MARTHE ET MARIE

RUSSIE

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Fée Violine le Mar 16 Déc 2008 - 16:38

J'ai regardé la page de présentation, je suis bien d'accord que les Russes sont agressifs, mais pas plus que des tas d'autres pays.
Et puis "le nord", c'est relatif ! "Le nord" n'existe pas en soi, les points cardinaux c'est toujours par rapport à quelqu'un.
Pour les Lapons, les Russes sont "au sud", alors ils ne devraient pas avoir peur ? C'est plutôt les Russes qui devraient avoir peur des Lapons ?
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Joss le Mar 16 Déc 2008 - 17:15

Fée Violine a écrit:J'ai regardé la page de présentation, je suis bien d'accord que les Russes sont agressifs, mais pas plus que des tas d'autres pays.

"ce qui s’est passé dans le Caucase peut-il se reproduire ailleurs ? En Ukraine, en Pologne, dans les pays baltes, on en est persuadé"......en effet des troupes russes y sont massées.

Comme dit le Président de Géorgie "un jour, l'Europe se réveillera et devant l'Empire russe reconstitué, dira "comment n'avons-nous pu rien voir ?"

Et puis "le nord", c'est relatif ! "Le nord" n'existe pas en soi, les points cardinaux c'est toujours par rapport à quelqu'un.

On ne se trompe pas en disant que le Pole Nord est au Nord. Qui y a-t-il de plus près du Pole Nord pour nous européen ?

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2008 - 19:56

Fée Violine a écrit:J'ai regardé la page de présentation, je suis bien d'accord que les Russes sont agressifs, mais pas plus que des tas d'autres pays.
Et puis "le nord", c'est relatif ! "Le nord" n'existe pas en soi, les points cardinaux c'est toujours par rapport à quelqu'un.
Pour les Lapons, les Russes sont "au sud", alors ils ne devraient pas avoir peur ? C'est plutôt les Russes qui devraient avoir peur des Lapons ?
Non, car les lapons n'ont pas d'arsenal nucléaire, ni une culture panslaviste en guise d'idéologie, ni de vélleités impérialistes comme en ont déjà eu les Russes, qui n'hésiteront pas un instant à écraser l'Europe comme un fruit trop mûr si le blé vient à manquer.

La menace russe n'est pas une chimère héritée de la guerre froide. À force de voir un ennemi invisible et impalpable au "sud" avec Oussama Bin Laden, on finit par oublier une menace bien plus tangible qui est d'ailleurs en train d'installer des rampes de missiles balistiques transcontinetaux sur la Mer Baltique. À bon entendeur, salut? Car où y aura-t-il un salut si les ogives commencent à pleuvoir?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Joss le Jeu 18 Déc 2008 - 20:57

Mespheber a écrit:
Fée Violine a écrit:J'ai regardé la page de présentation, je suis bien d'accord que les Russes sont agressifs, mais pas plus que des tas d'autres pays.
Et puis "le nord", c'est relatif ! "Le nord" n'existe pas en soi, les points cardinaux c'est toujours par rapport à quelqu'un.
Pour les Lapons, les Russes sont "au sud", alors ils ne devraient pas avoir peur ? C'est plutôt les Russes qui devraient avoir peur des Lapons ?
Non, car les lapons n'ont pas d'arsenal nucléaire, ni une culture panslaviste en guise d'idéologie, ni de vélleités impérialistes comme en ont déjà eu les Russes, qui n'hésiteront pas un instant à écraser l'Europe comme un fruit trop mûr si le blé vient à manquer.

La menace russe n'est pas une chimère héritée de la guerre froide. À force de voir un ennemi invisible et impalpable au "sud" avec Oussama Bin Laden, on finit par oublier une menace bien plus tangible qui est d'ailleurs en train d'installer des rampes de missiles balistiques transcontinetaux sur la Mer Baltique. À bon entendeur, salut? Car où y aura-t-il un salut si les ogives commencent à pleuvoir?

Un spécialiste.....Ca fait plaisir.....Je me sentais seule :ouf:

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Fée Violine le Jeu 18 Déc 2008 - 21:18

Mais je n'ai jamais dit que les Russes ne sont pas dangereux. J'ai juste dit que je ne crois pas aux prédictions !
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Invité le Lun 22 Déc 2008 - 17:57

Je ne pense ni être un spécialiste ni un devin, car il ne s'agit pas de prédiction mais d'une menace réelle, confirmée oralement par Medvedev et Poutine.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

EN CAS D’AGRESSION, LA RUSSIE RIPOSTERA PAR UNE FRAPPE NUCLÉ

Message par Joss le Lun 16 Déc 2013 - 19:48

EN CAS D’AGRESSION, LA RUSSIE RIPOSTERA PAR UNE FRAPPE NUCLÉAIRE (ROGOZINE)

11 DÉCEMBRE 2013 RIA NOVOSTI

En cas d’agression, la Russie peut mobiliser ses forces nucléaires, a prévenu le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, intervenant mercredi devant les députés de la Douma (chambre basse du parlement).


En cas d'agression, la Russie peut mobiliser ses forces nucléaires, a prévenu le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, intervenant mercredi devant les députés de la Douma (chambre basse du parlement).

"On peut expérimenter à l'infini, en installant des armes conventionnelles sur des vecteurs stratégiques, mais on ne doit pas oublier un seul instant qu'en cas d'agression, nous n'hésiterons évidemment pas, dans certaines situations, à nous protéger avec l'arme nucléaire", a déclaré M.Rogozine.

Et d'ajouter que tout agresseur ou groupe d'agresseurs devait en être conscient, et que cette éventualité constituait le principal facteur de dissuasion contre les provocations et les agressions visant la Fédération de Russie.

"Nous n'avons jamais sous-estimé le rôle de l'arme nucléaire (…) qui égalise les chances", a conclu le vice-premier ministre.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

POURQUOI LA RUSSIE DÉPLOIE-T-ELLE SES ISKANDER AUX FRONTIÈRE

Message par Joss le Lun 16 Déc 2013 - 20:24

POURQUOI LA RUSSIE DÉPLOIE-T-ELLE SES ISKANDER AUX FRONTIÈRES DE L’EUROPE ?

16 DÉCEMBRE RIA.NOVOSTI

Le quotidien allemand Bild a annoncé dimanche que la Russie avait déployé son complexe Iskander-M à la frontière avec les pays baltes (Lituanie, Lettonie, Estonie). L'expert militaire russe Viktor Litovkine décrypte la situation dans un article du quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Le journal allemand affirme que des photos satellites confidentielles témoigneraient de la présence de 10 complexes Iskander-M dans la région de Kaliningrad, une enclave russe en Europe. Ce dispositif militaire vise à neutraliser plusieurs types de cibles au sol - missiles, artillerie de longue portée ou encore systèmes de défense antiaérienne et antimissile.

Omettons la question de savoir comment la région de Kaliningrad est frontalière avec la Lettonie et l'Estonie. Il suffit de regarder une carte pour s'apercevoir que ce n'est pas le cas. Le correspondant de la revue Bild n'est certainement pas très ami avec la géographie…

Autre question, pourquoi les Allemands sont-ils si surpris que la Russie place son équipement de guerre, insistons bien là-dessus, sur son propre territoire ? En effet, pourquoi donc intimider le bourgeois en l'informant que le missile "Iskander -M » (SS-26 Stone) peut atteindre une distance de 500 km alors que Berlin n'est situé en tout et pour tout qu'à 527 km de ces missiles ? Pourquoi ne pas indiquer les causes et les raisons pour lesquelles la Russie positionne de telles armes à ses frontières ?

Si les collègues de Bild avaient fait l'effort de fournir une telle explication, les raisons pour lesquelles Moscou a été contraint de prendre de telles mesures seraient alors immédiatement apparues comme évidentes.

Si les journalistes de cette revue avait fait l'effort de l'expliquer, il serait vite apparu que Moscou est contraint de déployer ce système à cause des Etats-Unis.

Par exemple parce que six bases aériennes en Belgique, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Turquie recèlent 180 bombes nucléaires B61 américaines, destinées à être embarquées sur les avions F-15E et F-16. Alors que, précisons-le, la Russie ne possède des armes nucléaires tactiques que sur son propre territoire et nulle part à l'étranger.

Et les avions mentionnés sont même en service dans des pays de l'Otan non nucléaires, notamment l'armée de l'air belge, néerlandaise, turque, allemande et italienne même si ces dernières sont dotées de chasseurs Tornado - également capables d'embarquer les bombes nucléaires B61.

Ces avions de l'Alliance sont en veille permanente à la base aérienne lituanienne de Šiauliai et survolent régulièrement la côte baltique. Sachant qu'un chasseur supersonique peut couvrir la distance Šiauliai-Smolensk en 15-20 minutes.

Les généraux russes seraient inconscients de ne pas tenir compte de ces paramètres qui menacent directement la sécurité de la Russie, et ne cherchaient pas à prendre les mesures nécessaires pour prévenir une éventuelle frappe nucléaire. Le complexe Iskander-M n'est probablement qu'une partie des mesures de protection entreprises par les autorités pour protéger la population russe.

Rappelons encore que la Russie est contrainte de prendre des mesures appropriées pour assurer sa sécurité parce que les USA cherchent avec insistance à déployer le long de la frontière russe leurs propres systèmes de défense antimissile menaçant les systèmes stratégiques russes de dissuasion.

Cela concerne les dispositifs stratégiques déployés dans la partie européenne du pays, soit la moitié du bouclier nucléaire russe. Les Américains étaient d'abord supposés déployer un radar de diapason X en République tchèque et des antimissiles GBI en Pologne.

Cette fois Washington a adopté un programme de déploiement progressif de son bouclier antimissile (ABM), dont la première étape a déjà commencé avec la construction d'une base antimissile avec des missiles intercepteurs SM-3 1B près de la ville roumaine de Deveslu. La prochaine étape sera la construction d'une base identique en Pologne, près de la frontière avec la région de Kaliningrad. La Russie doit-elle réagir à ces plans de confrontation ? Tout individu sain d'esprit vous répondra que oui.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA RUSSIE PRÊTE POUR LA GUERRE ÉCONOMIQUE

Message par Joss le Mer 12 Mar 2014 - 15:41

LA RUSSIE PRÊTE POUR LA GUERRE ÉCONOMIQUE

10 MARS 2014 REALPOLITIK.FR

Les différents ministères et structures économiques russes, potentiellement concernés par de lourdes sanctions économiques, ont été mobilisés pour préparer une riposte massive le cas échéant. La décision russe d’intégrer la Crimée est désormais irrévocable. Avec la quasi-totalité de la population russe et des forces politiques derrière lui, Vladimir Poutine s’apprête à affronter un occident divisé, appauvri et contesté au sein même des nations qui le composent.

La riposte russe sera totale en effet :
- ventes des bons du trésor des pays sanctionnant ;
- non remboursement des prêts contractés par la Russie ou par les entreprises russes ;
- confiscation des actifs occidentaux ;
- achat de devises asiatiques en remplacement des devises occidentales ;
- fin du commerce avec l’occident et virage asiatique vers la Chine et la Corée du Sud qui ont déjà été contactées dans ce sens et seront les premiers bénéficiaires de cette rupture ;
- fin de l’utilisation du dollar dans les échanges commerciaux.

Les conséquences de cette riposte représentent une véritable catastrophe potentielle pour les économies européennes, notamment pour l’Allemagne, la Pologne et la France. Il est évident que cette riposte aura également des conséquences dramatiques pour l’économie russe, le temps qu’elle se réoriente massivement vers l’Asie. La différence est, encore une fois, que Vladimir Poutine n’hésitera à en appeler à la solidarité nationale russe, contre le diktat occidental. Les gouvernements ouest-européens ne pourront pas, en revanche, compter sur la compréhension de leur population. En France, les médias “mainstream” ont essuyé leur première défaite face aux médias alternatifs. Décidés à passer sous silence la compromettante conversation de Catherine Ashton, ils ont été contraints au bout de cinq jours – et sous la pression des sites internet alternatifs – d’évoquer le sujet.

La force de Vladimir Poutine reposent aujourd’hui sur la confiance qu’il inspire à la population russe, ainsi que sur son trésor de guerre. Ces deux atouts lui permettront d’amortir les conséquences d’une guerre économique, bien mieux que ses adversaires.

Les États-Unis ont une nouvelle fois sous-estimé la détermination de la Russie. Ils tentent de faire payer aux Européens leur nihilisme stratégique. Il y a tout lieu de croire que les Européens ne vont pas pousser la Russie dans une guerre que leurs économies exsangues, pour la plupart, ne leur permettront pas de mener. La France, plus que toutes les autres nations européennes, doit se libérer du joug malfaisant de Washington. Il est heureux de constater que l’incorruptible Jean-Pierre Chevènement se trouve en première ligne pour rappeler où se situe l’intérêt supérieur de la France, et palier les idioties de l’histrion BHL. Ce dernier s’efforce une nouvelle fois, d’entrainer le gouvernement français dans de nouvelles errances lybiennes, où il ne trouvera que le ridicule qui s’est déjà abattu sur lui en Syrie. À ses côtés, nous trouvons désormais François Fillon, appelé à devenir le candidat souverainiste de l’UMP. Le Front de Gauche a su, dès le début de la crise, définir les enjeux exacts, tout en étant lucide sur les forces en présence. Il en va de même pour le Front National qui se situe dans une ligne purement gaullienne, mettant au centre l’intérêt supérieur de la Nation, en dehors de toute idéologie.

Le choix de l’Europe, et par conséquent du partenariat russe, contre le choix de l’occident, et par conséquent de l’Union européenne, est désormais un thème qui dépasse les clivages politiques traditionnels. Les Français rejettent massivement l’ingérence nocive des États-Unis dans les affaires européennes, comme ils rejettent totalement son modèle civilisationnel.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

POUTINE VA LACHER LE DOLLAR POUR LE ROUBLE

Message par Joss le Ven 4 Avr 2014 - 7:51

POUTINE VA LÂCHER LE DOLLAR POUR LE ROUBLE



4 AVRIL 2014 MONDIALISATION.CA

La Russie, « contrainte et forcée » par les sanctions internationales, crée un système indépendant du dollar. Moscou annonce qu'elle vendra (et achètera) ses produits et matières premières, comme le pétrole, en roubles et non plus en dollars. Cela fait un certain temps que Poutine prépare cette transition, avec la création d'un système de paiement en roubles complètement indépendant et protégé du dollar et des spéculations meurtrières des grandes institutions financières occidentales.

Après avoir sanctionné plusieurs banques russes pour punir Moscou suite à l'affaire e la Crimée, les dirigeants de Washington ont reçu un ordre du pouvoir financier leur intimant de faire marche arrière, puisqu'évidemment, les vampires de Wall Street comprennent bien que mettre les banques russes hors de portée de leurs griffes n'est en aucun cas une bonne idée. [...]

Pour Wall Street et les organisations financières de la City, des pays comme la Russie devraient toujours conserver une porte financière ouverte, à travers laquelle leur économie réelle puisse être périodiquement saccagée. Ainsi Washington a annoncé que cela fut une erreur d'appliquer des sanctions à l'ensemble des banques russes, mais qu'une seule d'entre elles, la Banque Rossija, devait être frappée de sanctions, pour des raisons de propagande et aussi pour faire un exemple.

Cela a suffi à Poutine, qui cherchait depuis au moins 2007 à lancer un système indépendant basé sur le rouble, un système financier qui s'appuiera sur l'économie réelle et les ressources de la Russie, garanti par ses réserves d'or.

Aucune tolérance pour le saccage et la spéculation financière : une manoeuvre discrète, mais aussi une déclaration d'indépendance que Wall Street prendra [très certainement] comme une « déclaration de guerre. »

Comme le veut la stratégie en judo, l'attaque menée au travers des sanctions a créé la situation idéale pour une mesure « défensive » qui renvoie la force brute de l'adversaire contre lui-même. C'est ce qui se passe actuellement. La Banque Rossija deviendra la première banque russe à utiliser exclusivement le rouble russe.

La manoeuvre n'est pas un secret. Bien au contraire. Un énorme symbole d'un rouble en or sera érigé face à la Banque Rossija à Moscou, « afin de symboliser la stabilité du rouble basé sur les réserves d'or du pays, » explique l'agence Itar-Tass, citant les fonctionnaires de la banque.

En réalité, les fonctionnaires se montrent clairs quant à la volonté de punir les spéculateurs occidentaux qui ont mis à sac leur pays pendant une si longue période : « La Russie, à son stade actuel de développement, ne devrait pas dépendre de valeurs extérieures. Ses ressources internes rendront sa propre économie invulnérable aux manigances politiques. »

Et ce n'est que la première étape, a déclaré Andrej Kostin, président de la VTB, une autre banque déjà sanctionnée : « Nous nous dirigeons depuis déjà quelque temps vers un large usage du rouble russe comme valeur de règlements. Le rouble est devenu pleinement convertible depuis longtemps. Malheureusement, nous avons vu les conséquences essentiellement négatives de cette mesure, sous la forme de fuite des capitaux du pays. L'afflux d'investissements étrangers en Russie fut motivé par la spéculation et a grandement déstabilisé nos marchés d'actions. »

D'après l'agence Itar-Tass, Kostin s'est montré très précis et concret : « La Russie devrait vendre à l'étranger ses produits nationaux, des armes au gaz en passant par le pétrole, en roubles, et acheter les marchandises étrangères également en roubles. Alors seulement nous pourrons utiliser les avantages du rouble en tant que monnaie d'échange internationale. »

Poutine lui-même a poussé pour l'adoption de ce nouveau système lors des réunions au sommet le 28 mars devant les députés de la Chambre haute de la Douma, le Parlement, effaçant les derniers doutes et controverses : « Pourquoi ne le ferions-nous pas ? Il est certain que c'est la chose à faire. Nous devons protéger nos intérêts, et nous allons le faire. Ces systèmes fonctionnent, et ils rencontrent un grand succès dans des pays comme le Japon et la Chine. À l'origine il s'agissait de systèmes exclusivement nationaux limités aux seuls marchés et territoires internes, et à la seule population du pays, mais progressivement, ils sont devenus de plus en plus populaires. »

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

VLADIMIR POUTINE VEUT UNE «MASTERCARD RUSSE»

Message par Joss le Ven 4 Avr 2014 - 8:01

VLADIMIR POUTINE VEUT UNE «MASTERCARD RUSSE»

27 MARS 2014 LE FIGARO

Le chef du Kremlin a annoncé la création d'un système de paiement russe par carte bancaire pour contourner le boycott des américains Visa et Mastercard.


Vladimir Poutine n'est pas du genre à se laisser intimider. Alors que les géants américains Visa et Mastercard ont arrêté vendredi dernier de fournir leur service de paiement aux clients de plusieurs banques russes, le chef du Kremlin a annoncé mercredi que son pays allait créer son propre système de paiement électronique. «Nous devons défendre nos intérêts et nous le ferons», a déclaré Vladimir Poutine à des membres du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement) dans des propos retransmis par la télévision russe.

Visa et Mastercard avaient stoppé vendredi de fournir les clients de plusieurs banques russes après
l'annonce la veille de sanctions par Washington à l'encontre de sept d'entre elles. Plusieurs de ces établissements appartiennent en effet à des oligarques cités dans la liste américaine de personnalités russes visées par les sanctions occidentales, suite à l'annexion de la Crimée par Moscou.

Le service a progressivement repris depuis le 23 mars. Seule la banque Rossia, propriété de Iouri Kovaltchouk, ami intime de Vladimir Poutine, reste au ban des systèmes de paiement Visa et Mastercard. Ses clients ne peuvent donc plus utiliser leurs cartes Visa et Mastercard pour effectuer leurs paiements ou pour retirer de l'argent aux disstributeurs d'autres établissements
Un marché très lucratif

«Dans certains pays comme le Japon et la Chine, ces systèmes fonctionnent, ils fonctionnent très bien», a plaidé le président russe. «Ils ont d'abord commencé en se concentrant d'abord sur leur marché national, sur leur territoire, sur leur population, et deviennent maintenant de plus en plus populaires», a-t-il observé, tout en jugeant «regrettable» la manière de procéder des groupes américains. «Je pense que cela ne (les) mènera qu'à la perte de certains segments du marché, un marché très lucratif», a déclaré Poutine.

Plus tôt dans la journée, la présidente de la banque centrale de Russie, Elvira Nabioullina, et le ministre des Finances Anton Silouanov avaient aussi appelé à la création d'un tel système. «Nous devons créer un système qui assure sans accroc les paiements internes», a déclaré Mme Nabioullina, citée par l'agence Ria Novosti, indiquant qu'environ 95% des paiements par carte en Russie se faisaient via des systèmes étrangers. M. Silouanov a cependant souligné qu'il n'était pas question pour l'heure de renoncer à Visa et Mastercard.

Certains experts se montrent toutefois sceptiques sur les chances de succès d'une «carte Poutine». «Les gens ne vont pas renoncer aux systèmes internationaux de paiement, surtout ceux qui vont à l'étranger ou achètent sur internet», souligne Igor Nikolaïev, directeur de l'institut d'analyse stratégique FBK.



.LE PARLEMENT RUSSE ADOPTE UN NOUVEAU SYSTÈME NATIONAL DE PAIEMENT, MASTERCARD « PROFONDÉMENT PRÉOCCUPÉ » !


C’est officiel, le parlement russe vient d’adopter après 3e lecture la mise en place d’un système national de cartes de paiement. Cet événement n’est pas anodin, et les conséquences qui vont en découler rendent très nerveux le monde économique, à commencer par les systèmes de paiement américains qui vont voir s’envoler 40 % du marché mondial.

Ria novosti nous dévoile ci-dessous les craintes soulevées par les dirigeants des systèmes bancaires en place, informations qui n’ont été que timidement reprises par certains médias officiels comme
Les Échos, Le Figaro et Le Parisien

MasterCard préoccupé

Le groupe de cartes bancaires MasterCard, vivement critiqué par Moscou pour avoir bloqué à titre de sanctions les opérations des
banques Rossia et SMP, a exprimé vendredi sa préoccupation face à la décision de la Russie de créer son propre système national de paiement.

   « La Russie constitue un marché d’importance stratégique pour MasterCard. En Russie, comme dans le reste du monde, nous travaillons en stricte conformité avec la législation locale. Voici pourquoi nous sommes profondément préoccupés par l’adoption d’amendements à la Loi fédérale sur le système national de paiement et étudions actuellement les conséquences possibles de ces aménagements pour nos propres activités d’affaires et celles de nos partenaires », lit-on dans le communiqué de MasterCard.

La Douma (la chambre basse du parlement russe) a adopté vendredi en deuxième et troisième lectures un projet de loi prévoyant la mise en place en Russie d’un système national de cartes de paiement (NSPK).


Lire la suite de l’article sur Réseau International


Dernière édition par Joss le Dim 8 Juin 2014 - 21:06, édité 2 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SONDAGES : POUTINE, LEADER DU MONDE LIBRE ?

Message par Joss le Lun 14 Avr 2014 - 20:49

SONDAGES : POUTINE, LEADER DU MONDE LIBRE ?

10 AVRIL 2014 RESEAU INTERNATIONAL

Sous le titre « Poll: Nigel Farage’s favourite world leader is Putin. Who’s yours?», le journal The Independant lance un sondage internet où il propose de choisir parmi 8 leaders mondiaux. Pour présenter son sondage, The Independant prend soin de préciser d’abord que Vladimir Poutine est le favori de Nigel Farage, le trublion du Royaume-Uni, l’empêcheur de tourner en rond au parlement européen. Le média britannique n’a pas pu s’empêcher d’y rajouter ensuite une description assez noire du président russe mais, malgré cela, les résultats sont sans appel.



François Hollande : 1%

David Cameron : 1%

Barack Obama : 2%

Angela Merkel : 3%

Vladimir Poutine : 92%




Dernière édition par Joss le Lun 9 Juin 2014 - 14:25, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LES USA VEULENT VOLER LA FORTUNE DE POUTINE

Message par Joss le Ven 2 Mai 2014 - 14:05

APRÈS AVOIR VOLÉ LES LINGOTS D'OR DE L'UKRAINE (L'OR DE L'UKRAINE SORTI DU PAYS ET TRANSFERE AUX USA), LES USA VEULENT VOLER LA FORTUNE DE POUTINE

27 AVRIL 2014 LE FIGARO

Les États-Unis redoutant la menace d'une invasion de l'Ukraine par les troupes russes ont décidé, en accord avec leurs alliés européens, de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie.


Hantés par la menace de plus en plus convaincante d'une invasion russe en Ukraine, les États-Unis et leurs alliés ont décidé de nouvelles sanctions contre la Russie. Après avoir appelé Angela Merkel, François Hollande et David Cameron, Barack Obama a annoncé, depuis la Malaisie, que ces mesures viseraient à «faire comprendre à Moscou que les actes de déstabilisation qui se déroulent en Ukraine doivent cesser». Samedi, une réunion du G7 avait déjà annoncé l'extension des sanctions. Depuis l'accord de Genève, «la Russie n'a pas levé le petit doigt pour aider» à la désescalade, a dénoncé le président. Ces sanctions prendront effet dès lundi, tandis que les mesures européennes devraient intervenir dans la semaine

Désemparés par l'audace brutale de Poutine mais soucieux de protéger leurs intérêts, les Occidentaux peinent à passer résolument à la «phase 3», qui prévoit un embargo contre les secteurs clés, énergétique, financier et militaire, de l'économie russe, comme cela a été le cas pour l'Iran. Mais les États-Unis n'en cibleront pas moins l'industrie de l'armement, en sus du gel d'actifs d'individus ou de compagnies spécifiques, visant le cercle rapproché de Poutine, selon le conseiller adjoint à la sécurité nationale, Tony Blinken. Consciente de l'impact douloureux que des sanctions de phase 3 auraient sur ses alliés,  très dépendants du gaz russe, la Maison-Blanche a gardé en réserve cette riposte «atomique». Barack Obama a expliqué que mettre en œuvre des sanctions sectorielles, en solo, sans l'appui des Européens, ne serait en effet pas «efficace». À Washington, le camp de la fermeté, mené, comme à l'ordinaire, par le sénateur McCain, appelle toutefois à passer aux sanctions sectorielles. «La faiblesse occidentale encourage Poutine», écrit-il dans leWashington Post.

   Selon les évaluations controversées de la CIA, la fortune de Poutine s'élèverait à quelque 40 milliards de dollars, mais serait protégée par une nébuleuse de prête-noms

Pour l'heure, le Trésor américain va cibler ses attaques contre la garde rapprochée de Poutine, dans l'espoir de s'en prendre indirectement à sa fortune personnelle supposée. Selon les évaluations controversées de la CIA, elle s'élèverait à quelque 40 milliards de dollars, mais serait protégée par une nébuleuse de prête-noms… Des sanctions ont déjà frappé la compagnie Gunvor, contrôlée jusqu'à il y a peu par le trader Guennadi Timchenko, ami du président. Celles de lundi devraient toucher Igor Sechin, patron de la puissante compagnie Rosneft, ainsi qu'Alexeï Miller, patron de Gazprom. L'espoir des Occidentaux est de susciter à Moscou une panique suffisante pour dissuader Poutine d'envahir l'Ukraine. Jusqu'ici, ce dernier soutient mordicus que les sanctions n'auront pas d'impact, mais les chiffres traduisent une autre réalité. Le rouble s'est effondré et 70 milliards de dollars de capitaux ont fui le pays depuis mars. Quoi qu'en dise Poutine, ces éléments pèsent lourd dans la balance. Ils expliquent sans doute pourquoi les centaines de chars russes en «manœuvre» n'ont toujours pas passé la frontière.


Dernière édition par Joss le Jeu 26 Juin 2014 - 19:53, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RUSSIE ANNULE 90% DE LA CORÉE DU NORD

Message par Joss le Ven 6 Juin 2014 - 19:38

LA RUSSIE ANNULE 90% DE LA DETTE DE 11 MILLIARDS D’EUROS DE LA CORÉE DU NORD

5 JUIN 2014 LE PARISIEN

LA RUSSIE COMPTE ACCÉDER AUX GISEMENTS DE CORÉE DU NORD APRÈS AVOIR ANNULÉ SA DETTE


La Russie compte accéder aux gisements de matières premières en Corée du Nord après avoir annulé la dette de ce pays, a indiqué jeudi le ministre du développement de l'Extrême-Orient russe.

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué en mai une loi annulant 90% de la dette de 11 milliards de dollars de Pyongyang, qui remontait à l'époque soviétique.

"La décision d'annuler la dette de la Corée du Nord nous a permis de résoudre tout une série de questions que l'on ne pouvait résoudre", a déclaré Alexandre Galouchka, cité par l?agence officielle Ria-Novosti.

Selon le ministre, Pyongyang pourrait ouvrir l'accès de certains de ses gisements à Moscou en guise de remboursement.
"Nous avons étudié des projets concrets dans le domaine des ressources minières, de l'exploitation des gisements, des questions d'exploration géologique et de la possibilité (...) d'offrir aux compagnies russes l'accès aux gisements de ressources minières de Corée du Nord", a-t-il dit.

Selon l'agence Interfax, les deux pays ont trouvé un accord préalable sur l'exploration conjointe d'un gisement d'or.
En échange, "la partie coréenne a proposé à l'entreprise russe Severnye Priïski de livrer des avions" Tupolev qui ont déjà été en exploitation, indique un document distribué au cours d'une réunion de la commission Russie-Corée du Nord cité par Interfax.

Le groupe Basic Element, holding de l'oligarque russe Oleg Deripaska, s'est en outre vu proposer de participer à la reconstruction d'une centrale thermique, selon l'agence Interfax.

Par ailleurs, la Corée du Nord va faciliter le travail des hommes d'affaires russes sur son territoire.

"Il sera possible de faciliter l'obtention de visas à entrées multiples des entrepreneurs et employés des entreprises russes qui travaillent en Corée du Nord", a déclaré M. Galouchka. "Les investisseurs et partenaires russes auront l'accès aux moyens modernes de communication, internet, le téléphone portable", a-t-il ajouté.

Moscou avait décidé en 2012 d'annuler la majeure partie de la dette nord-coréenne, avec en vue plusieurs projets dans ce pays le plus reclus au monde, dont la construction d'une ligne ferroviaire trans-coréenne et un gazoduc acheminant le gaz russe vers la Corée du Sud.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RUSSIE ET CORÉE DU NORD VONT COMMERCER EN ROUBLES

Message par Joss le Ven 6 Juin 2014 - 19:47

RUSSIE ET CORÉE DU NORD VONT COMMENCER LES ÉCHANGES EN ROUBLES

5 JUIN 2014 LA VOIX DE LA RUSSIE


Moscou et Pyongyang sont disposés à entamer les paiements en roubles dès ce juin, a communiqué le ministre du Développement de l'Extrême-Orien Alexandre Galouchka à l'issue d'une réunion de la commission gouvernementale Russie-RPDC.

Le ministre n'exclut pas que le chiffre d'affaires du commerce bilatéral triplera cette année pour atteindre 400-500 millions de dollars.

Précédemment le président de Russie Vladimir Poutine a ratifié un accord intergouvernemental entre la Russie et la Corée du Nord sur la dette de cette dernière dans le cadre des crédits octroyés par l'URSS.

Moscou a annulé la quasi-totalité de la dette nord-coréenne s'élevant à 11 milliards de dollars.


Dernière édition par Joss le Lun 9 Juin 2014 - 7:59, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LA RUSSIE ET L'OR DE LA COREE DU NORD

Message par Joss le Ven 6 Juin 2014 - 19:59

LA RUSSIE COMPTE ACCÉDER AUX GISEMENTS DE CORÉE DU NORD APRÈS AVOIR ANNULÉ SA DETTE



5 JUIN 2014 LIBERATION

La Russie compte accéder aux gisements de matières premières en Corée du Nord après avoir annulé la dette de ce pays, a indiqué jeudi le ministre du développement de l’Extrême-Orient russe.

Le président russe Vladimir Poutine a promulgué en mai une loi annulant 90% de la dette de 11 milliards de dollars de Pyongyang, qui remontait à l’époque soviétique.

«La décision d’annuler la dette de la Corée du Nord nous a permis de résoudre tout une série de questions que l’on ne pouvait résoudre», a déclaré Alexandre Galouchka, cité par l’agence officielle Ria-Novosti.

Selon le ministre, Pyongyang pourrait ouvrir l’accès de certains de ses gisements à Moscou en guise de remboursement.

«Nous avons étudié des projets concrets dans le domaine des ressources minières, de l’exploitation des gisements, des questions d’exploration géologique et de la possibilité (...) d’offrir aux compagnies russes l’accès aux gisements de ressources minières de Corée du Nord», a-t-il dit.

Selon l’agence Interfax, les deux pays ont trouvé un accord préalable sur l’exploration conjointe d’un gisement d’or.

En échange, «la partie coréenne a proposé à l’entreprise russe Severnye Priïski de livrer des avions» Tupolev qui ont déjà été en exploitation, indique un document distribué au cours d’une réunion de la commission Russie-Corée du Nord cité par Interfax.

Le groupe Basic Element, holding de l’oligarque russe Oleg Deripaska, s’est en outre vu proposer de participer à la reconstruction d’une centrale thermique, selon l’agence Interfax.

Par ailleurs, la Corée du Nord va faciliter le travail des hommes d’affaires russes sur son territoire.

«Il sera possible de faciliter l’obtention de visas à entrées multiples des entrepreneurs et employés des entreprises russes qui travaillent en Corée du Nord», a déclaré M. Galouchka. «Les investisseurs et partenaires russes auront l’accès aux moyens modernes de communication, internet, le téléphone portable», a-t-il ajouté.

Moscou avait décidé en 2012 d’annuler la majeure partie de la dette nord-coréenne, avec en vue plusieurs projets dans ce pays le plus reclus au monde, dont la construction d’une ligne ferroviaire trans-coréenne et un gazoduc acheminant le gaz russe vers la Corée du Sud.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RUSSIE ET CHINE CRÉÉENT UNE AGENCE DE NOTATION FINANCIÈRE

Message par Joss le Ven 6 Juin 2014 - 20:07

LA RUSSIE ET LA CHINE CRÉÉENT UNE AGENCE DE NOTATION FINANCIÈRE

3 JUIN 2014 FR.RIA.RU

La Russie et la Chine ont décidé de créer une agence de notation financière conjointe, a annoncé mardi à Pékin le ministre russe des Finances Anton Silouanov.

"Nous créerons une agence de notation financière russo-chinoise qui utilisera les mêmes instruments et critères d'évaluation des projets d'investissements nationaux et régionaux que ceux utilisés par les meilleures agences de notation financière internationales", a indiqué M.Silouanov au terme du 5e volet du Dialogue financier russo-chinois.

Selon lui, la future agence russo-chinoise attribuera ses notes selon des critères purement économiques.

"L'agence s'occupera d'abord des projets d'investissements lancés par la Russie et la Chine avec la participation d'autres pays asiatiques. Elle pourra ensuite atteindre le niveau où elle offrira ses services à d'autres pays", a ajouté M.Silouanov.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RUSSIE ET LA CHINE DÉFIENT LA DOMINATION DU DOLLAR

Message par Joss le Lun 16 Juin 2014 - 20:12

LA RUSSIE ET LA CHINE DÉFIENT LA DOMINATION DU DOLLAR

10 JUIN 2014 LE MONDE

La rumeur courait déjà depuis plusieurs semaines. Lundi 9 juin, le Financial Times l'a confirmée. Selon le quotidien financier, plusieurs entreprises russes envisagent d'utiliser non plus le dollar, mais le yuan chinois (ou Renminbi) pour réaliser leurs futures transactions commerciales. Cela, car elles redoutent que d'éventuelles sanctions occidentales ne les privent de l'accès au marché des financements en dollar.

Une mesure de précaution qui fait suite au gigantesque contrat signé le 21 mai entre les deux puissances : Moscou fournira du gaz à Pékin ces trente prochaines années. Montant de l'opération : 400 milliards de dollars (294 milliards d'euros). Et la facture sera, naturellement, réglée en yuan.

TENDANCE DE FOND

La veille, encore, c'est la VTB, la deuxième banque russe, qui a signé un accord avec la Banque de Chine. Désormais, les deux établissements ne libelleront plus leurs échanges en dollar, mais en yuan ou en rouble. Le 3 juin, enfin, Moscou et Pékin se sont alliés pour créer une agence de notation commune, afin de faire contrepoids aux agences de culture anglo-saxonne : Moody's, Standard & Poor's et Fitch…

Ces annonces relèvent en partie, bien sûr, de la manoeuvre politique. Le président russe, Vladimir Poutine, veut démontrer aux Occidentaux qu'il dispose, avec la Chine, d'un allié de poids sur l'échiquier géopolitique. Il cherche aussi à compenser l'isolement dans lequel l'a plongé la crise ukrainienne en jouant le rapprochement économique avec l'empire du Milieu. « Mais pour l'instant, les liens entre les deux pays pèsent peu face à ceux avec l'Union européenne », souligne Bei Xu, économiste chez Natixis. 50 % des exportations russes sont en effet à destination du Vieux Continent, contre 7 % seulement vers la Chine.

Mais ces accords en série ne sont pas seulement opportunistes. « En vérité, la crise ukrainienne a accéléré une tendance de fond déjà à l'oeuvre », explique Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque. Celle née pendant la crise financière de 2007, lorsque les pays émergents – Chine et Russie en tête – ont réalisé que leurs devises étaient bien trop exposées aux fluctuations de la politique monétaire américaine et du dollar. Depuis, tous cherchent à réduire leur dépendance au billet vert. Par exemple, en constituant une partie de leurs réserves de change en yuan.

A cela s'ajoute l'inexorable internationalisation du yuan, habilement pilotée par Pékin depuis le début des années 2000. Un mouvement au sein duquel le développement des échanges avec Moscou ne représente qu'une étape de plus.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RUSSIE CONTRE ONCLE SAM GRANDES OREILLES BIG BROTHER

Message par Joss le Jeu 26 Juin 2014 - 9:09

RUSSIE CONTRE ONCLE SAM GRANDES OREILLES BIG BROTHER

LA RUSSIE CRÉERA SES PROCESSEURS BAIKAL POUR REMPLACER CEUX D’INTEL ET AMD




23 JUIN 2014 NUMERAMA

La Russie a annoncé son intention de remplacer ses ordinateurs et serveurs équipés de processeurs américains AMD ou Intel par ses propres processeurs, basés sur une architecture ARM.


Est-ce un signe supplémentaire d'un retour à la guerre froide ou un simple patriotisme économique ? La Russie manifeste de plus en plus un désir d'indépendance technologique à l'égard des Etats-Unis, et le fait savoir. Après avoir créé son propre clone d'Android, ou s'être interdit l'utilisation des iPad au profit des tablettes Samsung réputées plus sûres, le gouvernement de Vladimir Poutine a annoncé son intention de remplacer tous les processeurs Intel ou AMD utilisés par l'armée ou par l'administration russe.

La Russie a l'intention de créer ses propres processeurs basées sur une architecture ARM, qui seront baptisés "Baïkal" en référence au grand lac de la Sibérie. Les processeurs Baikal seront conçus par le spécialiste russe des supercalculateurs T-Platforms, en lien avec la Rostec (une association d'industries high-tech russes) pour et Rusnano, un fonds souverain dédié aux nanotechnologies.

Selon la presse russe, les premiers processeurs Baikal M et Baikal M/S seront basés sur un processeur Cortex A-57 64 bits conçus par ARM (une société britannique), cadencés à 2 GHz. Dotés de 8 coeurs, ils seront gravés en 28 nm et pourront être utilisés aussi bien dans des PC de bureau que des serveurs.

Contrairement à Intel ou AMD qui fabriquent eux-mêmes leurs processeurs dans leurs usines, ARM ne fait que mettre au point les plans de conception de ses puces, qu'il propose ensuite sous licence à tous les fabricants. Les Russes pourront ainsi construire leurs processeurs dans leurs propres usines, et réaliser les études de rétro-ingénierie nécessaires pour s'assurer qu'ils ne cachent aucun backdoor.

Comme pour les précédentes annonces, seuls les matériels informatiques officiels de l'état russe seront concernés. Ce qui représente tout de même un volume de commande de plus de 700 000 ordinateurs par an et 300 000 serveurs, et un total de 5 millions d'appareils à remplacer à terme par des processeurs Baikal.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE : QUEL PRIX POUR LA FRANCE ?

Message par Joss le Mar 5 Aoû 2014 - 13:42

SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE : QUEL PRIX POUR LA FRANCE ?

- GALIA ACKERMAN, HISTORIENNE ET JOURNALISTE (NÉE EN RUSSIE) [OB : PROCHE DE CAROLINE FOUREST]
- OLIVIER BERRUYER, ÉCONOMISTE, ACTUAIRE (RÉDACTEUR DU SITE LES-CRISES.FR)
- YVES BOURDILLON, JOURNALISTE AU SERVICE INTERNATIONAL DES ECHOS


_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

MOSCOU AFFIRME AVOIR REPOUSSÉ UN SOUS-MARIN AMERICAIN

Message par Joss le Dim 10 Aoû 2014 - 20:37

MOSCOU AFFIRME AVOIR REPOUSSÉ UN SOUS-MARIN AMERICAIN



9 AOÛT 2014 LE FIGARO


La Russie a affirmé avoir repoussé un sous-marin américain qui approchait de ses eaux territoriales jeudi en mer de Barents (nord), lors d'un incident qui n'a pas donné lieu à un usage de la force. "Les patrouilles de la Flotte russe du Grand Nord ont identifié le 7 août un sous-marin étranger, a priori de la classe Virginia (de sous-marins nucléaires d'attaque) des forces armées navales américaines", a déclaré un représentant de l'état-major de la flotte russe.

"Une formation navale anti sous-marins a été envoyée sur place, ainsi qu'un avion de chasse anti sous-marins IL-38", selon le responsable. "Le sous-marin a été chassé des environs des eaux territoriales russes par les manoeuvres de ces unités", a ajouté le responsable, précisant que les radars russes avaient suivi pendant 27 minutes le bâtiment étranger avant que celui-ci ne disparaisse.

Il est rare que l'état-major russe communique sur un incident de la sorte, survenu alors que la Russie et l'Occident sont engagés dans un bras-de-fer diplomatique et économique à propos de l'Ukraine. Les Etats-Unis et l'Union européenne ont condamné le rattachement de la Crimée à la Russie et accusent Moscou de soutenir militairement les combattants séparatistes prorusses dans l'Est de l'Ukraine, ce que démentent les autorités russes.







_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

LISTE COMPLÈTE DES PRODUITS BOYCOTTÉS PAR LA RUSSIE

Message par Joss le Dim 10 Aoû 2014 - 21:15

LISTE COMPLÈTE DES PRODUITS BOYCOTTÉS PAR LA RUSSIE

7 AOÛT 2014 RTBF.BE

Voici la liste complète des aliments et produits agricoles que la Russie ne ne souhaite plus importer en provenance de l'Union européenne, des Etats-Unis, du Canada, d'Australie et de Norvège. La Russie prend des mesures de rétorsion après le sanctions que l'UE, les USA et d'autres pays ont pris.

- Viande de bœuf (fraiche, réfrigérée ou congelée)
- Porc (frais, réfrigéré ou congelé)
- Viandes et abats comestibles de volailles (frais, réfrigérés ou congelés)
- Viande salée, séchée ou durcie
- Poissons vivants
- Poisson (frais, réfrigéré ou congelé)
- Filets de poissons et autre viande de poisson (aussi moulu, frais, réfrigérés ou congelés)
- Poissons salés, séchés ou marinés
- Poisson fumé
- Farine de poisson, de poudres et granules propre à la consommation humaine
- Crustacés (pelés et non pelés, vivants, frais, réfrigérés, congelés, séchés, salés ou en saumure)
- Crustacés fumés (pelés ou non)
- Crustacés non pelés cuits ou cuits à la vapeur (même s'ils sont réfrigérés, congelés, séchés, salés ou en saumure)
- Farines, poudres et pellets de crustacés, propres à la consommation humaine
- Mollusques (pelés ou non, vivants, frais, réfrigérés, congelés, séchés, salés ou en saumure)
- Mollusques fumés
- Farines, poudres et pellets de mollusques, propres à la consommation humaine
- Invertébrés autres crustacés et mollusques (vivants, frais, réfrigérés, congelés, séchés, salés ou en saumure)
- Lait et crème (sans sucre ajouté ou d'autres édulcorants)
- Lait et crème (avec addition de sucre ou d'autres édulcorants)
- Babeurre, lait et crème caillés, yogourt, kéfir et autres laits fermentés ou acidifiés et de la crème (concentrés ou non concentrés ou sans addition de sucre ou d'autres édulcorants ou aromatisés ou non, avec ou sans additionnés de fruits ou de cacao)
- Lactosérum (condensé ou non, avec ou sans sucre ou des édulcorants ajoutés)
- Produits laitiers composés naturels du lait (avec ou sans sucre ou des édulcorants ajoutée)
- Beurre et autres matières grasses et les huiles à base de lait, de produits laitiers à tartiner
- Fromages et caillebotte
- Pommes de terre (fraîches ou réfrigérées)
- Tomates (fraîches ou réfrigérées)
- Oignons, échalotes, ail, poireaux et autres légumes comestibles (frais ou réfrigérés)
- Choux, choux-fleurs, choux frisés, choux-raves et autres choux comestibles (frais ou réfrigérés)
- Laitues et chicorées (frais ou réfrigérés)
- Carottes, navets, betteraves, salsifis, céleris-raves, radis et autres racines et tubercules (frais ou réfrigérés) comestibles
- Cornichons et concombres (frais ou réfrigérés)
- Légumes à cosse (pelés ou non, frais ou réfrigérés)
- Autres légumes (frais ou réfrigérés)
- Légumes crus, les légumes cuits et les légumes cuits à la vapeur (congelé)
- Légumes à longue conservation (par exemple avec adjonction de soufre, de sel ou d'autres substances), non destinées à la consommation directe
- Légumes secs (entiers, coupés ou en poudre) non préparés
- Légumes à cosse secs (nettoyés ou non traités, hachés ou déroulés)
- Manioc, arrow-root ou salep, topinambours, artichauts, patates douces et racines et tubercules similaires à haute teneur en amidon ou en inuline (frais, réfrigérés, congelés ou séchés, tranchés ou non, ou granulés)
- Noix de coco, noix du Brésil et noix de cajou (frais ou secs, écossés ou pelées)
- Autres fruits (frais ou secs, écossés ou non)
- Bananes et plantains (fraîches ou séchées)
- Dattes, figues, ananas, avocats, goyaves, mangues et mangoustans (fraîches ou séchées)
- Agrumes (frais ou séchés)
- Raisins (frais ou séchés)
- Melons (y compris les pastèques) et papayes (fraiches)
- Pommes, poires et coings (fraiches)
- Abricots, cerises, pêches (y compris les nectarines), prunes et prunelles (frais)
- Autres fruits frais
- Fruits (également cuits y compris à la vapeu, congelés, avec ou sans sucre ou d'autres édulcorants)
- Autres fruits, y compris les mélanges de noix ou de fruits secs
- Chair à saucisse (tous les types)
- Les produits conditionnés, y compris le fromage et lait caillé de matières grasses végétales
- Extrait de malt (dont 90 pour cent ou plus sec)
- Farine pour la consommation humaine (pourcentages spécifiques ingrédients)
- Alimentation (lait-produits de matières grasses végétales) (pourcentages précis d'ingrédients)
- Fondue au fromage

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

PHILIPPE DE VILLIERS RENCONTRE POUTINE POUR EXPORTER LE PUY

Message par Joss le Sam 16 Aoû 2014 - 20:20

PHILIPPE DE VILLIERS RENCONTRE POUTINE POUR EXPORTER LE PUY DU FOU



15 AOÛT 2014 20 MINUTES

Le parc de loisirs vendéen du Puy du Fou, dont les spectacles ...

Le parc de loisirs vendéen du Puy du Fou, dont les spectacles historiques ont acquis une renommée internationale, va désormais se décliner en Russie avec l'ouverture de deux parcs, dont l'un en Crimée annexée par Moscou; son fondateur Philippe de Villiers ne cachant pas sa fascination pour le maître du Kremlin.

Un accord prévoyant la création de deux versions inspirées du parc du Puy du Fou, l'une à Moscou et l'autre en Crimée - une région d'Ukraine annexée par la Russie - a été signé, a indiqué vendredi le consortium Puy Du Fou International, sans plus de précisions.

L'annonce est intervenue au lendemain d'une rencontre à Yalta, en Crimée, entre l'ancien président du parti souverainiste Mouvement pour la France (MPF) et le président russe Vladimir Poutine, alors que l'Union européenne et les Etats-Unis appliquent des sanctions économiques contre Moscou sur fond de crise ukrainienne.

Reçu pendant près d'une heure par Poutine dans le bureau du Tsar Nicolas II, au palais d'été des Tsars, le créateur de la «Cinéscénie» du Puy du Fou - une fresque brossant sept siècles d'histoire d'une famille vendéenne - n'a pas tari d'éloges sur son hôte. «À la sortie de l'entretien, Philippe de Villiers a déclaré qu'il était très impressionné par la hauteur de vue et le charisme du président Poutine», a rapporté le consortium Puy du Fou International dans un communiqué.
«Amitié franco-russe»

«Beaucoup d'Européens veulent sortir de l'engrenage des sanctions, à commencer par les agriculteurs. Les Européens veulent la paix, ils ont de l'admiration pour le chef d'Etat que vous êtes», a également assuré à Vladimir Poutine l’ex-député et président du conseil général de Vendée, qui a abandonné ses mandats pour se consacrer au Puy du Fou.

«Les sanctions sont des actes de guerre. Les coopérations sont des actes de paix. Nous sommes venus poser un acte de paix. Cette oeuvre commune franco-russe s'inscrit dans la longue tradition de l'amitié franco-russe», a également déclaré Philippe de Villiers, estimant aussi que «l'avenir de l'Europe ne s'écrit pas sur le continent américain. Il s'écrit sur le continent européen. Il n'y a pas d'avenir de l'Europe sans la Russie».

Le président russe a souligné pour sa part jeudi «qu'il regardait avec le plus grand intérêt le projet du Puy du Fou d'un parc historique sur l'histoire de la Russie», selon des propos rapportés par le consortium.

Le Quai d'Orsay n'a pas réagi vendredi à la création d'un parc type Puy du Fou en Crimée. Mais le président François Hollande avait déclaré en mars que «la France ne reconnaît ni les résultats du référendum tenu en Crimée le 16 mars dernier, ni le rattachement de cette région d’Ukraine à la Russie».

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

RUSSIE: L'ARMÉE SERA DOTÉE D'ARMES INÉDITES (POUTINE)

Message par Joss le Sam 16 Aoû 2014 - 20:30

RUSSIE: L'ARMÉE SERA DOTÉE D'ARMES INÉDITES (POUTINE)

14 AOÛT 2014 RIA NOVOSTI

L'armée russe sera équipée d'armes défensives et offensives modernes, dont les autres armées du monde ne disposent pas encore, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion à Ialta, en Crimée, avec les fractions politiques à la Douma (chambre basse du parlement russe).

"Il s'agit d'armements les plus modernes, de systèmes défensifs et offensifs, dont les autres armées du monde ne disposent pas encore", a précisé le chef de l'Etat.

"Certaines choses sont déjà connues en matière d'armements offensifs stratégiques, notamment dans le domaine des forces de dissuasion nucléaire. Pour le moment, nous ne dévoilons pas tout, mais nous en parlerons plus tard", a-t-il promis.

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

POUTINE ET FRANCOIS HOLLANDE

Message par Joss le Mer 27 Aoû 2014 - 14:59

DÉCEMBRE 2010 VLADIMIR POUTINE CHANTE ET JOUE DU PIANO DANS UN GALA DE CHARITÉ







POPULARITÉ POUTINE

7 AOÛT 2014 LE POINT.FR

La cote de popularité de Vladimir Poutine culmine à plus de 80 % depuis le rattachement de la Crimée à la Russie en mars
.

La popularité du président russe Vladimir Poutine a atteint un nouveau record en août avec un taux de satisfaction de 87 %, soit son plus haut niveau depuis six ans, selon un sondage publié jeudi par le centre indépendant Levada. Ainsi, 87 % des Russes interrogés soutiennent l'action du président, soit une hausse de 22 points depuis janvier. Le nombre de personnes insatisfaites de l'action de Vladimir Poutine est tombé de 34 % en janvier à 13 % en août.

Il s'agit du plus haut niveau atteint depuis la guerre russo-géorgienne de 2008, où la popularité de Vladimir Poutine culminait à 88 %. La popularité du Premier ministre russe Dmitri Medvedev a également augmenté à 71 % en août, contre 48 % en janvier. En outre, 66 % des sondés estiment que le pays va dans la bonne direction (43 % en janvier) et 19 % que ce n'est pas le cas (41 % en janvier).

Niveau historique

L'étude du centre Levada a été réalisée du 1er au 4 août sur un échantillon de 1 600 personnes représentatif de la population. Un sondage réalisé fin juillet par l'institut proche du pouvoir VTsIOM avait déjà assuré que les Russes étaient plus heureux que jamais, l'indice de satisfaction de la population ayant atteint un niveau historique en juillet (79 points).

Les sondages récents ont montré que les Russes ne craignaient pas les sanctions votées contre leur pays. Les économistes estiment toutefois que leurs effets ne se feront pas sentir immédiatement par la population. La cote de popularité de Vladimir Poutine culmine à plus de 80 % depuis le rattachement de la Crimée à la Russie en mars. Poutine a notamment ordonné mercredi des restrictions sur les importations de produits agroalimentaires en provenance des pays ayant adopté des sanctions économiques contre la Russie.

Elle n'est pratiquement jamais descendue en dessous de 60 % depuis son arrivée au pouvoir en 2000.

SONDAGE : HOLLANDE AU PLUS BAS VALLS EN CHUTE LIBRE

23 AOÛT 2014  J.D.D.

EXCLUSIF IFOP/JDD - Sombre rentrée pour l’exécutif. Selon notre baromètre mensuel, le Président perd un point (17%) et le Premier ministre est en chute libre. Il plonge de neuf points (36%). Le charme est rompu avec l’opinion.

Le plongeon record de Manuel Valls ferait presque passer pour une bonne nouvelle la perte de seulement un point pour François Hollande. Avec 17% de satisfaction auprès des Français, le chef de l’Etat bat pourtant encore son propre record d’impopularité et dépasse pour la cinquième fois consécutive les 80% de mécontents. Il est minoritaire dans toutes les catégories y compris chez les sympathisants socialistes (-13).

Mais le fait préoccupant pour l’exécutif c’est bien sûr le spectaculaire recul de Manuel Valls. Il perd neuf points, sa plus forte baisse depuis sa nomination à Matignon, et séduit seulement 36% des sondés. Le Premier ministre chute de quinze points en deux mois. 20 en trois mois. Ce mois-ci il perd dans toutes les catégories : -16 chez les plus de 65 ans ; -17 chez les cadres, -11 et -9 respectivement au PS et à l’UMP. "L’absence de résultats perçus sur le terrain économique par les Français atteint le Premier ministre comme le chef de l’Etat, explique Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Il y a une déception car sa nomination avait suscité un espoir par rapport à Jean-Marc Ayrault. Pour les Français, son discours volontariste tranche avec ses résultats", conclut le sondeur.



POUTINE ACCLAMÉ




HOLLANDE HUÉ



Dernière édition par Joss le Mar 2 Sep 2014 - 15:00, édité 3 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10466
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: RUSSIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum