MARTHE ET MARIE

Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par christianc le Mer 20 Fév 2008 - 9:12

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/02/19/une-gentillesse-trop-brutale-par-boris-cyrulnik_1013187_3232.html

Une "gentillesse" trop brutale, par Boris Cyrulnik
LE MONDE | 19.02.08 | 14h04 • Mis à jour le 19.02.08

Deux grands dangers menacent la mémoire de la Shoah : le premier, c'est de ne pas en parler ; le deuxième, c'est de mal en parler. Quand Primo Levi en 1946, la rage au ventre a voulu témoigner, son livre Si c'est un homme n'a pas dépassé 700 exemplaires tant il était insupportable.

A la même époque, une grande fille de 14 ans racontait l'histoire supportable d'une gentille famille qui s'aimait et se disputait en huis clos, comme tout le monde. On s'identifiait à cette gamine intelligente et sympathique qui, à la fin du livre, mourait joliment, emmenée par un assassin invisible, la Gestapo. Le spectateur, ému, pleurait avec plaisir, et cette représentation, à la fois vraie et romancée, a joué un grand rôle dans la très nette diminution de l'antisémitisme en France.

Le 13 février, lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), notre sympathique président, dans son désir de bien faire a décidé de "confier à chaque élève de CM2 (10 ans) la mémoire d'un enfant français victime de la Shoah".

Ma première réaction fut une crispation désagréable, comme si j'avais pensé : "C'est une gentillesse criminelle !" J'ai alors cherché autour de moi des cas où des adultes bien intentionnés avaient fait porter à un enfant le poids d'un autre enfant disparu.

Dans mon expérience de praticien, quand un bébé est mis au monde afin de remplacer un aîné qui vient de mourir, on appelle ça un "enfant de remplacement". Ces cas ne sont pas rares, et ces enfants souffrent d'un difficile développement affectif. Ils disent : "Pendant toute mon enfance, j'ai dû aller sur ma propre tombe puisque je portais les vêtements et le nom du mort dont je voyais la photo sur le marbre de ma tombe. Je n'étais pas aimé pour moi-même puisque l'autre était idéalisé donc mieux que moi. Dans ma famille, on n'aime que les morts. Si je veux être aimé, je dois me suicider." Le poids d'une telle mémoire est un lourd fardeau pour un enfant de 10 ans.

Beaucoup de petits ne réagiront pas de cette manière. Si leurs parents soupirent d'un air excédé "encore la Shoah", comme beaucoup de gens l'ont fait dès la fin de la guerre, les écoliers réciteront la mort du disparu comme une corvée ennuyeuse, une punition peut-être ? La banalisation de la Shoah leur mettra en mémoire que l'assassinat de sept adultes sur dix et de neuf enfants sur dix n'est qu'un détail de l'histoire.

Beau cadeau pour les négationnistes. Dans certains groupes religieux qui composent notre société, on réagira avec colère : "Il n'y en a que pour les juifs, nous aussi on a souffert", diront certains immigrés. Ils nous expliqueront que dans leurs pays d'origine on a tué beaucoup moins de juifs. "La persécution des juifs d'Europe ne fait pas partie de notre histoire", diront-ils, exaspérés. D'autres déclareront, et ce sera justice, que les Arméniens aussi ont le droit de se plaindre et les Cambodgiens et les Rwandais et pas seulement le lobby juif. (Tiens, il y aurait donc un droit de se plaindre ?) J'en prévois même qui seront heureux d'ajouter que la mémoire des petits Palestiniens tués devra, elle aussi, être citée dans les écoles.

Enfin, les survivants de la Shoah, qui aujourd'hui atteignent un âge certain, entendront en une seule sentence disqualifier les efforts de toute leur existence. Ils se sont tus pendant quarante ans parce que la Shoah était difficile à dire et impossible à entendre. Ils croyaient même que leur silence protégerait ceux qu'ils aimaient. C'est difficile de se poser en victime, vous savez, c'est indécent même, tant ça gêne les autres. Tout le monde est complice du déni qui fait taire les survivants. Pour sortir de leur agonie psychique, ils n'avaient qu'une seule idée en tête : redevenir comme les autres, réintégrer la condition humaine, reprendre leur dignité. Et voilà qu'en une seule phrase on les remet à leur place de victime ! On les repousse dans le destin qu'ils avaient réussi à combattre. On leur impose la carrière de victime qu'ils avaient évitée et que désormais on pourra à nouveau leur reprocher.

Et puis surtout, surtout, monsieur le président, avec votre projet vous demandez aux enseignants d'entraîner les enfants d'aujourd'hui dans le malheur des enfants juifs du passé. Bien sûr, il faut parler de la Shoah, mais pas n'importe comment. Il faut donner la parole à Anne Frank, à Primo Levi, aux historiens, aux philosophes, aux témoins, à ceux que le malheur a embarqués dans la rage de comprendre. Notre dignité, c'est de faire quelque chose de la blessure passée, ne pas nous y soumettre et surtout ne pas entraîner d'autres enfants dans la souffrance.


--------------------------------------------------------------------------------
Boris Cyrulnik est neuropsychiatre.
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Invité le Mer 20 Fév 2008 - 10:40

Pire que tout: obliger un enfant à porter la mémoire d'un inconnu risque d'avoir l'effet inverse. Si on voit l'attitude de notre gouvernement vis à vis des "sans-papiers", nom sciemment choisi puisqu'il permet une discrimination légitime (après tout ils sont dans l'illégalité n'est-ce pas?), on est en droit de se demander s'il n'agit pas de manière analogue à la Gestapo en renvoyant dans leurs pays des gens qui risquent souvent de s'y faire tuer. Dans les régions les plus défavorisés de France, comme celle où je travaille actuellement, les gens ont d'autres priorités que le devoir de mémoire: survivre et tenter de donner une éducation digne à leurs enfants avec le maigre espoir qu'ils s'en sortiront. Que fait-on des ghettos de la misère?

De mon point de vue, merci Sarkosy, mais non merci. On en reparlera quand les français auront plus de temps pour réfléchir à notre histoire. Mais comment cela serait-il possible quand il faudrait "travailler plus pour gagner plus"?


Dernière édition par Mespheber le Mer 20 Fév 2008 - 10:41, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Fée Violine le Mer 20 Fév 2008 - 11:24

les réflexions de Boris Cyrulnik me semblent très justes, et beaucoup plus profondes que l'initiative irresponsable de Sarkozy.
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par lucie le Mer 20 Fév 2008 - 11:33

oui, d'accord avec toi.

C'est effectivement irresponsable, peu étonnant hélas de la part de notre président, et totu à fait caractéristique de sa manière de se laisser guider par l'effet d'annonce bien plus que par l'analyse

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Joss le Mer 20 Fév 2008 - 14:20

CHRISTIAN, STP.......Voudrais-tu poster ton message sur DOCTEUR ANGELIQUE ? Wink :mur:

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par christianc le Mer 20 Fév 2008 - 16:07

C'est fait... Disons que Boris Cyrulnik prend de la distance sur les choses.
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par christianc le Mer 20 Fév 2008 - 18:52

Sur DH 16 lectures pas une seule réponse.... Le monde serait il en train de changer.
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Invité le Jeu 21 Fév 2008 - 11:50

Lors de ma visite à berlin, l'été dernier, j'ai pu voir un monuments à la mémoire des victimes du nazisme des plus impressionants.



Aux portes, les touristes n'osaient pas rentrer dans l'enceinte d'un bâtiment vide à l'exception de cette statue et seule l'entrée du guide autorisait leur admission, qui ressembla à une violation, tant le silence et le vide du lieu semblaient être un message en soi. Dehors, une plaque en bronze rappelait le massacre des juifs, mais aussi des tziganes et roms, des dissidents politiques et religieux (témoins de Jéhovah, communistes) et des homosexuels.

En France, à chaque commémoration de la Shoah, les autres communautés tentent d'obtenir la reconnaissance de leur martyr qui, à ma connaisance, n'existe qu'en Allemagne qui a soixante ans d'avance de devoir de mémoire.

Sans vouloir entrer dans la polémique du devoir de mémoire qui me semble légitime pour tous les peuples qui ont a subir la barbarie n*azie, j'en suis venu à me dire que si la proposition de Sarkozy est non seulement maladroite mais aussi abjecte, c'est que son objectif est peut-être d'abord destiné à s'assurer une morale irréprochable.

Il y a quelques mois, son projet de fichier génétique a été rejeté par le Sénat. Lors du interview, mr. Pasqua répondit à ce sujet que "pour des hommes de ma génération, le fichage génétique rappelait de mauvais souvenirs". Godwin à demi-mot à l'encontre du président et qui d'ailleurs n'a pas été relevé par la suite...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Fée Violine le Jeu 21 Fév 2008 - 15:04

Godwin

plaît-il ? confused
faut parler français !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Invité le Jeu 21 Fév 2008 - 16:26

Tu ne connais pas la loi de Godwin?
La loi de Godwin est un adage, partie du folklore Usenet, énoncé en 1990 par Mike Godwin : « Plus une discussion sur Usenet dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les Nazis ou Hitler s'approche de 1.»[1] Dans un débat, donner un point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu'il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par christianc le Ven 22 Fév 2008 - 7:21

On peut quelquefois signifier un "point godwin" quand on estime qu'un des contradicteurs est aller trop loin... Il n'est toutefois pas bon de le faire trop souvent...
Parce que là le modérateur de la discussion doit intervenir pour recadrer la discussion dans son objet initial.

Doù l'adage ancien "Tu n'invoqueras pas godwin en vain" Rire
(Sagesse des forums 20:2)
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Joss le Ven 22 Fév 2008 - 7:32

christianc a écrit:

Doù l'adage ancien "Tu n'invoqueras pas godwin en vain" Rire
(Sagesse des forums 20:2)

Ah super ! ....à garder Very Happy

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Invité le Ven 22 Fév 2008 - 11:50

Selon un sondage, 8 français sur 10 sont contre cette proposition. De toute manière, je pense de plus en plus que N.S. l'a énoncée pour son image, car c'est la seule chose sur laquelle il travaille depuis son élection.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par christianc le Ven 22 Fév 2008 - 12:50

A propos de Modem, pour l'histoire du mouvement c'est issu de l'UDF -Force Démocrate, issu du Centre des Démocrates Sociaux, Issu du Mouvement pour une République Populaire (Démocrate Chrétien)..(Dont l'Abbé Pierre fut un des députés)

Directement influencée par la Doctrine Sociale de l'Eglise (Rerum Novarum et Quadragesimo Anno).. Il y a du "fonds" chez François...

Les racines chrétiennes sont encore visibles dans ce mouvement, dans les attitudes des gens, dans le comportement, dans beaucoup de choses... Une fois l'équipe a fait du porte à porte dans des tours (15, 18 étages).... Et quelqu'un a posé la question "pourquoi y va t'on... personne ne va nous accepter" et un autre a répondu , dans mon dos "c'est parce qu'on aime les gens qu'on est candidats".. (c'était la "brève de campagne")
avatar
christianc
Installé
Installé

Masculin Nombre de messages : 424
Age : 61
Localisation : Ecritures,Tradition,Raison
Date d'inscription : 02/06/2007

http://foispiritualitepsycho.blogspirit.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Joss le Ven 22 Fév 2008 - 13:38

christianc a écrit:
Les racines chrétiennes sont encore visibles dans ce mouvement, dans les attitudes des gens, dans le comportement, dans beaucoup de choses...

Je confirme. Dans ma ville on retrouve toute la liste MODEM le dimanche, soit à l'église, soit au temple (il y a même un ancien séminariste)

Je suis par contre extrêmement réservée sur la sincérité de Christine BOUTIN qui porte sa foi comme la légion d'honneur et dont on voit le vernis craquer hors caméra

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Invité le Ven 22 Fév 2008 - 15:07

Joss a écrit:Je suis par contre extrêmement réservée sur la sincérité de Christine BOUTIN qui porte sa foi comme la légion d'honneur et dont on voit le vernis craquer hors caméra
Non, même en face des caméras, elle me fait vomir: lorsqu'un ministre du logement affirme que l'Etat a tenu ses engagements en matière de logement sociaux parce qu'il y aurait suffisament de place dans les refuges durant l'hiver alors que d'une part c'est faux et que de l'autre il y a des familles à la rue qui attendent un logement décent, le vernis fait plus que craquer. Il fond comme neige au soleil. :realmad:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Joss le Ven 22 Fév 2008 - 17:58

Mespheber a écrit:
Joss a écrit:Je suis par contre extrêmement réservée sur la sincérité de Christine BOUTIN qui porte sa foi comme la légion d'honneur et dont on voit le vernis craquer hors caméra
Non, même en face des caméras, elle me fait vomir: lorsqu'un ministre du logement affirme que l'Etat a tenu ses engagements en matière de logement sociaux parce qu'il y aurait suffisament de place dans les refuges durant l'hiver alors que d'une part c'est faux et que de l'autre il y a des familles à la rue qui attendent un logement décent, le vernis fait plus que craquer. Il fond comme neige au soleil. :realmad:

Tu es de quelle sensibilité politique, toi, MESPHEBER ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10493
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Invité le Ven 22 Fév 2008 - 23:36

Sensibilité et politique sont de termes contradictoires à mon sens. Je me sens plutôt humaniste qu'attaché à une quelconque tendance séculaire. Dans l'idéal, je serais plutôt pour l'anarchie, mais c'est un idéal peu réaliste et incompatible avec ma nature misanthrope. Oui, humaniste et misanthrope car l'humain est capable de merveilles, mais généralement du pire dès qu'il est en troupeau.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Gentillesse trop brutale (Boris Cyrulnik)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum