MARTHE ET MARIE

Banaliser l'avortement

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Banaliser l'avortement

Message par Cécile le Mar 5 Fév 2008 - 5:09

"et qui en a le souci ?"

C'est à chacun(e) de nous d'en avoir le souci, de même que de ceux qui sont seuls, pauvres, malades, prisonniers. Chaque situation est particulière. Mais chacun de nous n'a pas la capacité de soulager toutes les misères...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3184
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banaliser l'avortement

Message par Joss le Mar 5 Fév 2008 - 9:20

Cécile a écrit:"et qui en a le souci ?"

C'est à chacun(e) de nous d'en avoir le souci, de même que de ceux qui sont seuls, pauvres, malades, prisonniers. Chaque situation est particulière. Mais chacun de nous n'a pas la capacité de soulager toutes les misères...

"C'est à chacun de nous", au fond ne mange pas de pain et signifie en réalité personne. Qui parle des mères en détresse ? Personne ! On les accuse, on les abandonne, on les cache, elles se cachent et partent dans l'urgence, faute de trouver le secours en France médical, humain et psychologique, avorter à l'étranger à des dates de conception à la limite de l'humanité.

C'est drôle, on dirait que la vie de l'enfant qu'elle porte a beaucoup plus de prix que celui de la mère No A force d'idéologie, la vie de la mère compte pour rien. Mais que je sache, la vie de l'enfant est intimement lié à celle de la mère et à son équilibre psychologiue. Quel sera l'avenir d'un enfant issu d'un viol ou non désiré, non aimé, élevé dans l'angoisse, la misère et le rejet ?

Je suis très agacée de voir, sur les forums chrétiens la place qu'on accorde à l'homosexualité et l'avortement. Comme si la foi se situait en-dessous de la ceinture What a Face ..et le coeur donc, a-t-il été avorté lui aussi ?

Qui de ces hystériques de pro-vie ou les autres, a dit à l'une de ces futures maman : "je t'accueille chez moi" ou "je t'aiderai financièrement" ou "je garderai ton enfant pendant que tu continueras tes études" ?

Car au fond, quand on arrivera au ciel, qu'est-ce qui comptera : les manifestations pro-vie auxquelles on a participées, nos grands discours, nos accusations, ou :

MAT 25
34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : " Venez, les bénis de mon
Père : prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du
monde.
35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez
donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli;
36 nu, et vous m'avez vêtu; j'ai été malade, et vous m'avez visité; j'étais en
prison, et vous êtes venus à moi. "
37 Alors les justes lui répondront : " Seigneur, quand vous avons-nous vu avoir
faim, et vous avons-nous donné à manger; avoir soif, et vous avons-nous donné
à boire?
38 Quand vous avons-nous vu étranger, et vous avons-nous recueilli; nu, et vous
avons-nous vêtu?
39 Quand vous avons-nous vu malade ou en prison, et sommes-nous venus à
vous? "
40 Et le Roi leur répondra : " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous l'avez
fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. "
41 Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche : " Allez-vous-en loin de moi,
les maudits, au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
42 Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne
m'avez pas donné à boire;
43 j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; nu, et vous ne m'avez pas
vêtu; malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité."
44 Alors eux aussi lui répondront : " Seigneur, quand vous avons-nous vu avoir
faim, ou avoir soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne vous
avons-nous pas assisté? "
45 Alors il leur répondra : " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous ne
l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait. "
46 Et ceux-ci s'en iront au supplice éternel, et les justes à la vie éternelle. "

Et qu'on ne me dise pas qu'il existe des assocations......Il y en a si peu ! Du reste, quelle mère en détresse irait frapper à leur porte, sures de la compréhension, de la compassion, de la disponibiité, de l'ouverture des cathos ? No Après avoir vu ces folles de pro-vie crier au meurtre, les mères en détresse se taisent et partent à l'étranger abandonnées de tous
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banaliser l'avortement

Message par Joss le Mer 2 Nov 2011 - 12:30

Une SDF accouche dehors, le bébé meurt
AFP Publié le 01/11/2011

Une femme SDF, vivant sous une tente avec son mari dans une rue de Paris, a accouché mardi d'une fille dont le décès a été constaté à 13H50 malgré l'intervention des pompiers et du Samu. Selon le collectif les Morts de la Rue, le couple vivait depuis peu sous une tente, rue de l'Observatoire dans le XIVème arrondissement et il n'était pas connu des services habituels de maraude.

Selon des éléments recueillis à la mairie de Paris, la mère est âgée de 38 ans, le père, 39 ans et ils sont tous les deux nés en France. On ignore si l'enfant était mort-né. Le Service de protection des mineurs de la Police judiciaire a été chargé de l'enquête. Selon le collectif, ce drame "est significatif de la politique menée actuellement en matière d'accueil et d'hébergement et la réduction des moyens ne peut qu'engendrer des situations comme celle ci".

"Nous souhaitons également exprimer notre colère vis a vis du gouvernement qui n'est plus à même de protéger les plus pauvres", a ajouté le collectif qui a comptabilisé 280 morts dans la rue depuis le début de l'année.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/01/97001-20111101FILWWW00473-une-sdf-accouche-dehors-le-bebe-meurt.php
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

DES FOETUS AVORTÉS BRÛLÉS POUR CHAUFFER DES HÔPITAUX

Message par Joss le Sam 29 Mar 2014 - 9:19

DES FŒTUS AVORTÉS BRÛLÉS POUR CHAUFFER DES HÔPITAUX



SCANDALE au nom de l'ECOLOGIE : Les hôpitaux britanniques chauffés avec des fœtus morts (Journal 20 Minutes du 25 mars 2014).
Des fœtus humains ont servi à réchauffer des patients britanniques. Le reportage qui a révélé cette pratique a fait réagir jusqu'au Ministère de la santé.
Channel 4 a révélé que des fœtus avortés ou décédés avant terme avaient servi pour le chauffage d'hôpitaux britanniques. Quelque 15'000 fœtus ont ainsi été brûlés par 27 établissements. Deux d'entre eux au moins les ont utilisés pour chauffer leurs bâtiments.

L'information donnée dimanche dans un reportage a fait scandale. Le Ministère de la santé a décidé de réagir en exigeant la fin de ces pratiques.
http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/17672258

Le reportage indique que durant les deux dernières années, au moins 15.500 restes fœtaux ont été incinérés par 27 organismes du système britannique de santé (NHS). Dix de ces centres hospitaliers ont reconnu que les restes fœtaux brûlés étaient mélangés à d'autres résidus cliniques pour modifier le volume.
A la veille de la diffusion, le ministère britannique de la Santé a donné des instructions pour une interdiction immédiate d'une telle pratique que l'un des dirigeants du ministère, le Dr Dan Poulter, a décrit comme «totalement inacceptable».

Selon le reportage de Channel 4, de nombreux couples qui perdent leur bébé dans les premiers mois de grossesse sont souvent traités avec peu de compassion et beaucoup de désinformation.

Selon la chaîne, il est très fréquent qu'ils ne soient pas consultés sur le sort des restes du fœtus.
Pour sa part, la Commission sur la qualité des soins a annoncé qu'elle allait enquêter au sujet de ces révélations rendues publiques par la télévision. L'inspecteur chef des hôpitaux, Sir Mike Richards, a exprimé son malaise à l'idée que certains centres «puissent ne pas informer ou consulter les femmes et leurs familles » sur ce qu'il faut faire avec les restes.

« Cela viole notre principe de respect et d'aide aux personnes qui utilisent nos services», a-t-il ajouté. En Angleterre et au Pays de Galles, les statistiques officielles indiquent qu'une grossesse sur sept se termine par un avortement naturel involontaire, selon le » Daily Telegraph » d'hier.
Plus de la moitié des grossesses chez les femmes de plus de 45 ans se terminent par une fausse couche, un traumatisme qui survient dans un cas sur dix pour les femmes de moins de 30 ans. La plupart se produisent au cours du premier trimestre et sont principalement dues à des problèmes génétiques avec les chromosomes du bébé ou le placenta de la mère. En plus de l'âge de la mère, les médecins britanniques avertissent que d'autres facteurs tels que l'obésité ou l'alcool, le tabac et les médicaments augmentent le risque de fausse couche.
Chaque année au Royaume-Uni [ 63 millions d'habitants ], on comptabilise environ 4.000 naissances pour lesquelles le fœtus est mort-né, soit environ onze par jour.

http://medias-presse.info/des-milliers-de-foetus-reduits-en-energie-de-chauffage-dans-des-hopitaux-britanniques/7973

25 MARS 2014 7SUR7.BE

Plus de 15.000 foetus avortés se sont retrouvés aux déchets hospitaliers et une partie d'entre eux ont été brûlés afin de chauffer des hôpitaux britanniques. Une information qui fait scandale au Royaume-Uni.

C'est la chaîne de télévision britannique Channel 4 qui a révélé cette pratique scandaleuse dans un reportage sur le milieu hospitalier. Vingt-sept hôpitaux britanniques auraient brûlé au moins 15.500 foetus issus d'avortements ou de fausse couche au cours de ces deux dernières années. Et au moins deux de ces établissements les auraient jetés dans un incinérateur qui transforme les déchets en énergie afin de chauffer leurs locaux.

Le reportage diffusé ce dimanche soir, et qui montrait également comment ces hôpitaux traitaient les parents en souffrance après la perte d'un bébé sans aucun égard, a fait grand bruit au Royaume-Uni. Le ministère britannique de la Santé a réagi en affirmant que cette pratique était "totalement inacceptable" et en y mettant un terme immédiatement.
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10494
Age : 67
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banaliser l'avortement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum