MARTHE ET MARIE

Franchises médicales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Franchises médicales

Message par Cécile le Lun 28 Jan 2008 - 5:32

Les franchises médicales : payer plus pour des prunes
Pierre CORNILLOT : le billet express - 28-01-2008 — Le décret n°2007-1937 du 26 décembre 2007 sur la mise en application des nouvelles franchises médicales est paru au J.O. du 30 décembre 2007. Ainsi se met en place une des mesures anti-sociales voulues par notre cher président pour tenter de racler quelques sous et remplir un peu “les caisses vides” de l’Etat. Nous ne polémiquerons pas sur les milliards que l’on a su trouver pour venir en aide aux pauvres riches qui payaient trop de leur fortune. Grâce à Dieu et à son fidèle représentant auprès de nous, cette grave injustice a été prestement réparée, même si les caisses se sont vidées d’autant.

Le problème soulevé par la mise en place de ces franchises, à compter du 1er janvier 2008, est d’abord d’ordre éthique. Même si le Conseil constitutionnel en a validé les termes au motif que ces franchises n’allaient pas à l’encontre du principe d’égalité devant l’accès aux soins, nous sommes en présence d’un montage particulièrement tordu et qui rejoint dans son esprit une méthode chère au gouvernement, à savoir pénaliser une catégorie minoritaire de citoyens en laissant entendre aux autres qu’il s’agissait d’individus suspects et profiteurs qui n’ont que ce qu’ils méritent.

Or dans la réalité, ce coup bas fait aux malades comporte des aspects particulièrement choquants. En effet, avec tous les trémolos nécessaires, il nous a été expliqué que l’argent récolté permettrait de venir en aide aux malades atteints d’affections graves et dégénératives du type maladie d’Alzheimer, myopathies ou cancers. Ainsi, ce sont des patients eux-mêmes malades qui doivent venir en aide à une autre catégorie de patients, sans que la moindre contribution soit exigée ni des bien-portants ni du secteur économique, par ailleurs si protégé. On conviendra qu’il s’agit là d’une disposition de solidarité nationale qui frise l’insulte et procède à l’évidence d’une volonté perverse de désorganiser le dispositif de couverture sociale qui fonde notre système de santé. Bien sûr, les conseillers obscurs de ce “coup de salaud” restent prudemment cachés, laissant monter au front nos fanfarons de cirque.

Mais ne nous trompons pas, l’instauration de ces “petites” franchises est un coup d’essai en prélude à une profonde transformation du système, en vue d’augmenter sans arrêt, le poids direct des dépenses de santé que doit prendre en charge la ou le malade, à charge pour elle ou pour lui de souscrire s’il le peut une assurance complémentaire.

Ces nouvelles franchises n’ont pas échappé à certains malades qui ont annoncé leur volonté de faire la grève des soins. Grand remous dans le Landerneau médiatico-politique : le chef de l’Etat a enjoint un patient de continuer à se faire soigner… ! Comme si cela était en son pouvoir. Il ferait mieux de lui imposer les mains, des fois que ça le guérirait des écrouelles…
Pour rester sérieux, nous devons vraiment dénoncer comme une infamie la méthode qui consiste à faire payer les dépenses provoquées par des maladies graves, par les autres malades. Et ceci d’autant plus que ce petit coup d’essai ne laisse présager rien de bon : si le coup passe, ce ne sera que le début de la mise en place d’un nouveau système qui permettra au gré des difficultés de financement de notre si chère Sécurité Sociale d’augmenter une franchise par ci, de relever le plafond annuel de 50 euros par là, de continuer à dérembourser les médicaments peu chers. Et tout ça pour le plus grand bien des gros laboratoires pharmaceutiques et autres profiteurs d’un système bien rodé de plumage du citoyen moyen aux moments les plus difficiles de sa vie, quand il est malade, infirme, sénile ou impotent, quand ce n’est pas aux portes de la mort, et manifestement sans défense.

Quand nous évoquions plus haut un problème d’éthique, on ne peut que regretter le silence de tous nos grands penseurs et autres professeurs de vertu. Cela nous laisse penser que le calcul cynique qui a présidé à cette décision misait sur cette complicité tacite des “grandes gueules” qui ont autre chose à faire que de s’occuper d’une petite saloperie ordinaire. Calcul réussi jusqu’à maintenant.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Joss le Lun 28 Jan 2008 - 7:49

C'est véritablement infâme d'autant que cela émane de quelqu'un qu'on appelle monsieur bling bling (allusion a bruit fait par ses ROLEX qu'il aime montrer quand il agite les mains).

Un sidéen fait la grève de la faim pour protester

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

FRANCHISES MEDICALES

Message par Joss le Lun 4 Fév 2008 - 10:23

LA HONTE !

Dans un communiqué de presse du 14 janvier, le collectif Alerte qui regroupe 37 fédérations et associations nationales de lutte contre la pauvreté et l’exclusion avec l’Uniopss, rappelle l’importance de l’accès aux soins des plus démunis alors que les franchises entrent en vigueur en ce début 2008 et qu’une loi est annoncée pour l’été sur l’accès aux soins.

Le collectif souligne que 2 millions de personnes vivant pourtant sous le seuil de pauvreté auront à payer ces franchises, notamment les personnes titulaires de l’Allocation pour adultes handicapés et de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées. Il est urgent de porter le plafond de la CMUC au niveau du seuil de la pauvreté.
http://www.associationmodeemploi.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/28291/TPL_CODE/TPL_ACTURES_FICHE/PAG_TITLE/Franchises+m%E9dicales+&+CMU+:+Urgence+sur+l'acc%E8s+aux+soins+des+plus+d%E9munis+!/885-actualite.htm








Contre les franchises, grève des soins - Ma-Tvideo France2
Contre les franchises, grève des soins - Ma-Tvideo France2

Contre les franchises, grève des soins - Ma-Tvideo France2
Le site de France 3 Paris Ile-de-France Centre : http://paris-ile-de-france-centre.france3.fr


01/02/2008 - 12:41

Monsieur BLING BLING défend les franchises médicales

Au cours de son discours de présentation du plan Alzheimer, Nicolas Sarkozy a défendu vendredi le principe des franchises médicales, en place depuis le début du mois. Décriées par l'opposition et les syndicats, les franchises sont "l'expression de la responsabilité et de la solidarité", a expliqué le chef de l'Etat. "Où trouver l'argent? (...) Je ne peux pas le fabriquer" a-t-il avoué, justifiant le recours à des franchises qui "serviront à financer les nouveaux besoins nés de l'accroissement de la vie humaine".
J.D.D.

SARKOZY extrait sonore

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Cécile le Lun 4 Fév 2008 - 12:10

Ce titre existait déjà, j'ai fusionné.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Joss le Lun 4 Fév 2008 - 12:38

Cécile a écrit:Ce titre existait déjà, j'ai fusionné.
Ah oui ! .....tu as bien fait Wink

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Joss le Mar 12 Fév 2008 - 13:36




_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Joss le Ven 18 Avr 2008 - 19:23


Nicolas Sarkozy défend son bilan sur le dialogue social

NOUVELOBS.COM | 18.04.2008 | 19:06


Le chef de l'Etat estime qu'"en l'espace de quelques mois, nous avons trouvé (avec les syndicats) des solutions à des problèmes que personne n'avait su résoudre auparavant". "La refondation complète de notre démocratie sociale est désormais à l'ordre du jour", ajoute-t-il.

No No No

.....C'est ça : la carte familles nombreuse, les allocations familiales......personne n'avait osé ! No

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Cécile le Mer 23 Avr 2008 - 18:11

Franchises médicales : le plan Alzheimer oublié ?

NOUVELOBS.COM | 23.04.2008 | 18:25

Selon l'association des présidents de maisons de retraite, "le plan Alzheimer annoncé par le Président de la République en début d'année n'est alimenté par aucun crédit nouveau".



(Reuters)

Les franchises médicales instaurées au début du mois de janvier par le gouvernement "n'ont servi en rien à financer l'aide aux personnes âgées" comme l'avait promis le chef de l'Etat dans le cadre du plan Alzheimer, a affirmée, mercredi 23 avril, l'association des présidents de maisons de retraite (AD-PA)
"Le plan Alzheimer annoncé par le Président de la République en début d'année n'est alimenté par aucun crédit nouveau", a dénoncé l'AD-PA dans un communiqué, ajoutant que "les franchises médicales n'ont donc servi en rien à financer l'aide aux personnes âgées, mais ont juste permis de diminuer les dépenses de l'assurance maladie".

Les franchises instaurées


Depuis janvier, les assurés sociaux doivent payer 50 centimes par boîte de médicament et par acte paramédical, et deux euros par transport sanitaire, dans la limite de 50 euros par an. Cette mesure devrait rapporter 850 millions d'euros par an selon le gouvernement, qui s'est engagé à les affecter au plan Alzheimer, à la lutte contre le cancer et aux soins palliatifs.
Mais l'AD-PA, qui regroupe des directeurs d'établissements, souligne que les crédits du plan Alzheimer "étaient inscrits dès l'automne dans le budget de l'assurance maladie pour les personnes âgées".
"Ce plan est donc la simple continuation des petits plans antérieurs, avec même un ralentissement de la dynamique puisque le budget 2008 connaît la plus faible augmentation depuis 2000", poursuit l'association.

Incompréhension du ministère de la Santé


Dans Le Monde daté de jeudi, le Syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées (Synerpa) a également déploré l'absence de lien entre le produit des franchises et le financement du plan Alzheimer.
Interrogé par l'AFP, le ministère de la Santé a fait part de son incompréhension face à ces griefs.
"Il y a bien, comme prévu, 850 millions d'euros affectés au plan Alzheimer, aux soins palliatifs et à la lutte contre le cancer", a indiqué le ministère, ajoutant qu'un rapport serait transmis à l'automne aux parlementaires dans le cadre de la préparation du budget de la Sécurité sociale pour 2009.
Le ministère précise notamment que 236 millions d'euros sont affectés à la lutte contre le cancer et à la maladie d'Alzheimer via la médecine de ville, que 307 M sont destinés aux établissements de santé, que 89 M vont aux soins palliatifs et 160 M sont destinés au secteur médico-social. (AFP)
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Joss le Mar 24 Juin 2008 - 15:20

Assurance maladie - Le plan choc d'économie de la sécu






Le plan choc d'économie de la sécu


  • Selon
    le quotidien Les Echos, ce nouveau plan, prévoyant 3 milliards d'euros
    d'économie, serait envisagé par le directeur de l'Assurance maladie.

  • Les patients souffrant de maladie grave ne seraient plus remboursés à 100%





Selon le quotidien Les Echos, le directeur de l'Assurance maladie Frédéric van Roekeghem juge nécessaire un nouveau plan de redressement de 3 milliards d'euros à partir de 2009. Celui-ci devrait permettre de revenir à un équilibre des comptes en 2011.

Les économies passeraient notamment par une réduction du taux de prise en charge de certains médicaments des patients souffrant d'affections longue durée, qui ne seraient remboursés qu'à 35% au lieu de 100% actuellement. Huit millions de personnes sont atteintes en France d'une ALD. Les prescriptions des professionnels de santé seraient également plus étroitement contrôlées et les tarifs réduits, selon les propositions de l'Assurance maladie.

8,9 milliards de déficit

La balle est toutefois dans le camp du gouvernement et du parlement, notamment à travers les lois de financement de la sécurité sociale. "Plus les mesures seront mises en œuvre vite, plus le retour à l'équilibre sera conforté", déclare Fréderic van Roekeghem aux Echos.

Selon le quotidien, le plan permettrait de réduire le déficit de la branche maladie à 2,8 milliards d'euros en 2009, puis à 1,4 milliards en 2010 avant un retour à l'équilibre en 2011. La Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) a annoncé, mercredi dernier, un déficit prévisionnel de 8,9 milliards d'euros pour 2008 pour l'ensemble de la "sécu" (maladie et retraites notamment), avec un déficit de l'Assurance maladie en léger recul à 4,1 milliards d'euros. Le ministre du budget Eric Woerth a promis d'"amplifier l'effort de redressement" des comptes de la Sécurité sociale, avec un objectif d'équilibre pour 2011.

(D'après agence)

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Invité le Mer 25 Juin 2008 - 7:01

Une réponse simple du gouvernement: pour éviter de perdre de l'argent, il suffit de ne plus rembourser. Encore une fois, si la sécu va mal c'est de la faute des malades, surtout ceux de longue durée. En plus, n'étant pas productifs durant cette période, ils coûtent doublement à la Patrie! C'est scandaleux! On découvre ainsi que les malades sont en fait des escrocs et des fainéants et que not' bon gouvernement a bin raison de les faire rembourser. Tiens, si on arrachait les dents en or pour les remplacer par de l'inox? :realmad:


ET CELUI-LÀ, IL EST REMBOURSÉ? :realmad: :realmad: :realmad:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Cécile le Lun 7 Juil 2008 - 12:29

Bilan de santé






En l'an 2000, le rapport annuel de l'O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé) portait sur les systèmes de santé dans le monde et établissait un classement des États membres selon différents critères de sélection relatifs à l'efficacité des soins, l'espérance de vie, l'accessibilité aux soins, etc. Notre système de santé avait été classé 1er. Et surtout il était démontré que notre dépense publique de santé (au 4e rang dans le classement mondial) permettait un excellent niveau de soins. Pour résumer le meilleur système de santé au monde financé par la collectivité.

Les États-Unis, à la première place en terme de dépenses ne se situeraient qu'à la 37e place en terme d'efficacité. Preuve flagrante que l'inflation des coûts liés à un système privé pléthorique n'est absolument pas synonyme de qualité des soins. Or on nous vante à longueurs de colonnes et de journaux télévisés l'excellence du système américain.

Système américain ou près de 50 millions de personnes ne bénéficient d'aucune couverture sociale. Système américain où la mortalité infantile, dans certains ghettos noirs, dépasse celle des pays africains. Système américain où les firmes pharmaceutiques et les cliniques privées réalisent des profits énormes. Système américain où les assureurs privés dictent aux patients et aux toubibs, en toute libéralité, ce qu'ils peuvent dépenser et prescrire en fonction des cotisations.

Le docteur Brundtland, Directeur de l'O.M.S. en 2000, qui n'est pas à ma connaissance un dangereux révolutionnaire utopiste, faisait les constatations suivantes sur le pays pratiquant un libéralisme bien dans la ligne : « Les pauvres sont traités avec moins de respect que les autres, ils sont moins à même de choisir les prestataires de service et ils sont soignés dans des conditions moins satisfaisantes. En payant de leur poche pour préserver leur santé, ils deviennent seulement plus pauvres. »

L'une des principales mesures recommandées aux pays dans ce rapport de l'an 2000 était la couverture d'un pourcentage maximum de la population par l'assurance-maladie. Malheureusement, les rapports on le sait bien, quand ils ne vont pas dans le sens du vent sont faits pour prendre la poussière des archives… Le bel outil de protection sociale que des années de lutte de nos anciens avaient permis de mettre en œuvre est mis à mal pour ériger à la place un système inégalitaire où chacun n'aura qu'à la mesure de ses moyens mais où quelques-uns s'enrichiront davantage. S'enchaînent alors les coupes budgétaires, les fermetures d'hôpitaux, les réductions drastiques du nombre de médecins et de personnels soignants. Les conséquences sociales et sanitaires désastreuses des politiques de privatisation des soins, d'imposition, de franchise, de casse des outils publics de prévention et d'éducation à la santé sont connues, c'est donc en parfaite connaissance de cause que ces mesures sont prises. Sous le fallacieux prétexte de « sauver » un système de santé qu'ils auront volontairement laissé se dégrader, les gouvernements successifs ont préparé la voie au pire.

Il faut arrêter de toute urgence ce rouleau compresseur. Sinon il ne restera rien, avec les franchises médicales, de l'esprit de la Sécu. Sinon il ne restera rien des services publics et des statuts des personnels avec la révision générale des politiques publiques et les propositions Attali. Sinon il ne restera rien du système des retraites par répartition. Sinon il ne restera rien de la laïcité alors même que Sarkozy déclare que la question sociale est subsidiaire mais que celle de Dieu est fondamentale. Une riposte commune d'envergure s'impose (secteur public et secteur privé). Pour ce faire, il convient, je pense, de fédérer tous les mouvements sociaux épars dans un mouvement d'ensemble s'inscrivant dans la durée. Ca s'appelle la grève générale reconductible. Un jour il y aura un autre jour (dixit Boris Vian).

Lu dans le journal local, écrit par un lecteur.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchises médicales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum