentration est recherchée, qui soit suffisamment épaisse pour arrêter les UV et les infra-rouges tout en étant suffisamment mince pour laisser passer la lumière visible.

Une couverture nuageuse perpétuelle aurait des effets désastreux sur la vie des plantes ; la chaîne alimentaire ainsi perturbée s'effondrerait bientôt.

L'effet désiré est une mince couche qui théoriquement créé une brume pendant la journée et autorise quantité de lumière solaire, fournissant dans le même temps une protection contre les UV et reflétant suffisamment d'infra-rouges pour maintenir des températures nominales. La condition optimale est l'utilisation de la plus faible quantité de matériau possible pour apporter le maximum de protection. Idéalement ce serait une application unique qui resterait suspendue pendant des années, cependant le BARYUM, l'ALUMINIUM, et autres traces d'éléments sont beaucoup plus lourds que l'air et redescendent plutôt rapidement.

Les différences de température entre le jour et la nuit entraînent l'élévation de volumes d'air massifs pendant la nuit, l'air chaud coincé à la surface s'élève au-dessus de l'air plus froid. Par l'épandage stratégique sur certaines zones pendant la nuit nous avons l'avantage de l'air ascendant, qui non seulement pousse le matériau plus haut mais entraîne également la dispersion du matériau en couche mince.

Je suggérerai d'étudier la météorologie, à savoir les hautes et basses pressions et comment l'air se déplace pour comprendre entièrement la périodicité des épandages.

Ce n'est pas seulement le réchauffement global que nous combattons mais également "l'été UV". Le réchauffement global pourrait effectivement être traité par des applications nocturnes, quand l'air monte. Cependant les UV doivent être traités durant la journée. C'est pourquoi certains jours la majorité des épandages ont lieu pendant la journée. L'indice UV est constamment surveillé au niveau local.

Si le problème était simplement le rafraîchissement de la terre, des fusées seraient utilisées pour suspendre des particules dans la haute atmosphère. Cependant la nature délicate de la couche d'OZONE exclut cette méthode de couverture. Plus à ce sujet question 6.

3. QUELS AUTRES PROGRAMMES MILITAIRES EXISTENT IMPLIQUANT L'ÉPANDAGE DE BARYUM ET QUELS SONT LEURS BUTS ? EST CE QUE VOUS CONNAISSEZ ET COMPRENEZ LA COMPOSITION CHIMIQUE DES MATÉRIAUX ?

Quelques connaissances aideront à comprendre le besoin d'utiliser du BARYUM :

le BARYUM est souvent utilisé dans les alliages BARYUM-NICKEL pour les électrodes de bougies de voiture et dans les tubes électroniques comme agent de séchage et de suppression de l'oxygène. Le BARYUM s'oxyde au contact de l'air et réagit vigoureusement avec l'eau pour former l'hydroxyde, libérant de l'hydrogène. Dans l'air humide il peut s'enflammer spontanément. Il brûle dans l'air pour former le peroxyde, qui produit du peroxyde d'hydrogène quand il est traité avec de l'eau.

Le BARYUM réagit avec presque tout ce qui n'est pas métallique ; TOUS SES COMPOSÉS SOLUBLES DANS L'EAU OU DANS L'ACIDE SONT DU POISON.

- Le carbonate de BARYUM est utilisé dans le verre du vernis des poteries et comme poison contre les rats.

- Le chrome JAUNE (chromate de BARYUM) est utilisé comme pigment dans la peinture et dans les allumettes.

- Les chlorates et nitrates sont utilisés dans les feux d'artifice pour donner la couleur VERTE.

- L'oxyde de BARYUM absorbe fortement le dioxyde de carbone et l'eau; il est utilisé comme agent de séchage. - Le chloryde de BARYUM est utilisé dans les préparations médicamenteuses et comme adoucisseur d'eau.

- Le sulfide de BARYUM devient PHOSPHORESCENT après exposition à la lumière, il est quelquefois utilisé comme pigment dans les peintures.

- La BARYTE, le minerai du sulfate, a beaucoup d'applications industrielles. Parce que le sulfate de BARYUM est quasiment insoluble dans l'eau et l'acide, il peut être utilisé pour tapisser l'appareil digestif pour augmenter le contraste des radiographies, sans être absorbé par le corps et sans empoisonner le patient.

CANADA Rivière VICTORIA La rivière VICTORIA se transforme mystérieusement en vert vif PHOSPHORESCENT


ANCHORAGE (ALASKA), UNE MYSTÉRIEUSE SUBSTANCE ORANGE TOMBÉE DU CIEL..

KERALA, INDE - 25 juillet au 23 septembre 2001 "Chute sporadique de pluie ROUGE ; tachant les vêtements avec une apparence similaire à celle du sang. Des pluies JAUNES, VERTES et NOIRES ont aussi été rapportées"

NEIGE ORANGE SIBÉRIE 2007


"CHUTES DE NEIGE ROSE DANS LE SUD DE LA RUSSSIE, 10 mars 2010" RIANOVOSTI


RUSSIE : GLAÇONS ROUGES A ARKHANGELSK LA VOIX DE LA RUSSIE

Notez ce que l'OXYDE DE BARYUM peut faire, absorber le DIOXYDE DE CARBONE - un des principaux gaz causant l'effet de serre.

Dans ma réponse à la question 4. je parlerai du besoin de faire passer du courant dans le bouclier.

J'aimerai préciser que le BARYUM et l'ALUMINUM agissent ensemble pour diffuser et renforcer une charge électrique. Comme d'une certaine façon le courant produit quand de l'acide est introduit entre deux métaux différents, comme le FER et le CUIVRE.

Il y a des applications militaires pour tout ce à quoi vous pouvez penser, est ce qu'un couteau à beurre ne pourrait pas être utilisé comme une arme? Le même concept s'applique ici.

4. QUEL EST LE LIEN ENTRE LES ELF (FRÉQUENCES EXTRÊMEMENT BASSES), EMF (CHAMPS ÉLECTRIQUES ET MAGNÉTIQUES), VLF (TRÈS BASSES FRÉQUENCES) ? Y EN A-T-IL UN ?

Pour comprendre l'utilisation des ondes radio dans le bouclier, il faut tout d'abord comprendre comment l'OZONE est créée. Je ne peux que souligner à quel point la situation est désespérée.

Le bouclier en place est seulement une solution partielle ; nous devons neutraliser la diminution de l'ozone - ce qui veut dire que nous devons fabriquer de l'OZONE dans la stratosphère.

L'OZONE au niveau du sol n'apporte aucun bienfait ; en fait, la pollution par l'ozone au sol est ce qui est utilisé pour déterminer la qualité de l'air. Des niveaux d'OZONE au sol élevés indiquent que la qualité de l'air est mauvaise.

L'OZONE pure est un gaz instable légèrement bleuté à l'odeur caractéristique forte et irritante. Le gaz a une densité de 3.144 grammes par litre à température et pression ambiante. En-dessous de son point d'ébullition (-112°C) l'OZONE est un liquide bleu foncé, en-dessous de son point de fusion (-193°C) c'est un cristal solide bleu-noir. L'OZONE est formé de trois atomes d'oxygène, O3, et a un poids moléculaire de 47.9982 g/mol. C'est la forme chimiquement la plus active de l'oxygène. Elle est formée dans la couche d'OZONE de la stratosphère par l'action de la lumière ultra-violette du soleil sur l'oxygène. Bien quelle ne soit présente dans cette couche que pour environ 10 parties par million, l'OZONE est importante parce que sa formation empêche la plupart des ultra-violets et autres radiations hautement énergétiques, qui sont dangereux pour la vie, de parvenir jusqu'à la surface de la terre. La lumière ultra-violette est absorbée quand elle frappe une molécule d'OZONE ; la molécule est divisée en un atome et un double atome d'oxygène: O3 + lumière ultra-violette > O + O2. L'atome et le double atome d'oxygène sont ultérieurement réunis pour former l'OZONE en présence d'un catalyseur.



Voici à quoi ressemble ce son :



LIRE CE SUJET PLUS COMPLET ICI : http://marthetmarie.lifediscussion.net/t1823-bruits-etranges?highlight=BRUITS

L'OZONE est aussi formée quand une décharge électrique passe dans l'air ; par exemple elle est formée par les ECLAIRS et par quelques moteurs et générateurs électriques. L'OZONE est produite commercialement par le passage de l'air entre deux tubes concentriques ou deux plaques connectées à une haute tension alternative ; ceci s'appelle la méthode de la décharge électrique silencieuse.

Puisque le problème est les radiations UV, nous ne pouvons pas utiliser les UV pour produire plus d'OZONE dans la stratosphère. Il faut trouver une autre méthode.

Le bouclier agit comme une plaque de l'électrode quand il est excité par certaines ondes radio; il produit une charge opposée aux couches stratosphériques générant des décharges de la basse atmosphère vers la stratosphère, créant de l'OZONE là où c'est nécessaire.

5. SI C'EST FAIT POUR LES RAISONS QUE VOUS CITEZ, POURQUOI D'AUTRES PRODUITS CHIMIQUES SONT UTILISÉS, POURQUOI D'AUTRES TYPES D'ÉPANDAGES SONT UTILISÉS ?

Rectifier les dommages créés par l'humanité n'a jamais été fait auparavant. Nous sommes relativement novices dans cette notion de "façonnage de la terre" à l'échelle réelle. C'est ce que nous faisons, le "façonnage de la terre".

NOUS ESSAYONS DE RECRÉER LES CONDITIONS IDÉALES POUR LE MAINTIEN DE LA VIE SUR UNE PLANÈTE MOURANTE.

Nous n'avons jamais fait cela avant, pas intentionnellement. Nous testons et essayons différentes méthodes. SI NOUS NE FAISONS RIEN, 89% DE TOUTES LES ESPÈCES DISPARAÎTRONT ET L'HUMANITÉ RISQUE DE NE PAS SURVIVRE PLUS DE DEUX GÉNÉRATIONS (OU MOINS). CEPENDANT L'IDÉE DE DEUX MILLIARDS DE MORTS ET DE MALADES PERMANENTS N'EST PAS NON PLUS FACILE À AVALER.

Plusieurs tentatives pour améliorer l'application du matériau du bouclier et obtenir le maximum de chaque application ont lieu en permanence. Les ressources combinées de toutes les nations sur terre ne sont pas suffisantes pour permettre un épandage constant. Bien que nous ayons atteint un haut niveau de technologie, il y a une grande surface qui a besoin d'être couverte chaque jour. De larges parties d'océan sont ignorées ; la quantité terrestre restante est plus que ce qui peut être couvert efficacement.

Le bouclier fonctionnerait mieux si c'était une seule couche fine sans interruption, cependant, à cause du mouvement de l'air, de la tendance météorologique et du triste fait que nous n'avons pas les moyens de placer de grandes quantités de matériau au même niveau au même moment, nous n'obtenons qu'une part infime de l'efficacité des applications.

6. POURQUOI LES ÉPANDAGES ONT ILS LIEU AVANT DES FRONTS ORAGEUX? EST CE POUR PROVOQUER LA SÉCHERESSE ?

Avant un orage il y a un front, le front nettoie l'air avant un orage, poussant des particules de matière en avant, laissant un espace relativement débarrassé de particules. Le niveau des radiations UV s'élève dans ces zones, quelquefois à des taux dangereux. Le bouclier doit être entretenu.

Puisque le BARYUM absorbe l'eau aussi bien que le DIOXYDE DE CARBONE, les précipitations sont affectées.

D'autres types d'épandages sont en cours de développement et de test et pourraient réduire les effets sur les précipitations.

Comme je l'ai dit plus tôt, ceci est est une nouvelle technologie sur laquelle nous travaillons, elle n'en est encore qu'à ses débuts et elle pose quelques problèmes.

7. POURQUOI DES OVNI ET DES AVIONS QUI DEVIENNENT INVISIBLES SONT ILS SIGNALÉS ?

Je ne sais pas.

8. QU'EN EST IL DES DES MALADIES SIGNALÉES APRÈS LES ÉPANDAGES ?

Il y a plusieurs causes à cela. Certaines personnes sont plus sensibles aux métaux alors que d'autres sont sensibles aux polymères chimiques. Comme déclaré dans un précédent email, des gens tomberont malade et certains mourront. On estime que deux milliards de personnes à travers le monde seront affectées à un certain degré par les épandages. Sans les épandages nous avons plus de 90% de chances de devenir une espèce éteinte dans les vingt prochaines années.

9. QUELLE EST LA RELATION ENTRE LES PROGRAMMES D'ÉPANDAGE ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ?

Personnellement je suis contre le mouvement pour la globalisation et, oui, il y a le potentiel pour utiliser le bouclier pour accélérer le processus de globalisation, il y a plusieurs pays qui sont impliquées dans ce projet : l'EUROPE, les ÉTATS-UNIS et la RUSSIE sont les plus gros contributeurs, beaucoup des nations alliées et des membres des NATIONS-UNIES participent d'une manière ou d'une autre. Le matériau (épandage chimique comme vous l'appelez) provient de tous ces pays.

Pour s'assurer que les produits chimiques ne sont pas trafiqués, ils sont mélangés et répandus sur des pays au hasard. Ce qui signifie que les produits chimiques produits aux ÉTATS-UNIS ont de grandes chances d'être répandus au dessus de la RUSSIE, l'ANGLETERRE ou les ÉTATS-UNIS.

Cet épandage aléatoire du matériau signifie qu'aucune nation ne peut être certaine que ses produits seront répandus sur un pays avec lequel elle a des problèmes. Des avions russes peuvent être vus dans le ciel des ÉTATS-UNIS, mais des avions américains peuvent être également vus dans le ciel russe.

Les containers utilisés sont scellés dans un pays tiers qui n'a aucune idée où ses containers iront.

Les nations participantes ont leurs observateurs à chaque base où a lieu le remplissage des containers. Tout ceci pour s'assurer que le bouclier n'est pas utilisé comme une arme, les épandages sur les nations non participantes sont effectués par les participants qui doivent assurer l'épandage afin d'obtenir assez de matériau pour maintenir leur bouclier. Ne pas effectuer les épandages est autant une offensive militaire que de leur tirer dessus.

Sans le bouclier, l'empoisonnement par les UV causerait de nombreux morts.

La menace est commune, ce qui a amené les nations à se défendre ensemble. Le résultat naturel d'avoir un ennemi commun est le renforcement des liens internationaux - une étape vers la globalisation.

10. EST CE QUE LES ÉPANDAGES SONT LIÉES AU TERRORISME?

Oui et non. L'activité terroriste récente a comme source des groupes de résistance qui estiment que nous ne devrions pas interférer avec l'ordre naturel des choses.

Comme vous le savez il y a beaucoup de rumeurs sur le but du programme bouclier. Certains croient que c'est un plan de réduction de la population, conçu pour tuer les gens "indésirables".

D'autres soutiennent que c'est un programme de contrôle des esprits.

Il y a beaucoup de théories qui incluent de sinistres complots, ils sont propagés par les groupes de résistance dans une tentative pour stopper le bouclier quelles que soient les conséquences.

La même méthode de distribution pourrait être utilisée pour la guerre chimique ou bactériologique. Elle pourrait aussi être utilisée pour inoculer de grandes parties de la population, l'efficacité de celle-ci est faible, il y a de meilleures méthodes qui pourraient être utilisées. Comme moyen de combattre le terrorisme elle est inefficace, il est beaucoup plus facile d'inoculer une population individuellement et ceci assurerai l'inoculation complète contre la guerre microbienne.

11. POURQUOI TOUT CE SECRET?

À cause de la gravité de la situation il est obligatoire de maintenir l'ordre public aussi longtemps que possible. La terre est en train de mourir. L'humanité est sur la voie de l'extinction - sans le bouclier l'humanité mourra dans les 20 à 50 ans. La plupart des gens vivant aujourd'hui pourraient voir l'extinction se produire.

Ceci signifie que l'annonce de la situation à laquelle nous sommes confrontés se résume à dire à chaque homme, femme et enfant sur la terre qu'ils n'ont pas d'avenir, ils vont mourir. Les gens paniqueraient. Il y aurait un effondrement économique, la production et le mouvement des produits s'arrêterait. Des millions mourraient dans toutes les villes de la terre, les émeutes et la violence réduiraient les centre-villes en poussière en quelques jours. La moitié de la population dans les zones métropolitaines denses essayeraient de quitter les villes pour chercher la "sécurité" dans les zones rurales en pensant qu'ils y seraient en sûreté. Ceux restés derrière dans les villes seraient en guerre contre leurs voisins, se battant pour les réserves restantes. Nous dirions aux gens que le monde touche à sa fin, et même avec le bouclier les chances de survie sont faibles.

L'été UV et le réchauffement global sont les problèmes auxquels nous sommes confrontés immédiatement, il y a de beaucoup plus gros problèmes qui commencent à montrer leur sinistre visage et qui présenteront de nouveaux défis qui dans certains cas n'ont pas de solution pour l'instant. L'écologie s'effondre. Le taux d'extinction des espèces s'accélère. La quantité de polluants chimiques dans l'eau et le sol approche rapidement et dans beaucoup d'endroits a dépassé la capacité de la terre à se guérir elle-même. La perte des récoltes augmente, même aux ÉTATS-UNIS les rendements sont plus faibles qu'il y a 10 ans. Même avec l'essor des cultures modifiés génétiquement, nous sommes en retard dans notre capacité à produire assez pour tout le monde.

Pendant le 20° siècle les fertilisants et pesticides chimiques étaient utilisés pour s'assurer la meilleure production. Malheureusement beaucoup ont contaminé les nappes phréatiques, tuant les insectes bénéfiques en même temps que les indésirables. Ces produits chimiques sont entrés dans la chaîne alimentaire et ont affecté d'autres espèces animales. Ce n'est qu'une question de temps avant que la famine s'étende comme un cancer à travers le monde.

L'eau propre est en quantité limitée, dans beaucoup d'endroits l'eau des puits n'est pas potable, contenant les restes des pesticides, herbicides et fertilisants qui ont été utilisés sur les récoltes et les pelouses. Les usines de traitement de l'eau sont incapables de supprimer toutes les toxines que nous avons placées dans le sol et dans les réserves d'eau.

Beaucoup de toxines s'accumulent au fil du temps dans le corps, un long et lent empoisonnement qui se fait sentir dans beaucoup d'endroits dans le monde sous la forme de cancers, leucémies, stérilité, défauts de naissance, désordres de l'apprentissage, problèmes de déficience immunitaire, etc. Ils sont en augmentation, n'importe quel bon chercheur peut trouver les chiffres.

Depuis des décennies il y a eu un tollé public pour faire cesser la pollution. Pour chaque petite étape que nous avons franchi pour améliorer la propreté de notre production, des millions de personnes sont nées qui se sont ajoutées au problème. Oui, la pollution a diminué par individu, il y a cependant quelques milliards d'individus de plus produisant de la pollution, donc les chiffres réels augmentent en ce qui concerne la pollution globale. Citez une ville qui n'a pas de problème avec le smog. Vous auriez du mal a en trouver une. Bien que les contrôles antipollution sur les voitures sont plus sévères que jamais, le nombre de voitures sur les routes a augmenté, la quantité de polluants générant le smog est donc plus forte que jamais. Toutes les lois sur la qualité de l'air passées pour réduire les émissions des usines et des voitures n'a pas pris en compte la production de plus d'usines et de plus de voitures. Un compromis a été trouvé entre le besoin de maintenir l'économie et celui de maintenir l'écologie. L'écologie a perdu car il a été estimé que le problème se présenterai dans des dizaines d'années. L'économie était un problème qui aurait des effets terribles aujourd'hui. Tous ces facteurs combinés ont produit un scénario qui se résume à la fin du monde dans 50 à 75 ans.

Même si nous arrêtions toutes les émissions polluantes aujourd'hui, l'inertie des décennies passées est suffisante pour arriver au delà de la limite dans 100 ans.

Nous ne pouvons cependant pas arrêter la production de polluants, ceci signifierait fermer toutes les usines, arrêter de faire fonctionner toutes les voitures, tous les trains, camions, bateaux et toutes les maisons sur la planète. L'électricité est utilisée pour chauffer de nombreuses maisons dans le monde occidental. La production d'électricité produit moins de polluants que de chauffer tous les maisons avec du bois ou du charbon. Fermer des centrales électriques jusqu'aux usines hydroélectriques et centrales nucléaires laisserait une bonne partie du monde dans l'obscurité. C'est une situation sans issue, notre civilisation est destinée à utiliser de l'énergie, supprimez l'énergie et la civilisation s'effondre.

12. QUAND LES ÉPANDAGES S'ARRÊTERONT ILS?

Il y a plusieurs facteurs qui déterminent ceci :

A. Si la couche d'ozone venait à se réparer d'elle même ou si nos tentatives actives de réparation réduisaient la quantité d'UV à un niveau acceptable, les épandages cesseraient. Les calculs actuels placent ceci entre 2018 et 2024.

B. Si une autre méthode qui serait plus efficace, moins coûteuse ou proposerait des solutions à long terme était trouvée le projet bouclier serait remplacé.

C. Quand les autres problèmes deviendront trop importants pour que le maintient du bouclier en vaille la peine. La date estimée pour ceci est entre 2025 et 2050.

13. PUISQUE LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL ET L'ÉTÉ UV SONT LES PROBLÈMES, POURQUOI LE GOUVERNEMENT RECULE-T-IL SUR LES CONTRÔLES DE POLLUTION?

Parce qu'ils sont inefficaces et causent plus de problèmes économiques qu'ils ne résolvent de problèmes écologiques. Nous avons dépassé le seuil de la capacité de la terre à absorber les polluants dans les années 70. Depuis ce moment la population de la terre a presque doublé. Les nations industrielles émergeantes sont arrivées, plus de polluants sont produits maintenant qu'alors, même avec les contrôles rigoureux en place.

Le monde se dirige vers une dépression économique, plus de contrôles sur les émissions augmenteraient les problèmes économiques. Malheureusement nos technologies requièrent une économie forte pour avancer. Nous avons besoin de cette avance, nous avons besoin des milliards de dollars dépensés dans la recherche que nécessite l'économie. Chaque société qui produit quelque chose a un programme de développement de produits en place. Beaucoup de produits anciens inventés l'ont été par accident à travers d'autres produits sans rapport. Il y a un élan corporatif pour trouver des méthodes pour nettoyer l'écologie, pour réduire les émissions, etc. Ces buts sont en place depuis des décennies, beaucoup de grosses sociétés savent ce qu'il en est des problèmes écologiques auxquels nous sommes confrontés, elles dépensent donc beaucoup d'argent et de temps pour trouver des solutions à ces problèmes. Arrêter l'économie et leurs recherches s'arrêtent.
14. QUEL EST VOTRE RELATION AVEC LES CHEMTRAILS? COMMENT SAVEZ VOUS QUE C'EST ÇA QUI SE PASSE?

Je préférerais ne pas dire qui je suis ou comment je suis lié à tout ça. Valider de que je dis nécessiterai un peu de recherche de votre part. Je recommanderais de regarder et d'étudier les sujets suivants :

A. Les chiffres de la population pour les nations industrialisées et les tonnages de polluants produits annuellement. Commencez à 1975 et continuez plus avant.

B. Le nombre de nations industrialisées émergeantes.

C. Le nombre de cancers de la peau dans le monde.

D. La production des récoltes en fonction de la zone dédiée à la culture. De simples calculs vous montreront que plus de surface par individu est nécessaire pour produire de la nourriture.

E. La production de voitures de 1975 à aujourd'hui, le nombre estimé de voitures sur les routes et la moyenne des émissions des modèles produits récemment comparé à celle des modèles anciens. Quelques calculs vous montreront que bien que les voitures individuelles produisent moins d'émissions, la quantité d'émissions a augmenté du fait du nombre de voitures sur les routes. Rappelez vous que beaucoup de voitures sur les routes ont été construites avant les standards d'émission d'aujourd'hui. 1980 est une date clé - tout ce qui a été mis sur la route avant cette date produit plus de polluants que les voitures produites aujourd'hui. J'inclurais la recherche sur le nombre de voitures diesel produites, le diesel n'était pas sous le contrôle de la loi sur les émissions.

F. La gravité des orages et le nombre d'orages violents. Ajoutez aussi les vagues de chaleur et les sécheresses dans ces recherches, vous découvrirez que les chiffres sont stupéfiants comparés à ceux des années 50, 60 et 70.

G. Recherchez comment l'OZONE est produite naturellement dans la stratosphère. Comparez à comment elle est produite industriellement.

H. Recherchez les réformes politiques des 30 dernières années, voyez quelles institutions politiques ont changé, quelles nations se sont alliées avec qui. Concentrez vous plus la dessus à partir de 1982. Ceci inclut la chute du mur et du rideau de fer.

I. Faites des recherches sur les POLYMÈRES, comment ils sont fabriqués, regardez les recherches récentes faites sur les polymères biologiques ou médicaux et les filaments.

J. Regardez les araignées et leur toile et la façon dont elles utilisent cette toile et ces fils.

K. Recherchez les estimations d'eau propre comparées à celles des années 70 - dans le monde entier.

L. Recherchez les conditions médicales suivantes: défauts de naissance, cancers, leucémies, déficiences immunitaires (non incluses les maladies dues aux virus tels que le Sida), occurrences d'incapacité d'apprentissage, y compris la dyslexie, l'ADD, et surtout les tests de QI, la stérilité pour les hommes et les femmes dans le monde, les instances de glaucomes et de cataractes.

M. Comparez l'histoire des indices UV de 1970 à aujourd'hui. Vous pourrez voir qu'ils étaient en forte augmentation jusqu'en 1997-99.

N. Je recommanderai fortement de rechercher les réactions des différents composés de baryum et d'aluminium et comment ils sont utilisés. Recherchez combien de temps il faut à ces métaux dans leur forme pure pour s'oxyder, comment ils se combinent avec les nitrates, le MONOXYDE DE CARBONE, le DIOXINE DE CARBONE, les FLUOROCARBONES, les HYDROCARBONES et la vapeur d'eau.

O. Recherchez comment la moisissure se propage, les conditions nécessaires à sa croissance et comment elle est abondante dans l'atmosphère. Si vous poursuivez ces investigations, vous verrez ce qu'est vraiment le projet bouclier.

SUITE : http://www.chemtrails-france.com/temoignages/recit_d_initie/pages/recit_d_initie_001.htm


Dernière édition par Joss le Lun 20 Mai 2013 - 21:27, édité 3 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Lun 20 Mai 2013 - 19:17

AL GORE : LES CHEMTRAILS CONSTITUENT UNE SOLUTION DESESPEREE ET POLLUANTE

Interrogé par ELENE DEGENERES au sujet des chemtrails, AL GORE a répondu que cette idée constitue une solution désespérée et complétement folle mais qu'elle était prise très au sérieux par certains savants. Il a ajouté que l'idée est de créer une barrière destinée à bloquer les rayons du soleil mais que cela entraînerait une forte pollution atmosphérique. C'est la première fois qu'un dirigeant politique reconnaît publiquement la fonction et le danger des CHEMTRAILS.

AL GORE a reconnu que les chemtrails sont utilisés pour bloquer l'effet du Soleil, et admet que c'est une idée folle puisque nous respirons des produits toxiques. Al Gore ADMET la pulvérisation de 90 millions de tonnes par JOUR de produits chimiques dans l’atmosphère pour bloquer l’effet du Soleil.

TRADUCTION VIDEO AL GORE : "Est-ce qu'en l'aspergeant d'aluminium et de baryum et d'autres gaz toxiques, nous sauverons la planète ? Bloquer le Soleil pour sauver la Terre? Mesdames et Messieurs, ces gens nous ont-ils pris pour des idiots ? ... Ceux d'entre nous qui parlent de chemtrails étaient appelés des «conspirateurs fous" ! Mesdames et Messieurs, ils nous ont pulvérisé depuis des années ! Au moins 10 ans ! Et maintenant, ici, ils reconnaissent cet acte criminel ! Pourquoi les grands médias s'intéressent à ce sujet seulement maintenant ? Je vais vous dire pourquoi, parce qu'ils ne peuvent plus garder le secret plus longtemps ! Maintenant vous savez, et vous n'avez aucune excuse pour rester assis là et ne pas commencer votre propre recherche pour découvrir que nous sommes tous pulvérisés avec de l'ALUMINIUM et du BARYUM !" Par BARBARA H. PETERSON




EST-CE UN HASARD ? MONSANTO lance actuellement un gène résistant à l’ALUMINIUM

Les agriculteurs à petite échelle et pauvres en ressources dans les pays en voie de développement font face à des contraintes journalières, incluant des sols pauvres, la sécheresse, et le manque d'énergie. Les tendances actuelles, telles que le changement climatique et la croissance démographique aggraveront vraisemblablement des efforts obligatoires. Une nouvelle génération de produits agricoles de recherche conçue génétiquement vise à alléger ces pressions par l'amélioration de la subsistance de produits agricoles comme le manioc, le sorgho, et le millet – qui incorporent des traits tels que la tolérance à la sécheresse, à l'eau, et à l'aluminium dans les sols, aussi bien que des plantes avec une utilisation plus efficace de l'azote et du phosphore. (GE) Est-ce une coïncidence que MONSANTO « vienne à la délivrance » avec des gènes résistant à l’ALUMINIUM parce que les plantes normales meurent en présence d’un ALUMINIUM excédentaire ? Ou du capitalisme opportuniste et un monopole d’entreprise sur la nourriture planifié avec l’aimable autorisation de MONSANTO et la dialectique hégélienne basée sur l'information d’un initié qu'un plan proposé de « Geo-ingénierie » est déjà en place, qui remplit notre atmosphère de CHEMTRAILS contenant de l'ALUMINIUM et du BARYUM ? Populations, ce n'est pas un jeu.

Nous sommes frappés de tous les côtés avec un agenda planifié d’homicide et de génocide pour rendre quelques familles encore plus riches qu'elles ne le sont déjà, et ramener la population du monde à 500 millions comme déterminé dans les pierres guides de GÉORGIE. Ce n'est rien de moins qu’une sorte de guerre biologique.

LISEZ PLUS : http://farmwars.info/?p=2927
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Jeu 23 Mai 2013 - 12:30

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DAVID LIM CHERCHEUR ET QUESTION A LA CHAMBRE DES DEPUTES

Message par Joss le Mer 5 Juin 2013 - 11:45




Publiée le 16 mai 2013


Si quelqu’un connaît un ou des pilotes ou membres d’équipage du vol / personnels de cabine, s’il vous plaît encouragez-les à regarder cette présentation très bien faite sur un sujet crucial dont peu acceptent de parler généralement dans cette profession, ou sont effrayés de parler ouvertement. Un aperçu très complet et en douceur, cette présentation est une vulgarisation entièrement validée par le doctorant David Lim de l’Université de Reading. Pour les détracteurs et autres debunkers de tout poil, l’heure viendra bientôt où ce sera pleinement exposé, des professionnels parmi les plus respectés rendent compte de la réalité de cette tromperie de masse. Des changements positifs se produisent, un grand merci à David Lim et tous ceux qui font des efforts pour exposer cette situation incroyable.

A l’origine envoyé par David Lim, (nous l’avons rencontré et quel gentleman !), il a été de 2 de mes entretiens et il est un ambassadeur de bienvenue de la vérité.

Publié le 6 avril 2013


Cette présentation publique a été créé pour introduire le sujet de la géoingénierie à ceux qui ont peu ou pas de connaissances sur le sujet. Il fournit donc un aperçu de cet domaine parmi les moins connus de la science. La conférence intitulée «L’augmentation des conditions météorologiques, les prix alimentaires et les maladies extrêmes: la connexion tacite» a eu lieu à Trent, Sherborne, Dorset (Royaume-Uni) le 27 Mars 2013 devant une forte audience (80 personnes). Les «questions et réponses de la séance ont duré 90 minutes et ont été exclues de la vidéo pour plus de maniabilité. L’auditoire était composé de membres du public, il est apparu que très peu de gens étaient au courant de la géoingénierie sans parler des questions scientifiques et politiques qui sous-tendent ce vaste sujet. Une multitude de sujets périphériques ont également été abordés au cours de la session de questions réponses, ce qui laisse beaucoup de choses à considérer …

«Je suis un chercheur au doctorat à l’Université de Reading (Royaume-Uni) à la recherche d’un charges électriques domestiques, quand je suis tombé sur la science de la« manipulation de l’environnement », englobant géoingénierie, modification du temps et des opérations militaires – qui posent un risque important pour les systèmes naturels . Période. Ayant étudié le débat sur le changement climatique et de se familiariser avec «l’image globale » – délimitée par des sujets tels que la politique, la géopolitique, l’histoire, la météorologie, la sociologie, l’économie, la physique, la métaphysique, la mécanique quantique, la médecine, le droit, militaires et bien d’autres – je conclu que quelque chose n’allait pas. En fait, beaucoup des «choses» sont mal avec la version de la réalité qui nous est présenté par les médias et le gouvernement. Il a fallu plus de 1500 heures de recherche pour mettre globalement rassembler les pièces du puzzle de la géo-ingénierie, qui tire dans tous les autres sujets mentionnés afore, il n’a tout simplement. La grande majorité des gens n’ont tout simplement pas l’énergie ou le temps d’enquêter sur ces sujets primordiaux comme la géo-ingénierie, donc beaucoup sont laissés dans l’obscurité. Ici, je cherche simplement à faire la lumière sur cette zone trouble, pour ceux à la première étape du «voyage» …

Je vous remercie »

David Lim

version en anglais ci-après (english version furthermore)

http://uriniglirimirnaglu.unblog.fr/2013/06/05/¤-a-tous-les-pilotes-pour-en-savoir-plus-sur-la-geo-ingenierie-et-les-chemtrails-par-david-lim-royaume-uni-mars-2013/#more-1802

http://uriniglirimirnaglu.unblog.fr/category/chemtrails-et-pluies-de-filsfibresetc/




LA PHOTO DE LA PAGE INTERNET DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE (PRISE LE 7 MAI 2013) :



TEXTE DE LA QUESTION DE Monsieur GERARD BAPT

M. Gérard Bapt attire l’attention de Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur un certain nombre d’articles parus dans des revues scientifiques spécialisées ayant trait aux « mystérieuses traînées dans le ciel » plus connues sous le nom de chemtrails. En effet officiellement ces trainées sont considérées comme des traces de condensation laissées par les avions mais les scientifiques qui ont étudié la question mettent en avant le fait que les traces de condensation sont identifiables à des altitudes élevées de l’ordre de 10 000 mètres et que celles-ci se résorbent rapidement alors que les chemtrails apparaissent à des altitudes plus basses entre 2 000 et 5 000 mètres et s’estompent très lentement. Certains émettent l’hypothèse qu’il s’agirait là d’épandage de produits chimiques provoquant d’ailleurs des maladies respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés par ces traces. C’est pourquoi il souhaite savoir si des études ont été diligentées par les services du ministère permettant d’apporter des réponses précises aux questions légitimement posées.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Joss le Ven 7 Juin 2013 - 6:51


GÉOINGÉNIERIE : Manipuler le climat au Nord assécherait le Sahel

terre - 01/06/2013

Une injection massive de particules atrificielles dans l'hémisphère nord durant cinquante ans entraînerait une diminution de la température d'environ un degré durant cette période mais priverait le Sahel de pluies.

Entretien. Olivier Boucher, directeur de recherche au CNRS, travaille au laboratoire de météorologie dynamique de l'université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, certains scientifiques envisagent l'envoi, au-dessus de l'hémisphère Nord, de particules réfléchissant le rayonnement solaire. Quelles seraient les conséquences sur le Sahel ?

O.B. Cela aboutirait à des sécheresses. Jim Haywood, du Met Office Hadley Centre, au Royaume-Uni, et ses collègues ont simulé l'effet d'une injection massive et continue de particules - ou aérosols - artificielles durant cinquante ans, entre 2020 et 2070, dans l'un ou l'autre des deux hémisphères [1]. Lorsque l'opération est menée dans l'hémisphère Nord, la température de la Terre diminue d'environ un degré sur cette période. Mais le Sahel est alors privé de pluies. Réalisée dans l'hémisphère Sud, l'injection favorise le retour des pluies sur le Sahel mais assèche le Nordeste brésilien... Ces simulations renforcent donc notre conviction qu'une opération d'ingénierie climatique à l'échelle régionale est problématique. Le système climatique forme un tout. L'injection massive de particules censées réfléchir le rayonnement solaire au-dessus d'une région aura des répercussions ailleurs, et pas forcément celles que l'on souhaite !

Comment cette équipe a-t-elle établi le lien entre injections de particules et climat au Sahel ?

O.B. Les chercheurs étudiaient la réponse du climat à une injection artificielle d'aérosols dans la stratosphère, sur l'ensemble du globe et sur les hémisphères Nord et Sud. Les résultats de leurs simulations numériques indiquaient une altération des pluies au Sahel. De là est venue l'idée d'examiner l'évolution récente des précipitations sur cette région. Il ressort ainsi que trois des quatre sécheresses les plus sévères survenues au Sahel depuis 1900 ont suivi, avec un décalage de six à douze mois, une importante éruption volcanique de l'hémisphère Nord. La sécheresse de 1913 a suivi l'éruption du Katmai, en Alaska, de juin 1912 ; celles de 1983 et 1984 l'éruption d'El Chichón, au Mexique, d'avril 1982. Les simulations numériques réalisées ont porté sur l'envoi, chaque année, au-dessus des hémisphères d'une quantité de particules légèrement inférieure à celle émise par l'éruption d'El Chichón. Elles confirment que l'injection d'aérosols volcaniques dans la stratosphère de l'hémisphère Nord se traduit par des sécheresses au Sahel.

Ce mécanisme est-il seul en cause dans les sécheresses du Sahel au XXe siècle ?

O.B. Non, il ne s'agit que d'un mécanisme parmi d'autres, des années très sèches ou plus humides ayant existé indépendamment des éruptions. De fait, les sécheresses au Sahel sont liées à différents mécanismes complémentaires : le surpâturage, la présence d'aérosols industriels au-dessus de l'Atlantique Nord, les oscillations naturelles des températures de surface dans l'océan Atlantique à l'échelle de plusieurs décennies, etc. La découverte de ce nouvel élément permettra toutefois d'améliorer la prévision saisonnière et interannuelle des pluies au-dessus du Sahel, particulièrement vulnérable d'un point de vue agricole.

Par Fabienne Lemarchand

http://www.larecherche.fr/actualite/terre/geoingenierie-manipuler-climat-au-nord-assecherait-sahel-01-06-2013-102797
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

THEODORE L. GUNDERSON ancien chef du FBI "épandages de mort"

Message par Joss le Sam 8 Juin 2013 - 19:22

CHEMTRAILS HAARP LE CLIMAT SOUS CONTROLE ?



Un excellent documentaire reportage diffusé le 02 octobre 2008 sur i-Télé (iReportage). Oui, influer sur le climat est devenu possible, cela se passe en altitude, très haut au dessus de nos têtes dans la ionosphère et tout ceci n’est absolument pas nouveau. Officiellement, HAARP, situé en Alaska, permet d’étudier comment les perturbations de la haute atmosphère dû aux orages magnétiques affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite, mais aussi la possibilité de transport d’électricité sur de longues distances. Mais de plus en plus de voix s’élèvent pour connaître les capacités réelles de HAARP et si ce projet est en accord avec la conscience de l’humanité …




THEODORE L. GUNDERSON né le 7 novembre 1928 est un ancien agent du
FBI et essayiste américain.


L'ancien chef du FBI, Ted L. Gunderson, fait une déclaration concernant les "épandages de la mort" chemtrails, autrement connu comme la merde de l'air, le 12 Janvier 2011. Ted dit le texte suivant: «Les décharges de la mort, autrement connu comme traînées chimiques, sont abandonnées et pulvérisé à travers les États-Unis et l'Angleterre, l'Ecosse, l'Irlande et l'Europe du Nord. J'ai personnellement vu non seulement aux États-Unis, mais dans Mexique et au Canada. oiseaux meurent dans le monde entier. poissons meurent par centaines de milliers à travers le monde. C'est un génocide. C'est un poison. C'est assassiner par les Nations Unies. Cet élément au sein de notre société qui fait cela doit être arrêté. Je connais deux des endroits où les avions sont que jeter cette merde sur nous. Quatre de ces avions sont hors de l'Air National Guard à Lincoln, Nebraska. Et les autres avions sont hors de Fort Sill, Oklahoma J'ai personnellement constaté les avions qui se tenaient encore dans le Nebraska - Lincoln, Nebraska - à l'Air National Guard Ils n'ont pas de marques sur eux, ils sont énormes, les avions bombardier-like avec aucun marquage C'est un crime:.... une crime contre l'humanité, un crime contre l'Amérique, un crime contre les citoyens de ce grand pays. L'doit être arrêté. Quel est le problème avec le Congrès? Cela a un effet sur leur population et de leurs personnes et de leurs amis et de leurs proches, et eux-mêmes. Quel est le problème avec eux? Quel est le problème avec les pilotes qui volent ces avions et le dumping cette merde, ce poison sur leurs propres familles? Quelqu'un doit faire quelque chose. Quelqu'un au Congrès doit avancer et arrêter maintenant . Merci. Je suis Ted Gunderson ". Pour plus de détails, visitez ... www.aircrap.org
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA NANOTECHNOLOGIE DANS VOS ASSIETTES

Message par Joss le Sam 20 Juil 2013 - 20:49



Lisez l'article ci-joint sur la nanotechnologie dans l'alimentation, pour mieux comprendre de quoi il est question.

http://www.bastamag.net/article838.html

Et voici un documentaire sur l'emploi de la nanotechnologie en médecine, démontrant que le CRNS fabrique ce même type de nano-fibres en 2013.

https://dotsub.com/view/d7454800-5fe9...
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA CIA FINANCE UNE VASTE ÉTUDE POUR TESTER LA GÉO-INGÉNIERIE

Message par Joss le Dim 28 Juil 2013 - 18:53

MANIPULER LE CLIMAT ? LA CIA FINANCE UNE VASTE ÉTUDE POUR TESTER LA GÉO-INGÉNIERIE
 

La CIA, intéressée par les potentiels de la géo-ingénierie en matière de manipulation des intempéries et de lutte contre le réchauffement climatique, a participé au financement d’une étude globale de ces domaines par l’académie des sciences américaine.


Alors que le changement climatique suscite de plus en plus d’inquiétudes, certaines chercheurs se questionnent sur la possibilité de manipuler de façon délibérée le climat. Objectif : lutter contre les effets du réchauffement climatique en agissant par exemple sur le rayonnement solaire ou sur l’élimination du dioxyde de carbone atmosphérique.

En octobre 2012, des chercheurs écossais ont notamment émis l’idée d’utiliser un nuage de poussières d’astéroïde comme un parasol pour renvoyer les rayons du soleil et ainsi limiter le réchauffement. Or, aussi inattendu et irréalisable qu’il puisse paraitre, ce genre de concept est aujourd’hui de plus en plus pris au sérieux. Ce sujet est même au coeur d’un tout nouveau projet scientifique lancé par les hautes autorités des Etats-Unis.

Comme l’a annoncé la National Academy of Sciences (NAS) américaine, chargée du projet, il s’agit d’une vaste étude globale de 600.000 dollars co-financée par la Central Intelligence Agency (CIA), la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ainsi que la National Aeronautics and Space Administration (NASA).

Examiner les impacts potentiels des techniques de géo-ingénierie



Son but est de déterminer si la géo-ingénierie pourrait être utilisée pour lutter contre les effets du changement climatique. Mais l’étude se penchera sur « un nombre limité de techniques de géo-ingénierie proposées », a souligné la NAS. Plus précisément, l’optique de l’étude est d’examiner « globalement les impacts potentiels du déploiement de ces technologies en tenant compte d’éventuelles préoccupations environnementales, économiques et de sécurité nationale », dit encore la NAS.

Reste que la géo-ingénierie demeure un concept controversé qui implique l’intervention délibérée et à grande échelle sur le système climatique de la Terre dans le but de lutter contre le réchauffement global. « Il est naturel que sur un sujet comme le changement climatique, l’Agence [de renseignements] travaille avec des scientifiques afin de mieux comprendre le phénomène et ses implications sur la sécurité nationale », commente pour sa part la CIA.

Néanmoins, le contexte est tendu car certains accusent le pouvoir américain de jouer déjà dangereusement avec le temps grâce aux installations du High Frequency Active Auroral Research Program (HAARP), basées en Alaska.

Maxisciences
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES PROJETS FOUS DES GÉO-INGÉNIEURS POUR RÉPARER LE CLIMAT

Message par Joss le Mer 31 Juil 2013 - 20:36

19/07/2013 
LES PROJETS FOUS DES GÉO-INGÉNIEURS POUR RÉPARER LE CLIMAT
Philippe Vion-Dury | Journaliste


Envoyer du soufre dans la stratosphère ou fertiliser les océans avec du fer : des scientifiques tentent de refroidir la planète par tous les moyens.

Devant l’incapacité des nations à œuvrer ensemble dans la lutte contre le réchauffement climatique, des scientifiques ont commencé à explorer une alternative audacieuse : refroidir la planète.

Substitutif ou palliatif, la géo-ingénierie regroupe les techniques qui permettraient, non pas de réduire nos émissions, mais de freiner voire inverser le dérèglement.

John Holdren, le conseiller scientifique d’Obama, l’envisageait en 2009 comme une voie à explorer en dernier recours, un plan B « si nous sommes suffisamment désespérés ».

Depuis, la géo-ingénierie s’est taillée une place considérable dans les débats sur le climat, et de nombreux projets ont bourgeonné dans l’esprit des scientifiques.

Des miroirs dans l’espace

Certains de ces projets relèvent clairement de la science-fiction. L’Américain Roger Angel a par exemple proposé en 2006 d’envoyer des milliards de petits engins en orbite, tous équipés d’un miroir, pour réfléchir 1% du rayonnement solaire. Un projet qui coûterait la modique somme de quelques milliers de milliards de dollars.

Mais d’autres projets sont scientifiquement beaucoup plus solides. Celui du météorologue et prix Nobel néerlandais Paul Josef Crutzen s’est rapidement imposé comme le plus plausible. Son idée : projeter des particules de soufre en haute atmosphère pour contrer le rayonnement solaire.



Un volcan en éruption pris depuis la Station spatiale internationale, le 2 juin 2009 (Nasa)

La technique s’inspire d’un phénomène naturel mais transitoire : les éruptions volcaniques de grande envergure (le Pinatubo en 1991 par exemple) dont les colonnes de fumée soufrée atteignent aisément la stratosphère, /pourquoi-eruptions-volcaniques-jouent-role-essentiel-dans-refroidissement-terre-684973.html" target="_blank" rel="nofollow">provoquant un rafraîchissement régional de quelques années.

Ainsi, des millions de tonnes de soufre seraient dispersées en continu grâce à des tuyaux, des avions ou des ballons.

Le début de la mobilisation

La recherche en géo-ingénierie est prise très au sérieux par les Etats, qui ont tous commandé des audits sur ses potentiels et effets à long terme. Les Britanniques ont ouvert le bal : en septembre 2009, la Royal Society publiait une étude de 12 mois qui ciblait deux domaines de recherche :


  • la capture du CO2 atmosphérique, regroupant les techniques visant à créer des « puits de carbone » naturels ou artificiels (fertilisation des océans avec du fer, reboisement massif, etc.) ;

  • la gestion du rayonnement solaire, regroupant les techniques de réfléchissement chimique ou mécanique (injection de particules d’eau, de soufre, repeindre le désert en blanc, etc.).


La Chine s’est également lancée dans la course, et on apprenait hier que la CIA participait au financement d’une étude de l’Académie nationale des Sciences sur le sujet, une étude dont le coût avoisine les 500 000 euros. En France, l’Agence nationale de la recherche a lancé l’année dernière un atelier de réflexion sur ce thème.

Des expériences ont déjà eu lieu

Certaines équipes de scientifiques impatientes ont même déjà voulu tenter des expériences de géo-ingénierie à petite échelle. Le projet britannique Spice avait ainsi pour but d’étudier les effets de l’injection d’aérosols dans la stratosphère sur le réchauffement climatique, en étudiant et modélisant les éruptions volcaniques.

Un des pendants du projet – abandonné depuis pour conflits d’intérêts sur les brevets – consistait à mener une expérimentation en envoyant des particules d’eau dans l’atmosphère, grâce à un tuyau d’un kilomètre de long.

Une autre initiative menée au large du Canada a en revanche bel et bien abouti. Le Guardian révélait en octobre dernier qu’une société américaine avait déversé 100 tonnes de sulfate de fer dans l’océan Pacifique, menant ainsi la plus grande expérience – et la plus controversée – jamais enregistrée en la matière.

L’objectif : fertiliser l’océan, ou plutôt stimuler le plancton grâce aux particules de fer, avec la promesse (outre de capturer du carbone absorbé par le plancton) de ramener les saumons dans cette zone géographique. Un succès apparemment, mais dont les conséquences environnementales sont encore douteuses.

« Il y a encore beaucoup à apprendre »

Ces expériences pourraient se multiplier dans les années à venir, face à la lenteur de la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Une dynamique qui n’est pas sans inquiéter certains scientifiques, comme le météorologue Olivier Boucher :

« Il ne faut pas occulter ces techniques, mais nous n’avons pas besoin de nous lancer tout de suite dans des expérimentations. Il y a encore beaucoup à apprendre de la modélisation et de l’étude des éruptions volcaniques. »
Des scientifiques ont par exemple émis l’hypothèse que le dernier petit âge glaciaire soit en réalité la conséquence d’une réaction météorologique en chaîne déclenchée par une série d’éruptions volcaniques de longue durée.

Refroidir le climat ... et assécher la planète ?

De nombreuses études et publications récentes sont venus renforcer le scepticisme à l’égard de la géo-ingénierie. La complexité de la machinerie climatique oblige à prendre en compte d’autres données, la pluviométrie par exemple :

« Certes, on peut refroidir le climat. Mais on ne peut pas maintenir à la fois la température et les précipitations au niveau où elles sont aujourd’hui. Projeter des particules dans la stratosphère engendrera des modifications dans le niveau des précipitations à l’échelle régionale. »
Pour preuve, un article dans Nature Climate Change établissait un parallèle entre les grandes éruptions volcaniques (et donc la projection d’aérosols dans l’atmosphère), et les sécheresses dramatiques qui ont accablé le Sahel.

La pluviométrie chuterait en réalité sur presque l’ensemble du globe, pouvant atteindre une réduction de vingt centimètres annuels en Eurasie et Amérique du Nord.

Un coût dérisoire à court terme

Un des arguments régulièrement avancés par les défenseurs de la géo-ingénierie : ce serait une alternative particulièrement bon marché, comparée aux efforts consentis pour la réduction des émissions.

Les estimations font rêver : certains experts estiment qu’inverser complètement le changement climatique ne coûterait qu’une centaine de milliards de dollars, tandis que d’autres vont même jusqu’à invoquer une somme cent fois moindre. Olivier Boucher n’est pas convaincu :

« Il y a effectivement un consensus pour dire que cette technique est relativement peu chère. Mais je ne pense pas que ces estimations court-termistes soient faites très rigoureusement. »
Non seulement il faut prendre en compte le coût des externalités – c’est à dire les coûts liés aux impacts indirects sur les populations (l’agriculture après assèchement de certaines régions du globe par exemple) – mais aussi l’augmentation du prix des moyens mis en œuvre sur la durée.

Car plus les Etats pollueront, plus il faudra augmenter l’infrastructure de refroidissement et les dépenses qui l’accompagnent – dix fois plus après vingt ans, 100 fois après 50 ans.

Le risque du renoncement à l’écologie

Outre le question du caractère aléatoire des conséquences engendrées par de telles expériences, se pose le problème de « l’aléa moral ». Olivier Boucher :

« Le fait même de parler de ces techniques pourrait inciter les politiques à ne pas faire les efforts nécessaires en matière de réduction des émissions de CO2. C’est ce que les Britanniques appellent le “moral hazard”, “l’aléa moral” en français. Mais ne pas en parler n’est pas non plus la solution. »
Car réduire les émissions reste indispensable. Substituer la géo-ingénierie à l’écologie comporte un danger de taille : si la technique venait à ne plus fonctionner – pour des raisons scientifiques, climatiques ou technologiques –, la planète serait confrontée à un « effet de rattrapage ».

« Avec ces techniques, on ne fait que masquer le réchauffement. Selon certains calculs, il ne faudrait que dix ans d’arrêt pour que la température globale redevienne ce qu’elle aurait du être sans l’intervention de la géo-ingénierie. »
Qui a le doigt sur le bouton ?

Un moratoire existe aujourd’hui sur la géo-ingénierie, du moins « de facto ». Mais il n’est pas insensé d’avancer que les premiers projets réels pourraient être mis en place à courte échéance : une ou deux décennies. Se posera alors une question majeure : Comment les financer et les encadrer ?

La dimension mondiale de leurs effets obligera les Etats à se coordonner et à dialoguer sur les ressources à mobiliser pour monter et entretenir les infrastructures, et il faudra surtout se mettre d’accord sur leur emploi.

Et comme on l’a vu précédemment, ce qui peut être salvateur d’un côté de l’équation – ou du globe – peut être destructeur de l’autre. Vu les incertitudes qui pèsent sur la lutte contre les émissions carbonnées, il y a fort à parier qu’en ce qui concerne la géo-ingénierie, le concert des nations sera quelque peu dissonant.

http://www.rue89.com/2013/07/19/les-projets-fous-geo-ingenieurs-reparer-climat-244358


Dernière édition par Joss le Mer 14 Aoû 2013 - 7:53, édité 3 fois
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FRANCE : DES RÉSULTAT D'ANALYSES DE FILAMENTS TOMBÉS DU CIEL

Message par Joss le Jeu 1 Aoû 2013 - 20:26

FRANCE : DES RÉSULTAT D'ANALYSES DE FILAMENTS TOMBÉS DU CIEL RÉVÈLENT LA PRÉSENCE DE PERTURBATEURS ENDOCRINIENS
 
 


Un communiqué de presse émanant de l'acseipica (Association Citoyenne pour le Suivi, l'Étude et l'Information sur les Programmes d'Interventions Climatiques et Atmosphériques) nous délivre un rapport d'analyse sur des filaments de provenance aérienne collectés en france.
 
Des filaments atmosphériques aéroportés, collectés au sol aux quatre coins de la France en fin d'année 2012 par de simples citoyens, ont été confiés à AnAlytikA (Centre Indépendant d'Investigations et d'Expetises en Chimie Organique, situé à Cuers, Var, France).
 
Le rapport analytique publié récemment par AnAlytikA apporte les preuves scientifiques de l'origine anthropique de ces filaments. Parmi les nombreux composants organiques détectés figurent plusieurs molécules connues pour entrer dans la composition des carburants et lubrifiants de réacteurs d'aviation, y compris plusieurs « phtalates » perturbateurs endocriniens.
 
Bernard Tailliez, Fondateur et Directeur Scientifique d'AnAlytikA, se déclare préoccupé car ses investigations révèlent l'existence d'une nouvelle forme de pollution atmosphérique, directement imputable au trafic aérien. La communauté scientifique et les autorités compétentes - maintenant alertées - doivent rapidement approfondir leur connaissance de l'origine et des conséquences, sanitaires et climatiques, de cette nouvelle forme de pollution atmosphérique, et publier leurs conclusions, puisque :
 
« L'obligation de subir donne le droit de savoir » (Jean Rostand).

AnAlytikA remercie l'association ACSEIPICA et les citoyennes ayant participé à la collecte des échantillons et au financement des investigations : sans un tel engagement citoyen la problématique en question n'aurait jamais éveillé l'attention des autorités.


http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=1&idrub=11&id=1402
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARMES CLIMATIQUES - CHEMTRAILS - HAARP

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum