MARTHE ET MARIE

JACQUES ATTALI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JACQUES ATTALI

Message par Joss le Mer 16 Jan 2008 - 7:23



Des paroles surprenantes tirées de son livre : L’homme nomade , Ed. Le Livre de Poche, 2005

EUTHANASIE des retraités ? ?


‘Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il
ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien
préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt
qu’elle ne se détériore progressivement.’

‘On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de
vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un
marché.’

‘Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel
nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un
objectif souhaité par la logique du pouvoir.’

‘L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés
futures dans tous les cas de figure ...
.
‘L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.’


Dernière édition par Joss le Ven 6 Jan 2012 - 7:56, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par lucie le Mer 16 Jan 2008 - 8:57

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par Joss le Mer 16 Jan 2008 - 13:03

Comme tu dis ! SATURNALES m'a signalé des noms d'hommes politiques proches de BUSH (Robert Kagan - robert pipes - gary bauer - william god BOYKIN - samuel HUNTINGTON ) qui font la même analyse.

Il faudrait que je fasse des recherches..... Malheureusement :

1°) j'ai des problèmes de connection

2°) mon ordinateur chauffe et je me suis demandée, ce matin, s'il n'allait pas me lâcher affraid

Donc, si jamais je disparaissais....Ne vous inquiétez pas : c'est qu'il m'aura lâchée What a Face

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par Joss le Mar 22 Jan 2008 - 20:17

22 janv. 2008

La "révolution" Attali

"La mission assignée à Jacques Attali", qualifié de "gourou indémodable" par le quotidien britannique The Times, "était particulièrement ambitieuse. Son groupe de travail devait en effet trouver le moyen d'ajouter un point à la croissance française tout en réduisant le chômage de 8 à 5 % et en allégeant drastiquement le poids de la dette publique". Une mission, poursuit le quotidien, "que M. Attali s'était promis de résumer en trois pages, mais qui accouchera finalement de 20 chapitres et plus de 300 'décisions'." Ce qui n'empêche pas le Times de saluer "l'audace" et surtout l'utilité de ce travail : "Le gouvernement dispose à présent d'un kit complet de mesures pour libérer l'économie française". Tout l'effort du rapport Attali, résume The Times, consiste "à libéraliser le commerce et les professions verrouillées, mais aussi à développer l'horizon éducatif et la mobilité sociale". Des idées qui semblent banales vues de Grande-Bretagne mais apparaissent révolutionnaires en France". Mais le Times est clair : "Ces 300 propositions devront sans doute être résumées en trois pages par le président Sarkozy pour être appliquées", mais surtout, "le président français doit en suivre la philosophie et doit le faire rapidement" s'il veut sortir de la pipolitique et "retrouver la confiance" perdue des Français.


Qu'en pensez-vous ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par Joss le Jeu 24 Jan 2008 - 10:15

Pour ceux qui veulent "creuser" la question :


Libération de la croissance
Le site Internet de la commission présidée par Jacques Attali

RAPPORT JACQUES ATTALI

(Moua, l'économie et les sous, c'est pas mon truc. Devant une page de chiffre, j'ai le vertige)

De toutes façons, vu les trucs qu'il a dit plus haut.......J'me méfie Suspect

Vous en pensez quoi, vous, de ce rapport ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par lucie le Jeu 24 Jan 2008 - 10:53

J'lai pas lu .

Et maintenant que tu dis que c'est plein de chiffres Shocked

lucie
Membre superactif
Membre superactif

Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par Invité le Jeu 24 Jan 2008 - 11:26

On appelle ça un effet d'annonce.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PROPHETE OU INITIE ?

Message par Joss le Ven 6 Jan 2012 - 7:54

C'était en février 2010 :



..... mais il écrit :

La théorie des complots

Par Jacques Attali, publié le 19/08/2009 à 12:03

Chaque fois qu'un événement considérable et énigmatique se produit, les hommes cherchent non seulement un responsable, mais aussi, lorsqu'ils en sont les victimes, un coupable. Et ils ne se contentent pas, en général, d'un mobile, il leur faut un complot. L'idée en est toujours séduisante : un complot donne à penser que l'inexplicable trouve sa source dans une action secrète, lâche, masquée, globale, cohérente, organisée longtemps à l'avance par un petit groupe tirant les fils dans l'ombre, dont il suffirait de se débarrasser pour régler le problème.

Aujourd'hui, la théorie du complot fait florès pour expliquer la crise économique et financière. Ou, plutôt, la théorie des complots. Car, en fait, mille et un comploteurs sont dénoncés : on entend dire de manière également péremptoire que la crise a été, depuis longtemps, voulue, pensée, organisée et conduite de main de maître par l'ensemble des banques américaines, pour transférer leurs pertes sur les contribuables ; par Goldman Sachs, pour écarter ses concurrents ; par les compagnies pétrolières, pour qu'une récession interrompe les investissements et pousse à la hausse le cours du brut ; par les détenteurs d'or, pour que son prix monte ; par les détenteurs d'argent, pour remplacer l'or ; par les démocrates américains, pour en finir avec les républicains ; par les républicains, pour laisser le sale boulot aux démocrates ; par la Chine, pour supplanter les Etats-Unis en faisant baisser les taux d'intérêt, incitant les Américains à s'endetter ; par les Etats-Unis, pour ruiner la Chine, qui a placé l'essentiel de ses réserves en dollars ; par la Banque centrale européenne, pour mettre à genoux le dollar ; par les islamistes, pour détruire le capitalisme financier après avoir abattu les Twin Towers. Chaque tenant d'une théorie prétend détenir des preuves parfaitement documentées, solidement établies, issues des sources les plus sûres, de la véracité de sa thèse.

Evidemment, certains des groupes dénoncés dans cette longue liste ont profité, profitent ou profiteront de la crise, d'une façon ou d'une autre, parce que plusieurs ont trouvé un moyen d'en tirer le meilleur. Mais aucun d'entre eux n'en est le responsable ; ils ont réussi à en être les bénéficiaires, ce qui n'est pas du tout la même chose. Tout autre, placé dans la même situation qu'eux, chercherait aussi à en tirer profit, ne serait-ce que pour survivre. Et il est important de contraindre ces puissances à ne pas aggraver la crise en en faisant leur miel.

D'autres désignent des comploteurs d'autant plus masqués qu'ils sont, eux, totalement imaginaires : les juifs, les francs-maçons, les Illuminati... De fait, s'il y a un complot, c'est bien celui-ci : tout pouvoir, tout groupe de pression, même moribond, surtout moribond, a besoin, pour durer, de donner un sens à ce qu'il ne sait pas expliquer et, pour cela, de dénoncer un complot et de designer un bouc émissaire. Comme tous les pouvoirs sont, dans la globalisation, chacun à sa manière, moribonds, il y aura avalanche de boucs émissaires, et les bourreaux s'entre-tueront. Là est l'essentiel : aucun pouvoir, aucun contre-pouvoir n'a plus la moindre influence sérieuse sur le cours des événements, parce que l'humanité s'est laissé déborder par les systèmes qu'elle a créés, à commencer par le marché. Et les théories du complot sont avant tout la manifestation de l'impuissance de l'humanité face à son destin.

Il faudrait donc avoir le courage, aujourd'hui, de s'attaquer aux règles du jeu et non aux joueurs, si l'on veut éviter que la partie tourne au carnage. http://www.lexpress.fr/actualite/economie/la-theorie-des-complots_781129.html

..... et il dit :



J. ATTALI :

«GOUVERNEMENT MONDIAL à la place de la guerre ou après la guerre».



ORGANISATION PLANÉTAIRE DU GOUVERNEMENT MONDIALE

J. ATTALI :

«La démocratie ne peut se traiter ou être efficace à l'échelle planétaire si l'on n'a pas un gouvernement mondial. On ne peut pas parler sérieusement de démocratie si on n'a pas un gouvernement mondial. Ell ne trouvera son accomplissement que lorsqu'elle sera une structure avec un gouvernement mondial, des gouvernements régionaux et des gouvernements locaux»
- «On ne le verra pas ?»
- «Mais le gouvernement mondial est là !»



JÉRUSALEM CAPITALE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL

J. ATTALI :

«L'autre solution idéale, c'est une ville qui soit en quelques sortes la capitale planétaire de l'univers... on peut imaginer un gouvernement mondial à JÉRUSALEM puisque c'est là, le point de rencontre de tout le monde».




PUCE RFID IMPLANTÉE MONDIALEMENT VOLONTAIREMENT OU SANS LE SAVOIR

SÉNAT : «... pour ne pas avoir à accumuler des radios, des diagnostics et tout posséder en permanence sur soi...une puce implantée sur soi[...] Si on imagine qu'on réduit les étapes, qu'on n'a plus de document sur soi, est-ce qu'on ne va pas vers des questions d'éthique, d'intégrité physique en voulant développer des méthodes RFID ?».
J. ATTALI : «à terme... dès aujourd'hui ça existe puisqu'il y a ce célèbre exemple d'une boîte de nuit à BARCELONE qui l'utilise déjà pour identifier ses clients en leur proposant l'implantation par une petite chirurgie très élémentaire, une puce qui leur permet d'entrer et sortir et même de payer les consommations... on peut imaginer que chaque individu accepte volontairement, ou sans le savoir».

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par Joss le Ven 8 Fév 2013 - 8:42

JACQUES ATTALI : (retour) VERS L’HUMANITE UNISEXE

Publié le 29/01/2013 sur Slate.fr

Comme toujours, quand s’annonce une réforme majeure, il faut comprendre dans quelle évolution de long terme elle s’inscrit.

Et la légalisation, en France après d’autres pays, du mariage entre deux adultes homosexuels, s’inscrit comme une anecdote sans importance, dans une évolution commencée depuis très longtemps, et dont on débat trop peu :

Après avoir connu d’innombrables formes d’organisations sociales, dont la famille nucléaire n’est qu’un des avatars les plus récents, et tout aussi provisoire que ceux qui l’ont précédé, nous allons lentement vers une humanité unisexe, où les hommes et les femmes seront égaux sur tous les plans, y compris celui de la procréation, qui ne sera plus le privilège, ou le fardeau, des femmes.

Bien des forces y conduisent, issues de demandes parfois contradictoires.

1. La demande d’égalité. D’abord entre les hommes et les femmes. Puis entre les hétérosexuels et les homosexuels.

Chacun veut, et c’est naturel, avoir les mêmes droits : travailler, voter, se marier, avoir des enfants. Et rien ne résistera, à juste titre, à cette tendance multiséculaire. Mais cette égalité ne conduit pas nécessairement à l’uniformité : les hommes et les femmes restent différents, quelles que soient leurs préférences sexuelles.

2. La demande de liberté. Elle a conduit à l’émergence des droits de l’homme et de la démocratie.

Elle pousse à refuser toute contrainte ; elle implique, au-delà du droit au mariage, les mêmes droits au divorce. Et au-delà, elle conduira les hommes et les femmes, quelles que soient leurs orientations sexuelles, à vouloir vivre leurs relations amoureuses et sexuelles libres de toute contrainte, de tout engagement.

La sexualité se séparera de plus en plus de la procréation et sera de plus en plus un plaisir en soi, une source de découverte de soi, et de l’autre. Plus généralement, l’apologie de la liberté individuelle conduira inévitablement à celle de la précarité; y compris celle des contrats. Et donc à l’apologie de la déloyauté, au nom même de la loyauté : rompre pour ne pas tromper l’autre.

Telle est l’ironie des temps présents : pendant qu’on glorifie le devoir de fidélité, on généralise le droit à la déloyauté. Pendant qu’on se bat pour le mariage pour tous, c’est en fait le mariage de personne qui se généralise.

3. La demande d’immortalité, Qui pousse à accepter toutes mutations sociales ou scientifiques permettant de lutter contre la mort, ou au moins de la retarder.

4. Les progrès techniques découlent en effet de ces valeurs et s’orientent dans le sens qu’elles exigent: en matière de sexualité, cela a commencé par la pilule, puis la procréation médicalement assistée, puis la gestation pour autrui. Ces questions de bioéthique ne découlent évidemment pas des demandes d’égalité venant des couples homosexuels et concernent toutes les formes de reproduction, y compris -et surtout- «hétérosexuelles». Le vrai danger viendra si l’on n’y prend garde, du clonage et de la matrice artificielle, qui permettra de concevoir et de faire naitre des enfants hors de toute matrice maternelle. Et il sera très difficile de l’empêcher, puisque cela sera toujours au service de l’égalité, de la liberté, ou de l’immortalité.

5. La convergence de ces trois tendances est claire : nous allons inexorablement vers une humanité unisexe, sinon qu’une moitié aura des ovocytes et l’autre des spermatozoïdes, qu’ils mettront en commun pour faire naitre des enfants, seul ou à plusieurs, sans relation physique, et sans même que nul ne les porte. Sans même que nul ne les conçoive si on se laisse aller au vertige du clonage.

6. Accessoirement, cela résoudrait un problème majeur qui freine l’évolution de l’humanité : l’accumulation de connaissances et des capacités cognitives est limitée par la taille du cerveau, elle-même limitée par le mode de naissance : si l’enfant naissait d’une matrice artificielle, la taille de son cerveau n’aurait plus de limite. Après le passage à la station verticale, qui a permis à l’humanité de surgir, ce serait une autre évolution radicale, à laquelle tout ce qui se passe aujourd’hui nous prépare. Telle est l’humanité que nous préparons, indépendamment de notre sexualité, par l’addition implicite de nos désirs individuels.

Alors, au lieu de s’opposer à une évolution banale et naturelle du mariage laïc, qui ne les concerne pas, les Églises devraient plutôt se préoccuper de réfléchir, avec les laïcs, à ces sujets bien plus importants : comment permettre à l’humanité de définir et de protéger le sanctuaire de son identité ?

Comment poser les barrières qui lui permettront de ne pas se transformer en une collection d’artefacts producteurs d’artefacts ?

Comment faire de l’amour et de l’altruisme le vrai moteur de l’Histoire ?

JACQUES ATTALI

LIRE :
Le Meilleur des Mondes unisexe d’Attali : retour à l’androgynie
primordiale platonicienne

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JACQUES ATTALI : BILDERBERG et B’NAI B’RITH LAÏCISER L’ÉTAT

Message par Joss le Ven 8 Fév 2013 - 9:10

LAÏCISER L’ÉTAT, ENFIN !
le 4 février 2013 17H48 |
par
JACQUES ATTALI

Si la question du mariage pour tous fait tant bondir toutes les
Églises, ce n’est pas tant parce que les droits et privilèges de l’union devant le maire seront ainsi étendus aux couples homosexuels, que parce que les autorités religieuses sont horrifiées par l’usage du mot «mariage» pour qualifier cette union.

Et cette querelle de mots révèle une ambiguïté de l’Histoire de France, qu’il est urgent de clarifier : depuis plus d’un siècle au moins les
Églises ne doivent plus être maîtres des mots du droit ; elles sont en charge de la seule morale et pour leurs seuls fidèles. Le droit est laïc ; seule la morale est religieuse, pour ceux qui le désirent.

Si on cède à cette demande, on s’apercevra bientôt que les extrémistes chrétiens font, sans le savoir, le jeu d’extrémistes d’autres religions qui voudront aussi un jour, imposer a une société laïque leur sens des mots et des rythmes de vie : comment refuser aux uns ce qu’on aurait continué d’accorder aux autres ?.

De fait, le mot «mariage», introduit en français au 12ème siècle, utilisé d’abord par l’Église catholique, a été ensuite repris par les autorités laïques. Celles-ci auraient pu employer un autre vocable pour designer l’union contractuelle de deux personnes devant le maire de leur commune ; elles ne l’ont pas fait. Et désormais, le mot «mariage» est un mot irréversiblement laïc. Et la représentation nationale a le droit, si elle en décide, d’accorder ce qualificatif à toute union dont elle souhaite renforcer la valeur contractuelle.

Si les Églises n’en sont pas contentes, elles n’ont qu’à trouver un autre mot, (peut être celui de «union religieuse») pour designer la cérémonie qu’elles proposent à leurs fidèles, en complément du mariage, devenu cérémonie civile. On notera d’ailleurs qu’il y a d’innombrables mariages sans sacrement religieux alors que l’inverse est exclus.


Il convient même, désormais, d’aller plus loin et d’enlever de notre société laïque les derniers restes de ses désignations d’origine religieuse. Par exemple, les jours fériés ne devraient être que laïcs, tels le 1er janvier, le 1er Mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Les autres, dont les noms conservent encore une connotation religieuse (la TOUSSAINT, NOËL, PÂQUES, l’ASCENSION, la PENTECÔTE, l’ASSOMPTION) devraient se voir attribuer des noms laïcs («FÊTE DES ENFANTS» pour NOËL et «FÊTE DE LA LIBERTÉ» pour PÂQUES) ou être considérés comme des fêtes religieuses, que les citoyens pourraient choisir comme jours fériés, parmi d’autres jours fériés pour d’autres fêtes religieuses (KIPPOUR, l’AÏD, l’anniversaire du DALAÏ LAMA).

Cette proposition n’est pas un caprice de laïc, soucieux d’affirmer une illusoire victoire sur le religieux. C’est au contraire une mesure de salut public, qui rendrait à César ce qui est à César, si on ne veut pas que d’autres religions, aux pratiquants peut être un jour plus nombreux que les catholiques, ne réclament à bon droit que des jours soient fériés pour tous à l’occasion de leur propres fêtes.

On rétorquera que la France est fille ainée de l’Église et que cela donne à celle-ci quelques privilèges. On aura pourtant du mal à convaincre les générations à venir que les privilèges de la noblesse aient été abolis et que ceux d’un clergé devraient rester toujours aussi vivaces.


La religion est une affaire privée. Les mots qu’elle emploie et les rites qu’elle pratique ne sauraient en rien influer sur la démocratie de demain. La fraternité, au 21eme siècle, aurait tout à y gagner.
j@attali.com


http://blogs.lexpress.fr/attali/2013/02/04/laiciser-letat-enfin/

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LAIT MATERNEL VIA LES VACHES

Message par Joss le Dim 24 Fév 2013 - 12:23

LA JOLIE VIE DE JACQUES ATTALI :

PLUS BESOIN DE PÈRE ET DE MÈRE POUR FAIRE UN ENFANT... RESTAIT A TROUVER UN LAIT MATERNEL POUR LES NOURRIR... C'EST FAIT, CE SERA GRÂCE A UNE VACHE CLONÉE
Humain, plus qu’humain

le 12 juin 2011 21H36 | par Jacques Attali


Depuis très longtemps, on sait que le jour viendrait où la génomique tiendrait ses promesses. Il fallait pour cela que les progrès informatiques dégagent la puissance de calcul nécessaire pour réduire massivement le cout du séquençage du génome (végétal, animal et humain) ; et que les leçons soient tirées des premières expériences de clonage d’un être vivant et d’introduction de gènes d’une espèce dans une autre. Ce jour est arrivé. Et les exploits les plus insensés, rêves et cauchemars, sont désormais réalisables.

Ainsi, une équipe de chercheurs argentins, qui avait déjà su cloner une vache capable de produire de l’insuline, vient d’introduire simultanément deux gènes humains dans le génome d’un mammifère : une vache a reçu deux gènes humains contrôlant la production du lait maternel chez la femme ; ils permettront au lait de cette vache de contenir de la lactoferrine et du lysozyme , deux protéines très abondantes chez la femme et presque absentes chez la vache, favorisant chez les enfants qui en consommeront l’assimilation du fer, la fabrication des globules rouges, le développement des dents et de certaines cellules intestinales . Plus encore, les veaux issus de cette vache auront une chance sur trois de disposer des mêmes gènes modifiés.

A priori, il s’agit d’un grand progrès : qui peut critiquer une technique qui permettra d’améliorer la santé des enfants en améliorant les qualités du lait qu’ils consomment ? Pourtant, bien des questions se posent : le lait d’une telle vache sera-t- il consommable sans risque ? Une vache ainsi clonée et modifiée génétiquement est-elle encore une vache, ou bien constitue-t-elle l’amorce d’une nouvelle espèce animale ? A-t-elle une dimension humaine ? Enfin, consommer sa viande serait –il cannibale ?

Ces questions sont d’autant plus importantes que cette innovation, en apparence mineure, s’inscrit dans un ensemble de mutations beaucoup plus vastes , qui permettent déjà, et permettront plus encore demain, de faire porter des gènes humains par des animaux et, en travaillant sur les cellules souches, de rendre des organes animaux compatibles avec l’espèce humaine, afin de les y greffer. Plus loin encore, on créera des espèces animales nouvelles, des chimères, capables d’intervenir dans des milieux difficiles, radioactifs par exemple, ou de remplacer les hommes au combat. Et même, transgression suprême, de doter des animaux d’un cerveau proche de l’humain. Un peu plus tard, la rencontre de l’informatique, de la génomique, des nanotechnologies et des neurosciences permettra à l’homme de créer d’autres espèces, ultra-humaines, hyper-humaines.

Qu’on n’espère pas y mettre une barrière. A moins d’une très improbable police mondiale, faisant du génome un sanctuaire, on trouvera toujours un lieu pour mener ces expérimentations, peu couteuses, en les justifiant par la promesse de guérir des maladies rares ou de prolonger l’espérance de vie des hommes. Et même si l’Occident y résiste, les pays émergents, de l’Argentine à la Chine, en passant par le Brésil et demain le Nigéria et l’Indonésie, accueilleront des chercheurs prêts à tout.



j@attali.com

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

2007 LES 316 PROPOSITIONS A NICOLAS SARKOZY = 613 MITZVOT

Message par Joss le Dim 24 Mar 2013 - 9:13



2007 LES 316 PROPOSITIONS A NICOLAS SARKOZY = 613 MITZVOT

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

UKRAINE : J.ATTALI PRÉDIT UNE GUERRE MONDIALE 06/05/14

Message par Joss le Mer 7 Mai 2014 - 19:42

UKRAINE : J.ATTALI PRÉDIT UNE GUERRE MONDIALE 06/05/14


ATTALI ON EST AU BORD D'UNE GUERRE MONDIALE par jozecat
ATTALI : "ON EST AU BORD D'UNE GUERRE MONDIALE"


Dernière édition par Joss le Lun 2 Juin 2014 - 22:40, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

JACQUES ATTALI CONFIRME UNE GUERRE MONDIALE

Message par Joss le Mer 21 Mai 2014 - 8:14

JACQUES ATTALI CONFIRME UNE GUERRE MONDIALE

13 MAI 2013


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

2015 SPOLIATION DES COMPTES BANCAIRES

Message par Joss le Ven 30 Mai 2014 - 20:44

2015 SPOLIATION DES COMPTES BANCAIRES

26 MAI 2014 JACQUES ATTALI]

Nous approchons de la fin d’une nouvelle période de sept ans. Des bulles se sont partout reformées. Et si la croissance n’est pas au rendez-vous, ou si une crise géopolitique vient l’interrompre (en UKRAINE, en CHINE, au BRÉSIL, ou ailleurs) ces bulles exploseront ; les taux d’intérêt monteront ; le financement des emprunts deviendra très difficile ; la mondialisation fera le reste et les marchés, qui ne disent plus la valeur du risque, seront une nouvelle fois pris de panique.

En toute logique, cette crise devrait se déclencher en 2015.

Si on ne s’y prépare pas, elle sera pire que les précédentes, en particulier en EUROPE. Pour deux raisons : d’une part, parce que presque tous les jokers ont été utilisés -nul ne pourra s’endetter d’avantage- et la BCE, même en utilisant tous les moyens à sa disposition, y compris les plus hétérodoxes, ne pourra pratiquement rien. D’autre part parce que, à la différence des crises précédentes, le monde est loin d’être en paix ; les guerres et les menaces de guerres, civiles ou entre nations, se multiplient rendant les investisseurs plus frileux encore.
Il n’y aura alors plus d’autres solutions que de payer la note ; en clair, de rembourser les dettes ou de les annuler. Et cela ne pourra être fait, en particulier en EUROPE, qu’en mettant à contribution les détenteurs finaux des créances, c’est-à-dire les épargnants, qui verront leur épargne spoliée, non par l’inflation, mais par une ponction sur leurs comptes, comme cela fut le cas à CHYPRE (ce que permettent explicitement les accords récents sur l’UNION BANCAIRE, dits de «bail in», même si c’est encore peu connu)
.

JACQUES ATTALI

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10429
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: JACQUES ATTALI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum