MARTHE ET MARIE

L'Eglise catholique est elle une secte ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Sam 2 Juin 2007 - 22:09

Un fil que j'ai posé sur DA, mais comme beaucoup de monde est venu ici je le recopie, j'aimerais connaitre votre avis. :)

http://docteurangelique.forumactif.com/Discussions-diverses-philosophie-realiste-f2/L-Eglise-catholique-est-elle-une-secte-t4306.htm

Excusez moi pour ce message provocateur, mais je voulais savoir comment vous réagiriez à ça
http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=470

L'Eglise catholique est elle une secte ? Je n'ai pas mis cette question en titre car j'ai eu peur d'être incompris (malfacilas ne miskomprenigi min pri tio) sur mon intention. Je veux juste savoir comment vous réagiriez face à cela en tant que membres de l'Eglise Catholique, pour une raison précise (je vous dirai plus tard).

À cette question, les croyants répondent d’une seule voix que non, on ne saurait confondre une religion comme le catholicisme avec une secte. Et à cette même question, beaucoup de non-croyants répondent qu’il n’y a pas à hésiter et qu’on peut très bien considérer que le fonctionnement de l’Eglise catholique se rapproche clairement de celui d’une secte.


Ce qui pose problème, c’est le sens du mot "secte".

Aussi, afin que chacun se fasse une opinion, j’ai trouvé sur le site http://www.attention-enfants.org une liste de questions qu’on doit se poser pour savoir si l’on est en présence d’un mouvement sectaire. Les commentaires en gras sont de l’auteur de l’article.



Voir la suite sur le site. Les commentaires sont pas mal...
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Joss le Sam 2 Juin 2007 - 22:16

Je pense que l'Eglise catholique, ne ressemble en rien à une secte. Pourtant, du temps des apotres, elle devait probabement être consdérée comme une secte.......
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Sam 2 Juin 2007 - 22:22

Ben il y a plusieurs sens au mot secte. :) Du temps de Jésus, ça n'avait rien de péjoratif, les chrétiens étaient une secte au même titre que les pharisiens, les saducéens, les esséniens, les zélotes...de simples mouvements philosophiques, religieux ou politiques. Ce qui est visé dans l'article, c'est que l'Eglise est une secte au sens d'organisation qui lave le cerveau des fidèles, endoctrine les enfants et extorque de l'argent aux pigeons. :)

Mais j'ai posté ce message pour une raison précise, j'attends d'abord de savoir comment les catholiques convaincus vont réagir. Wink


Dernière édition par le Sam 2 Juin 2007 - 22:28, édité 1 fois
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Sam 2 Juin 2007 - 22:23

Ah ! Super, les frimousses et ma signature marchent enfin ! cheers
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par lucie le Dim 3 Juin 2007 - 6:37

Comment les catholiques vont réagir ?

A chaque fois, je réagis de la même manière (une fois qu'on est bien tombé d'accord sur le fait qu'on utilise le mot secte au sens de "groupe sectaire" au sens moderne du terme, et qu'on ne va pas jouer sur les mots).

Qu'est-ce qui dans le fonctionnement de l'Eglise le ferait penser ?
en général, une secte cherche à isoler les fidèles de leur milieu. Je vois plutôt le contraire, non ?
Et c'est le plus important.

Le focntionnement d'une église paroissiale est telle que l'idée de secte est un peu absurde. Ouverte, on en sort sans pression, on assiste ou non aux célébrations sans contrainte, pour ce que je peux en connaitre, personne ne doit changer de métier, de milieu, voire de mari ou de femme parce qu'il était membre de l'église...
Chacun demeure libre de sortir, sans pression, et nombreux sont d'ailleurs ceux qui le font.

Je parle bien de l'Eglise que je connais, l'église paroissiale.


Les sectes fonctionnent d'autre part selon un système hiérarchiques : les fidèles passe d'un niveau à un autre, le but étant de passer au niveau d'au dessus qui donne lieu à des privilèges supplémentaires et permet de se rapprocher du gourou.
L'église est hiérarchisée, mais cela n'a rien à voir. cette hiérarchie ne concerne pas les fidèles. Il n'existe pas de degré à gravir pour arriver au dessus. Celui qui veut rendre service est accueilli, quand il ne le souhaite plus regretté, mais il ne perd aucun "privilège" qu'il aurait gagné auparavant.


mais je ne sais pas si c'est répondre à ta question...

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Joss le Dim 3 Juin 2007 - 12:52

Wàng a écrit:Un fil que j'ai posé sur DA, mais comme beaucoup de monde est venu ici je le recopie, j'aimerais connaitre votre avis. :)

http://docteurangelique.forumactif.com/Discussions-diverses-philosophie-realiste-f2/L-Eglise-catholique-est-elle-une-secte-t4306.htm

Excusez moi pour ce message provocateur, mais je voulais savoir comment vous réagiriez à ça
http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=470

L'Eglise catholique est elle une secte ? Je n'ai pas mis cette question en titre car j'ai eu peur d'être incompris (malfacilas ne miskomprenigi min pri tio) sur mon intention. Je veux juste savoir comment vous réagiriez face à cela en tant que membres de l'Eglise Catholique, pour une raison précise (je vous dirai plus tard).

À cette question, les croyants répondent d’une seule voix que non, on ne saurait confondre une religion comme le catholicisme avec une secte. Et à cette même question, beaucoup de non-croyants répondent qu’il n’y a pas à hésiter et qu’on peut très bien considérer que le fonctionnement de l’Eglise catholique se rapproche clairement de celui d’une secte.


Ce qui pose problème, c’est le sens du mot "secte".

Aussi, afin que chacun se fasse une opinion, j’ai trouvé sur le site http://www.attention-enfants.org une liste de questions qu’on doit se poser pour savoir si l’on est en présence d’un mouvement sectaire. Les commentaires en gras sont de l’auteur de l’article.



Voir la suite sur le site. Les commentaires sont pas mal...

Voilà une définition qui me parait bonne :

A propos des sectes, des textes écrits et co-écrits par des sociologues fondateurs : Bourdieu, Weber et Troeltsh, ayant, pour une fois, une approche rationnelle et mécanique, contrairement à l'optique relativiste des juristes, permettent d'élaborer des pistes permettant de distinguer la religion de la secte. Ces études arment leurs définitions non de jugements ethniques ou moraux, mais de critères sociaux et organisationnels.Il ne sagit pas ici d'études visant "conventionellement" a organiser les cultes en types distincts, mais d'une analyse de leur "comportement" au regard de l'histoire

On peut, en substance, dégager de ces analyses, quelques caractéristiques primaires.


La religion :

- Une vocation à l'extension (universalisme) accompagnée d'une certaine flexibilité/évolutivité face aux société; La religion par souci de préserver sa perenité, ou par souci d'expansionisme, verrait ses formes s'adapter aux valeurs des sociétés qu'elle cotoie;

- Une "tension" à la centralisation des valeurs, une volonté générale d'instaurer des références communes, liant les
diverses communautés pratiquantes ;

- Un message qui tend à s'attacher plus volontiers à l'adhésion à certains fondements positifs qu'au rejet de
valeurs préexistantes, la conversion plutôt que la rédemption, c'est une différenciation de "l'intentionalité" du
message religieux.

à contrario, la "secte" aura les caractéristiques inverses.


La secte :

- Une tendance à la rigidité des pratiques ;

- Rigidité dans l'interprétation des textes en ce qui concerne les religions de traditions écrites ;(1)

- Une tendance à la décentralisation (démultiplication de mouvements internes) (2)

- Un message qui se veut de plus en plus contestataire et de moins en moins fédérateur, correspondant au besoin d'être toujours "opposante" pour préserver son caractère de légitimité, . (3)

Il semble, de manière générale, en observant ces principes, comme l'indique le compte-rendu de la commission d'enquête http://www.assemblee-nationale.fr/rap-enq/r2468.asp) que l'oecumenisme soit, d'un point de vue
sociologique, l'apanage (et par là, un critère) des religions non sectaires. (4)

L'occident vit, depuis sa révolution industrielle, un progressif affaissement des religions traditionnelles, alors même que la "religiosité" de la plèbe est vivifiée par des conditions de vie de plus en plus angoissantes et, surtout, un environnement de plus en plus artificiel. Il serait absurde d'affirmer que l'homme moderne serait subitement moins "déiste", mais, plutôt, qu'il ne se reconnait plus dans une religion traditionnelle non adaptée à ses problématiques propres, car peut-être, trop ancrée dans un rapport à la nature (nature de l'homme ou nature au sens vaste) aujourd'hui révolu.

Face à ce constat, deux attitudes coexistent au sein de églises : certaines, la catholicité en tête de ligne, tentent de rajeunir leur image en tentant vainement d'apporter une illustration actualisée des évangiles tout en essayant désespérément de réunir ses fidèles autour d'une personnalité centrale (le pape en l'occurence). Il s'agit ici de cette tension à la centralisation dont je parlais tout-à-l'heure.

D'autres églises, dont nombre issue de la "réforme", tentent au contraire de durcir leurs enseignements et usent de "l'exception sociale" qu'ils constituent comme une arme en terme de communication. Il n'est pas dans leur intérêt ni de fédérer, ni même d'adapter et de modérer leur lecture de texte.

Dun regard purement "marketting", disons que la catholicité revêt à la fois les désavantages de la "majorité sociale" et ceux de la "minorité" sans en avoir les forces.

La "majorité sociale" gagne en puissance par son pouvoir d'influence, par le nombre de ses membres, mais dans le cas de la catholicité, cette influence n'est plus qu'historique, et les églises sont remplies d'agnostiques et d'incroyants. En revanche la majorité agace l'opinion publique tandis que les minorités séduisent ; et cette séduction la catholicité ne peut l'opérer tant qu'elle est l'mage même du courant religieux "normal".

Le mouvement évangélique détient à la fois les forces de la "minorité" : communication, et de la "majorité" : influence, sans en avoir les désavantages.

Le mouvement sectaire, lui, a bien compris ce principe mercatique, et, inconsciemment, ses membres sont tentés de maintenir un discours de plus en plus rigide leur renvoyant cette image sociale "alternative" particulièrement gratifiante cimentant leur communauté. Le "sport" favori de nombre d'évangéliques est précisément d'accuser à tout va les églises traditionnelles et leur prétendue force politique.

Le danger, dans tout cela, c'est évidemment la progressive sectarisation de toute mouvance religieuse et la démission de la république. La loi n'a, en effet, aucune autre issue que d'imposer sa neutralité en se refusant de distinguer sectes de religions. Elle use pour se justifier d'une triste maxime citée par la commission d'enquête :

"La Commission a en effet constaté que si la difficulté à définir la notion de "secte" a été soulignée par toutes les personnalités qu'elle a entendues, la réalité visée semble unanimement cernée, sauf naturellement par les adeptes et dirigeants des sectes qui nient ce caractère à leur groupement (tout en pouvant le reconnaitre à d'autres)¤ et préfèrent évoquer les termes d'"églises" ou de "minorités" religieuses."

Conclusion juridique : il est inutile de statuer davantage.
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/religion_ou_mouvement_sectaire_/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Fée Violine le Dim 3 Juin 2007 - 21:06

j'ai lu l'article et survolé les témoignages qui suivent. L'ensemble est assez consternant d'ignorance, de mauvaise foi et d'agressivité.
J'ai lu aussi le fil sur DA, j'ai bien aimé les réflexions de Spidle !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Dim 3 Juin 2007 - 22:51

Merci à tous ! Continuez à réagir, je vous dirai pourquoi je fais cela. Wink
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par lucie le Lun 4 Juin 2007 - 5:46

NOus fait pas trop trainer, hein :realmad:

C'est que je suis curieuse, moi... :oops:

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Souricet le Lun 4 Juin 2007 - 7:43

Je ne pense pas que l'Eglise catholique soit une secte, mais je pense que certians catholiques ou groupes catholiques sont sectaires.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Loup Ecossais le Lun 4 Juin 2007 - 9:43

Joss a écrit:Je pense que l'Eglise catholique, ne ressemble en rien à une secte. Pourtant, du temps des apotres, elle devait probabement être consdérée comme une secte.......

Jo,

Quand arrêtera-t-on de mélanger les genres ? Au début, il y avait l'émergence d'une nouvelle religion, appelée christianisme. Dans ce christianisme naissant, il y avait plusieurs tendances/courants. Le catholicisme n'existait pas. En tout cas pas tel qu'aujourd'hui. Le christianisme était lui-même une secte aux yeux des juifs. Et les différents courants qui le composaient l'étaient également.

Le mot secte n'a de sens que par opposition à la religion juive, qui était d'ailleurs celle de Jésus ; pour ceux qui ont tendance à l'oublier un peu trop souvent. Alors laissons à Jésus ce qui lui appartient. Il n'est pas venu fonder la religion catholique romaine. Son message se veut UNIVERSEL, et non pas une prérogative accordée à une hiérarchie d'institution humaine, qui s'est appropriée LA VERITE.

Cela dit, le Saint-Père a une véritable légitimité. Mais c'est un autre débat.
avatar
Loup Ecossais
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 194
Age : 62
Localisation : Jamais loin de vous...
Date d'inscription : 27/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Lun 4 Juin 2007 - 10:11

Merci. :) Je précise que Loup Ecossais est Franc Maçon. :) (important pour ma démonstration). Dites bien si vous êtes fidèles à l'Eglise Catholique et à son Magistère dans vos réactions, ou à défaut intégristes, athées, modernistes, etc. :)
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Joss le Lun 4 Juin 2007 - 18:28

Moua, je ne comprends pas ce fil What a Face

Dans une secte il y a :

- abus de pouvoir d'un gourou ou de responsables qui s'imiscient dant les vies privées, leur enlève tout droit de critique

- abus de biens ne leur appartenant pas et captation de leurs capitaux

- autoritarisme et culpabilisation des adeptes

- privation de liberté, de temps, du droit de penser qui génèrent des victimes

- diabolisation du monde, des autres

- retrait de la société

What a Face

......Je ne vois rien de tout cela dans le catholicisme !

P.S. : je suis catholique fidèle au magistère

Je vais où je veux, donne de l'argent si je veux, donne de mon temps si j'en ai envie, je ne subis l'autoritarisme de personne, aucun prêtre ne fait ingérance dans ma vie (ben au contraire, si je veux voir un prêtre, c'est tout juste si je ne dois pas prendre un tiquet de file.....
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10500
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Fée Violine le Lun 4 Juin 2007 - 20:41

bien d'accord avec toi, Joss !
(j'ai oublié de dire que moi aussi, je suis catholique, fidèle à l'Eglise et tout et tout).
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Mer 6 Juin 2007 - 9:52

Bon ! J'ai demandé des réactions à cet article pour la raison suivante : il se trouve que dans mon activité « profane » (espérantophone militant), nous sommes souvent traités de secte (on est habitué à répondre à de telles attaques) : voir certains messages de Zeus sur DA. Il y en a parmi les espérantistes qui pourraient être tentés de ranger les choses dans 2 catégories, et de faire des rapprochements qui n'ont pas lieu d'être : d'un côté, l'espéranto, une langue rationnelle et solution intelligente à un problème donné, de l'autre côté la Foi, option irrationnelle et obscurantiste par nature, donc que les attaques contre l'Eglise entrainent nécessairement des réactions irrationnelles et extrêmement violentes. Par acquis de conscience je voulais m'assurer que les catholiques accusés de secte sont tout aussi divers, et pas plus irrationnels que les espérantistes.

C'est tout ! Wink

Wàng
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Souricet le Mer 6 Juin 2007 - 12:25

Wàng a écrit: Dites bien si vous êtes fidèles à l'Eglise Catholique et à son Magistère dans vos réactions, ou à défaut intégristes, athées, modernistes, etc. :)

Catho classique, je pense. J'essaye d'aller à la messe tous les dimanche et à obéir à l'Eglise. Je respecte les prêtres et le pape comme marqués du sceau de Dieu. Voilà. Wink
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Lun 11 Juin 2007 - 8:52

Merci. :) Je donne une suite à cela car j'ai trouvé ceci dans une liste de discussion :

Certe pli multaj estas en UMP tiuj, kiuj apartenas la sekto kiu plej sukcesis en Francio kaj en multaj landoj kaj kiu okazigis kruelegajn religiajn militojn, Inkvizicion, ktp ? Kaj kiu plej multekostas al la impostpagantoj...

Traduction :

Ils sont certainement plus nombreux à l'UMP, ceux qui appartiennent à la secte qui a eu le plus de succès en France et dans beaucoup de pays, et qui a provoqué de très cruelles guerres de religion, l'Inquisition, etc ? Et qui coûte le plus cher au contribuable...

Ces remarques sont très blessantes. Comment réagir ? Je ne pense pas que ce soit représentatif de tous les espérantistes. Comment réagiriez vous ? Je pense que je vais me désinscrire, en tout cas, ne rien dire serait de la lâcheté...merci pour votre aide !
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 9:24

Ils mélangent l'Eglise catholique et la Evangéliques. Rien à voir.
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Lun 11 Juin 2007 - 10:08

Pas sûr, si en ce moment certains courants évangéliques peuvent peut être être sectaires, l'Inquisition, comme ancêtre de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, c'est bien un truc catholique...mais il fait l'erreur de juger des moeurs d'il y a 500 ans avec les lunettes d'aujourd'hui à mon avis, d'où l'anachronisme, renforcé par les préjugés anti-religieux. Les tribunaux écclésiastiques catholiques, pour le peu que j'en connais, ont fait beaucoup moins de victimes qu'en terre protestante, où les sorcières et les hérétiques étaient livrés à la vindicte populaire...et puis zut, tout cela n'a rien à voir avec le dogme de la Foi, ce sont des erreurs pastorales, pour lesquelles l'Eglise a demandé pardon, et cela n'a pas empêché l'Eglise de produire des saints à toute époque. :)
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 10:16

Et puis on est en 2007. Demande-t-onà tous les athées et autres religions de faire repentance éternelles pour leurs crimes. Car les crimes des athées, on en parle peu...
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Thomas le Lun 11 Juin 2007 - 10:54

Selon moi, les erreurs du passé par rapport à l'Église/inquisition sont des erreurs historiques. Rien à voir avec la spiritualité et ce que veut l'Église.

Ce n'est pas Dieu en tout cas qui a voulu ça, ce sont des humains qui l'ont fait. Ce sont des personnes qui n'avaient pas de psychologues pour gérer une crise.

Et, dans toute discussion, on n'avance pas en disant que l'autre à tort et que moi j'ai raison. Il y en a qui ont eu tort et ce n'est pas moi. Étant là, pendant l'inquisition et le manque de savoir à propos des sorcières, j'aurais peut être aussi lancé : Brûlé ! Comme si j'étais à côté de la Croix, j'aurais peut être dit Crucifie ! drunken On est pas mieux qu'un autre dans une situation de crise sévère. Et les crises dans l'histoire ont été là, malheureusement, pour faire compredre beaucoup de choses et surtout comment éviter certaines erreurs humaines.
avatar
Thomas
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Lun 11 Juin 2007 - 11:03

Souricette a écrit:Et puis on est en 2007. Demande-t-onà tous les athées et autres religions de faire repentance éternelles pour leurs crimes. Car les crimes des athées, on en parle peu...

Ils apprendront aussi l'humilité. Wink
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Wàng le Lun 11 Juin 2007 - 11:07

Brûlé ! Comme si j'étais à côté de la Croix, j'aurais peut être dit Crucifie ! On est pas mieux qu'un autre dans une situation de crise sévère. Et les crises dans l'histoire ont été là, malheureusement, pour faire compredre beaucoup de choses et surtout comment éviter certaines erreurs humaines.

D'accord. L'humilité est le commencement de la Sagesse. Le comportement de certains écclésiastiques du XVème siècle est tout simplement le même que celui des apôtres qui attendaient un messianisme politique. Depuis Jean-Paul II a montré que l'Eglise devrait aussi passer par la mort, à la suite de son Epoux (merci à Arnaud de m'avoir prévenu Wink )...
avatar
Wàng
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Souricet le Lun 11 Juin 2007 - 11:08

Dieu a eu besoin des hommes et les hommes se sont servis de Dieu, cela dit tout.
(F. Mauriac)
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Thomas le Lun 11 Juin 2007 - 22:54

Ja vais me garder sur le fil: L'Église, une secte ? Mais avant, je te pose une question Wàng. Et je veux ensuite présenter ma réflexion à partir du chant ci dessous.

Wàng:

1. Selon toi, que penses-tu que Jean-Paul II veut dire ici par passer par la mort :

2. Où as-tu trouvé cette citation ?


Jean-Paul II a montré que l'Eglise devrait aussi passer par la mort, à la suite de son Époux

Vous connaissez tous cette très belle chanson qui en dit long venant d'un Juif (je pense), Jean-Jacques Goldman.

Né en 17 à Leidenstadt


Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille

Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand ?

Bercé d'humiliation, de haine et d'ignorance
Nourri de rêves de revanche

Aurais-je été de ces improbables consciences
Larmes au milieu d'un torrent


Si j'avais grandi dans les docklands de Belfast
Soldat d'une foi, d'une caste
Aurais-je eu la force envers et contre les miens
De trahir: tendre une main


Si j'étais née blanche et riche à Johannesburg
Entre le pouvoir et la peur
Aurais-je entendu ces cris portés par le vent
Rien ne sera comme avant



On saura jamais c'qu'on a vraiment dans nos ventres
Caché derrière nos apparences
L'âme d'un brave ou d'un complice ou d'un bourreau?
Ou le pire ou plus beau ?
Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d'un troupeau

S'il fallait plus que des mots ?


Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand ?



Et qu'on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps
D'avoir à choisir un camp


Jean-Jacques Goldman parle ici de cette humilité qui est de comprendre le mal que l'on peut faire sans en être trop conscient. Et il termine son texte en disant qu'il souhaiterait ne pas devoir choisir un camp. Un camp, une secte, au fond c'est la même chose. Il est un Juif qui sait pardonner aux Allemands, qui se sont fait laver le cerveau, afin d'annihiler la race Juive. Quel beau testament spirituel de la part du chanteur ! Alléluia !

Église, une secte ?

Vue de l'extérieur tout groupe peut être une secte par rapport à un autre groupe. Ils ont leur fonctionnement, leur manière de penser, leurs méthodes, leurs lois nécessaires, toutes les unes plus différentes que les autres. Mais voilà où est la grande différence de l'Église voulu par le Christ.

Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. Mt 16, 18

Dieu vient de dire que Lui-Même, il bâtira son Église avec la participation de Pierre. Pierre représente l'humain qui doit conduire, au nom du Christ, au nom de la Trinité, au nom de Dieu, l'humanité entière ! C'est pas une mission facile et Dieu y est présent à tout instant.

Le Christ a fondé son Église de manière Divine. Il est Dieu. Alors, il ne peut être question d'une secte. Impossible. Car, une secte ne peut qu'être que construction humaine seulement. Ici c'est Dieu qui conduit son peuple comme dans l'Ancien Testament, mais avec le nouveau message de Jésus:


Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Jn 15, 12

Pour moi, alors, l’Église ne peut être une secte puisque c’est Dieu qui la conduit. Voici donc, une petite réflexion de Saint Paul au sujet de la mort du croyant, qui est en fait une libération. C'est la différence entre la mort en Dieu et la mort sans Dieu !

Romains 6, 1-14


Que dire alors ? Nous faut-il demeurer dans le péché pour que la grâce se multiplie ? Absolument pas. Puisque nous sommes morts au péché, comment pourrions nous vivre encore dans le péché ? Ne le savez-vous donc pas : nous tous, qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est dans sa mort que nous avons été baptisés. Si, par le baptême dans sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c'est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, de même que le Christ, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d'entre les morts. Car, si nous sommes déjà en communion avec lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons encore par une résurrection qui ressemblera à la sienne. Nous le savons : l'homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que cet être de péché soit réduit à l'impuissance, et qu'ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. Car celui qui est mort est affranchi du péché.
Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir. Car lui qui est mort, c'est au péché qu'il est mort une fois pour toutes ; lui qui est vivant, c'est pour Dieu qu'il est vivant. De même vous aussi : pensez que vous êtes morts au péché, et vivants pour Dieu en Jésus Christ.
Il ne faut donc pas que le péché règne dans votre corps mortel et vous fasse obéir à ses désirs. Ne mettez pas les membres de votre corps au service du péché pour mener le combat du mal : mettez-vous au contraire au service de Dieu comme des vivants revenus de la mort, et offrez à Dieu vos membres pour le combat de sa justice. Car le péché n'aura plus sur vous aucun pouvoir : en effet, vous n'êtes plus sujets de la Loi, vous êtes sujets de la grâce de Dieu.
avatar
Thomas
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 184
Localisation : Québec
Date d'inscription : 03/06/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eglise catholique est elle une secte ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum