MARTHE ET MARIE

RIMBAUD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RIMBAUD

Message par Joss le Mar 20 Mai 2008 - 11:59

Faux ou pas faux ? Dans le milieu littéraire, cela fait grand bruit study ....pétard ou pétard mouillé ? scratch




Paris, "le rêve de Bismarck" : un texte de Rimbaud retrouvé.


Presque 138 ans après sa parution dans Le Progrès des Ardennes un texte de Rimbaud a été retrouvé par un cinéaste belge, Patrick Taliercio.
Celui-ci voulait faire un documentaire sur le poète et en farfouillant chez un bouquiniste a découvert le précieux numéro du Progrès des Ardennes. En feuilletant le journal, il a découvert un article daté du 25 novembre 1870 signé par Jean Baudry, un des pseudonymes utilisés par Rimbaud du temps où il rêvait de devenir journaliste.

Désireux de réaliser un court-métrage sur l’épisode rimbaldien de
Charleroi, c’est en se rendant chez un bouquiniste que Patrick Taliercio en fit la découverte :

"On savait (par son ami Delahaye) que Rimbaud avait écrit un texte sur Bismarck sous ce pseudonyme et qu’il l’avait proposé au Progrès. Mais a priori personne ne savait qu’il avait effectivement été
publié… "

En fait, comme bien d’autres avant lui, c’est « Le Dormeur du Val » que cherchait Patrick Taliercio. "Mais le directeur du journal avait signifié à Rimbaud que la poésie l’intéressait peu. Il préférait de vrais articles… "

Depuis la découverte de Patrick Taliercio, tous les spécialistes et admirateurs sont en émoi, "toutes les biographies du poète sont
incomplètes, toutes les éditions dites de ses œuvres complètes ne le sont plus… "


Le contexte


Septembre 1870. Les armées de Napoléon III sont battues à Sedan et
piégées à Metz. Les Prussiens font le siège de Mézières. C’est la guerre civile : la Commune enflamme Paris, et d’autres républicains se
soulèvent en province.

A Charleville, Arthur trépigne. Il veut écrire, il veut agir.

Ancien révolutionnaire de 1848, Jacoby fonde le Progrès des Ardennes, journal de gauche, imprimé rue du Château, à Mézières.
Rimbaud se presse d’envoyer des textes, heureux et enthousiaste de
retrouver ce voisin de la rue Forest à la tête d’un journal contestataire proche de ses idées et de ses envies de révolution.

Le 31 décembre 1870, 6.000 obus tombent sur Mézières.
L’imprimerie du Progrès est détruite. Des stocks entiers de publications aussi, sans nul doute.
Malgré la reprise courageuse de ses activités - Rimbaud y travailla d’ailleurs, quelques mois plus tard, pour trier les dépêches - Jacoby ne parvint pas à résister au front conservateur qui avait repris les rênes de l’État. Le Progès fut interdit en avril 1871, à la veille presque de la Semaine sanglante.

Le 25novembre 1870, le quotidien Le Progrès des Ardennes publiait un articulet titré « Le rêve de Bismarck »

Le texte que propose Rimbaud brocarde l’ennemi en maniant, comme
il sait le faire déjà, l’art subtil et grossier de la caricature.

Rimbaud sentait déjà que la révolte germait à Paris :
anti-prusienne mais aussi et surtout républicaine et socialiste. Le vieux chef qui s’assoupit, repu et engraissé, c’est aussi le bourgeois, l’archétype d’un monde à renverser.


Le texte :


Le rêve de Bismarck (Fantaisie)

C’est le soir. Sous sa tente, pleine de silence et de rêve, Bismarck, un doigt sur la carte de France, médite ; de son immense pipe s’échappe un filet bleu.

Bismarck médite. Son petit index crochu chemine, sur le vélin, du Rhin à la Moselle, de la Moselle à la Seine ; de l’ongle, il a rayé imperceptiblement le papier autour de Strasbourg : il passe outre.

A Sarrebruck, à Wissembourg, à Woerth, à Sedan, il tressaille, le petit doigt crochu : il caresse Nancy, égratigne Bitche et Phalsbourg, raie Metz, trace sur les frontières de petites lignes brisées, — et s’arrête…

Triomphant, Bismarck a couvert de son index l’Alsace et la Lorraine ! — Oh ! sous son crâne jaune, quels délires d’avare ! Quels délicieux nuages de fumée répand sa pipe bienheureuse !…
Bismarck médite. Tiens ! un gros point noir semble arrêter l’index
frétillant. C’est Paris.
Donc, le petit ongle mauvais, de rayer, de rayer le papier, de ci, de là, avec rage, — enfin, de s’arrêter… Le doigt reste là, moitié plié, immobile.

Paris ! Paris ! — Puis, le bonhomme a tant rêvé l’œil ouvert, que, doucement, la somnolence s’empare de lui : son front se penche vers le papier ; machinalement, le fourneau de sa pipe, échappée à ses lèvres, s’abat sur le vilain point noir…

Hi ! povero ! en abandonnant sa pauvre tête, son nez, le nez de M. Otto de Bismarck, s’est plongé dans le fourneau ardent… Hi ! povero ! va povero ! dans le fourneau incandescent de la pipe…, Hi ! povero ! Son index était sur Paris !… Fini, le rêve glorieux !

Il était si fin, si spirituel, si heureux, ce nez de vieux premier diplomate ! — Cachez, cachez ce nez !…

Eh bien ! mon cher, quand, pour partager la choucroute royale, vous rentrerez au palais

(lignes manquantes)

Voilà ! fallait pas rêvasser !
Jean Baudry


Informations recueillies sur L’Union Champage-Ardennes-Picardie du 24 avril 2008

1 Message

L’inédit de Rimbaud est un faux !


20 mai 12:16, par Raphaël Zacharie de Izarra

L’auteur d’un des coups montés les plus audacieux de ces dernières décennies s’est manifesté sous le pseudonyme (d’un goût douteux) de "Jean Daube Rit". De source indiscutable, l’imposture a été prouvée auprès d’un certain journaliste parisien collaborant à la rédaction d’une célèbre revue littéraire (et qui a préféré -on le comprend- garder l’anonymat).
Le faux a été effectué grâce à la recomposition frauduleuse d’archives
anciennes à l’aide de vieilles feuilles vierges (authentiques celles-là) ajoutées à la revue en question qui aurait été ensuite "retrouvée" chez un bouquiniste de Charleville-Mézières.

Affaire à suivre...


Piégé comme les autres, Nabe hier soir dans l’émission de Taddéi sur France 3 a pour la première fois lu ce faux à l’adresse de millions de crédules :


LE RÊVE DE BISMARCK


C’est le soir. Sous sa tente, pleine de silence et de rêve, Bismarck, un doigt sur la carte de France, médite ; de son immense pipe s’échappe un filet bleu.

Bismarck médite. Son petit index crochu chemine, sur le vélin, du Rhin à la Moselle, de la Moselle à la Seine ; de l’ongle, il a rayé imperceptiblement le papier autour de Strasbourg : il passe outre.

A Sarrebruck, à Wissembourg, à Woerth, à Sedan, il tressaille, le petit doigt crochu : il caresse Nancy, égratigne Bitche et Phalsbourg, raie Metz, trace sur les frontières de petites lignes brisées, et s’arrête…

Triomphant, Bismarck a couvert de son index l’Alsace et la Lorraine !

Oh ! sous son crâne jaune, quels délires d’avare ! Quels délicieux nuages de fumée répand sa pipe bienheureuse !

Bismarck médite. Tiens ! un gros point noir semble arrêter l’index frétillant. C’est Paris.

Donc, le petit ongle mauvais, de rayer, de rayer le papier, de ci, de là, avec rage, enfin, de s’arrêter… Le doigt reste là, moitié plié, immobile.

Paris ! Paris ! Puis, le bonhomme a tant rêvé l’œil ouvert, que, doucement, la somnolence s’empare de lui : son front se penche vers le papier ; machinalement, le fourneau de sa pipe, échappée à ses lèvres, s’abat sur le vilain point noir…

Hi ! povero ! en abandonnant sa pauvre tête, son nez, le nez de M. Otto de Bismarck, s’est plongé dans le fourneau ardent… Hi ! povero ! va povero ! dans le fourneau incandescent de la pipe…, Hi ! povero ! Son index était sur Paris !… Fini, le rêve glorieux !

Il était si fin, si spirituel, si heureux, ce nez de vieux premier diplomate !

- Cachez, cachez ce nez !

Eh bien ! mon cher, quand, pour partager la choucroute royale, vous rentrerez au palais

Voilà ! fallait pas rêvasser !

(Rimbaud)

avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIMBAUD

Message par polaire le Jeu 22 Mai 2008 - 20:50

chère Joss

je ne réponds pas directement à votre texte mais ça a un rapport



j 'ecrivais 16-05-2008 16:45( sur le forum de Delaporte )

et en tout inconscience de l évènement qui suivit .

""""""""Retrouvez un fragment de texte dans un grenier de charleville , fragment réduit à un seul mot écrit , vous pouvez si la calligraphie est proche l’attribuer à Rimbaud .."""""""""""""

je lis dans le figaro aujourd 'hui:


À 16 ans, le futur poète donne un article à un journal de Charleville. On vient de le retrouver, cent trente-huit ans après sa publication.
Ce texte, premier inédit du poète exhumé depuis soixante ans, fait déjà couler beaucoup d'encre au pays rimbaldien tourneboulé par cette mise au jour.


étonnant !! non ?
avatar
polaire
Installé
Installé

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIMBAUD

Message par Fée Violine le Jeu 22 Mai 2008 - 20:54

eh bien, vous avez peut-être le don de prophétie !
sauf que là le texte n'est pas manuscrit, qu'il contient beaucoup de mots, et qu'apparemment il n'est pas de Rimbaud.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIMBAUD

Message par Joss le Jeu 22 Mai 2008 - 21:17

Very Happy ....Oui c'est rigolo !

Pour le texte de Rimbaud, ça me rappelle les pseudo-découvertes qu'on fait d'oeuvres de peintres..... c'est une affaire de spécialistes qui doivent maintenant en prouver l'autenticité.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIMBAUD

Message par polaire le Ven 23 Mai 2008 - 22:46

eh bien, vous avez peut-être le don de prophétie

quand même j 'ai été interloqué .
en fait je l'ai appris par la radio deux ou trois jours après .....

j 'ai été quelques fois mis en présence de ces hasards objectifs ( disait Breton )

mais à ce point là ...

de nature je ne suis pas médium .... enfin jusqu à présent je ne l'étais pas .

polaire
avatar
polaire
Installé
Installé

Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 12/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIMBAUD

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum