MARTHE ET MARIE

La peine de mort en Arabie Saoudite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Fée Violine le Jeu 10 Avr 2008 - 21:38

Pétition
A signer avant le 29 juil. 2008

Arabie Saoudite. Pourquoi autant d'étrangers y perdent la tête ?

Rizana Nafeek, 20 ans.
Va être décapitée.
Comme de nombreux étrangers en Arabie Saoudite.

En bref...
Rizana Nafeek, une Sri-lankaise qu’un trafiquant d’êtres humains a conduite en Arabie Saoudite pour y travailler comme employée de maison, a été condamnée à mort le 16 juin 2007 pour l’homicide d'un nourrisson dont elle s'occupait. Elle avait 17 ans au moment des faits. Arrêtée en mai 2005, elle n'a eu droit à aucun avocat, ni pendant les interrogatoires, ni lors de son procès. Elle aurait « avoué » le meurtre lors de l'interrogatoire de la police dans une langue qu'elle ne comprenait pas, ainsi qu'en signant un document rédigé dans une langue qu'elle ne pouvait lire. Elle s'est rétractée par la suite et a fait appel avec le soutien financier de la Commission asiatique des Droits de l'Homme. En photo, la famille de Rizana.

Agissez avec l'ACAT-France, ECPM (Ensemble contre la peine de mort) et la Coalition mondiale contre la peine de mort !

Connaître Rizana Nafeek

Son histoire Quelques dates
L'histoire de Rizana

L’été dernier, une adolescente désorientée se recroquevillait dans le recoin d'une cellule de prison saoudienne, exténuée et craignant pourtant de sombrer dans le sommeil. Elle s'appelle Rizana Nafeek, c’est une frêle adolescente de 19 ans qui se sait condamnée à mort par une justice qu’elle ne comprend pas.
Ainée de quatre enfants, elle est née dans une famille musulmane pauvre de la côte orientale du Sri Lanka, celle là même qui fut ravagée par le tsunami. Son père vendait le bois qu’il coupait dans la forêt avoisinante Mais avec la multiplication des attaques terroristes en forêt, il ne parvenait plus à récolter suffisamment de bois pour nourrir toute sa famille. Lorsqu’un trafiquant d'êtres humains s’est présenté pour proposer du travail à la famille, il est apparu comme un sauveur. Le certificat de naissance de la fille aînée fut falsifié, augmentant son âge de manière à pouvoir la faire travailler comme employée de maison en Arabie saoudite, où elle fut envoyée.
A son arrivée, Rizana dut servir une famille de 10 enfants de 4 heures du matin à minuit. Elle dut également donner le biberon à un nourrisson de quatre mois, bien qu'elle n’eût aucune formation en garde d’enfants.
Lors de cette journée tragique de mai 2005, le nourrisson s'étouffa en mangeant et mourut. Un accident particulièrement tragique, en effet. Cependant, les parents transférèrent leur propre négligence et culpabilité sur la servante et livrèrent la jeune fille, qui était alors âgée de 17 ans, à la police, l'accusant d’avoir étranglé leur enfant.
Rizana a ensuite subi un interrogatoire dans une langue qu'elle ne comprenait pas. Elle a été poussée à signer un document rédigé dans une langue qu'elle ne pouvait lire. Ce bout de papier s'avérait en fait une confession que la police attendait d'elle, dans laquelle elle reconnaissait sa culpabilité au regard de cet infanticide qu'elle n'avait pas commis.
Plus tard, au tribunal, Rizana a été condamnée à mort pour meurtre ; elle attend à présent son exécution. Rizana a fait appel du jugement.
(Informations d’après le site d’Education International, fédération mondiale de syndicats d'enseignants représentant 30 millions d'enseignants et autres personnels de l'éducation et 394 organisations membres réparties dans 171 pays et territoires- http://www.ei-ie.org/rights/fr/newsshow.php?id=498&theme=rights&country=saudiarabia ).

Quelques dates

* 4 février 1988 : naissance de Rizana (pour l’obtention de son visa lui permettant de travailler en Arabie Saoudite, sa date de naissance a été falsifiée, de manière à ce qu’elle puisse se faire passer pour une personne majeure. La date de naissance figurant sur son passeport est le 4 février 1982)
* 4 mai 2005 : arrivée de Rizana en Arabie Saoudite pour travailler comme employée de maison
* 22 mai 2005 : mort de l’enfant auquel elle donnait le biberon ; arrestation de Rizana
* 16 juin 2007 : condamnation à mort
* 16 juillet 2007 : appel de cette condamnation
Actuellement, son appel est en cours d’examen.

Population : 25,2 millions
Nombre d’étrangers : 5,6 millions (22% de la population)

Le nombre d’exécutions en Arabie Saoudite a été particulièrement important en 2007, et les premiers chiffres en 2008 ne laissent pas présager d’amélioration. 48% des exécutions concernent des étrangers.

Année Nombre d’exécutions
2008 28 (dont 11 étrangers)
2007 158 (dont 76 étrangers)
2006 39
2005 90
2004 38

Informations au 21 février.
Quels sont les motifs de condamnation à mort ?

* homicide
* viol
* vol à main armée
* banditisme de grand chemin
* sabotage
* trafic de drogue
* sorcellerie
* adultère
* sodomie
* homosexualité
* apostasie (renoncement à l'islam)


Quel est le mode d'exécution ?

La décapitation au sabre.
Les exécutions se produisent en public et par décapitation au sabre aux abords des mosquées les plus fréquentées des principales villes du pays, après la prière du vendredi. La police retient les spectateurs et s’assure que personne ne prenne de photos. Les condamnés, habituellement sous sédatifs, sont contraints de s’agenouiller. Ils sont encadrés par des religieux et des officiers de maintien de l’ordre, et placés face à la famille de la victime.
Un représentant du gouvernement lit les accusations et le verdict. Au milieu de la lecture, le bourreau entaille la nuque du condamné avec son épée, ce qui a pour effet de raidir sa nuque. Ensuite, le bourreau brandit son sabre au milieu des cris de la foule qui hurle "Allah Akbar!" ("Dieu est grand") et décapite le condamné d’un coup sec.


La peine de mort pour les mineurs

Bien qu’ayant ratifié en 1996 la Convention des droits de l'enfant, l’Arabie Saoudite continue de condamner à mort et d’exécuter des personnes qui étaient mineures au moment des faits qui leur sont reprochés.

En juillet 2007 par exemple, l’Arabie Saoudite a exécuté Dhahiyan al-Thawri al-Sibai à Taïf. Celui-ci avait été condamné à la peine capitale pour un homicide qu’il aurait commis alors qu’il était mineur. Il avait été placé dans un centre de détention pour mineurs jusqu’à ses dix-huit ans, puis transféré à la prison de Taïf. En mai 2007, il avait imploré le pardon de la famille de la victime, mais son appel avait été rejeté.

En janvier 2006, devant le Comité pour les Droits de l’enfant, les autorités saoudiennes avaient déclaré qu'aucun mineur n'avait été exécuté depuis l'entrée en vigueur de la Convention dans le royaume en 1996.


La peine de mort pour les étrangers

La justice saoudienne est particulièrement intransigeante avec les travailleurs étrangers, et notamment avec ceux provenant des pays pauvres du Moyen-Orient, de l'Afrique et de l'Asie, qui représentent près d’un quart de la population saoudienne. Les ressortissants étrangers en Arabie Saoudite sont plus exposés que les Saoudiens à des erreurs judiciaires et à des procès inéquitables. En raison de leurs origines, ils ont peu de chance d’échapper à la peine capitale ; ils bénéficient d’une représentation légale et d’une assistance consulaire insuffisantes voire inexistantes, sont privés de tout soutien familial et ne peuvent pas comprendre la teneur des déclarations rédigées en arabe qu’ils doivent signer. Il arrive que leur condamnation repose uniquement sur des « aveux » obtenus par la contrainte, la torture ou la ruse. Les procès se déroulent dans le secret, les accusés et leurs proches ne sont pas informés des accusations ni de l’évolution des procédures les concernant.


Le principe des réparations

En vertu du principe de qisas (réparation) inscrit dans la Charia (loi islamique), les proches d’une victime de meurtre ont la possibilité de pardonner au meurtrier avec ou sans compensation financière (diya). Dans ce cas, la personne n’est pas exécutée. Mais ils peuvent également choisir d’exiger l’exécution.


Le moratoire des Nations-Unies

Le mardi 18 décembre 2007, l’Assemblée Générale des Nations Unies siégeant en plénière a adopté la résolution appelant à un moratoire universel sur les exécutions, en vue de l’abolition totale de la peine de mort dans le monde. Ce texte historique marque un tournant sur le chemin de l’abolition de la peine capitale, car deux projets de résolutions similaires avaient été rejetés dans les années 1970 .

Le texte a d’abord été adopté mi-novembre par la Troisième Commission de l’Assemblée Générale des Nations Unies, qui examine les projets de résolution sur les questions relatives aux droits de l’Homme avant de les soumettre à l’Assemblée Générale.
La résolution souligne le fait que l’application de la peine de mort « porte atteinte à la dignité humaine », qu’ « il n’y a pas de preuve irréfutable » de son effet dissuasif et que toute erreur judiciaire dans son application est « irréversible et irréparable ».
La résolution engage tous les Etats rétentionnistes à « limiter progressivement l’application de la peine de mort » et à « réduire le nombre d’infractions » passibles de la peine capitale. La résolution engage tous les Etats abolitionnistes « à ne pas introduire de nouveau [la peine de mort] ». Enfin, ces Etats sont appelés « à instituer un moratoire sur les exécutions en vue d’abolir la peine de mort ».

Le texte de la résolution présenté à l’Assemblée Générale a été approuvé par 104 Etats, 29 s’étant abstenus et 54 autres Etats ayant voté contre, l’Arabie Saoudite faisant partie des pays ayant voté contre cette résolution.

Même si cette résolution n’a aucune valeur contraignante, elle constitue une étape importante vers l’abolition universelle de la peine de mort.

La pétition ci-dessous est en français, toutefois, nous vous invitons à la télécharger dans sa version arabe ci-dessous si vous souhaitez l'envoyer par courrier. Il vous suffira de la dater, de mettre vos noms et prénoms, et de la signer.
Vous pouvez aussi la signer directement sur notre site.

His Majesty King Abdullah Bin ‘Abdul ‘Aziz Al-Saud
The Custodian of the two Holy Mosques
Office of His Majesty the King
Royal Court
Riyadh
Royaume d'Arabie saoudite

Votre Majesté,

Informé(e) par les associations ACAT-France, ECPM (Ensemble contre la peine de mort) et la Coalition mondiale contre la peine de mort qui réunit 66 associations dans le monde, je suis très préoccupé(e) par la condamnation à mort de la jeune sri lankaise Rizana Nafeek. Je crains qu’elle ne soit exécutée à tout moment alors même qu’elle était mineure au moment des faits et qu’elle n’a pu bénéficier d’un procès juste et équitable.

Plus généralement je suis très inquiet(e) de l’augmentation du nombre d’exécutions en Arabie Saoudite, notamment d’exécutions d’étrangers. D’après les chiffres dont disposent ces associations pour l’année 2007, les étrangers représentent moins d’un quart de la population générale (22%) mais la moitié des personnes exécutées sont étrangères (48%). Les ressortissants étrangers sont plus exposés que les Saoudiens à des erreurs judiciaires et à des procès inéquitables du fait de leur origine. Ils ont peu de chances d’échapper à la peine de mort. Au 21 février 2008, 11 étrangers avaient déjà été décapités depuis le début de l’année.

Par conséquent, je vous demande de :
- commuer sans délai la peine capitale prononcée contre Rizana Nafeek et de prendre les mesures nécessaires pour que la peine de mort ne soit plus prononcée contre des mineurs délinquants, conformément à vos engagements internationaux et notamment à la Convention relative aux droits de l’enfant ratifiée par votre pays en 1996 ;
- garantir, au sein de votre système judiciaire, un meilleur accès à la justice aux populations particulièrement sujettes à discrimination ;
- commuer les peines des personnes condamnées à mort conformément au moratoire sur l’application de la peine capitale appelé en décembre 2007 par l’Assemblée générale des Nations Unies.


Dans cette attente, veuillez agréer, votre Majesté, l’expression de ma haute considération.

Date

Nom

Signature
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Ubu le Jeu 8 Mai 2008 - 4:45

Peine de mort pour homosexualité? L'arabie saoudite est vraiment dirigé par un gouvernement DÉGÉNÉRÉ!

:angrywom:
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2008 - 7:08

Ne les juge pas trop durement Ubu. Paille, poutre, etc. Dégénéré? Tu as décidément une conception étroite de l'humanité. Ilk n'y aurait donc que des dégénérés et des élus? Pour moi, tous les hommes sont des barbares en puissance. Ce n'est qu'une question de circonstances et un tout petit peu de libre arbitre qui déterminent nox choix.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Joss le Jeu 8 Mai 2008 - 17:00

Mespheber a écrit: Tu as décidément une conception étroite de l'humanité. Ilk n'y aurait donc que des dégénérés et des élus? Pour moi, tous les hommes sont des barbares en puissance.

fourire

Au moins, pour UBU, on a deux choix :
- les élus
- les dégénérés

Pour MESPHEBER on a qu'une possibilité :
- les barbares

Qui est étroit ? :wench: Wink

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2008 - 17:05

J'ai écrit "en puissance". Ne déforme pas mes propos, Joss. Au moins, je nous mets tous sur un même plan. C'est sans doute d'avoir trop souvent contemplé l'horreur et la misère.

En Arabie, on condamne à mort des homosexuels, en France, les meurtriers d'homosexuels sont généralement condamnés à des peines légères. Est-ce un signe d'une plus grande évolution ou d'une plus grande subtilité dans l'hypocrisie?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Joss le Jeu 8 Mai 2008 - 17:13

oh....de toutes façons, dans les moments de cafard, je pense comme toi snif

Comme me disait un prêtre à Lourdes "cela va tellement qu'il n'y a plus qu'une chose à faire : prier"

.....J'y réfléchis : je n'en suis pas encore tout à fait sure......

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Ubu le Jeu 8 Mai 2008 - 20:39

à Joss,

Je ne parle pas «d'élus» dans mon système, parce que cela a une signification trop religieuse (élus par qui?). J'aurais plutôt tendance à parler de personnes normales et équilibrées.

Et puis je ne professe pas un dualisme aussi radical. J'admets que la frontière entre ce qui est dégénéré et ce qui ne l'est pas est assez dure à tracer. Surtout que de mon point de vue, aucune religion n'est sans reproche. Par exemple une religion comme le mormonisme, ou encore l'islam, est un cas assez limite.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Invité le Jeu 8 Mai 2008 - 21:40

Tu généralises dramatiquement. En ce qui concerne les mormons, je t'invite à découvrir l'écrivain américain Orson Scott Card et la saga d'Alvin le Faiseur. En ce qui concerne l'Islam, il est aussi varié dans ses mouvements que le christianisme. Hormis les deux branches principales, sunnites et chiites (en connais-tu la signification?), il existe une pléïade de sous-groupes aux pratiques et conceptions très différentes. Mais bon, c'est vrai qu'actuellement c'est à la mode de casser du sucre sur eux. J'aime pô les modes.

Dégénérés? Paille, poutre encore une fois. Il n'y a pas de vérité unique, il y a un mystère dont chacun d'entre nous perçoit un angle différent. Si nous ne sommes pas capables de partager ces points de vue, l'Adam Kadmon restera à jamais dispersé dans les songes des hommes.

@ Joss: Il y a un temps pour prier, et il y a un temps pour se battre. Le principal est de ne pas finir par ressembler aux monstres qu'on combat.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Joss le Ven 9 Mai 2008 - 6:03

Mespheber a écrit:Tu généralises dramatiquement. En ce qui concerne les mormons, je t'invite à découvrir l'écrivain américain Orson Scott Card et la saga d'Alvin le Faiseur. En ce qui concerne l'Islam, il est aussi varié dans ses mouvements que le christianisme. Hormis les deux branches principales, sunnites et chiites (en connais-tu la signification?), il existe une pléïade de sous-groupes aux pratiques et conceptions très différentes. Mais bon, c'est vrai qu'actuellement c'est à la mode de casser du sucre sur eux. J'aime pô les modes.

Dégénérés? Paille, poutre encore une fois. Il n'y a pas de vérité unique, il y a un mystère dont chacun d'entre nous perçoit un angle différent. Si nous ne sommes pas capables de partager ces points de vue, l'Adam Kadmon restera à jamais dispersé dans les songes des hommes.

@ Joss: Il y a un temps pour prier, et il y a un temps pour se battre. Le principal est de ne pas finir par ressembler aux monstres qu'on combat.

Si tu as le même discours soixante huitard (désolé Very Happy ) avec tes futurs enfants, tu les retrouveras vite dans des sectes...... Rolling Eyes

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Invité le Ven 9 Mai 2008 - 17:33

Soixante huitard? A ta différence, je ne considère pas la peine de mort comme un mal en soi. je ne crois pas que la nature de l'homme soit bonne. Mes enfants? Si j'en ai, je les motiverai à apprendre un sport de combat en premier lieu. On n'est jamais trop prudent.

Pour le reste, j'ai appris qu'il est toujours dangereux de mépriser quiconque et j'essaye toujours d'apprendre à connaître mon ennemi (si tant est que les mormons ou les musulmans en soient) car c'est le seul moyen d'avoir une chance de le vaincre ou d'en faire un allié. Pour moi le fameux "aimez vos ennemis" est avant tout un conseil fondamental de stratégie que l'on retrouve sous une autre forme chez Sun Tzu par exemple.

Au reste, une religion n'est rien d'autre qu'une secte qui a réussi.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Joss le Ven 9 Mai 2008 - 17:44

il n'est pas question de mépriser ceux qui s'égarent mais d'être vigilant avec ce qui égare ......et ya de quoi égarer....

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Ubu le Ven 9 Mai 2008 - 21:19

Mespheber a écrit:

Au reste, une religion n'est rien d'autre qu'une secte qui a réussi.

Là c'est toi qui généralises. Parmi les religions, certaines ont bien commencé comme des sectes (bouddhisme, christianisme, islam), mais d'autres ont un statut ethnique dont l'origine se perd dans la nuit des temps (judaïsme, hindouisme, religions traditionnelles).

Il est d'ailleurs intéressant de noter que les religions qui sont nées comme des sectes, et qui par conséquent ont eu à lutter pour leur survie, sont le plus souvent des religions missionnaires, alors que les religions ethniques sont beaucoup moins portées sur le recrutement.

Ce phénomène a été relevé par le spécialiste des religions André Couture.
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Invité le Sam 10 Mai 2008 - 7:50

Le terme "nuit des temps" n'a aucune valeur historique mais est plutôt de l'ordre du mythe. En ce qui concerne le Judaïsme, on date approximativement son apparition vers 2000-5000 avant J.C., de même que pour l'hindouisme; En second lieu, une religion est nécessairement traditionnelle puisque sa fonction principale est d'établir et de maintenir un tissu social commun à un groupe d'individus. je ne généralise pas, je simplifie un phénomène commun. Par contre, il y a un sens très péjoratif donné actuellement au mot "secte" qui est déplaisant.

"Le" spécialiste? Disons "un" spécialiste.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Joss le Sam 10 Mai 2008 - 9:50

Mespheber a écrit:Le terme "nuit des temps" n'a aucune valeur historique mais est plutôt de l'ordre du mythe. En ce qui concerne le Judaïsme, on date approximativement son apparition vers 2000-5000 avant J.C., de même que pour l'hindouisme; En second lieu, une religion est nécessairement traditionnelle puisque sa fonction principale est d'établir et de maintenir un tissu social commun à un groupe d'individus. je ne généralise pas, je simplifie un phénomène commun. Par contre, il y a un sens très péjoratif donné actuellement au mot "secte" qui est déplaisant.

"Le" spécialiste? Disons "un" spécialiste.

Je pense, contrairement à toi, qu'il y a une telle inculturation et self-service du religieux où l'on considère que tout se vaut (le "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" ou "toutes les religions sont des sectes" résidus de 68), que c'est une foule de gens qui s'engouffrent dans les sectes devenant des victimes et surtout les jeunes pleins de générosité mais complètement ignorants.

Je pense donc que l'on a une responsabilité et qu'on doit désigner les dangers. Les désigner par le mot "secte" est une première étape

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Invité le Sam 10 Mai 2008 - 11:50

Mmouais. De mon point de vue, il s'agit surtout de combattre une concurrence déloyale, s'pas? Plutôt que "combattre" les sectes, il faudrait déjà considérer les raisons de l'échec des religions reconnues comme telles et le succés d'autres. En second lieu, dès qu'il s'agit de sauver des vies, peu importe la confession et les idéologies. Sauvons l'humanité d'abord, on s'occupera des idées ensuite. Évidemment, je considère que venir à bout de mouvements qui représente un danger manifeste pour l'existence d'individus (Moon, Scientologie etc) est une autre affaire.

Les jeunes? La majorité sont dans un tel scepticisme qu'ils préfèrent actuellement se tourner vers leurs consoles de jeux et internet que vers une coryance quelconque. Si on arrive à leur faire croire en eux-mêmes, ça ne sera déjà pas si mal.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Joss le Sam 10 Mai 2008 - 12:07

[quote="Mespheber"]
Mmouais. De mon point de vue, il s'agit surtout de combattre une concurrence déloyale, s'pas? Plutôt que "combattre" les sectes, il faudrait déjà considérer les raisons de l'échec des religions reconnues comme telles et le succés d'autres
Bof, tu le vois comme tu le veux. Pour moi une religion doit élever l'homme et l'ouvrir sur le monde et la paix.

Les jeunes? La majorité sont dans un tel scepticisme qu'ils préfèrent actuellement se tourner vers leurs consoles de jeux et internet que vers une coryance quelconque. Si on arrive à leur faire croire en eux-mêmes, ça ne sera déjà pas si mal
.....et c'est précisément sur le net qu'ils rencontrent et adhèrent au satanisme, etc.....

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10427
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Ubu le Mer 14 Mai 2008 - 20:13

à Joss,

Le satanisme est la plus complètement, radicalement, intégralement DÉGÉNÉRÉE de toutes les religions dégénérées!!! :realmad:
avatar
Ubu
Membre actif
Membre actif

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 28/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peine de mort en Arabie Saoudite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum