MARTHE ET MARIE

Louis Dalle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Louis Dalle

Message par Fée Violine le Jeu 12 Juin 2008 - 8:57

Louis Dalle (1922-1982) n'est pas encore canonisé, mais beaucoup de gens souhaiteraient qu'il le soit, et le prient comme un saint. En tout cas, je suis sûre qu'il est au ciel !

sa biographie est un livre que j'adore mais que je n'ai pas, car chaque fois que je l'achète c'est pour l'offrir. Là je viens encore de l'acheter et avant de le donner à son destinataire (un de mes élèves qui va passer un an à Lima), je me suis dépêchée de le relire !

"Louis Dalle, un homme libre",
de Gabriel Campredon
éditions "Louis Dalle un homme libre"
5ème édition 2002
250 pages
20 euros

sous-titre :
"bagnard en l'enfer de Buchenwald
évêque sur les plus hautes Andes
il fut le frère de l'homme écrasé"

Louis Dalle est né dans la Haute Lozère, sur l'Aubrac, dans une famille de 15 (c'était courant à l'époque).
A 6 ans, il gardait les bêtes.
A 10 ans il a quitté sa famille pour aller en pension dans une congrégation, car il voulait devenir missionnaire (un de ses oncles était missionnaire en Chine et il l'admirait beaucoup).
Encore séminariste il partit au STO et fut déporté à Buchenwald, où il se dévoua constamment pour les autres, c'est absolument admirable tout ce qu'il a pu faire ! Il a failli mourir, mais fut sauvé in extremis.
Ensuite, devenu prêtre, on l'envoya au Pérou, où il passa toute sa vie, à part quelques vacances dans sa famille, à laquelle il était très attaché.

Au Pérou, il fut chargé de diverses missions :professeur, économe, vicaire dans une paroisse indienne, fondateur de l'Institut de Pastorale Andine, etc, et pour finir, évêque d'Ayaviri, dans l'Altiplano. Il fut l'évêque le plus haut du monde.
Partout où il passa, il fut adoré de ses ouailles, et mal vu par les puissants qu'il oubliait de flatter.
Il mourut à 60 ans dans un accident de la circulation.
Un autre Lozérien lui a succédé : François d'Alteroche, que son nom prédestinait évidemment à devenir un évêque de haute montagne ! François d'Alteroche partage maintenant son temps entre le Pérou et la Lozère (et d'ailleurs mon élève l'a rencontré. Moi je ne l'ai jamais vu).
Il y a un certain nombre de missionnaires lozériens au Pérou, qui font du bon boulot avec les Indiens. Il y a beaucoup à faire !

Louis Dalle a constaté que les Indiens n'avaient jamais vraiment été évangélisés. Les conquistadores les avaient baptisés, avaient construit des églises, mais les Indiens avaient continué à pratiquer leur religion. Louis Dalle (et quelques autres) ont pris à coeur de se faire indiens avec les indiens, vivant comme eux, parlant leur langue, parcourant des kilomètres à pied, à cheval ou en jeep pour aller partout pour les rencontrer, les connaître, les aimer.
Il a toujours lutté pour les défendre contre les injustices (et là, il y a de quoi faire !), les aider à reconquérir leur dignité, à se prendre en charge.
Bref, ce qu'il y a de meilleur dans la Théologie de la libération.
Evidemment, ses ennemis l'ont traité de communiste, ce qui est particulièrement absurde.
Certains lui disaient : "mais si les Indiens deviennent nos égaux, ils ne voudront plus nous servir !".
Ou bien :" l'évangile que vous avez à prêcher aux Indiens, c'est : 1 travailler, 2 travailler, 3 travailler !".
Louis, ou plutôt Tayta Lucho (père Louis), ne leur obéissait évidemment pas.
Le jour de son installation comme évêque d'Ayaviri, il y a eu une grande cérémonie à la cathédrale. Louis a commencé par faire des remerciements en espagnol aux gens importants qui étaient là. Et ensuite il a dit le reste de la messe en quechua. Ça paraît normal mais les huiles n'ont pas dû apprécier !

Ce livre est captivant, il se dévore comme un roman d'aventures. Je vous le recommande !

site : www.louisdalle.fr.st
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Louis Dalle

Message par Fée Violine le Sam 15 Nov 2008 - 15:31

je tombe sur cette interview de François d'Alteroche, qui cite Louis Dalle au passage :

"Aurons-nous la vraie charité, l'imagination, l'esprit de créativité nécessaire pour écrire à nouveau nos catéchismes, nos sermonnaires, notre spiritualité, notre théologie, dans le contexte de la Pachamama des Andes..." (Louis Dalle)
Question : Les sectes sont-elles présentes sur la Cordillière ?
F d'A : Il y a peu de sectes car elles ne s'intéressent guère aux pauvres. Ce sont plutôt des églises d'origine protestante : évangélistes, pentecôtistes, adventistes, qui se conduisent comme des sectes. Ces églises protestantes sont en grande partie financées par les Etats-Unis. L'Eglise catholique, par sa présence dans les endroits les plus pauvres et par son appui à la défense des intérêts des plus démunis, ne cesse d'être un obstacle pour ceux qui ne cherchent que leur profit aux dépens de cette population andine.

Les nouvelles du Pérou ne sont pas très bonnes...
Après Louis Dalle et François d'Alteroche, le nouvel évêque d'Ayaviri est un membre de l'Opus Dei. Il défait ce que ses prédécesseurs avaient fait, persécute les prêtres qui défendent les pauvres, déclare que l'évangélisation n'a pas été faite, etc... sad

Par contre j'ai eu des nouvelles de mon élève, celui à qui j'ai offert le bouquin sur Louis Dalle et qui passe un an à Lima (échange Rotary) : il paraît qu'il ne veut plus revenir en France tellement il se plaît là-bas !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum