MARTHE ET MARIE

FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Ven 15 Fév 2008 - 19:04

Selon tbrnews.org, il semblerait qu' il y aurait 600 camps d’internement dans des régions inhabitées des Etats-Unis, ainsi qu’en Alaska ????

http://www.karmapolis.be/pipeline/fema_secrets.html#redeux


Dernière édition par Joss le Mer 26 Mar 2008 - 21:57, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Fée Violine le Ven 15 Fév 2008 - 20:10

600 ?
des genres de goulags ?
et y a qui dedans ? (pas lu ton lien)

Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Ven 15 Fév 2008 - 20:39

Fée Violine a écrit:600 ?
des genres de goulags ?
et y a qui dedans ? (pas lu ton lien)

Bah lis-le ainsi que les liens du lien. Ya même une video : je vais essayer de l'afficher.....

Ils sont vides......pour le moment.....Mai on peut se demande pourquoi ils ont été construits scratch



C'est impressionnant !

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Ven 15 Fév 2008 - 21:19



ICI

TRADUCTION GOOGLE DE L'ARTICLE :



Halliburton obtient filiale contrat d'ajouter les centres de détention d'immigration temporaire

Article outils sponsorisé par
Par RACHEL L. SWARNS
Publié: February 4, 2006

WASHINGTON, Feb 3 - The Army Corps of Engineers a attribué un contrat d'une valeur pouvant atteindre 385 millions de dollars pour la construction de centres de détention de l'immigration temporaire à Kellogg Brown & Root, filiale de Halliburton, qui a été critiqué pour la surcharge du Pentagone pour ses travaux en Iraq.

KBR devrait construire les centres de la Homeland Security Department inattendu pour un afflux d'immigrants, les gens de maison en cas de catastrophe naturelle ou de nouveaux programmes qui ont besoin d'espace supplémentaire détention, What a Face les dirigeants d'entreprise dit. KBR, qui a annoncé le mois dernier le contrat, avait un contrat similaire avec les organismes chargés de l'immigration, de 2000 à l'an dernier.

Le contrat avec le Corps of Engineers gère un an, avec quatre facultatif prolongations d'un an. Les fonctionnaires de ce corps d'armée a indiqué qu'ils avaient sollicité des offres, et que KBR a été le seul intervenant.

Un porte-parole de l'Immigration et des Douanes, Jamie Zuieback, dit KBR s'appuierait seulement dans les centres d'urgence, comme celui où des milliers de Cubains sur la barque à flot aux Etats-Unis. Elle a souligné que ces centres pourraient être construites que si jamais une telle situation d'urgence ne se pose pas.

«C'est le type de contrat qui pourraient être utilisés dans une sorte de migration de masse» What a Face , a dit Mme Zuieback.

Un porte-parole du corps, Clayton Eglise, dit que les centres pourraient être inutilisée à des sites militaires ou des structures temporaires et que chacun tiendrait jusqu'à 5000 personnes.

"Quand il ya un afflux massif de personnes vers les États-Unis, comment allons-nous nourrir, se loger et de les protéger?" M. Church a demandé. «C'est pourquoi ces types de contrats sont là."

M. Church a dit que KBR ne finissent par créer des centres de l'immigration en vertu de son contrat précédent, mais qu'elle n'a construire des abris temporaires pour les personnes évacuées l'ouragan Katrina.

Vérificateurs fédéral a blâmé l'entreprise pour non facturation dans ses contrats de reconstruction de l'Irak, et elle a été critiquée en raison des accusations selon lesquelles Halliburton, dirigée par Dick Cheney avant de devenir vice-président, a reçu l'aide de connexions à obtenir des contrats. Halliburton dirigeants ont nié avoir débité trop pour le travail en Irak.

M. Church a dit préoccupés par l'Iraq des contrats n'a pas affecté l'attribution d'un nouveau contrat.

Représentant Henry A. Waxman, démocrate de Californie, qui a contrôlé la compagnie, appelé le contrat inquiétante.

«Avec l'expansion jamais Halliburton's antécédents de la surfacturation, il est difficile de croire que l'administration a décidé de confier à Halliburton avec encore plus d'argent des contribuables», a dit M. Waxman. "Avec chaque nouveau contrat, la nécessité d'un véritable contrôle grandit."

Ces derniers mois, le Département de la Sécurité intérieure a promis d'augmenter l'espace dans son lit centres de détention de tenir des milliers d'immigrants illégaux en attente d'expulsion. Au premier trimestre de l'exercice 2006, près de 60 pour cent des immigrants clandestins appréhendés en provenance de pays autres que le Mexique ont été libérés de leur propre engagement.

Nationale responsables de la sécurité ont promis de mettre fin aux rejets en augmentant le nombre de lits de détention. La semaine dernière, les responsables de la sécurité intérieure ont annoncé qu'ils allaient développer rapidement et de la détention de déportation des immigrants illégaux pour y inclure ceux qui ont été saisis près de la frontière canadienne.

Les défenseurs des immigrants ont dit qu'ils craignaient que le nouveau contrat est une autre indication que le gouvernement a prévu de l'étendre à la détention des immigrés illégaux, y compris ceux qui sont en quête d'asile.

«Il est assez évident que l'intention du gouvernement est de détenir de plus en plus de gens et d'accélérer leur expulsion», a déclaré Cheryl Little, directeur exécutif de la Floride Immigrant Advocacy Center à Miami.

Mme Zuieback KBR dit le contrat n'était pas destiné à cela.

"Il ne fait partie d'aucun quotidien application de la loi," dit-elle.

Elle a ajouté qu'elle ne pouvait pas fournir des informations supplémentaires sur l'entreprise qui a déclaré que le contrat était également destiné à soutenir le développement rapide de nouveaux programmes. scratch

Halliburton cadres, le contrat qui a annoncé la semaine dernière, se sont félicités.

«Nous sommes particulièrement heureux d'être attribué ce contrat," un vice-président exécutif, Bruce Stanski, dans une déclaration, "car elle se fonde sur nos très solides antécédents dans le domaine de la gestion des situations d'urgence."



Il y a plein de vidéos YOUTUBE sur tous ces camps avec des trains vides prêts à l'emploi sur des rails qui s'arrêtent aux camps......Je vous afficherai cela demain Wink

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Invité le Sam 16 Fév 2008 - 11:57

Durant la seconde guerre mondiale, beaucoup de ressortissants américains d'origine japonaise se sont retrouvés internés par "mesure de sécurité". Il existe aussi de nombreux camps du genre Guantanamlo disséminés à-travers le monde et où sont internés et interrogés les terroristes ou assimilés.

Il faut se rappeler qu'une personne arrêtée aux Etats-Unis pour terrorisme ou complicité est privée de ses droits les plus élémentaires depuis 2001.

...and Justice for all... What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 15:45

Mespheber a écrit:Durant la seconde guerre mondiale, beaucoup de ressortissants américains d'origine japonaise se sont retrouvés internés par "mesure de sécurité". Il existe aussi de nombreux camps du genre Guantanamlo disséminés à-travers le monde et où sont internés et interrogés les terroristes ou assimilés.

Il faut se rappeler qu'une personne arrêtée aux Etats-Unis pour terrorisme ou complicité est privée de ses droits les plus élémentaires depuis 2001.

...and Justice for all... What a Face

600 camps équipés pour gérer 5000 personnes chacun, cela fait
3 000 000 de personnes avec un réglement intérieur qui ne parait pas convenir à "des réfugiés climatiques (je vais d'ailleurs vous en mettre une traduction GOOGLE, ci-après).

On peut d'ailleurs s'étonner que ces fameux "camps d'internement" n'aient pas été utilisés pour les victimes de l'ouragan KATRINA qui se sont retrouvées à la rue......

Alors.....à qui sont-ils destinés ? Sont-ils la dépense somptuaire inutile d'une nation paranoïque ? Suspect

INDIANA : on voit très bien les trains et les baraquements.......Ca fait froid dans le dos !


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:27

http://www.tbrnews.org/Archives/a1280.htm

La main de fer

US Martial Law and Domestic Camps de détention au 1 er décembre 2004



En cas de guerre civile ou d'insurrection, la résistance physique aux politiques du gouvernement des États-Unis, le mécanisme officiel est désormais en place pour l'endiguement rapide des zones d'insurrection par les forces militaires américaines, d'inclure les différents État National Guards, les forces spéciales et les unités de police militaire.

Il est à souligner que si ces plans, qui ont été maturation depuis l'administration Reagan et sont maintenant pleinement fonctionnel, ne sont que des plans d'urgence. Il aurait besoin d'un arrêté présidentiel pour les activer.

Quand le président Ronald Reagan envisageait d'envahir le Nicaragua a émis une série de décrets qui ont fourni la Federal Emergency Management Agency (FEMA) doté de larges pouvoirs dans l'éventualité d'une «crise» comme «violentes et généralisées des dissensions internes ou nationaux d'opposition contre un US Invasion militaire à l'étranger ". Ils n'ont jamais été utilisés.

Mais de récentes déclarations de Bush, aujourd'hui retraité chef de la sécurité intérieure, Tom Ridge, et un fonctionnaire de la Commission américaine des droits civils devraient feu préoccupations que ces pouvoirs peuvent être employés ou de fait dériver dans leur déploiement pourrait se produire

Le 20 juillet 2002, le Detroit Free Press a une histoire intitulée «Les Arabes aux Etats-Unis pourrait avoir lieu, met en garde officielle". L'histoire fait référence à un membre de la Commission américaine des droits civils, qui prévoyait la possibilité de camps d'internement pour les Arabes-Américains. La FEMA a pratiqué pour une telle occasion.

La FEMA, dont le rôle principal est la réponse aux catastrophes, est également responsable de la manipulation US troubles intérieurs. De 1982-84 colonel Oliver North FEMA assisté dans la rédaction de ses préparatifs de défense civile. Les détails de ces plans sont apparus durant l'année 1987 le scandale Iran-Contra. Il s'agit notamment des décrets prévoyant la suspension de la constitution, de l'imposition de la loi martiale, des camps d'internement, et la remise de gouvernement pour le président et la FEMA

Un article Miami Herald, le 5 juillet 1987, a indiqué que l'ancien directeur de la FEMA Louis Guiffrida adjoint, John Brinkerhoff, manipulés, la loi martiale partie de la planification. Le plan a été jugée similaire à l'un Giuffrida avait auparavant mis au point pour lutter contre «un soulèvement national par des militants noirs". Il prévoit la détention "d'au moins 21 millions d'Africains-Américains» et «centres de rassemblement ou les camps de réinstallation".

Actuellement, Brinkerhoff est avec le très influent Anser Institute for Homeland Security. A la suite d'une demande faite par le Pentagone en janvier 2002, que l'armée américaine sera laissé la possibilité de déployer des troupes sur les rues des États-Unis, l'institut en février 2002, un document publié par Brinkerhoff plaidant en défense de la légalité de cette situation. Il alléguait que le Posse Comitatus Act de 1878, qui a longtemps été considérée comme interdisant de tels déploiements, a simplement été mal compris et mal appliqué. La préface de l'article a également fourni à la révélation que le plan national, il avait travaillé, sous Giuffrida, a été "approuvé par Reagan, et des mesures ont été prises pour le mettre en oeuvre".

En avril 2002, l'armée américaine a créé un Commandement Nord à l'aide Homeland défense. Reuters a indiqué que la commande est "principalement appelé à jouer un rôle de soutien aux autorités locales." Toutefois, Ridge, le directeur de la sécurité intérieure, vient préconisé une révision de la législation américaine concernant l'utilisation de l'armée pour des fonctions

Fait troublant, tous les faits et de contenu final de Reagan plan national demeurent incertaines. Cela s'explique en partie parce que le président Bush a pris l'initiative inhabituelle de la fermeture de la présidentielle Reagan papiers, pour inclure la documentation sur la proclamation de la loi martiale aux États-Unis et de son application, après qu'il a pris la présidence en novembre 2001. Toutefois, bon nombre des grandes figures de l'ère Reagan font maintenant partie de l'administration actuelle, notamment John Poindexter, à qui Oliver North a indiqué par la suite.

Au moment de l'Reagan initiatives, le procureur général puis, français William Smith, a écrit au conseiller en sécurité nationale, Robert McFarlane: «Je crois que le rôle assigné à la Federal Emergency Management Agency dans la version révisée du décret dépasse sa fonction première En tant que co-agence de coordination pour la préparation aux situations d'urgence ... ce département et d'autres l'ont maintes fois soulevé de graves objections juridiques et politiques à une «urgence tsar" rôle de la FEMA. "

La critique de l'administration Bush de réponse le 11 septembre fait écho à l'avertissement de Smith. Le 7 juin 2002, l'ancien président Nixon, John Dean avocat a parlé des Etats-Unis en train de sombrer dans une "dictature constitutionnelle" et la loi martiale à la suite du 11 septembre 2001.

Dans un révélateur admission, le directeur de la gestion des ressources de l'armée américaine a confirmé le

Validité d'un mémorandum relatif à la création d'un civil détenu programme de travail en cours d'élaboration par le Département de l'Armée. Le document déclare: «Ci-joint, pour examen et observations, le projet de règlement relatif à l'Armée civil détenu utilisation de la main-d'œuvre» et la procédure «d'établir des camps de prisonniers civils sur les installations." Cherith Chronicle, juin 1997.

En vertu du président Bush «National Strategy for Homeland Security", la FEMA sera placé sous l'égide du Bureau de la Sécurité intérieure. Les deux Homeland Security et le Département de la

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:29

2.

prévoit de participer "à la sécurité intérieure qui implique la formation militaire et civile en cas d'urgence", provoquant de comparaison Rex-84. Et maintenant, l'administration Bush est en mouvement pour donner FEMA inquiétantes nouvelles responsabilités.

Plus tôt, le président Bush a assuré il n'y aurait pas de courant FBI / FEMA conflit, demandant que la FEMA travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Justice (dont fait partie le FBI), la création de ce que Bush appelle un «s'intègre de façon transparente" réseau. Avec ce lien entre la FEMA et le ministère de la Justice, l'administration a effectivement annulé l'inter-départementale des vérifications qui ont cessé plus tôt FEMA et les abus.

Selon le Département de la Sécurité intérieure, la FEMA "continuera à changer la culture de gestion des urgences de l'un qui réagit au terrorisme, à celui qui aide les collectivités de façon proactive les citoyens et éviter de devenir victimes". Paradoxalement, la FEMA préalables débâcle était une émanation directe de la poursuite de la dynamique de ses méthodes, sa tentative de légitimer l'hypothèse de pouvoirs extraordinaires dans le cadre de la très manteau de la "lutte antiterroriste".

Civil des camps d'internement des camps de prisonniers ou, plus communément connue sous le nom de camps de concentration, ont été l'objet de bien des rumeurs et de spéculations au cours des dernières années en Amérique. Plusieurs publications ont espace consacré à la question et beaucoup parler des programmes de radio ont abordé le problème.

Cependant, le député américain Henry Gonzales (D, Texas) a clarifié la question de l'existence de camps de détention civil. Dans une interview du Congrès a déclaré: "la vérité est oui - vous avez le stand par ces dispositions, et les plans sont ici ... par lequel vous pourriez, au nom de l'arrêt du terrorisme ... évoquent les militaires Américains et d'arrêter et de mettre Dans les camps de détention ».

Actuellement (décembre 2004), le Président Bush et de la Sécurité intérieure ont autorisé des études préliminaires pour la construction rapide d'un programme national de centre de détention contrôlé par série de centres de détention, pour être ajouté à l'actuel 600 unités actuellement en place

Le Département de la sécurité est en train de consulter avec une société israélienne, les systèmes pénitentiaires israéliennes, Ltd pour la construction accélérée d'modulaire camps d'internement "Interment Camps généralement situés dans les régions rurales et relativement zones inhabitées dans l'ensemble de la continentale des États-Unis et en Alaska. .
Une brève histoire de l'art U. civil des camps d'internement


Le concept de la masse des camps d'internement a été mis en œuvre au cours de la décennie des années 1930, lorsque l'idée a été soit intégrés dans la planification de la sécurité ou de mettre à l'usage effectif de l'Union soviétique, l'Allemagne nazie et les Etats-Unis sous Roosevelt.

Le 24 août 1939, directeur du FBI J. Edgar Hoover a rencontré le président Franklin Roosevelt de mettre au point un plan pour la détention des États-Unis

Le 3 août 1948, J. Edgar Hoover a rencontré le procureur général J. Howard McGrath pour former un plan par lequel le Président Truman libertés constitutionnelles pourraient suspendre pendant une situation d'urgence nationale. Le plan était le nom de code «Portefeuille de sécurité" et, lorsqu'il est activé, il autorise le FBI à arrêter sommairement jusqu'à 20000 personnes et de les placer dans des camps de détention de sécurité nationale. Les détenus n'auraient pas le droit à une audience devant un tribunal d'appel ou de recours en habeas corpus. En attendant, les «Portefeuille de sécurité» a permis au FBI de mettre au point une liste de personnes qui seraient détenues, ainsi que des informations détaillées sur leur apparence physique, de la famille, lieu de travail, etc

Deux ans plus tard, le Congrès a approuvé la loi sur la sécurité intérieure de 1950, qui contenait une disposition autorisant la détention plan d'urgence. Hoover était mécontent de cette loi parce qu'elle n'a pas pour effet de suspendre la constitution et il garantit le droit à une audience devant un tribunal (habeas corpus). "Pendant deux ans, alors que le FBI a secrètement continué à créer les camps de détention et de travail à la saisie des plans détaillés pour des milliers de personnes maintenues Hoover harcèlement ... [procureur général McGrath pour] autorisation officielle d'ignorer la loi 1950 et passez à la Plus féroce programme 1948. Le 25 novembre 1952, le procureur général ... cédé à Hoover. "

Congrès d'abroger la loi sur la détention d'urgence de 1950 de plus de vingt ans plus tard en 1971. Apparemment la menace d'internement civiles aux États-Unis est terminée, mais pas dans la réalité. Le Sénat a tenu des audiences en décembre 1975, révélant le plan en cours d'internement qui n'avait jamais été résilié. Le rapport, intitulé «Les activités de renseignement, de la Résolution 21 du Sénat", a divulgué les déguisée ordre du jour. Dans une série de documents, notes de service et le témoignage des informateurs du gouvernement, le tableau émergé de la conception par le gouvernement fédéral afin de surveiller, d'infiltrer, de l'arrestation et l'incarcération est potentiellement important segment de la société américaine.

Le rapport a également révélé l'existence de l'adjudant-maître de recherche (MSW) et le mandat d'arrêt Master (MAE) qui sont actuellement en vigueur. Le MAE document, autorisé par le procureur général des États-Unis, dirige le chef du FBI à: "L'arrestation des personnes que je considère comme dangereux pour la paix publique et la sécurité. Ces personnes doivent être détenues et confiné jusqu'à nouvel ordre». Le MSS a également instruit le directeur du FBI de "rechercher certains lieux où l'on pense qu'il ya peut-être trouvé la contrebande, des articles prohibés, ou d'autres matériels, en violation de la Proclamation du président des Etats-Unis." Il comprend des articles tels que les armes à feu, radio à ondes courtes recevant décors, les caméras,

Propagande matériaux, les presses d'imprimerie, machines polycopié, la composition et les dossiers financiers des organisations ou des groupes qui ont été déclarés subversifs, ou peuvent par la suite être déclarés subversifs par le procureur général. "

Depuis le Sénat des audiences en 1975, le développement constant des capacités de surveillance hautement spécialisé, combinée à l'explosion des technologies de l'information informatisée, ont permis à une énorme base de données de renseignements personnels à être développé sur des millions de citoyens américains sans méfiance. Il est tout à la place attend seulement une déclaration présidentielle à être appliquées par les militaires et la police civile.

En 1982, le Président Ronald Reagan a publié la sécurité nationale que la directive 58 habilitées Robert McFarlane Oliver North et d'utiliser le Conseil de sécurité nationale de rattrapage secrètement à la FEMA (Federal Emergency Management Agency) pour gérer le pays pendant une crise nationale. The 1984 "REX exercices" simulé des troubles civils qui ont abouti à une situation d'urgence nationale avec un plan d'urgence pour l'emprisonnement de 400000 personnes. REX 84 était si secrète que des portes métalliques de sécurité ont été installés sur la FEMA cinquième étage du bâtiment, le centre du projet, et même à long terme des fonctionnaires du Bureau de la défense civile ont été interdits d'entrée. Le but ostensible de cette opération est de gérer un afflux de réfugiés créées par la guerre en Amérique centrale, mais un niveau plus réaliste, et bien documenté, le scénario a été rebelle à la détention des citoyens américains.

Sous «REX», le Président peut décréter l'état d'urgence, habilitant le chef de la FEMA de prendre le contrôle de l'infrastructure interne des États-Unis et de suspendre la constitution. Le Président peut invoquer décrets 11000 à travers 11004 qui:

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:30

3.



2 - Projet de tous les citoyens dans le travail des forces placées sous la supervision du gouvernement.

3 - Responsabiliser le postmaster d'enregistrer tous les hommes, femmes et enfants.

4 - Saisissez toutes les aéroports et les avions privés et commerciaux.

5 - Saisissez toutes les logements et mettre en place réinstallation forcée des citoyens.

Une liste des présidentielles américaines décrets relatifs à la loi martiale domestique:

Executive Order Number - Signification

10900


Autorise le gouvernement à prendre le contrôle de tous les modes de transport, les autoroutes et les ports maritimes.

10995

Permet au gouvernement de saisir et de contrôler les moyens de communication.

10997

Permet au gouvernement de prendre en charge toute alimentation électrique, de gaz, de pétrole, de carburants, et les minéraux.

10998

Autorise le gouvernement à prendre en charge l'ensemble des ressources alimentaires et agricoles.

11000

Permet au gouvernement de mobiliser des civils dans les brigades de travail sous la supervision du gouvernement.

11001


Permet au gouvernement de prendre en charge tous les agents de santé, d'éducation, de protection sociale et de fonctions.

11002


Désigne le Postmaster General, des transports nationaux de l'enregistrement de toutes les personnes.

11003

Permet au gouvernement de prendre en charge tous les aéroports et les avions, y compris les avions commerciaux.

11004

Permet à l'Autorité du Logement et des Finances de relocaliser les collectivités, la construction de nouveaux logements avec des fonds publics, désigner des zones à l'abandon, et établir de nouveaux emplacements pour des populations.

11005

Autorise le gouvernement à prendre en charge les chemins de fer, les voies navigables et les installations de stockage public.

11051

Spécifie la responsabilité du Bureau de la planification des secours d'urgence et donne l'autorisation de mettre tous les décrets en vigueur en période d'augmentation des tensions internationales et économiques ou de crise financière.

11310

Subventions à l'autorité du ministère de la Justice de faire appliquer les plans énoncés à l'exécutif de l'Ordre, à l'institut de soutien industriel, à établir la liaison judiciaires et législatives, afin de contrôler tous les étrangers, d'exploiter les établissements pénitentiaires et correctionnels, et de conseiller et d'assister le Président.

11049


Assigne la fonction préparation aux situations d'urgence aux ministères et organismes fédéraux, de consolider les 21 décrets émis plus de quinze ans.

11921


Permet à l'Agence fédérale Emergency Preparedness afin d'élaborer des plans pour établir le contrôle sur les mécanismes de production et de distribution, des sources d'énergie, les salaires, les traitements, le crédit et la circulation de l'argent aux Etats-Unis dans toute institution financière indéfini urgence nationale. Il prévoit également que lorsque l'état d'urgence est décrété par le Président, le Congrès ne peut pas examiner l'action pour une période de six mois.

La FEMA, dont le secret de budget fait partie intégrante du ministère de la Défense, a travaillé en étroite collaboration avec le Pentagone, dans un effort pour éviter les restrictions légales du Posse Comitatus. Alors que la FEMA ne peuvent pas avoir été directement responsable de ces affaires qui créent des précédents, le principe du contrôle fédéral a été observé au cours des émeutes de Los Angeles en 1992 avec la fédéralisation de la Garde nationale et pendant le siège à Waco, où l'Armée citernes équipés de flammes Ont participé à la dernière conflagration.

Le sous-procureur général de la Californie a commenté lors d'une conférence que toute personne qui s'attaque à l'État, même verbalement, devient un révolutionnaire et un ennemi par définition. Louis Guiffreda, qui était chef de la FEMA, a déclaré que "la violence légitime fait partie intégrante de notre forme de gouvernement, car c'est à partir de cette source que nous pouvons continuer à purger nos faiblesses."

Il est significatif de noter que la définition du terrorisme - "l'usage calculé de la violence" - correspond précisément à la politique déclarée du gouvernement de «l'utilisation de la violence

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:32

4.


Toutefois, les planificateurs militaires doivent fournir et de faire appliquer des règles aux médias afin d'assurer la sécurité des opérations. Affaires publiques, les bureaux de plan pour des séances d'information quotidiennes et d'une réunion spéciale d'information après chaque événement important parce que les médias influent sur le potentiel et l'influence de chaque public cible externe et interne de l'AO. Parlant avec les médias dans une optique prospective, déployée zone est l'occasion d'expliquer ce que nos organisations, et des efforts ont accompli.

Continuous PSYOP sont montés au -

*Contrer les effets de la propagande des insurgés.
*Contrôles rapportent à la sécurité et au bien-être de la population.
*Dépeindre une image favorable gouvernementales.

Les mesures de contrôle doivent -

*Être autorisée par les lois et règlements nationaux
*Être adaptés à la situation (appliquer le minimum de force nécessaire pour obtenir le résultat souhaité).
*Être soutenu par des mesures efficaces de renseignement locaux.
*Être intentée dans un domaine aussi large que possible d'empêcher l'évasion ou la contourner.
*Être soutenus par de bonnes communications.
*Exécutoire.
*Être levée que sur la nécessité diminue.
*Être compatibles, dans la mesure du possible, avec les coutumes et traditions locales.
*Établir et maintenir la crédibilité de l'administration locale.

Les médias imprimés, les média, la radio, la télévision et l'Internet ont un rôle vital dans la société, directement et indirectement en cause dans des anti. Les médias et d'autres réseaux d'information "à la disponibilité croissante des sociétés de leadership, les bureaucraties, et la population, on entend les membres de ce moyen de communication nouvelles et avoir une incidence importante sur la direction politique, la réalisation des objectifs de sécurité nationale, la formation politique, et à la volonté nationale. Médias contrôle des opérations militaires, des journalistes désir de séquences et immédiate sur place, la couverture des événements de confrontation, et l'augmentation des contacts avec les unités et les soldats (y compris les reporters embedded) exiger que les commandants des agents des affaires publiques et donner des conseils aux dirigeants et soldats sur Relations avec les médias. Les médias influent sur le potentiel et l'influence de chaque public cible et le personnel interne et externe à l'AO. Parlant avec les médias dans une zone sécurisée interne est l'occasion d'expliquer ce que nos organisations, et des efforts ont accompli, mais être préparé pour répondre aux questions concernant les effets négatifs perçus aussi.

En plus de ces orientations générales, les dirigeants devraient toujours consulter le bureau des affaires publiques de l'orientation liée à l'opération en cours.

Points à retenir lorsqu'on fait des interviews dans les médias ce qu'il faut faire quand les médias visite votre AO:


*Soyez détendu, confiant et professionnel.
*Soyez concis: pensez à ce que vous allez dire avant de parler
*Évitez d'utiliser des couleurs ou de la langue profane.
*Restez dans votre voie. Vos discussions confiner à des domaines dans lesquels vous avez une connaissance ou si vous avez une expérience personnelle

.../.......

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:36

5.

légitime». On peut se demander qui sont les véritables terroristes? Guiffreda la remarque révélatrice donne un aperçu de la pensée de ceux qui ont été chargés de surveiller les conditions de vie des citoyens de ce pays. Si ses convictions ou la philosophie ne correspond pas avec le programme du gouvernement, cet individu peut se trouver sur la liste des ennemis du gouvernement. Cela fait de lui un "objectif" d'être "débarrassé" de l'utilisation de la "violence légitime".

Président Directeur présidentiel signé Regan Numéro 54 en avril 1984 qui a permis la FEMA pour activer un secret national de préparation exercice. Cet exercice a été donné le nom de code REX 84. Le but de l'exercice était de tester la capacité de la FEMA à assumer l'autorité militaire. REX 84 est ainsi fortement surveillé que des portes métalliques de sécurité ont été installés au cinquième étage de l'immeuble FEMA à Washington, DC sécuriser la zone dans laquelle le Centre opérationnel REX était centrée.

L'exercice exige ce qui suit:

*Suspension de la Constitution des États-Unis
*S'agissant du contrôle du gouvernement à la FEMA
*Nomination des commandants militaires à courir Etat et des collectivités locales
*Proclamation de la loi martiale

Pour lutter contre les éventuels troubles civils internes, les dirigeants nationaux appliquer la force minimum nécessaire pour aider les autorités locales et loyaux rétablir la loi et l'ordre. Les soldats et les dirigeants restent conscients que les médias couvrent souvent des troubles civils. Même quand ils ne sont pas couverts, ces troubles sont les possibilités de façonner l'environnement de l'information positive envers les forces américaines et le gouvernement.

La lutte contre ces perturbations peuvent comporter les éléments suivants:


Maintenir l'essentiel de distribution, le transport, et les systèmes de communications.

*Mettre en place des barrages routiers.
*Boucler domaines.
*Faire une démonstration de force.
*Disperser ou contenir les foules.
*Communiqué agents antiémeutes que lorsqu'il lui demande de le faire. (Seul le Président peut autoriser les forces américaines d'utiliser des agents de lutte antiémeute.)
*Servir de forces de sécurité ou des réserves.
*Lancer des secours d'urgence des mesures, telles que la distribution de la nourriture ou des vêtements, ou de la création de refuges d'urgence.
*Nonlethal emploient des munitions et du matériel.

Les médias, imprimés et audiovisuels (radio, télévision et Internet), jouent un rôle essentiel dans les sociétés impliquées dans un anti. Les membres des médias ont une influence significative sur l'impact et le façonnage de la direction politique, les objectifs de sécurité nationale, et la politique et à la volonté nationale. Les médias sont un facteur dans les opérations militaires. C'est leur droit et l'obligation de rendre compte à leurs publics respectifs sur l'utilisation de la force militaire. Ils exigent un appui logistique et l'accès à des opérations militaires tout en refusant d'être contrôlé. Leur désir d'avoir des images et immédiate sur place la couverture d'événements, et l'augmentation des contacts avec les unités et les soldats (par exemple, avec les reporters embedded) à exiger des commandants et des agents des affaires publiques pour fournir des conseils aux dirigeants et soldats sur les relations avec les médias.

*Deal en faits - éviter la spéculation et les questions hypothétiques
*Label vos opinions comme des opinions. Ne pas entrer dans les débats politiques.
*Rester sur la notice. Si vous le dire, ils vont l'imprimer.
*Ne pas discuter des informations classifiées.
*Ne discutez pas avec le journaliste. Soyez ferme, et d'être poli.
*Parlez clairement. N'utilisez pas de jargon ou d'argot militaire.
*Protéger l'enregistrement. Corriger les "faits", si elles sont fausses.
*Ne pas menacer les médias représentant.
*Poliment déplacer les médias dans une zone hors de danger, où elles n'interfèrent pas avec l'exécution de la mission.
*Notifier à la personne âgée présente alors il / elle peut déterminer ce que les médias veulent.
*Coopérer avec le journaliste dans la limite de OPSEC et de la sécurité.
*S'il ya des préoccupations en matière de sécurité OPSEC ou qui font de l'interroger ou de l'impossibilité de filmer à ce moment-là, je le sais, reporter à l'avance.
*À aucun moment, si un représentant des médias du matériel confisqués. Si vous vous sentez une garantie violation a eu lieu, aviser votre chaîne de commandement.
*Si vous avez des problèmes avec les médias, ne reçoivent pas l'émotion. Rapport sur l'incident par le biais de la chaîne de commandement de la zone officier des affaires publiques.

S'implanter populations

La plus grave des mesures de restriction, qui est réalisé quand -

De la dispersion de la population empêche efficace défense, la sécurité intérieure et le contrôle.

Exigences en place pour évacuer ou de peupler certains domaines.

Les dirigeants peuvent contribuer à l'application de cette technique en fournissant une assistance dans les domaines suivants:

PSYOP à préparer la population à la délocalisation.

La défense au cours de réinstallation. Si la délocalisation est associée à la zone urbaine défendue technique, le dirigeant peut aider davantage, une fois la réinstallation est terminé. Besoins logistiques, telles que la subsistance, les transports, et de l'assistance médicale-pour faciliter les déplacements et la réinstallation de la population et de leurs biens.

L'Etat décide de son premier but (restauration de gouvernement légitime bref), puis, réalise un plan visant à réaliser cet objectif. Tous les éléments du pouvoir national sont affectés leur rôle dans la réalisation du plan. Le gouvernement établit le cadre juridique et le commandement et le contrôle (C2) des mécanismes visant à permettre au projet d'être mis en œuvre.

Le cadre juridique comprend normalement une série de mesures extraordinaires qui sont associés à des situations d'urgence, ou même de la loi martiale. Il sera souvent élargir puissances militaires dans des zones exclusivement déléguée à la police en "temps normal".

Historiquement, l'architecture efficace C2 a impliqué la mise en place d'organes de coordination locale avec une représentation de tous les principaux partis. Cet organisme local dirige la campagne anti-insurrectionnelle de l'AO concerné, même si une seule personne aura le plomb. Au minimum, un tel organe de coordination comprend des représentants de l'autorité civile, la police, les services de renseignements et (mais pas toujours) la population civile. L'utilisation la plus efficace des

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:37

6.


Armée des forces d'opérations spéciales


Au sein d'une force conjointe, ARSOF actifs (moins PSYOP unités et CA) sont ordinairement attachées à et sous OPCON désigné d'un commun task force d'opérations spéciales (JSOTF) commandant. Les opérations spéciales élément de commandement et de contrôle (SOCCE) JSOTF assiste le commandant de la soutenir dans l'accomplissement ou soutenu commandant responsabilités. Un SOCCE est basé sur un détachement opérationnel de forces spéciales-B et est enrichi d'un dossier portant sur les communications et le personnel selon les besoins. Il peut inclure un agent de liaison avec les rangers, PSYOP CA et représentants, et les opérations spéciales personnel de l'aviation. Le SOCCE est normalement colocalisés au corps et au-dessus, avec de petites équipes de liaison opérant au niveau de chaque division et en dessous. L'unité appuie les SOCCE fournit un appui administratif et logistique.

Le SOCCE est le point focal pour ARSOF coordination et synchronisation avec les forces conventionnelles. Au niveau du corps, le SOCCE coordonnées avec le centre des opérations de corps, d'appui-feu élément, la cellule de coordination des opérations de profondeur, le champ de bataille et de la coordination de détachement deconflict cibles et des opérations. Il fournit ARSOF sites personnels grâce à la coordination et fournit des superpositions et des autres amicales ordre de bataille données à l'appui-feu et d'élément de coordination du champ de bataille détachement. Le SOCCE peut exercer C2 désigné de ARSOF unités lorsque le commandant JSOTF détermine la nécessité.

Élément de liaison des forces spéciales

Une des forces spéciales est un élément de liaison des forces spéciales ou opérations spéciales conjointes élément qui effectue la liaison entre les forces conventionnelles américaines, la division au niveau du siège, et subordonnés brigades et bataillons.

PSYCHOLOGIQUE DES OPÉRATIONS

. Commandants emploient PSYOP (comme un élément d'OI) à influer sur le public cible des comportements qui appuient les objectifs de la politique nationale américaine. Comprend la planification du personnel spécialisé dans la culture de la région. PSYOP missions rôles incluent -

*Influencer les attitudes et les comportements des populations étrangères.
*Conseiller les commandants des restrictions pendant la cible processus de ciblage (planification de l'application des effets) pour minimiser les réactions qui peuvent être préjudiciables PSYOP objectifs.
*Fournir de l'information (en coordination avec le bureau des affaires publiques) de populations étrangères à l'aide humanitaire et à rétablir ou à maintenir l'ordre civil.

Toutes les forces assignées un AO ou de la fonction doit déterminer quels ministères et organismes qui sont chargés d'en AO et coordonner les actions afin qu'il n'y ait aucun dédoublement des efforts. Ces ministères, les conseils et les organismes comprennent -

*Conseil de la sécurité nationale.
*Département de la défense.
*Département d'État.
*Ministère de la Justice.
*Département du Trésor.
*Department of Homeland Security.

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:40

7.


De bouclage et de recherche


De bouclage et de recherche est une technique utilisée par les forces militaires et de police en milieu urbain et en milieu rural. Il est fréquemment utilisé par les forces anti population et de la réalisation d'une mission de contrôle des ressources pour lutter contre les petits centres de population ou les subdivisions d'un ensemble de la communauté. Pour être efficaces, les opérations de bouclage et de fouille doit avoir suffisamment de forces pour boucler efficacement et de manière approfondie sur la recherche des zones cibles, d'inclure des zones de subsurface. PSYOP, des affaires civiles, et spécialiste de l'interrogatoire équipes devraient augmenter de bouclage et de fouille forces pour accroître l'efficacité des opérations. Tenez compte des points suivants lors de la conduite d'opérations de bouclage et de recherche:

Allouer suffisamment de temps pour mener des recherches approfondies et l'interrogatoire des habitants des zones touchées.

Les opérations devraient être soigneusement préparées à l'avance, chaque fois que possible.

Ferme mais un traitement équitable doit être la règle. Tous les efforts doivent être déployés pour éviter tout incident qui entraîne inutilement s'aliéner la population.

Opérations de bouclage et de recherche peut être effectuée comme suit:


*Disposition des troupes devrait -
*Faciliter le contact visuel entre les postes au sein du cordon.
*Prévoir suffisamment de patrouilles et déploiement immédiat d'une force de réserve efficace.

Priorité devrait être donnée aux -


*Sealing le centre administratif de la communauté.
*Occupant toutes les installations essentielles.
*Détentrice du personnel en place.
*Préserver et sécuriser tous les dossiers, fichiers et autres archives.

Principales installations comprennent -


*Bâtiments administratifs.
*De police.
*Nouvelles installations destinées aux médias.
*Les bureaux de poste.
*Les communications des centres.
*Transport bureaux et moteur piscines.
*Prisons et autres lieux de détention.
*Écoles.
*Les installations médicales.

Techniques de recherche comprennent -


*Rechercher des équipes de taille organisé à l'escouade d'assaut, de soutien et d'éléments de sécurité. Une cible est affectée par équipe.
*Salle de fouilles sont conduites par des équipes de deux personnes.
*Salle équipes de recherche sont armés de pistolets, armes d'assaut et d'armes automatiques.

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:41

8.

organes de coordination permanente a donné parti des particuliers (par exemple, les agents de quartier) anti responsabilité de la C2 en AO et leur contrôle sur les biens civils ou militaires envoyés dans leurs Aos. Renforcé organismes de renseignement, en particulier, ont été assignés en tant que partie permanente. Implication des responsables locaux et des civils peut vaincre les insurgés "tentative visant à saper le système politique.

Forces militaires et de police doivent être les plus visibles de la force pour le peuple. Les forces de sécurité envoyés dans une zone de s'engager dans anti effectuer comme suit:

Stratégiquement, ils servent de bouclier pour mener à bien la réforme. Il est impératif que les forces militaires et de police de protéger la population et défendre leurs propres bases en même temps la lutte contre l'insurrection.

Opérationnel, ils systématiquement rétablir le contrôle du gouvernement.

Tactiquement, les forces de sécurité d'éliminer les insurgés leadership, cadre, et les combattants, à travers la mort et la capture, par les co-optant membres individuels, ou en obligeant les insurgés à quitter la région. Cela se compare à séparer le poisson de la mer. Les populations locales (qui fournissent la base de la masse des insurgés) sont ensuite sécurisés et capables de se livrer à des activités normales. Les forces d'aider aussi à des projets d'action civique.

Ces actions transmettre à la population un sentiment d'inquiétude et de progrès par le gouvernement. Voir: FM 3-19.40 (19-40). Police militaire internement / opérations de réinstallation. 1 er août 2001.

Il ya plus de 600 camps de détention officiellement désignés maintenant aux États-Unis, tous pleinement opérationnels et prêts à recevoir des prisonniers. Ils sont tous dotés de gardes à plein temps, mais ils sont, pour l'heure, ne sont pas occupées.

Ces camps doivent être gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency) devrait loi martiale doivent être mises en œuvre aux États-Unis.

Opérations Cable Splicer and Garden Plot sont les deux sous-programmes qui seront mis en œuvre une fois que le programme Rex 84 est lancé pour son sujet spécifique.

*Garden Plot est le programme de contrôle de la population.
*Cable Splicer est le programme pour une reprise ordonnée de l'État et des autorités locales par le gouvernement fédéral. La FEMA est le bras exécutif de la police d'Etat à venir et, par conséquent, la tête de toutes les opérations. Les décrets présidentiels déjà cotées sur le Registre fédéral aussi font partie du cadre juridique de cette opération.
*Les camps ont tous des installations de chemin de fer ainsi que les routes menant à et de la détention. Beaucoup ont également un aéroport à proximité. La majorité des camps peut abriter une population de 20000 prisonniers. Actuellement, la plus grande de ces installations est juste à l'extérieur de Fairbanks, en Alaska. L'Alaska est une installation massive service de santé mentale et peut contenir environ 2 millions de personnes.
*Le plan anti analyse la base de l'insurrection, en vue de déterminer sa forme, les centres de gravité, les vulnérabilités et les insurgés. Ces dicter le type le plus efficace d'employer la force (que ce soit la police, les milices et les militaires; ou principalement militaires et policiers).

Le plan anti détails le système afin de récupérer ce qui a été perdu et à établir la priorité de l'effort et de l'échéancier. Parallèlement, il expose comment le gouvernement entend assurer l'infrastructure essentielle de l'Etat et du gouvernement des centres du pouvoir.

*Département de l'agriculture.
*Département du commerce.
*Central Intelligence Agency.
*Department of Transportation.

Divers départements gouvernementaux administrent directement ou soutenir d'autres organismes gouvernementaux. Des exemples de ces organismes américains sont -

*US Agency for International Development.
*L'US Coast Guard (sous Department of Homeland Security).
*Le Federal Bureau of Investigation (au titre du ministère de la Justice).
*Immigration Customs Enforcement (sous Department of Homeland Security).
*Federal Communications Commission.

Sécurité et défense commencer simultanément avec, ou immédiatement après les opérations offensives.

Pour l'organisation de l'application de la loi

La réussite dépend en fin de compte et anti initialement sur une légitime et efficace de programmes de justice intégration de l'application de la loi, le pouvoir judiciaire, et d'un système pénal. L'actuel programme de justice peut être limité par la capacité (leadership et formation), les ressources ou la corruption, et exigent des efforts directs ou indirects à l'appui, ou même rétablir les services de police, les tribunaux et les prisons. Ces efforts doivent être coordonnés avec l'équipe de pays et étroitement synchronisé avec d'autres actions civilo-militaires. La responsabilité de ces efforts peuvent tomber d'abord sur les actifs militaires américains pendant la phase initiale d'une opération de sécurité ou lorsque la situation est intenable pour les agences civiles et conseillers en contrats. La division du personnel et de juge-avocat prévôt marshal peut-être besoin d'un appui technique du juge-avocat et les membres de la police militaire des actifs (par exemple, droit administratif et pénal des experts, des enquêteurs, des spécialistes et des corrections) à l'appui locaux, régionaux ou au niveau national, la justice Programmes, tout en fixant les conditions de transfert de l'appui des États-Unis à d'autres agences gouvernementales ou internationales.

Soutien à l'appareil judiciaire peut être limité à assurer la sécurité aux tribunaux existants. Pour éviter la surpopulation dans les prisons de la police, les tribunaux doivent avoir un système efficace et opportune magistrat capacité, idéalement installés dans les locaux de police et les prisons de la police, pour examiner les cas de procès.

Appui au système pénal peut être limité à la surveillance des conditions de base et de l'adhésion aux normes humanitaires ou besoin de plus de soutien complet pour rétablir tous les niveaux d'incarcération et d'un des programmes de réadaptation. Points à retenir:

*Prisons locales sont généralement installés dans les locaux de police et administré par la police locales de détenir des suspects jusqu'à ce qu'un juge d'instruction détermine s'il ya suffisamment de preuves pour le procès.
*Régional prisons sont généralement gérés par des fonctionnaires de l'administration pénitentiaire à recevoir les détenus visés à l'essai, mais pas coupable. Détenus ne devraient pas être incarcérés avec des criminels condamnés.
*Prisons détenir les criminels condamnés et sont généralement conçus et divisée à l'adresse détenu niveau de risque (haut, moyen et faible), des programmes de réadaptation (par exemple, la violence, la toxicomanie, les crimes sexuels), et la séparation des sexes et les jeunes délinquants.

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:43

9.



*Assurer la sécurité des opérations de dépistage des équipes de recherche et des installations.

Pré-recherche coordination comprend -


*Entre le personnel de contrôle et de sélection des chefs d'équipe.
*Etude des plans d'aménagement.
*Communications, qui est, de la radio, du sifflet et des signaux manuels.
*Disposition des suspects.
*Sur le site de sécurité.
*Garde entrées, les sorties (pour inclure le toit), les halls, les couloirs et les tunnels.
*Assignez des tâches pour la réserve de contingence.
*Salle de recherches menées par deux ou trois équipes.
*Immobilisez occupants avec un membre de l'équipe.
*Recherche chambre avec d'autres membres de l'équipe.
*Rechercher tous les occupants. Lorsque disponible, un troisième membre de l'équipe devrait être l'enregistreur.
*Placez les documents numérotés dans une enveloppe et le tag associé individuel avec un numéro correspondant.

Dépistage et de documenter la population

Dépistage et de la documentation comprennent:

*Systématique d'identification et d'enregistrement.
*Délivrance des cartes d'identité contenant -
Un numéro unique.
Image de personne.
Données d'identification personnelle.
Empreintes digitales.
*Un cachet officiel (utiliser des couleurs différentes pour chaque région de l'administration).
*Une famille de recensement cartes, une copie officielle de ce qui est conservé à l'agence de la police locale. Celles-ci doivent inclure une photo et des données personnelles.
*L'utilisation fréquente des postes de contrôle mobiles et fixes pour l'inspection, l'identification et l'enregistrement des documents.
*Prévention de la contrefaçon de documents d'identification et d'inscription par pelliculage et gaufrage.

Programmes d'informer la population de la nécessité d'identification et d'enregistrement.


Covert surveillance est un effort de collecte de la responsabilité fixée à l'intelligence / security division ou détective division de la police. Covert techniques, allant de l'application de systèmes électroniques sophistiqués à des informateurs, devrait comprendre -

*Informateur filets. Fiabilité des informateurs doivent être vérifiées. Protection de l'identité est un must.
*Bloc de contrôle. Le découpage d'une communauté ou région à la population dans les zones où résident de confiance des rapports sur les activités de la population. Si le bloc de la fidélité des dirigeants est discutable, un informateur nette peut être établie afin de vérifier les zones discutable.

La clé du succès est une action efficace et d'intelligence à l'échelle locale. De nombreux insurgés

Sont "local boys" balayés par l'émotion du moment. D'autres sont des gens de l'extérieur, facilement reconnaissable par les gens du coin. Dans les deux cas, lorsque les insurgés trop jouer leur part, et placer la communauté au risque, il est probable que le personnel local permettra d'identifier ces insurgés aux autorités. Cette information peut conduire au développement de l'intelligence rationnelle, permettant aux commandants de concentrer les opérations vers des objectifs précis.

Planifier, préparer, exécuter et évaluer les opérations adhérer à plusieurs principes fondamentaux. Alors que beaucoup s'appliquent aux opérations classiques, d'autres sont anti-spécifique.

Caméras co-localisés avec MASINT systèmes, tels que REMBASS, et activé lorsque ces systèmes sont déclenchés peut donner au commandant supplémentaires "les yeux sur les« domaines d'intérêt nommé sans perdre de la main-d'oeuvre continue d'effectifs un poste d'observation dans ces endroits.

Fournir des patrouilles avec un appareil photo numérique ou caméscope peut grandement aider au processus de débriefing et de permettre à l'intelligence du personnel de faire leur propre opinion sur des sujets d'intérêt que les rapports de patrouille. De filmer des événements, comme une démonstration, peut permettre d'analystes qui ne sont pas sur les lieux pour identifier les éléments clés, les dirigeants, et les indicateurs potentiels pour aider les empêcher de nouveaux incidents. Gun-caméra des images d'avions qui peuvent fournir un stand-off plate-forme de reconnaissance peut donner de précieux renseignements sur l'ennemi TTP.

Thermal curiosités sur un véhicule de patrouiller une artère urbaine tard dans la nuit, peut-être noter les parties chaudes du moteur d'un véhicule sur le bord de la route, peut-être en indiquant toute activité suspecte. La police militaire des forces fournissent une structure solide et dynamique dotée de capacités de combat au cours d'une contre-insurrection.

La police militaire des soldats possèdent les diverses capacités de la mobilité, la létalité des armes mix, les communications et la formation des compétences pour fonctionner dans n'importe quel environnement. Les actions de la 18 e brigade de police militaire soutenant l'Opération Liberté pour l'Irak démontrent la diversité et la souplesse des fonctions de la police militaire. Ces soldats ont effectué plus de 24000 patrouilles de combat; traité plus de 3600 prisonniers de guerre ennemis, les détenus, et les insurgés, a confisqué plus de 7500 armes, et formé plus de 10000 officiers de police irakiens. Patrouilles de la police militaire relèvent de l'attaque directe ou indirecte plus de 300 fois pendant l'opération.

Les cinq membres de la police militaire, les fonctions de manœuvre et de la mobilité des opérations de soutien, la zone de sécurité, de police des opérations de renseignement, la loi et l'ordre et à l'internement / opérations de réinstallation s'appliquent à tous-les opérations.

Chiens de travail militaire

Chiens de travail militaire sont une ressource largement inexploitée. Les chiens sont formés dans de nombreuses compétences, dont certaines peuvent faire la différence entre le succès et l'échec de nombreuses missions de combat. Les chiens sont formés pour patrouiller, à la recherche de bâtiments, de dépistage ou de détection d'explosifs. Toutes ces compétences compliment effectuant les cinq fonctions de la police militaire. La capacité des chiens pour détecter une embuscade et de trouver un engin explosif posé par des insurgés peut être crucial pour le succès global de la mission. L'utilisation d'équipes de chiens militaires travaillant à augmenter le potentiel de combat et accroître les pénuries de réponse est seulement limité par le manque de formation sur la manière d'employer les chiens. Les chiens ne peuvent pas être utilisés comme mesure de sécurité contre des détenus.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:45

10.

Elles peuvent être utilisées pour renforcer les mesures de sécurité contre la pénétration et l'attaque par des forces ennemies. Quelques exemples de l'emploi de techniques sont -

*Périmètre de patrouilles.
*Principale voie d'approvisionnement des patrouilles.
*Désigné de la sécurité du personnel, des unités ou des installations.
*Utilisation pendant les postes de contrôle et des barrages routiers.
*Ennemi prisonnier de guerre, détenu, et le contrôle des insurgés.
*Détection des mines et des tunnels.
*Domaine opérations de reconnaissance.

Types de foules

Il existe quatre types de foules:


*Casual foule. Éléments requis de la foule occasionnels sont l'espace et les gens.
*Sighting foule. Comprend occasionnels foule d'éléments et d'un événement. L'événement providesthe lien commun du groupe.
*Foule agitée. Possède les trois éléments de la foule, en observant plus de l'élément de l'émotion.
*Mob. Caractérisé par l'hostilité et l'agression. Une foule est une foule agitée impliqués dans une activité physique.

Pour contrôler la foule exige des actions simultanées. L'objectif principal est de réduire les niveaux émotionnels des individus dans la foule. Cette action permettra de désamorcer l'agressivité et la violence potentielle de la foule. Force physique d'un certain type peut être nécessaire pour réprimer la perturbation.

FOULE DE LEADERSHIP


Leadership affecte grandement l'intensité et la direction de la foule comportement. Un habile agitateur

Peut convertir un groupe de personnes en un ressentiment foule en colère et en dirige l'agression et de la colère envers le groupe de contrôle. La première personne à commencer à donner des ordres clairs avec autorité est susceptible d'être suivie. Radical dirigeants peut facilement prendre en charge, d'exploiter la foule, l'humeur, et de la diriger vers une cible commode.

Il est important de noter que le chef de la foule ou d'un groupe ne signifie pas nécessairement s'inscrire dans une seule catégorie. Le dirigeant peut être combative, vocal, ou apparemment faibles clé et les rôles peuvent changer selon les besoins. D'identifier correctement le leader d'une violente colère ou potentiellement groupe et habilement éliminant le dirigeant sans provoquer de nouvelles violences est essentiel pour désamorcer une situation potentiellement dangereuse.

FOULE TACTICS

Foule tactiques peuvent être planifiées ou non planifiées, violents ou pas. Le plus organisé et plus ciblé devient une foule, le plus souvent les tactiques utilisées auront été planifiées. Organisé monstres essaieront de vaincre la force par l'emploi de plusieurs types de tactiques.

Ces tactiques incluent -

*La construction de barricades.
*L'utilisation de cocktails Molotov, de rochers, de frondes et de la fumée des grenades.

Feinting et d'accompagnement des actions.


Comportement au cours d'une foule de troubles civils est essentiellement émotionnelle et sans raison. Les sentiments et la dynamique engendrée ont tendance à entraîner l'ensemble du groupe, à suivre l'exemple affiché par ses pires membres. Habiles agitateurs ou des éléments subversifs exploiter ces facteurs au cours de troubles psychologiques. Quelle que soit la raison de la violence, les résultats peuvent consister en aveugle incendie et le pillage, ou en milieu ouvert et les attaques violentes contre les fonctionnaires, les immeubles et les passants innocents. Émeutiers peut mettre le feu aux bâtiments et aux véhicules -

*Bloquer l'avancée des troupes.
*Créer de la confusion et de détournement.
*Atteindre des objectifs de destruction de biens, des pillages et des tireurs embusqués. Mobs souvent recours à divers types d'armes contre les autorités. Ceux-ci comprennent mais ne sont pas limités à -
*Violence verbale.
*Utilisation des innocents ou de la faiblesse perçue de personnes (comme les personnes âgées, femmes et enfants) comme boucliers humains.
*Blunt impact et jeté des objets (tels que des pierres, des briques et des clubs).
*Véhicules et d'autres grands objets mobiles.
*Les armes à feu, d'explosifs et d'autres engins pyrotechniques.

Types de résistants

Les individus peuvent être classés en fonction de quel niveau de la force qu'ils peuvent utiliser ou ce qui menace qu'elles présentent:

*Complaire résistants. Complaire résistants sont non verbaux. Ils vous regarde quand vous parlez à eux, mais de ne pas répondre d'une manière quelconque. Ils deviennent mous au toucher, ou obligés de déplacer leurs corps. Ils peuvent très rapidement devenir violentes physiquement et combative. Ne pas les sous-estimer.
*Vocal résistants. Vocal résistants offrir une réponse verbale, et, lors d'un contact, soulignent eux-mêmes dans un effort pour attirer l'attention des médias.
*Combatifs résistants. Combatifs résistants constituent le plus grave danger pour le contrôle de la force. Ils ne sont pas passifs, une fois qu'ils sont touchés. Placer l'individu en position couchée, brassard eux, et les retirer de la zone.

FOULE DE CONTRÔLE

Les dirigeants choisissent leurs options fondées sur une évaluation de la foule. Les dirigeants de sélectionner la combinaison des techniques de contrôle et de la force à leur avis, les options auront une influence sur la situation la plus efficace (basé sur METT-TC). Les dirigeants choisissent la réponse qu'ils attendent pour réduire l'intensité de la situation. Options à envisager pour maîtriser les foules sont -

*Surveiller la foule à la collecte de renseignements et à observer pour déterminer si les dirigeants ont fait leur apparition, la volatilité a augmenté, et le mouvement.
*Bloc de la foule avance sur une installation ou d'un domaine.
*Disperser la foule afin d'éviter les blessures ou à prévenir la destruction de biens.
*Contenir la foule, de la limiter à l'espace qu'elle occupe. Ceci permet d'éviter qu'elle ne s'étende

.../...


Dernière édition par Joss le Mer 26 Mar 2008 - 21:57, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:47

11.

à des zones environnantes et les collectivités.

Endiguement contre la dispersion

La dispersion peut se traduire par une foule briser en plusieurs groupes, ce qui cause des problèmes et une plus grande menace pour le contrôle des forces. Une foule contenue a une durée limitée; leur nombre risque de diminuer à mesure que les besoins individuels l'emportent sur celles de la foule.

Issue d'une proclamation d'aider à disperser la foule. Une proclamation établit officiellement le caractère illégal d'une foule de mesures, et cela met la population, selon avis officiel concernant le statut de leurs actions. Si une annonce est publiée, s'assurer que des mesures soient prises pour l'appliquer. Nonaction sera perçu comme un signe de faiblesse.

Lors de l'émission d'une proclamation, n'oubliez pas ce qui suit :

*Intention ne peut pas dépasser la capacité de réaction.
*Ne communiquez pas le type de force / munitions à utiliser.

Techniques de contrôle de foule

. Utilisez les techniques suivantes pour contrôler les foules :


*Veiller à ce que les règles d'engagement, le niveau de la force et des usages ainsi que l'intention du chef (et notamment d'armes létales et non létales options, le cas échéant) sont clairement compris de tous.
*Déterminez à l'avance les caractéristiques psychologiques des dernières manifestations et des monstres.
*Identifier les responsables locaux à l'avance. Connaître leurs bureaux et numéros de téléphone cellulaire.
*Établir des relations de commandement et l'autorité nonlethal armes à feu des munitions.
*Dressez un plan d'extraction et de retrait ont souple perceuses.
*Toujours maintenir une mortelle overwatch d'un contrôle de la force. Quand les tireurs sont déployés, les garder couverts et out-of-sight. Désigné marksman équipes renforcer la confiance dans les membres de la force de contrôle.
*Toujours maintenir une force de réserve pour renforcer le contrôle de la force. Hold réserves out-of-sight.
*Savoir qui sont les représentants des médias sont et où ils se trouvent. Demandez-leur à l'avance le thème de toute histoire et de l'information qu'ils sont en développement.
*Être raisonnable et équilibré. Cependant, une foule de manque perçu de risque encourage les émeutiers.
*Déplacer la foule, mais ne pas casser. Ils se battront si brisée.
*Maximiser la distance et les barrières entre les formations et le contrôle des foules. Nonlethal utilisation de munitions d'armes de créer une distance.
*Si l'usage de la force à un niveau s'intensifie force meurtrière, objectif ajusté points (chef plans) avec nonlethal armes munitions peuvent produire des effets létaux.
*Créer nonlethal armes gamme de cartes de positions statiques.
*Envisager les conditions environnementales et leur effet sur le rendement de moins que meurtrières munitions.
*Gardez à l'esprit la possibilité d'une issue mortelle est possible dans tous les types de missions.

COMMUNAUTÉ CARTE

*Obtenir une carte de la région ou de la communauté. Si aucune carte n'est disponible, dessiner un motif à l'échelle. Indiquez le réseau routier (notamment les routes principales et secondaires).
*Afficher l'emplacement de ces lieux importants comme les institutions religieuses, les écoles, les salles communautaires, et des marchés.
*Indiquer les distances pour les communautés adjacentes.
*Décrivez ce qui détermine le centre de la communauté et quels sont les facteurs les plus importants dans la communauté en donnant son identification.
*Décrire la relation de la communauté quant à la politique, le commerce, l'école et les domaines religieux avec celui des collectivités adjacentes.
*Décrire les caractéristiques du terrain et des conditions météorologiques qui influent directement sur l'emplacement ou la vie de la communauté.

Histoire (car il influe sur la situation actuelle)

Identifier les personnes et les événements importants dans l'histoire de la communauté. Considérez ce qui suit:

*Natural crises de l'histoire de la communauté.
*Incidents donnant lieu à des conflits ou à la coopération dans la communauté.
*L'immigration et l'émigration.
*Dirigeants remarquables et célèbres citoyens dans la communauté.
*Avant l'interaction avec des militaires étrangers.

POPULATION

Obtenir les informations suivantes :


*Recensement.
*Occupations communes d'habitants.
*Groupes ethniques présents, le cas échéant. (C'est-à-dire, les Afro-américains, latinos, asiatiques, autres)

COMMUNICATION

Déterminer comment les habitants, des groupes, des organisations et des entités gouvernementales de communiquer au sein de la communauté et avec les autres communautés. Considérez ce qui suit:

*Transport (routes, eau, rail, air).
*Électroniques (télévision, radio, Internet, le télégraphe).
*Documents imprimés (journaux, affiches, magazines).
*Mail installations.
*Liaisons avec les autres communautés.
*Degré d'autoapprovisionnement ou de l'isolement.

INTÉGRATION COMMUNAUTAIRE

Déterminer les groupes ou individus qui sont indépendants du gouvernement local, par exemple, des groupes ou des individus directement responsables d'un tiers ou plus du gouvernement. Déterminer les effets qu'elles ont sur la communauté. Déterminer l'attitude de la population locale envers ces personnes.
[b]
SITUATION ÉCONOMIQUE

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:54

12.

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de la situation économique :[/b]

*Ressources naturelles.
*Industries. Agriculture.
*Cultures et produits, les marchés, la propriété et location.
*Qui sont les propriétaires?
*Sont-ils dans la communauté ou absents?
*Y at-il des commerçants locaux? Quelle est leur influence sur la collectivité?
*Professionnelles (enseignants, médecins, ministres).
*Associations de crédit et de leurs relations avec la collectivité.
*Économique relative de la population (la dette, l'épargne, les taxes).

SITUATION RELIGIEUSE

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de la situation économique :

*Nombre, le maquillage, l'attitude, et la composition de chaque religion / secte.
*Bâtiments et équipements.
*Écoles dirigées par des institutions religieuses.
*Relation de chaque religion / secte avec les autres. Est-ce qu'ils choc ou coopérer?

L'EDUCATION DES ORGANISATIONS

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de l'influence des organisations éducatives :


*Ecoles (nombre, la taille, le territoire desservi, les bâtiments, l'équipement, les bibliothèques, et de la structure administrative).
*Histoire (comment et par qui les écoles ont été construites?)
*Les activités de l'école et la relation avec la communauté.

ORGANISATIONS VOLONTAIRES

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de l'influence des organisations bénévoles :


*Nombre, le type, la composition des membres, du matériel, des activités, et pour d'autres phases de la vie de la communauté.
*Farmers' Co-ops (4-H de type organisations, les organisations économiques domicile).
*D'autres groupes professionnels.

INSTALLATIONS RECREATIVES

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de l'influence des installations récréatives :


*Organismes de loisirs (bâtiments communautaires, les clubs sportifs, les équipes de soccer, le baseball et les terrains de football et de tennis).
*Les formes traditionnelles et locales, des attitudes à l'égard des besoins de loisirs.

SITUATION POLITIQUE

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de la situation politique :


*Structure politique et le gouvernement (ou de la solidarité de luttes et causes).
*Dominant personnalités.

Les activités de la communauté, les coutumes et les idéaux

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de l'influence des activités de la communauté, les coutumes et les idéaux :


*Les événements communautaires autres que les rites religieux.
*Communauté des coutumes ou des traditions (tabous sociaux ou refus)?
*Activité caractéristiques et les passe-temps.
*Les attitudes de la communauté sur tous les types de progrès?

LEADERSHIP

Tenir compte des facteurs suivants lors de l'évaluation de la situation de leadership :

*Dominant dirigeants. Famille de contrôle.
*Leadership est représentatif, démocratique, autocratique ou?
*Quelles sont les mesures prises par eux pour développer les dirigeants nouvellement nommés?
*Attitude des gens envers les anciens et les nouveaux dirigeants.
*Motivation politique, la religion, le pouvoir économique, le prestige, ou une combinaison de ceux-ci?

De contrôle et des fouilles

Attitude et de mentalité.


Pensez à un point de contrôle comme une embuscade, avec une attitude amicale. Trust personne à l'extérieur de votre poste de contrôle tandis que les membres de l'équipe de garde. Pour éviter les malentendus et la confusion de la part de la population locale, recommander l'affichage des instructions sur les panneaux à l'entrée des postes de contrôle.

Les postes de contrôle de sélection des sites devraient être fondées sur un leader de reconnaissance. Le site doit permettre d'échapper à un véhicule de route et comprennent des plans pour détruire un élément hostile qui utilise une telle route. Si le poste de contrôle est complètement bouclé, les insurgés ne peuvent pénétrer en essayant de courir sur place ou de contourner les barrières.

Durée du poste de contrôle peut varier de 1 à 72 heures suivant le but de l'opération. Que les postes de contrôle sont mis en place sans tarder, faire fonctionner pendant plusieurs heures pendant les périodes de pointe de circulation, et ensuite repositionner vers un autre emplacement de réduire le risque d'attaques d'insurgés et d'augmenter la probabilité de détecter et d'attaquer ou de capturer les insurgés. Les leçons tirées de l'Opération Liberté pour l'Irak indiquent les postes de contrôle de plus de 72 heures ont été moins efficaces pour des raisons liées à la prévisibilité et de la fatigue.

Les postes de contrôle sont délibérés et hâtive, mais toujours doit être composée des éléments

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:56

13.

suivants:

*Des obstacles ou des barrières en place, dans un serpentin de conception pour ralentir ou arrêter les excès de vitesse des véhicules.
*Recherche zones pour le personnel et les véhicules.
*Overwatch de sécurité et de lutte contre les positions.
*Zone d'attente.
*Éclairage pour les opérations de nuit.

Désigné agression des forces de réaction à l'attaque ou à poursuivre des individus, des groupes, ou les véhicules qui tentent de manœuvrer par le biais, ou demi-tour et tenter d'éviter le poste de contrôle.

Délibérée Checkpoint


Une position fixe mis en place sur une route principale dans une région rurale ou agglomération, qui peuvent être classés comme étant soit une lourde ou légère de contrôle de la circulation. Un lourd délibérée de contrôle de la circulation exige normalement un peloton d'équipage. Escadrons ne peut exploiter un poste de contrôle tenu du trafic pour une courte durée (12 heures ou moins). Pour exploiter un poste de contrôle de trafic lourd, la tâche d'organiser le peloton en -

*Siège de l'élément responsable de la C2 et de maintenir les communications. Élément de recherche, normalement une escouade que -
*Suspensions des véhicules au poste de contrôle.
*Guides véhicules à la recherche désigné point.
*Effectue le personnel et les fouilles de véhicule.
*Charge autorisé des véhicules à travers le poste de contrôle.
*Élément de sécurité qui assure l'alerte rapide à l'élément de recherche et de voies de fait, des rapports et observe les activités suspectes, et assure le suivi des flux de trafic et à travers le poste de contrôle. Elle devrait avoir une capacité antiarmor pour protéger le site d'un véhicule blindé menace.
*Élément de choc, une autre responsable de l'escadron de détruire tout élément d'insurgés que les forces de son chemin passé, les équipes de recherche. Les soldats sont positionnés au-delà thesearch point et en place des obstacles / barrières

Ce qui suit est une liste de contrôle des véhicules recherche :

*Arrêter le véhicule à la zone de recherche.
*Direct aux occupants de sortir du véhicule et d'escorte à l'écart d'une zone de recherche à proximité.
*Dirige les occupants mâles de lever tous les vêtements pour assurer engins explosifs ne sont pas attachées à leur corps (les femmes doivent vérifier féminin occupants). Lorsque des femmes inspecteurs ne sont pas présents, une méthode efficace consiste à rechercher les femmes en leur faisant tirer leurs vêtements serrés à leur corps de façon à ce que tout le contour formé par un engin explosif ou matériel fera date. Utiliser des dispositifs de détection d'explosifs, le cas échéant.
*Les soldats restent derrière une position fortifiée et sécurisée tandis que ce processus se déroule
*D'effectuer une inspection visuelle tandis que les occupants des véhicules à lever tous les obstacles de la Soldiers' champ de vision tout en restant derrière les positions fortifiées. Ces obstacles peuvent inclure des couvertures ou des vêtements sur place.
*Le conducteur enlève toute lâche articles qui ne sont pas fixées au véhicule pour une inspection. Une fois que le leader détermine qu'il est sûr de l'approche du véhicule, deux membres de l'équipe de recherche se positionnent à la fois les flancs arrière du véhicule. Ces soldats de maintenir le contact visuel avec les occupants une fois sortie du véhicule.
*Deux soldats armés de pistolets seulement effectuer la recherche.
*Un soldat de l'intérieur procède à des perquisitions et l'autre accomplit extérieur recherches.
*Utiliser des miroirs et des détecteurs de métaux à des recherches en profondeur chaque véhicule des armes, des explosifs, des munitions et d'autres produits de contrebande. En fonction du niveau de menace, la fouille du véhicule domaine devraient permettre de protection contre les explosions dans les environs.

Recherches des détenus

Personnel recherches sont effectuées uniquement lorsque l'autorisation requise a été obtenue par le ROE. Planification considérations sont -


*Plan pour les recherches entre personnes du même sexe.
*Préserver le respect et la dignité de l'individu.
*Soyez poli, attentionné, patient, et faire preuve de tact.
*N'épargner aucun effort pour ne pas blesser inutilement la population locale.
*Recherche d'armes et de munitions, les objets de valeur de l'intelligence, de la monnaie, de drogue, d'autres éléments inappropriés, et tout ce qui semble hors de l'ordinaire.

Soldats mener des recherches dans des équipes de recherche qui se composent des éléments suivants :

*Chercheur. En fait, effectue la recherche. C'est le plus haut risque.
*Sécurité. Maintient le contact visuel avec la personne recherchée.
*Observateur. L'observateur est un dirigeant qui a un contrôle de supervision. Il donne l'alerte rapide.
*Les deux méthodes les plus couramment utilisées pour mener des recherches spécifiques sont fraîches et mur recherches.
*Frisk recherche. Rapide et adéquate pour détecter les armes, éléments de preuve, ou à la contrebande. Une fouille de recherche est plus dangereux parce que le chercheur a moins de contrôle de l'individu recherché.
*Wall recherche. Offre plus de sécurité pour le chercheur. Toute la surface en position verticale peuvent être utilisés, par exemple un mur, un véhicule, un arbre, ou de clôture.

L'équipe de recherche met le sujet dans la position couchée ou à genoux si davantage de contrôle est nécessaire pour rechercher un individu peu coopératif.

Fouilles ne devrait être envisagée que lorsque l'individu est soupçonné de transporter des documents ou d'autres produits de contrebande sur sa personne. Cette extrême méthode de recherche doit être conduite dans un endroit fermé, et par un personnel médical qualifié lorsqu'ils sont disponibles.

Consigner les informations suivantes :

*Le nombre et le type de véhicules arrêtés. Rapport recensant les marques, les numéros de plaque d'immatriculation, les numéros d'identification de véhicule (s'il ya lieu) et tout signes affichée sur le véhicule.
*Le point de départ et la destination du véhicule.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 16:58

14.

*Le nombre de passagers dans le véhicule. Rapport de la nationalité, l'âge et le sexe des passagers.
*L'état des passagers (état de santé général, les habits, attitude).
*La raison du voyage par les voyageurs.
*Le type et la quantité de la cargaison.
*Observations éventuelles ou réelles d'armes.
*Explosifs ou à la menace d'action par les passagers.
*Une description d'armes, de munitions, d'explosifs, d'objets trouvés et sensible, et confisqué du véhicule.
*Quelque chose d'inhabituel rapportées par les voyageurs.

Alors que les élus locaux vont détenir certains individus en raison de soupçons d'activités criminelles ou à des fins de sécurité, il y aura des moments, lorsque US, les forces de capturer et de détenir les personnes qui peuvent représenter une menace pour le personnel américain et intérêts. Le fait de capturer un détenu n'est que la première étape d'un long processus et extrêmement sensible.

Détenu est un terme utilisé pour faire référence à toute personne capturés ou autrement détenu par une force armée (JP 1-02). AR 190-8, FM 3-19.40, et, le droit international (y compris le droit de la guerre et les Conventions de Genève) à l'adresse des politiques, les procédures et les responsabilités de l'administration, de traitement, de protection, de sécurité et de transfert de la garde des détenus. Ces publications fournissent d'autres facteurs de planification et de la réglementation et de prescriptions juridiques concernant les détenus.

Détentrice du personnel porte en elle la responsabilité de garder, protéger, et compte pour eux. Toutes les personnes capturées, détenues, ou autrement tenue à la garde des forces armées américaines reçoivent des soins et un traitement humain à partir du moment où elles tombent entre les mains des forces américaines jusqu'à ce que la libération définitive ou de rapatriement. Le traitement inhumain des détenus est interdite et n'est pas justifié par le stress du combat ou de provocations graves. Le traitement inhumain constitue une violation grave et punissable en vertu du Code uniforme de justice militaire et du droit international.

Les deux Conventions de Genève les plus susceptibles d'être employées dans les opérations de détention sont la Convention de Genève relative au traitement des prisonniers de guerre, 12 août 1949 (GPW), et la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, 12 août 1949 (GC). La plupart des détenus seront généralement des civils, et un tout petit nombre se qualifieront à titre EPW.

La planification pour les opérations de détention


Les opérations de détention et de ressources sont très sensibles. La garde des détenus plus longtemps que quelques heures, nécessite une planification détaillée pour répondre aux vastes besoins des Conventions de Genève pour la bonne administration, de traitement, de protection, de sécurité et de transfert de la garde des détenus. Si les commandants de la garde des détenus à anticiper le niveau de la division ou inférieure (par opposition à évacuer rapidement vers un centre de détention), ils devraient envisager -

*Y compris l'internement / réimplantation unités de la police militaire dans leur tâche 2 il était armé, et ainsi de suite).[/b]

*Liste des documents et objets de valeur trouvés sur le détenu au moment de la capture.

DD Form 2745 est perforée, en trois parties formulaire contenant un numéro de série individuel. Il est construit de durable, étanche, résistant à la déchirure avec du matériel renforcé eyeholes en haut de parties A et C. Fixez la partie A de la captivité avec du fil de fer, ficelle, ou un autre type de matériau durable. Charger le captif pas à supprimer ou à modifier le tag. Maintenir la partie B et joindre à la partie C, les biens confisqués sont le propriétaire ne peut être identifié plus tard.

*Rapport nombre et la catégorie de détenus (voir AR 190-8) siège à la hausse et d'initier la coordination pour le transport des détenus à un point de collecte.
*Évacuer évacuer les prisonniers du champ de bataille le plus rapidement possible. Évacuer les détenus normalement à un point de collecte où les membres de la police militaire de prendre la garde des détenus. Livrer à la collecte de tous les documents et autres biens saisis avec les détenus. Gravement blessés ou malades détenus doivent être prises à la plus proche station de l'aide médicale pour le traitement et l'évacuation médicale par le biais de canaux.
*Séparer les détenus séparément basée sur les perceptions du statut et des fonctions d'autorité. Dirigeants d'isoler du reste de la population. Pour leur protection, normalement séparer les mineurs et les femmes détenues avec des adultes de sexe masculin détenus.
*Sauvegarder la sauvegarde des prisonniers selon les Conventions de Genève et de la politique américaine. Assurez détenus sont fournis une nourriture suffisante, l'eau potable, de vêtements, d'abris et de soins médicaux. Assurer les détenus ne sont pas exposés à des dangers inutiles et sont protégés (jouir des mêmes mesures de protection que la capture vigueur) en attendant l'évacuation. Ne pas utiliser la contrainte pour obtenir des informations des prisonniers. Rapport actes ou des allégations de violence par le biais de chaînes de commandement et de soutien à la juge-avocat et à la US Army Criminal Investigation Command. Les détenus devraient bénéficier dans la même mesure de protection que la puissance détentrice. Les Conventions de Genève, du droit international, la politique américaine et interdisent expressément les actes de violence ou d'intimidation, y compris la torture physique ou mentale, de menaces, d'insultes, ou l'exposition à des traitements inhumains. La torture physique ou mentale et de la coercition tournent autour d'éliminer la source du libre arbitre et sont expressément interdites.
*La torture est définie comme le fait d'infliger une douleur intense à l'intégrité physique ou mentale de lui extorquer des aveux ou des renseignements, ou pour le plaisir sadique, et il lui est interdit
*La coercition est définie comme des actions destinées à inciter une autre illégalement pour contraindre un acte contre son gré.

HUMINT collectionneurs peuvent organiser avec la police militaire de leadership ou dirigeants d'autres soldats de la garde des détenus pour faire le compte rendu de ces soldats, car ils sont en contact régulier avec les détenus. Les soldats devraient être rendu de façon à ne pas interférer avec la procédure d'interrogatoire. Ces soldats sont là que pour maintenir la sécurité. Police militaire ou d'autres soldats chargés de la garde des détenus ne seront en aucun cas préparer les détenus pour interrogatoire par tout moyen physique ou mentale (comme les techniques de coups ou humiliantes). Si la police militaire ou d'autres soldats sont approchés par un militaire, civil ou de personnel contractuel pour aider à préparer les détenus pour interrogatoire, ils informeront leur chaîne de commandement immédiatement.

Les unités devraient aussi envisager que embarqués médias, lutter contre la caméra, les affaires publiques, CA, le personnel et les PSYOP pourraient les accompagner dans une mission. Les dirigeants doivent appliquer avec rigueur les politiques sur la photographie de détenus, publication d'information, et du droit international. Photographier, filmer, et de filmer des détenus à des fins

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 17:01

15.

autres que l'administration interne de l'internement ou de l'intelligence installation / counterintelligence sont strictement interdits.

Les ressources destinées au traitement des détenus domestiques


Clairement documenter les détails entourant la détention initiale et de la préservation des preuves et sont indispensables pour aider à déterminer si d'autres détention est justifiée, dans le classement du détenu, dans le développement de l'intelligence, et pour poursuivre les détenus soupçonnés d'avoir commis des actes criminels. La documentation doit être détaillé et répondre aux six Ws-qui, quoi, quand, où, pourquoi, et des témoins. Record ces détails sur le DD Form 2745, Form 2823 DA, 4137 DA Forme et formulaires élaborés à l'échelon local, si nécessaire. Au minimum document, les informations suivantes -

*Nom complet, grade, et de l'unité du soldat ou d'une autre personne ayant affecté la détention.
*Lieu et les circonstances entourant la détention initiale. Inclure 8 - à 10 chiffres de la grille de coordonnées et d'autres informations descriptives, comme une route ou l'intersection des rues adresse. Expliquez pourquoi la personne a été détenue. En décrivant les circonstances éventuelles violations criminelles ou une description des actes hostiles.
*Etat quelle force était nécessaire de détenir la personne.
*Fournir une description détaillée du détenu. Inclure nom et le descriptif complet (taille, poids, couleur des yeux, des cheveux couleur, la race ou l'origine ethnique, le sexe, date de naissance, numéro de téléphone, adresse de résidence, le type et le numéro d'identification, et de marques d'identification, telles que des cicatrices ou des tatouages). Indiquer et décrire les blessures. Expliquer comment blessé. Indiquez la façon dont la personne a été détenue en voyageant.
*Fournir une description détaillée des victimes et des témoins. Record de la même descriptive information consignée pour le détenu pour tous ceux qui ont été témoins de la détention ou de la raison de détention. Indiquer si les individus sont témoins ou victimes.
*Prenez les déclarations de ces individus de leurs observations sur le document et la connaissance de l'incident. Indiquer si l'un quelconque de ces personnes se déplaçaient avec ou associés en aucune façon avec le détenu.
*Record informations descriptives pour tous les véhicules ou d'autres équipements liés à la détention.
*Pour les véhicules à moteur, notamment marque, modèle, année, couleur, type, numéro d'immatriculation, le propriétaire et le nombre et la description détaillée des occupants. Indiquez si la contrebande a été retrouvé dans le véhicule.
*Description détaillée de toute la contrebande, y compris les armes. Inclure les numéros de série, les noms de marques, les types, calibres, la quantité, la couleur, la taille, le cas échéant, les propriétaires et les nom et description complète.
*Record où la contrebande a été localisé (par exemple, la fusée grenades optique vue trouvée dans un sac de plastique sous le siège du conducteur de véhicule # 1).
*Faire en sorte que tous les articles saisis sont enregistrés sur un formulaire DA 4137 et qu'une chaîne de garde est considéré comme propriété est transféré. Note la disposition de la contrebande (par exemple, les IED ont été détruits sur place par les munitions explosives détachement de soldats ou de roquettes grenades optiques de vue a été re-louées à SGT John Smith, 123d Military Intelligence Detachment).
*Toute information que le détenu bénévoles.

PERSONNEL


Armée de la police militaire Soldiers train sur tous les aspects des opérations de détention. Soldats tenue MOS 31E, Internement / Réinstallation spécialiste, spécialisé dans les opérations de détention. Soldats 31E envisager d'inclure dans la tâche d'organisation d'une mission susceptible d'entraîner une détention de personnel.

Les commandants devraient examiner, y compris les interprètes et les linguistes pour soutenir l'opération.

Fournitures et du matériel


Les articles suivants peuvent être utiles dans la recherche et l'obtention des détenus, à la sauvegarde de leurs biens, et de garantir la sécurité des soldats:

*Les sacs en plastique de différentes tailles peuvent être utilisées pour séparer, stocker et protéger un détenu de l'établissement, y compris les biens du potentiel de valeur de preuve ou de renseignement. Marqueurs permanents peuvent être utilisés pour annoter les informations d'identification sur les conteneurs de propriété détenu.
*Sacs de sable peuvent être utilisés pour séparer, stocker et protéger un détenu de l'établissement, y compris les biens d'une valeur potentielle de renseignement.
*Du ruban adhésif ou 550 cordon peut être utilisé pour restreindre les détenus et d'obtenir des sacs contenant des biens.
*Chaussettes peut être utilisé pour séparer, stocker et protéger un détenu de l'établissement, y compris les biens d'une valeur potentielle de renseignement.
*Des gants en latex ou en caoutchouc devraient être fournis aux soldats de les protéger au cours de la recherche et du traitement des détenus et de leurs biens.
*Flexi-poignets peuvent être utilisés pour restreindre les détenus.
*Flexi-découpeurs brassard devrait être utilisé pour couper flexi-parements. Ne pas utiliser de couteaux, ciseaux, coupe ou d'autres dispositifs. Flexi-brassard coupeurs sont spécialement conçus pour éviter les blessures à la personne détenue et le Soldat de retirer la flexi-parements.
*Bandanas, bandages ou autres tissu peut être utilisée pour bâillonner les détenus ou les yeux bandés quand c'est nécessaire. Récalcitrants captifs peuvent avoir besoin d'un gag, dans certaines situations, toute-fois, les gags doivent être utilisés que pour aussi longtemps que nécessaire et ne devrait pas nuire à l'individu.
*Lunettes de protection avec verres noircis sont le moyen privilégié d'un détenu, les yeux bandés.

Des références et des formes

Quelques références de base et les formes sont nécessaires pour assurer l'entretien nécessaire d'in-formations sur les détenus, de la responsabilité de leurs biens, et le respect des conditions requises pour un traitement correct des détenus. Le plus important de ces articles sont DD Form 2745, DA Forme 4137, et AR 190-8.

Expédient domaine de retenue


Champ expédient restrictions comprennent flexi-poignets, le ruban adhésif en toile parachute de cordon, et d'autres articles nécessaires pour immobiliser temporairement détenus pour la protection des forces, la garde et le contrôle, et le mouvement. Lorsque possible, placer les détenus dans les restrictions préalables à la recherche ou en les

déplaçant. Les considérations suivantes sont prévues

.../...

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 17:03

16.

Employer domaine expédient des restrictions sur les détenus d'une manière qui soit sûr, sécuritaire et humain et professionnel. Avec tous les types de retenue, utilise les orientations suivantes:

*Faites preuve de prudence dans les cas où les détenus sont bâillonnés et / ou cagoulés. Champ expédient mesures, le cas échéant, un détenu peut nuire à la capacité de respirer. Des sacs de sable utilisés comme les hottes de restreindre la circulation de l'air, les utiliser qu'en dernier ressort .. Un détenu cagoulé ait de la difficulté à maintenir l'équilibre pendant la marche.
*Assurer la circulation sanguine n'est pas restreint par les restrictions. Surveiller les détenus après les restrictions sont appliquées. Récupérée de décoloration de la peau, qui est une indication que le dispositif de retenue est trop serré.

Emploi des restrictions.


*Flexi-poignets (numéro de stock national 8465-0007-2673) sont une bande de plastique avec un auto-verrouillage. Quand filetés, la bande qui s'étend autour de la retenue les poignets ou les chevilles pour garantir l'individu. Utilisez deux flexi-poignets pour garantir les bras de chaque détenu, si suffisamment sont disponibles. Si l'offre est limitée, une flexi-brassard peut être utilisé.
*Enroulez le cordon autour de 550 les poignets ou les chevilles à plusieurs reprises et puis envelopper le cordon entre les poignets ou les chevilles pour aider à prévenir le relâchement. Attachez les extrémités du cordon au moyen d'un noeud comme le carré noeud. Assurer la circulation sanguine n'est pas restreint. Utilisez du ruban adhésif d'une manière similaire à la flexi-poignets ou 550 cordon. Il faut être prudent de ne pas restreindre le flux sanguin. Faire preuve de jugement quant au nombre de fois où le ruban pour emballer le détenu fondée sur la force et la taille et la largeur de la bande.
*La méthode préférée de limitation des armements est derrière le dos, les paumes face à l'écart les uns des autres. Si une blessure empêche cette technique, lier les poignets du détenu à l'avant de concert avec les paumes. Blessures telles que le haut du corps ou de blessures bras cassés peuvent faire ce la meilleure option.
*N'utilisez pas de restrictions pour infliger des châtiments, de blessure ou d'inconfort physique inutile. Lorsque des détenus doit être fixé sur un objet fixe, ne le font que pour le minimum de temps nécessaire et d'une manière qui ne risque pas de blesser le détenu.



FIN



Qu'en pensez-vous ?
confused

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Invité le Sam 16 Fév 2008 - 18:30

Qu'en donnant le lien où tu as copié ces textes, tu te serais épargné cette peine et qu'après deux pages de posts, j'ai pas forcément envie d'en débattre. dodo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Joss le Sam 16 Fév 2008 - 18:46

Mespheber a écrit:Qu'en donnant le lien où tu as copié ces textes, tu te serais épargné cette peine et qu'après deux pages de posts, j'ai pas forcément envie d'en débattre. dodo

confused Le lien est en haut de la première page EN ANGLAIS.

Si tu connais l'anglais, réjouis-toi de l'avoir appris. Tout le monde n'est pas comme toi. bah Je ne suis pas sure que Cécile par exemple, soit bilingue.

Quant à moi, pour vérifier des informations incroyables qu'on m'a transmises, il me faut de toutes façons, un traducteur.....Donc autant en faire profiter tous ceux qui ne sont pas aussi instruits que môssieur MESPHEBER na

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/

Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10421
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Fée Violine le Sam 16 Fév 2008 - 19:01

moi non plus, je ne sais pas l'anglais.

Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: FEMA - CAMPS D'INTERNEMENT ???

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum