MARTHE ET MARIE

Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Ven 2 Nov 2007 - 19:30

Les bénédictins, hier et aujourd'hui

Depuis quinze siècles, des milliers de moines se réfèrent à la Règle de saint Benoît pour vivre l'Évangile en communauté








Fraternité de la Résurrection, Prieuré de Lanville à Marcillac (Photo Chassine/Ciric).
Qui est à l’origine de l’ordre ?
Même s’il n’a pas à proprement parler fondé l’ordre qui porte son nom, saint Benoît de Nursie (480-547) est surnommé « le père des moines d’Occident ». Né à Nursie (Italie) et formé à Rome, Benoît s’installe vers 500 comme ermite dans une grotte à Subiaco, où des disciples viennent le retrouver. Le succès de cette communauté provoquant la jalousie, il doit fuir vers le mont Cassin, où il fonde un grand monastère vers 529.

Lorsque Benoît meurt, sa Règle n’est guère connue. Mais à partir du VIIe siècle, grâce au pape saint Grégoire le Grand (540-604), elle deviendra la charte du monachisme occidental : un réseau de monastères bénédictins va peu à peu couvrir toute l’Europe. Ce réseau se développera encore sous l’influence de Louis le Pieux qui, pour unifier l’Empire romain-germanique, impose en 817 la Règle de saint Benoît.
En quoi consiste la Règle de saint Benoît ?
Largement inspirée de règles monastiques antérieures, mais de façon originale, la Règle de saint Benoît est divisée en 73 chapitres. Son principe de base : faire de la communauté une famille chrétienne. L’abbé en est le père, exerçant l’autorité de façon douce et ferme ; les moines sont des frères. Ils s’attachent – selon les trois vœux prononcés par les bénédictins – à la conversio morum (conversion des mœurs, qui englobe les vœux de pauvreté et de chasteté), à l’obœdientia sub abbate (obéissance à l’abbé) et à la stabilitas loci (stabilité de lieu).

Les moines doivent aussi s’efforcer d’acquérir les vertus théologales (Foi, Espérance, Charité) et les vertus morales, à commencer par l’humilité, à laquelle est consacré le plus long chapitre de la Règle.

Si la devise Ora et labora (« Prie et travaille ») ne se trouve pas comme telle dans la Règle, celle-ci impose un rythme entre offices en commun (laudes, sexte, vêpres, complies, vigiles, et bien sûr l’Eucharistie, à heures fixes)(il y a aussi Tierce et None), prière solitaire, travail intellectuel et manuel. Le monastère, isolé par la clôture, reste ouvert au monde par la règle de l’hospitalité et l’orientation de la prière. Les décisions reviennnent à l’abbé (élu pour un temps indéterminé), mais après consultation du chapitre de la communauté. Beaucoup de décisions sont prises en accord avec le « conseil », composé du prieur (bras droit de l’abbé), du cellérier (chargé de l’intendance), de trois frères élus par la communauté et de trois autres frères choisis par l’abbé.
Quelles sont les étapes de leur histoire ?
Dès la fin du IXe siècle, l’histoire de l’ordre de saint Benoît (osb) est marquée par des réformes et des retours à la Règle promus chaque fois que se manifestent la routine, l’enrichissement ou le laxisme. Au Xe siècle, la réforme de Cluny, en Bourgogne, va connaître un succès rapide ; mais son enrichissement et le faste de ses offices susciteront à leur tour de nouveaux courants, caractérisés par davantage de solitude, d’humilité et de pauvreté. En France, ces courants se développent autour de quatre lieux : la Chartreuse, avec saint Bruno ; Cîteaux, avec Robert de Molesmes et ses premiers abbés qui fondent une branche à part (cisterciens), illustrée par saint Bernard ; Grandmont, dans le Limousin, avec Étienne de Muret ; Fontevraud, en Anjou, avec Robert d’Arbrissel.

Au XVIIe siècle, pour parer aux abus des commendes (permettant à l’abbé de toucher de gros bénéfices), deux autres réformes ont lieu. L’une, à l’abbaye de Saint-Maur (moines dits « mauristes »), développe le travail intellectuel et institue un prieur élu pour trois ans. L’autre, à La Trappe (Orne), avec l’abbé Armand de Rancé, amène un grand nombre de monastères cisterciens à une « stricte observance » (on parle dès lors de « trappistes »).

La Révolution française fait presque disparaître d’Europe l’ordre bénédictin qui avait perdu beaucoup de sa vitalité. On le verra renaître à partir de 1830, notamment à Beuron (Allemagne), à Subiaco, au mont Cassin et au mont Olivet (Italie), à Maredsous (Belgique)… En France, cette renaissance se manifeste d’abord à Solesmes (1833), puis à La Pierre-qui-Vire (1850) et au Mesnil-Saint-Loup (1853).
Qui sont les bénédictins du XXIe siècle ?

Vatican II ayant appelé toutes les formes de vie consacrée à se rénover et à s’adapter aux conditions nouvelles du temps, les bénédictins ont cherché à se rapprocher de l’esprit de la Règle de saint Benoît, en développant notamment l’entraide fraternelle. Certains points de la Règle ne sont plus observés à la lettre, tels les « exclusions de l’office » ou les « coulpes » (dans le chapitre sur les « corrections fraternelles »).
Mais si, "les coulpes" existent toujours. Cela se passe au Chapitre, les moines, comme les moniales s'accusent publiquement des manquements à la Règle.

Quant à la réforme liturgique issue du Concile, elle a été vécue différemment selon les congrégations bénédictines (lire ci-contre) : certains monastères ont davantage gardé le chant grégorien (congrégation de Solesmes), d’autres moins (congrégation de Subiaco) ; quelques-uns, par ailleurs, ont recours au Missel dit de saint Pie V. Mais tous les bénédictins continuent de partager leur temps entre prière et travail, et à vivre de leurs activités artisanales ou agricoles (fabrication et vente de fromages, de pâtes de fruits…), tout en développant de plus en plus les activités artistiques (céramiques, tapisseries, cartographies…) et d’hôtellerie.

Claire LESEGRETAIN

Les Bénédictin(e)s "disent" le psautier en une semaine. Dans la Liturgie des Heures, il est réparti sur 4 semaines.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Souricet le Ven 2 Nov 2007 - 19:48

Un ordre qui est resté fidèle à lui-même à travers les siècles...
avatar
Souricet
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Joss le Sam 3 Nov 2007 - 8:10

Superbe......Mais sujet à déplacer dans "VIE DE L'EGLISE"

En complément, ce court extrait vidéo d'un reportage sur l’abbaye bénédictine de Fontgombaut

"FONS AMORIS" :


(Cliquez sur l'image)

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Sam 3 Nov 2007 - 13:12


Fraternité de la Résurrection, Prieuré de Lanville à Marcillac (Photo Chassine/Ciric).

Ce Prieuré n'est pas vraiment représentatif de l'Ordre bénédictin. Ce sont essentiellement des veufs...les jeunes y sont donc très rares !

Par ailleurs, il est dit dans l'article que dans certains monastères les moines célèbrent la messe de Saint Pie V. Là aussi, c'est une exception.
C'est un monastère traditionnaliste dont je ne parviens pas à retrouver le nom.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Fée Violine le Mar 2 Déc 2008 - 12:43

Cécile, sur la Cité Catholique, quelqu'un pose des questions sur les oblats bénédictins.
http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?f=119&t=6889

qu'en penses-tu ?
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Mar 2 Déc 2008 - 13:24

La réponse de WikiKto me paraît assez explicite.

Peut-être qu'il faudrait insister davantage sur le fait que l'oblat(e) est rattaché à un monastère précis, et que très souvent il (elle) a un moine ou une moniale comme accompagnateur spirituel. C'est un lien particulier, individuel. Les oblat(e)s ne forment pas une communauté parallèle. Ainsi, à La Pierre-qui-Vire, les oblats étaient devenus trop envahissants, dépassant leur "statut", le Père Abbé a dissous cette oblature.

La personne qui a posé la question s'étonne que Benoît XVI puisse être oblat bénédictin. La hiérarchie n'a rien à voir... C'est une manière de vivre l'Evangile, selon la Règle de Saint Benoît. Il est bien possible que le pape n'ait pas le temps de dire l'Office monastique tous les jours !

Cette personne a aussi l'air de croire que l'oblature implique une dépendance pédagogique... C'est assez bizarre. Même si les moines et moniales ont souvent une formation théologique, les oblats pourraient être d'un même niveau, voire plus. Si les moines et moniales sont "supérieurs" en quelque chose (par rapport aux oblats), c'est qu'ils vivent la RB intégralement.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Fée Violine le Mar 2 Déc 2008 - 18:35

j'avoue que je n'avais même pas pris le temps de regarder le lien indiqué:oops:
c'est vrai que c'est bien expliqué.
est-ce que je peux transmettre ta réponse à cette personne ?
avatar
Fée Violine
moderateur
moderateur

Nombre de messages : 4649
Date d'inscription : 29/05/2007

http://pagesfeuilletees.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Mar 2 Déc 2008 - 18:51

Oui, bien sûr.

Ce que j'ai dit est valable pour l'Europe. Je crois qu'aux USA, c'est un peu différent.
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Joss le Ven 19 Déc 2008 - 16:08

Pour le plaisir de CECILE et le notre

Une immersion inédite dans le quotidien des moines bénédictins de l'abbaye d'Oelenberg, en Alsace.

Les moines blancs de l'Oelenberg

L'abbaye d'Oelenberg, dans le sud de l'Alsace, est occupée depuis 1825 par des moines trappistes. Ora et labora ("prie et travaille") est la devise de ces bénédictins dont la vie est rythmée par la stricte observance de la règle de saint Benoît. L'abbaye, qui accueillait plus de deux cents religieux à la fin du XIXe siècle, n'en compte plus que quatorze aujourd'hui. Durant une année entière, 360°- GÉO a suivi le quotidien de ces moines.

(Allemagne, France, 2008, 43mn)
ARTE
Réalisateur: Jean-Luc Nachbauer

VIDEO EN LIGNE 8 JOURS :

http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=2347884,scheduleId=2317254.html

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Règle de Saint Benoit et commentaires

Message par Le moine le Mer 15 Avr 2009 - 4:59



LA REGLE DES MOINES
COMMENCEMENT DU PROLOGUE

Ecoute, ô fils, les préceptes du maître et prête l'oreille de ton coeur, reçois volontiers l'avis d'un tendre père et suis le pleinement, afin de revenir par le travail de l'obéissance à celui dont tu t'étais éloigné par l'inertie de la désobéissance.

Mes paroles s'adressent donc maintenant à toi, qui que tu sois, qui, renonçant à tes volontés propres et disposé à combattre pour le Seigneur Christ, le vrai roi, prends les très fortes et illustres armes de l'obéissance.

Avant tout, quand tu entreprends de faire quelque bien que ce soit, demande lui par une très instante prière qu'il le porte à son achèvement, afin que celui qui a déjà daigné nous compter au nombre des fils, ne doive pas un jour être attristé par nos mauvaises actions.

Car, en tout temps, il faut se rendre à lui avec ses biens en nous, de telle sorte que, non seulement il n'ait pas, père irrité, à déshériter un jour ses fils, mais non plus, maître redoutable, provoqué à la colère par nos méfaits, à livrer au châtiment éternel, comme de très mauvais serviteurs, ceux qui n'auraient pas voulu le suivre jusqu'à la gloire.

OBSCULTA PERVENIES


Levons-nous donc enfin une bonne fois, l'Ecriture nous y pousse, disant : " C'est l'heure désormais que nous sortions du sommeil ".

Et nos yeux étant ouverts à la lumière transformante de Dieu, les oreilles attentives, entendons la clameur quotidienne de sa voix qui nous avertit, disant : "Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs"; et de nouveau : "Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux églises".

Et que dit-il ? "Venez, fils, entendez moi, je vous enseignerai le respect profond du Seigneur ; courez, pendant que vous avez la lumière de la vie, de peur que les ténèbres de la mort ne se saisissent de vous".

OBSCULTA PERVENIES


Et, cherchant son ouvrier dans la foule du peuple à laquelle il crie ces choses, le Seigneur dit encore : "Quel est l'homme qui veut la vie et désire voir des jours heureux?"

Que si, toi qui entends, tu réponds : "Moi" ; Dieu te dit : "Si tu veux avoir la vie véritable et éternelle, tiens ta langue éloignée du mal et que tes lèvres ne profèrent pas de tromperie; détourne-toi du mal et fais le bien, recherche la paix et poursuis la".

Et, lorsque vous aurez fait ces choses, mes yeux seront sur vous et mes oreilles tournées vers vos prières. Et avant que vous m'invoquiez, je vous dirai : "Voici, je suis là".

Quoi de plus doux pour nous que cette voix du Seigneur qui nous invite, frères très chers? Voici que, par sa tendresse, le Seigneur nous montre le chemin de la vie.

Nos reins étant donc ceints et de la foi et de l'observance d'actions bonnes, continuons d'aller ses chemins sous la conduite de l'Evangile, afin que nous gagnions de voir celui qui nous a appelés dans son royaume.

OBSCULTA PERVENIES


Si nous voulons habiter dans le sanctuaire de son royaume, sachons qu'à moins d'y courrir par les bonnes actions, on n'y parvient nullement.

Mais interrogeons le Seigneur avec le prophète en lui disant : "Seigneur, qui habitera dans ton sanctuaire, ou qui se reposera sur ta montagne sainte ?"

Après cette question, frères, entendons le Seigneur nous répondre et nous montrer la route du sanctuaire même, disant : "C'est celui qui s'avance sans tache et pratique la justice ; celui qui parle selon la vérité présente en son coeur ; celui qui n'a pas causé de tort par sa langue ; celui qui n'a pas fait de mal à son prochain ; celui qui n'a pas accepté de parole outrageante contre son prochain."

C'est celui qui, renvoyant loin des regards de son coeur le diable mauvais qui lui conseille telle ou telle chose et le conseil même qu'il lui donne, les a réduit à rien et a saisi ses toutes jeunes pensées et les a brisées contre le Christ.

Ce sont ceux qui, révérant le Seigneur, ne s'élèvent pas du fait de leur bonne observance, mais, considérant que celle-là même résulte de l'action du Seigneur, exaltent le Seigneur qui travaille en eux, disant avec le prophète le fameux "non pas à nous, Seigneur, non pas à nous, mais à ton nom donne la gloire" ; de même que l'apôtre Paul ne s'est rien attribué en ce qui concerne sa prédication, disant : " C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis" ; et lui-même de nouveau dit : "Celui qui se glorifie, qu'il se glorifie dans le Seigneur".

D'où aussi le Seigneur affirme dans l'Evangile : "Qui entend ces miennes paroles et les accomplit, je l'assimilerai à un homme sage qui a construit sa maison sur le roc ; des masses d'eaux courantes sont arrivées, les vents ont soufflé et se sont abbatus sur cette maison, mais elle n'est pas tombée parce qu'elle avait été solidement assise sur le roc.

OBSCULTA PERVENIES


Le Seigneur qui accomplit ces choses attend de nous chaque jour que nous nous fassions un devoir de répondre par des actes à ses saints avertissements.

C'est pourquoi les jours de cette vie nous sont prolongés, comme délai en vue de la correction des fautes, l'apôtre disant : " Est-ce que tu ignores que la patience de Dieu te pousse au repentir ?"

Car ce tendre Seigneur dit : "Je ne veux pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive".

OBSCULTA PERVENIES

Ainsi donc, frères, lorsque nous avons interrogé le Seigneur au sujet de qui habitera son sanctuaire, nous avons entendu ce qui est prescrit pour y habiter ; mais la condition est que nous accomplissions les devoirs de l'habitant.

Il faut donc préparer nos coeurs et nos corps à combattre pour la sainte obéissance aux préceptes ; et quant à ce qui est moins possible à notre nature, demandons au Seigneur qu'il ordonne à sa grâce de nous fournir une aide.

Et si, fuyant les peines de l'enfer, nous voulons parvenir à la vie éternelle, tandis qu'il est encore temps et que nous sommes dans ce corps et qu'il est possible d'accomplir toutes ces choses durant cette vie de lumière, il faut courir et agir à l'instant en sorte que cela nous soit avantageux pour l'éternité.

OBSCULTA PERVENIES

Il nous faut donc établir une école du service du Seigneur : dans cette institution, nous espérons ne rien devoir établir de rude, rien de pesant.

Mais cependant, si quelque chose d'un peu plus rigoureux se présente, imposé par l'équité en vue de la correction des vices ou du maintien de la charité, ne fuis pas sur le champ, épouvanté par la crainte, la voie du salut, dont l'entrée ne peut être qu'étroite.

Mais quand on progresse dans ce genre de vie et dans la foi, le coeur se dilate et l'on court avec une indicible douceur d'amour dans la voie des commandements de Dieu, en sorte que, ne nous écartant jamais de son enseignement et persévérant jusqu'à la mort en sa doctrine dans le monastère, nous participions par la patience aux souffrances du Christ, afin aussi de mériter d'être associés à son règne. Amen

Règle de Saint Benoit : de http://www.maredsous.be/index.php?id=190

Et ici : http://www.scourmont.be/studium/rig-regula/

Et là : http://users.skynet.be/bs775533/Armand/chap/commentaires-5.htm

Ou encore ici : http://www.abbaye-ubexy.com.fr/pagesnewsite/commentairereglesaintbenoitprol.htm

Et le très pertinent site (recevez la Règle par courriel quotidiennement) : http://www.sanctaregula.org/
avatar
Le moine
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 71
Age : 39
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Le moine le Ven 17 Avr 2009 - 8:04

En complément, ce court extrait vidéo d'un reportage sur l’abbaye bénédictine de Fontgombaut


"FONS AMORIS" :

(Cliquez sur l'image)


N°01 :


N°02 :


N°03 :


N°04 :



.
avatar
Le moine
Intéressé
Intéressé

Nombre de messages : 71
Age : 39
Date d'inscription : 14/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Angéliqu le Mer 25 Aoû 2010 - 14:31

J'aimerais répondre à Cécile qui dit que seulement un monastère célèbre la Messe de Saint Pie V. Je tiens à lui dire que cela est faux. Il y en a plusieurs. Hormis ceux rattachés à la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (faisant toujours partie de l'Eglise puisque non excommuniés), il y a également les Abbayes Notre-Dame de Fontgombault, Notre-Dame de Triors, Sainte-Madeleine du Barroux, Saint Joseph de Clairval, Sainte Marie de la Garde, Notre-Dame de Randol. Pour les moniales, il y a les Abbayes Notre-Dame-de-Miséricorde, Notre-Dame-de-Fidélité, Notre-Dame-de-l'Annonciation (branche féminine du Barroux).

Je pense qu'il n'est donc pas inutile de préciser que certains monastère bénédictins célèbrent selon l'ancien missel. D'ailleurs, l'Ordre bénédictin est un des seuls à avoir gardé ce rite. A part les Dominicaines du Saint-Esprit, un Carmel (sur les 95 que compte la France), l'Institut des Religieuses Victimes du Sacré Cœur de Jésus, et quelques autres, peu nombreux sont les Ordres ou Congrégation à ne pas avoir adopter le nouveau rite.

Bonne continuation pour votre forum.
avatar
Angéliqu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Jeu 26 Aoû 2010 - 14:16

Je parlais d'un monastère bien précis dont j'avais oublié (et ça dure!) le nom.

Les moines du Barroux ne disent plus la messe de Pie V. Je ne sais pas ce qu'il en est pour N-D de l'Annonciation.

"Curieusement", le Barroux ne reçoit plus de dons...!


Ce n'est pas grave, les moines ont fait voeu de pauvreté; donc les ex-donateurs contribuent à la sanctification des moines !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Angéliqu le Jeu 26 Aoû 2010 - 18:54

J'étais au Barroux dimanche et je peux vous assurer que la Messe de Saint Pie V y est toujours célébrée.

Connaissez-vous le Chapitre Sainte Madeleine ? Il s'agit d'une association pour les jeunes (de 15 à 20 ans) dépendant du Barroux. Cette association est traditionnelle (lors des camps d'été par exemple, les encadrants sont des prêtres de l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre et de la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre). Le Barroux ne peut donc pas changer de liturgie, alors que les jeunes y entrant s'y dirigent justement pour cela et que le Chapitre en dépend. Personnellement, si le Chapitre avait été moderniste, je ne serai pas allée au camp.
avatar
Angéliqu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Jeu 26 Aoû 2010 - 19:06

J'ai donc été mal renseignée, ou je me trompe de monastère...
Je vais voir ça demain, dans "mon" monastère !

Non, je ne connais pas le Chapitre Sainte Madeleine, ni la Fraternité Saint Pierre... En fait, je ne connais rien qui soit traditionnaliste...

La Tradition : oui; le traditionnalisme : non...

L'Eglise n'est pas "moderne", elle n'est pas "traditionnelle", elle est vivante, et pas figée à une époque (laquelle choisir d'ailleurs?)

Mais c'est bien sympa d'en discuter !
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Angéliqu le Sam 28 Aoû 2010 - 8:50

Quand je dit "moderniste", j'entends par là les dérives liées au Concile (sans que celui-ci en soit réellement la cause), comme par exemple un catéchisme très restreint et la plupart du temps faux ; des Messes qui ne respectent pas les rubriques et qui par conséquent n'ont pas droit au titre de "Messe" ; la Communion dans la main, à l'origine très réglementée et réservée à certaines paroisses mais qui a vite été imposée à tous ; des prêtres qui ne connaissent pas grand chose à la doctrine catholique ni à la liturgie (j'ai quand même eu droit en préparation de Confirmation à "sans fidèles il n'y a pas d'Eucharistie" de la part d'un prêtre et, de la part de la personne payée par le diocèse qui nous formait, "pour moi Jésus ne connaissait pas sa mission complétement avant de l'accomplir et il n'est devenu Dieu qu'au moment de la Résurrection").

Je ne suis pas contre les Messes de Paul VI quand elles sont célébrées correctement. Par exemple, à la Cathédrale, nous en avons de très belles. Ma Confirmation à été faite selon le nouveau rite et j'ai beaucoup aimé la cérémonie. Nous devons la fidélité au Saint Père, il n'y a donc aucune raison de refuser une Messe qu'il à lui-même autorisée. C'est pour cela que je ne ferai jamais partie de la FSSPX, malgré certaines choses que j'apprécie beaucoup chez eux. Mais avec le Concile, il y a eu beaucoup de dérives, particulièrement en France. Si on relit les textes on se rend vite compte que ces dérives n'ont rien à voir avec ce que voulait le Concile. Mais elles sont là et c'est ce que je dénonce en parlant de "modernisme". Nous en subissons malheureusement les conséquences dans de nombreuses paroisses.

Il y a d'ailleurs une certaine animosité envers les personnes préférant les Messes traditionnelles. J'ai souvent été "attaquée" à cause de cela. Alors que à l'Institut du Christ Roi (je prends cet exemple car je vais à leurs Messes), les chanoines acceptent de concélébrer, travaillent en union avec les évêques, les fidèles acceptent volontiers d'aller à des Messes modernes... Je n'aime pas trop ce climat. Je trouve cela très dommage car finalement nous faisons tous partie de l'Eglise, du Corps du Christ, et nous souhaitons tous être fidèles au Pape.
avatar
Angéliqu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Invité le Sam 28 Aoû 2010 - 15:33

C'est quoi,"une Messe de Paul VI célébrée correctement"?
Les messes célébrées dans les communautés de l'Arche,de Jean Vanier,par exemple,ne seraient donc ni licites ni valides?
Ou les messes célébrées dans les prisons...
Et les Eucharisties des premiers chrétiens.. ... ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Joss le Sam 28 Aoû 2010 - 16:23

Oui Adèle, ce qui nous importe, c'est le corps du Christ qui se complait à s'abaisser vers les plus pauvres. Les rites sont secondaires et ne sont que "l'extérieur de la coupe"

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Sam 28 Aoû 2010 - 16:55

Il y a d'ailleurs une certaine animosité envers les personnes préférant les Messes traditionnelles. J'ai souvent été "attaquée" à cause de cela. Alors que à l'Institut du Christ Roi (je prends cet exemple car je vais à leurs Messes), les chanoines acceptent de concélébrer, travaillent en union avec les évêques, les fidèles acceptent volontiers d'aller à des Messes modernes... Je n'aime pas trop ce climat. Je trouve cela très dommage car finalement nous faisons tous partie de l'Eglise, du Corps du Christ, et nous souhaitons tous être fidèles au Pape.







Effectivement une certaine animosité existe...mais elle est réciproque ! Chacun veut avoir raison d'agir comme il le fait.

L'essentiel est d'être honnête et de ne pas faire de procès d'intention.



A propos du monastère du Barroux, oui, ils ont gardé la messe de Pie V, mais ils ont quitté la FSSPX. Certains moines, quand ils viennent à La Pierre-qui-vire, refusent toutefois de concélébrer, et disent leur messe seuls...

Justement cela rejoint en quelque sorte ce que vous disiez plus haut.

Je ne pense pas qu'une messe sans fidèles, et sans servants, ne soit pas valide, mais elle perd beaucoup de son sens. Peut-on imaginer que Jésus aurait "fondé" l'Eucharistie sans partager avec ses apôtres ? Et leur aurait simplement donné la "consigne" ? De même, Il ne s'est pas tourné vers son Père en tournant le dos à ses apôtres...et ne leur a pas donné son Corps directement dans la bouche.



Je ne veux pas ergoter sur les rites, je les respecte. Mais je crois qu'il ne faut surtout pas oublier que notre référence à tous, c'est Jésus-Christ et non pas ce qui nous plaît le plus dans les différentes étapes de la Liturgie.



Est-ce que être fidèle au pape ne consiste pas à lui obéir ?...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Joss le Sam 28 Aoû 2010 - 18:19

Animosité voir exaspération d'insister sur le superflu plutôt que l'essentiel : "chaque jour, je fais descendre l'amour dans mes mains nues" disait le père GUY GILBERT

Une de mes amies qui est allée soigner les lépreux au Mexique me racontait les messes auxquelles a assisté au milieu d'eux dans la poussière, la pauvreté, les chiens circulant au milieu des fidèles.

aucun soucis des rites, du latin ou du prêtre tourné ou retourné, une table branlante pour autel mais surtout une grande ferveur.

Oui mais...... C'est dans cette misère qu'elle a vu plusieurs fois les hosties se multiplier

C'est ça que Jésus aime

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par magdala le Sam 28 Aoû 2010 - 20:54

Merci pour ce fil qui parle des bénédictins et des bénedictines.

si vous vous interessez à la Règle d eSt Benopit, vous pouvez aller sur le site

www.sanctaregula.org

Amitiés.

magdala
Passant
Passant

Féminin Nombre de messages : 23
Localisation : France
Date d'inscription : 28/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Angéliqu le Dim 29 Aoû 2010 - 13:34

Merci Magdala pour ce très bon site. Je l'ai rapidement parcouru et il est d'une très grande richesse.
Merci encore.
avatar
Angéliqu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Cécile le Dim 29 Aoû 2010 - 14:07

La Règle de Saint Benoît est un tout petit livre, mais les ouvrages de commentaires se comptent par centaines !

Personnellement, je lis chaque jour le livre de Dom G Jesdrzejczak : "Sur un chemin de liberté". Outre l'extrait du jour, il y a 3 commentaires, puisque la RB est lue 3 fois dans l'année.

Plus accessible que sanctaregula, je ne saurais trop conseiller le site du monastère où je vais chaque jour : http://www.abbaye-veniere.fr/accueil.php ...
avatar
Cécile
moderateur
moderateur

Féminin Nombre de messages : 3182
Age : 75
Localisation : Saône et Loire
Date d'inscription : 26/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Invité le Dim 29 Aoû 2010 - 14:39

[quote="Joss"]Animosité voir exaspération d'insister sur le superflu plutôt que l'essentiel : "chaque jour, je fais descendre l'amour dans mes mains nues" disait le père GUY GILBERT
Eh eh eh..il n'est pas encore décédé.Pourquoi l'imparfait???( ! ! ! ) ???...
Ceci dit,je conteste cette phrase qu'il aurait dite.Il est du genre à ne pas célébrer d'Eucharistie en privé.
Si on lit entre les lignes ds ses bouquins ou sur son site,il dit la messe uniquement avec d'autres personnes...
Comme les éducateurs qu'il emploie viennent de tous les horizons(athées,protestants,boudhistes etc..)
je n'imagine pas GG 'faire descendre l'Amour dans ses mains nues chaque jour"....
Il médite le chapelet chaque jour,oui,comme il lit l'Evangile chaque jour...ou plutôt chaque nuit vers 3h du matin.
C'est le milieu éducateur,on est un peu folklo,parfois on dit n'importe quoi..ou on écrit n'importe quoi...

Et moi je suis folklo à ma manière,jamais je n'arriverai à citer correctement...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Joss le Dim 29 Aoû 2010 - 17:20



"faire descendre l'amour dans ses mains nues" de prêtre, il le fait chaque jour à la messe devant les fidèles.

Jésus a choisi de descendre dans les pauvres mains du prêtre d'où Il se multiplie dans les pauvres mains (ou bouches) des fidèles.... mystère de de Dieu qui s'abaisse et se livre à notre misère pour nous aspirer en Lui


Dernière édition par Joss le Dim 29 Aoû 2010 - 18:56, édité 1 fois

_________________


Je dors, mais mon cœur veille. Cant, 5, 2

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/
http://jeveuxvoirdieu.blogspot.com/
http://imageschretiennes.blogspot.com/
http://le-raton-laveur.blogspirit.com/
avatar
Joss
Administrateur
Administrateur

Féminin Nombre de messages : 10471
Age : 66
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 26/05/2007

http://marthetmarie.lifediscussion.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bénédictins (et Bénédictines!)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum